Pétales de Réincarnation

Pétales de Réincarnation tome 5 : l’heure des révélations !

Il est temps de revenir sur une série que j’apprécie particulièrement. Pétales de Réincarnation, édité chez komikku, vient de sortir son cinquième tome. J’ai parlé en détail dans un précédent article de tout le potentiel qu’offrait cette saga. Après les événements qui s’étaient déroulés dans l’histoire, je n’avais qu’une hâte qui était de connaître la suite. Est-ce que ce nouveau volume tient donc toutes ses promesses ? Je dirais sincèrement que oui, mais ne nous précipitons pas et prenons les choses une par une. Je tiens à prévenir que l’article peut contenir plusieurs spoilers sur la suite de l’histoire. Préparez-vous à plonger dans un nouveau tournant du conflit entre la “Forêt des grands hommes” et les grands criminels de l’Histoire.

L’origine de la Forêt des grands hommes

Pétales de réincarnation-victimes

Ce conflit a déjà fait de nombreuses victimes

Le début de ce cinquième tome s’axe sur le retour d’Ein et Newton aux côtés de Neumann. Suite à l’affrontement contre Pol Pot et Hitler, nos deux revenants cherchent des réponses. La foi qu’ils avaient en leur mission ayant été ébranlé par les dernières paroles de leurs ennemis. La scène qui suit nous fait comprendre que la chef de la “Forêt des grands hommes” semble bien cacher ses réelles intentions. On revient ensuite sur la fin du combat entre Rudel et Funasaka. Le combat des immortels touche à sa conclusion. Les deux guerriers finissent par tomber et avant de disparaître, Funasaka demande une dernière chose à Toya. Acceptant sa dernière volonté, notre héros décide de continuer seul jusqu’au château de Kou. Il espère obtenir des informations sur la situation, mais aussi accomplir son propre objectif.

S’ensuit alors une courte confrontation entre les deux hommes. La victoire est sans appel malgré l’ingéniosité de Toya. Kou décide de lui révéler toute la vérité sur les origines de l’organisation qu’à rejoint le jeune homme. Mais surtout, il tient à lui dévoiler le secret qui se cache derrière son frère. En utilisant son pouvoir, le seigneur de guerre parvient à transmettre ses souvenirs à Toya. Le reste du tome nous conte donc, sous la forme de flash-back, la création de la “Forêt des grands hommes”. C’est aussi avec une grande surprise que l’on voit le rôle qu’a joué Seiya, le grand frère de Toya, dans sa mise en place. C’est un grand chamboulement qui s’opère dans l’esprit de notre héros, mais aussi chez le lecteur.

Comme vous l’avez compris, ce cinquième tome de Pétales de Réincarnation est sous le signe des révélations. L’histoire prend une toute autre tournure et on reste stupéfait jusqu’à la dernière page.

Peu d’actions, mais des révélations

Toya quand il était jeune et admiratif de son frère

Mise à part la fin du combat entre Rudel et Funasaka, on ne peut pas dire que l’action soit très présente. On peut bien sûr apercevoir quelques échauffourées, mais aucun affrontement aussi symbolique que dans les précédents tomes. On peut être surpris par cela, car le rythme de la série nous a habitués à ne pratiquement laisser aucun temps mort. Cependant, cette césure est nécessaire et permet à l’histoire de prendre un tout nouvel envol. En tant que lecteur, on se doutait que la rencontre avec Kou apporterait la lumière sur de nombreux points. D’ailleurs, ce tome permet aussi d’en découvrir davantage sur ce “grand méchant” qui faisait tant parler de lui. Le comportement de plus en plus étrange de Neumann pointait aussi dans ce sens.

Cependant, s’il y a bien un point qui m’a totalement bluffé est l’apparition du frère de Toya. Si cela n’est que sous la forme de flash-back, c’est un vrai plaisir que d’en apprendre plus sur ce personnage énigmatique. Depuis le début de la série, ce dernier nous est dépeint comme un être surdoué qui n’avait que peu d’attention envers son petit frère. On avait une vision quelque peu néfaste de cet individu hors du commun. Les dernières révélations chamboulent toute notre vision le concernant. Kou nous fait ainsi voir le visage d’un homme soucieux de son petit frère et qui ne souhaitait que le bonheur pour son entourage. On apprend même la source de toutes ses réussites et victoires dans autant de domaines différents.

En plus de comprendre les réels objectifs de Seiya, c’est aussi la vérité derrière la “Forêt des grands hommes qui se dévoile. C’est une toute nouvelle image que l’on a de cette organisation.

Le véritable ennemi se dévoile ?

Pétales de réincarnation-Kou

Kou fait son entrée sur scène

Même s’il n’existe pas de réponse encore concrète à cette question, plusieurs indices sont laissés au lecteur. Tout d’abord, il faut comprendre l’objectif original de notre groupe de revenants. Avant même de penser à éliminer les grands criminels de l’histoire, le but était d’instaurer la paix dans le monde. Un souhait très louable venant de Seiya qui réussit à convaincre Neumann et Kou. Cependant, ce dernier pensait que l’organisation ne devrait pas se limiter aux grands hommes. En effet, étant ami avec nombre de revenants criminels, il avait appris à les comprendre. En réalité, leurs pulsions meurtrières pouvaient être canalisées pour les empêcher d’y céder. Pour notre seigneur de guerre, ces hommes et femmes sont comme les autres. Ils avaient juste eu le malheur de tomber sur une mauvaise réincarnation lors du rituel d’éveil.

Kou souhaitait créer la plus grande communauté de revenants. À ses yeux, chacun de ses confrères étaient égaux, qu’ils soient un grand homme ou un criminel. L’œuvre nous dépeint ainsi le côté très fraternel de celui qui est considéré comme l’ennemi à abattre. Malheureusement, un événement tragique impliquant le frère de Seiya va tout bouleverser. C’est ainsi que va démarrer la purge de tous les plus grands criminels au grand dam de Kou. La scission du groupe semble inéluctable et c’est là que