De la cuisine au manga

Les thèmes exprimés à travers les mangas et animes sont très nombreux et variés. Parmi eux se trouvent des sujets récurrents et aujourd’hui on se penche sur l’amitié entre la cuisine et la bande dessinée japonaise. La nourriture a longtemps inspiré les mangakas dans la réalisation de titres souvent atypiques mais toujours plaisants à lire. Préparez vos papilles pour un voyage culinaire des plus exotiques.

La japanimation fait sa tambouille

cuisine-chef-nobunaga

Un voyage culinaire dans le temps

La nourriture est un sujet aussi atypique qu’intéressant à traiter. Les recettes étant très différentes d’un pays à un autre car elles font partie intégrante de sa culture et de son identité. De plus, les Japonais se sont découvert un attrait pour tout ce qui touche à la nourriture en dehors du pays. Le pays du soleil levant n’est pas en reste en matière de recettes uniques. Il était donc évident que les studios d’animation allaient trouver un moyen d’exploiter cette thématique. Le plus incroyable c’est que cela marche parfaitement en fonction de l’approche qui est faite autour de la cuisine.

On peut le voir appliquer autant avec les codes du shonen humoristique tel que Food Wars ou Hell’s Kitchen et aussi avec des codes beaucoup plus sérieux comme le gourmet solitaire, le chef de Nobunaga ou les gouttes de Dieux. Il existe autant de manière d’aborder ce thème qu’il existe de façon de cuisiner. C’est un univers infini qui s’ouvre devant nous et qui nous fait saliver tout en nous divertissant. C’est l’un des grands points forts de l’animation japonaise qui est de prendre un sujet, au premier abord peu intéressant, et de réussir à le rendre palpitant. Les studios d’animations sont devenus des maîtres dans cet art et ont permis à de nombreux fans de découvrir des thématiques insoupçonnées.

Cette fusion des genres ne date pourtant pas d’hier, les mangas culinaires s’étant répandus depuis de nombreuses années.

Une longue histoire d’amour

cuisine-petit-chef

Thomas en pleine action

On pouvait déjà voir la folie culinaire envahir nos bibliothèques en 1987 avec Mister Ajikko appelé dans nos contrées “le petit chef”. Le grand critique culinaire Gaspard Savoureux (l’humour de la version française) part dîner un beau jour dans un restaurant qu’on lui a fortement conseillé. En chemin, celui-ci décide de finalement s’arrêter dans un restaurant familial au détriment de l’avis de son secrétaire. C’est ici qu’il fait connaissance de Thomas, un jeune garçon qui s’avère être le chef de cuisine. Le critique et gastronome de renom est complètement subjugué par le plat que lui sert le jeune homme et lui laisse sa carte dans l’espoir qu’il lui rende visite. Ainsi commence le périple de Thomas à la rencontre des plus grands chefs.

Ce manga n’est arrivé chez nous que sous sa forme d’anime en 1991 et a séduit de nombreuses personnes avec l’humour de son personnage ainsi  que ses concours de cuisine hors normes. D’ailleurs très connu pour les réactions exagérées des personnages de l’anime au moment de la dégustation des plats, on ne peut s’empêcher de rigoler devant ces situations burlesques. Très second degré, la série n’oubliait pas pourtant de garder à l’esprit le côté professionnel autour de la gastronomie. Les plats cuisinés au sein des épisodes faisant souvent partie des classiques de la restauration et permettant à chacun de se régaler du regard en voyant Thomas les préparer.

Il ne faut pas croire que le manga culinaire ne s’exprime qu’à travers un ton humoristique et rien n’empêche cette source d’inspiration d’être travaillé à travers des histoires aux multiples facettes.

Une grande variété de plats

Le plus incroyable dans le traitement de la cuisine au sein de ces histoires c’est qu’elle peut être traitée à de nombreuses sauces. Qu’il s’agisse de façon humoristique, fantastique ou même sous les allures d’une enquête, la manière d’aborder ce sujet est infinie. Le sujet peut être parfois étudié sous un aspect très scolaire et professionnel et pourtant sans être habitué au milieu culinaire on finit par ressortir de ces lectures et visionnages en comprenant un tant soit peu de quoi est constitué le métier de cuisinier et sur la confection de plat en général. Cela ne vaut pas évidemment une vraie connaissance et tout est très spectaculaire dans le monde otaku mais cela peut éveiller cette curiosité nécessaire à l’apprentissage et qui est parfois ce qu’il faut pour sentir une nouvelle vocation en nous.

De plus les recettes qui sont mis en avant dans ces titres ne se concentrent pas uniquement sur les plats japonais. Le moindre prétexte est bon pour faire découvrir des mets de tous les horizons qu’ils soient exotiques ou bien plus traditionnels. On nous fait voyager à travers le globe grâce à ces épopées culinaires et ce sont des cultures entières que l’on découvre au gré des épices et ingrédients. On a vraiment l’impression que l’on serait capable de réaliser ces mêmes plats chez nous.

Il y a un genre particulier dans le monde culinaire des mangas qui peut toucher n’importe qui. Celui de la découverte, autant du monde extérieur que sur nous-mêmes, offre une vraie philosophie de vie à tous les passionnés de gastronomie et à tous les types de lecteurs.

La cuisine et sa réflexion

cuisine-gourmet-solitaire

Un chef d’œuvre de gourmandise !

L’un des meilleurs exemples d’ouvrages abordant la cuisine tout en mettant l’aspect humain en avant est le gourmet solitaire. Ce manga du célèbre Jirō Taniguchi sortie en 1997 raconte l’histoire d’un jeune homme d’affaires adorateur de la gastronomie japonaise. On le suit à chaque chapitre dans un nouveau restaurant pour faire la découverte de nouveaux plats et avec eux des saveurs inédites pour notre héros. En plus de faire découvrir des lieux et des recettes typiquement japonaises, notre héros, à travers son pèlerinage culinaire, ouvre un nouvel œil sur le monde qui l’entoure.

L’instant de paix et de tranquillité qui est offert en dégustant ces nouveaux mets lui permet de s’attarder sur des éléments du quotidien dont il ne faisait même plus attention. Ce titre à beau ne proposer aucune action ni vrai péripéties, le savoir-faire de l’auteur laisse ici exprimer tout son talent de mangaka. Il nous fait comprendre, à travers la nourriture et son personnage, que dans un monde où chacun court après le temps, plus personne ne prend justement le temps de s’attarder sur ces petits plaisirs de la vie qui nous entourent. Cette expression d’une joie simple et de cet écart avec la nature est encore plus vraie aujourd’hui.

A l’opposé de cette analyse très humaine se trouve l’un des types de mangas culinaires les plus répandus, à savoir la gastronomie sous sa forme de shonen humoristique. Ces titres sont parfaits pour égayer vos soirées !

Des oeuvres au fumet plus léger

Pour ceux souhaitant rigoler et se détendre un bon coup tout en apprenant des recettes, les titres ne manquent pas. On peut évidemment penser à Food Wars qui est l’un des plus gros succès actuels. Même si dans cette série on peut apercevoir un grand nombre de passage réservé au fan-service, plus particulièrement au moment de la dégustation par les personnages féminins du titre, il reste une oeuvre extrêmement divertissante. Suivre Soma, un héros complètement déjanté et dont ses capacités culinaires le placent au-dessus des autres cuisiniers, est un vrai régal. C’est afin de peaufiner davantage son art qu’il finit par intégrer le prestigieux lycée Tootsuki.

Ce lieu est un temple sacré qui prépare la future génération de chefs et ne laisse passer aucun échec. Soma va entamer son ascension au sein de cette école et devoir se frotter à une multitude de prétendants aussi doués que lui. C’est donc en redoublant d’ingéniosité que notre héros va préparer des repas farfelues mais qui sauront satisfaire les palais des jurys et professeurs. On rit et on savoure le travail de Soma du regard en souhaitant ardemment réitérer les recettes de notre cuisinier préféré. Les éléments en commun avec son grand frère “le petit chef” sont assez nombreux mais Food Wars offre une intrigue et des moments beaucoup plus extravagants.

food-wars-cuisine

Que le concours de cuisine commence !

Le monde culinaire peut proposer des aventures passionnantes qui régaleront autant les petits que les grands. Que vous soyez avides de nouvelles expériences déjantées ou bien juste un fan de cuisine qui rêve de découvrir de nouveaux plats alors les mangas et animes culinaires sont ce qu’ils vous faut.

Le repas est prêt !

Il est vraiment intéressant de remarquer que peu importe le type de sujet qu’empruntent les mangas ou les animes, ces derniers arrivent souvent à proposer une vision souvent décalée mais toujours prenante. Même derrière les nombreuses scènes comiques et le fan service parfois (trop ?) présent, on sent un vrai travail de recherche pour retranscrire au mieux l’art culinaire. Ce rapprochement de deux mondes totalement différents prouve qu’il est possible de divertir avec un thème que l’on pouvait imaginer comme ennuyeux.

Peut-être que ces oeuvres feront naître de vraies vocations à certains spectateurs qui auront envie d’en découvrir davantage sur la nourriture. Il s’agit d’un univers envoûtant parmi la multitude de thèmes que peut nous offrir la culture otaku. Preuve qu’il est possible de faire de nombreux voyages diversifiés et intéressants qui savent plaire au plus grand nombre. Ces oeuvres singulières nourrissent autant notre cerveau que notre imagination en nous faisant voir le monde culinaire sous tous ses aspects. Esprit Otaku ne peut que vous préconiser de tenter cette expérience qui saura vous mettre l’eau à la bouche.

N’hésitez pas à laisser en commentaires vos meilleurs souvenirs gastronomiques animés et vos découvertes culinaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *