All Out

All Out : un shonen sportif explosif

On a déjà parlé, à l’occasion d’anciens articles, de la passion qui lie le sport et le manga. Aujourd’hui on replonge dans le monde sportif avec un anime de très belle facture. All Out nous propose de plonger au coeur du monde du rugby. Comme toujours, on retrouve tous les codes propres à ce genre d’œuvre mais est-ce que ce titre arrive à apporter une différence par rapport à ses aînés ? Il est grand temps d’enfiler son casque et ses crampons pour lutter sur le terrain.

Direction Hanazono !

L’anime est tiré du manga du même nom réalisé par Shiori Amase. Cette adaptation de Madhouse et TMS entertainment nous conte le récit de Kenji Gion. Ce lycéen de petite taille ne peut s’empêcher de réagir violemment aux réactions concernant son gabarit. Il va rencontrer un beau jour, Sumiaki Iwashimizu, élève dans le même lycée que lui. Ce dernier est l’inverse total de Gion. Très grand il est pourtant d’une grande timidité et déteste les conflits. Pourtant il est un joueur de rugby d’exception et le vice capitaine de l’équipe cherche absolument à le recruter. Ce dernier invite donc nos deux héros à observer un match d’entrainement de l’équipe. Gion qui ne connaît rien à ce sport accepte sans s’attendre à grand-chose mais change totalement d’avis une fois sur place.

All Out-héros

Deux héros différents mais possédant le même but

Malgré son ignorance, il est fasciné par les plaquages réalisés durant la partie et décide de s’inscrire au club. Iwashimizu est, quant à lui, plus réticent et refuse de rejoindre le club. Finalement Gion va réussir à le convaincre d’intégrer l’équipe avec lui. On retrouve ensuite le périple de l’équipe de rugby du lycée de Jinkô pour atteindre les sommets de ce sport. Pour cela les membres de l’équipe pourront compter sur la détermination sans failles de leur capitaine Takuya Sekizan. En plus de voir l’équipe tout donnée pour devenir meilleur, All Out raconte aussi l’apprentissage de Gion et son souhait de devenir un joueur d’exception. Le synopsis ressemble énormément à de nombreuses autres oeuvres du même genre et pourtant on ne peut s’empêcher d’être captivé par le récit qui s’offre à nous.

Comme dans tout manga de sport d’équipe, on a beau avoir deux personnages principaux, chaque membre de la team a son importance. D’ailleurs rien ne serait possible sans l’ensemble de ces étudiants prêts à tout pour leur passion commune pour le rugby.

L’équipe de Jinkô

All Out est avant tout le récit d’une équipe de jeunes joueurs cherchant à se perfectionner au quotidien. Comme dans toute équipe sportive, il y a des gens totalement différents et uniques qui ont leur propre raison d’avoir rejoint le club. Gion et Iwashimizu ne sont que des premières années faisant leur entrée dans l’équipe où leurs aînés ont déjà l’expérience du terrain. Chaque membre de l’équipe à son caractère propre et arrive à attirer la sympathie du public. Le capitaine Sekizan, par exemple, est un vrai monstre de puissance qui n’abandonne jamais. Il est prêt à porter l’équipe jusqu’à la victoire et prend à coeur ses responsabilités de chef. Mutsumi Hachiōji, le vice capitaine, fait figure de patience et de tendresse envers chaque joueur même s’il est parfois excentrique surtout dans ses recrutements.

Un autre exemple est Ebumi, un délinquant notoire qui adore se battre. Sekizan le recrute en lui promettant qu’il ne sera pas déçu. Et en effet, Ebumi est loin d’être déçu car à ses yeux le rugby est une baston avec des règles. Même les personnages très secondaires possèdent une histoire travaillée qui nous fait nous intéresser à chacun d’entre eux. All Out arrive parfaitement à nous faire comprendre que chaque joueur est important et d’ailleurs Gion et Iwashimizu font parfois totalement place à leurs coéquipiers durant plusieurs épisodes. Au final l’équipe représente le personnage principal tout comme Eyeshield avait parfaitement réussi à le faire de son temps ainsi que d’autres mangas et animes sportifs. Tous les joueurs partagent le même but et c’est ce qui les unit.

All Out ne cache nullement le fait qu’il s’agisse d’un shonen classique comme on peut en voir beaucoup. Pourtant, malgré ces éléments répétitifs, il y a quelque chose qui nous force à vouloir savoir ce qui se passe après chaque épisode.

Un shonen classique mais rafraichissant

On ne compte plus le nombre de titres se plaçant dans un contexte sportif. Que ce soit les anciennes oeuvres comme Major, Captain Tsubasa ou Slam Dunk ou les plus récentes comme Ace of Diamond, Kuroko no Basket ou Baby Steps, les mangas sur le sport sont innombrables. Chaque génération possède ses propres séries sportives et même si All Out suit le même trajet que ses compères, il arrive à apporter un aspect bien différent sur de nombreux plans. Tout d’abord, le thème principal est totalement inédit. On ne s’attendait pas à voir un manga sur le rugby débarqué même s’il est vrai que la bande dessinée japonaise arrive à nous captiver à travers des sports inattendus. On est donc face à un nouveau sport jamais encore dépeint et qui nous offre donc notre première bouffée d’air frais.

Ensuite vient le personnage de Gion. On a déjà vu des héros trouvés leur place malgré leur physique désavantageux. Cependant, notre petit lycéen, en plus de ne pas avoir la carrure, ne connaît rien de ce sport et démarre absolument de zéro. Il n’a pas vraiment de don particulier et souhaite juste montrer qu’il est capable de réussir malgré les aspects qui sont contre lui. Cette fois-ci encore cela n’a rien de nouveau car les héros ne sachant rien d’un sport sont foisons. Pourtant, le fait qu’il n’est pas de réel point fort en fait un protagoniste atypique. D’ailleurs ce point de vue peut s’appliquer à toute l’équipe car malgré le talent de certains joueurs, la majorité sont des étudiants des plus classiques. Le spectateur souhaite donc voir jusqu’à quel point cette équipe amateur peut se hisser dans les confrontations qui l’attende.

On suit en réalité l’évolution et l’apprentissage de chaque membre afin de devenir un joueur confirmé. Le seul atout que possède cette équipe c’est avant tout leur volonté inébranlable de s’améliorer et d’arracher la victoire peu importe la situation.

Un apprentissage constant

shingo-komori-All Out

Un entraineur qui va tout changer

Voilà le point le plus important de cette série. Si les premiers épisodes nous montrent l’intégration de Gion dans l’équipe cela change très vite après le premier match. Malgré la force et la conviction de Sekizan, l’équipe ne peut espérer rivaliser face aux lycées mieux équipés et entraînés. C’est durant leur semaine de stage pendant la Golden Week que l’œuvre va prendre une toute autre ampleur. Tout va venir d’un homme, Shingo Komori, le nouveau coach de l’équipe. Jusque-là, personne ne les avait jamais soutenu et entraîné. Du fait du manque de sérieux des aînés lorsque Sekizan était en première année, personne ne croyait en eux. Cela va totalement changer avec l’apparition de cet entraîneur qui a joué avec l’équipe nationale.

Même si ces méthodes d’enseignement sont particulièrement éreintantes physiquement et psychologiquement, les joueurs comprennent que c’est ce dont ils avaient besoin. Personne ne leur avait donné la voie à suivre et que ce soit les nouvelles recrues ou les anciens, chacun comprend qu’ils ont encore beaucoup de choses à apprendre. C’est donc l’apprentissage de l’ensemble de l’équipe que l’on suit et ceci est autant valable pour leur préparation que les matchs. Toutes les occasions sont bonnes pour en ressortir plus grand et plus fort. Même s’ils subissent défaite sur défaite, ils continuent d’acquérir l’expérience qui leur manque pour espérer gravir les échelons. Peu à peu, les joueurs vont gagner en capacité individuelle mais aussi en cohésion d’équipe. Il n’hésite pas à s’approprier le jeu de leur adversaire afin de l’appliquer à leur manière.

Malgré tout, les matchs ont beau être une source d’apprentissage cela ne veut pas dire qu’ils sont prêts à perdre. Peu importe l’équipe en face d’eux, l’équipe de Kamagawa est prête à tout donner (d’où le nom All Out) pour décrocher la victoire.

Des matchs dictés par la volonté

Les confrontations que l’on peut apercevoir sont loin d’être anecdotiques. En effet, elles permettent, dans un premier temps, de voir l’évolution et l’apprentissage des joueurs au cours des deux mi-temps. Deuxièmement, ces rencontres sont l’occasion de voir le vrai atout de notre équipe. Les adversaires qu’elle rencontre sont souvent bien supérieurs et ont toujours été mieux classés. Malgré cela, rien ne peut venir ébranler la détermination des joueurs de Jinkô. Même si le score est contre eux et ne peut être rattrapé, ils continuent de lutter bec et ongles afin de marquer un essai. L’action est omniprésente durant ces confrontations et le fait que ces matchs ne durent maximum que deux épisodes compilent encore plus l’action.

La rage et la force de chaque équipe ne faiblissent jamais et nous captive tout au long du match. Il n’existe aucun temps mort ce qui permet de savourer pleinement la confrontation entre la volonté de nos jeunes joueurs et le talent de ceux d’en face. Au final c’est la détermination qui lie chacun de ses coéquipiers qui forme la vraie puissance de l’équipe de rugby du lycée Jinkô. On ressent la hargne et le refus de baisser les bras à chaque action qui se passe à l’écran. Le changement entre l’ancienne équipe, qui riait même après une défaite, et celle actuelle, qui refuse de perdre et pleure face à au résultat final, est tout simplement bluffant. On les encourage et on souhaite plus que tout les voir réussir. C’est comme si on était réellement dans les tribunes à soutenir cette équipe qui nous émerveille de par son courage et son refus d’abandonner.

All Out-équipe

Un esprit de camaraderie entre deux équipes rivales

Au final, l’avancement très classique du récit qui est propre à ce style de manga et d’anime laisse place à une oeuvre sportive envoûtante. La magie de la japanimation fonctionne à merveille et nous donne envie de voir jusqu’où cette équipe va aller.

La seconde mi-temps de All Out

Il est vrai que les habitués des titres sportifs pourraient se demander qu’est ce qui peut bien différencier All Out de ses confrères. Il ne réinvente nullement le monde de l’anime sportif et cherche avant tout à nous divertir à travers le récit de ces jeunes qui ne lâchent rien. Que vous soyez fan d’anime sportif ou néophyte en la matière, All Out à de quoi séduire de par l’intensité de son récit. On s’attache aisément aux personnages et on est captivé par les confrontations qui se jouent devant nous. Le fait que cela soit aussi sur un nouveau sport qui n’a jamais eu son adaptation rend le spectacle encore plus palpitant.

Que vous soyez fan de shonen, de sport ou que vous cherchiez simplement une série pour vous divertir, All Out est l’anime qu’il vous faut. Un pur shonen sportif qui, même s’il ne surprend pas, arrive à nous donner envie d’en savoir toujours plus sur ce qui attend nos rugbymans. La saison n’est pas encore terminée mais on espère que la magie opère toujours pour les derniers épisodes et qu’une suite sera prévue. Un anime à consommé sans modération ! Vous pouvez retrouver la série sur ADN et à présent en coffret dvd et blu-ray aux éditions Kana.

N’hésitez pas à donner votre avis sur cet anime ainsi que les titres sportifs qui ont bercé votre vie d’otaku !

© Madhouse & TMS Entertainment / ADN / Kana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *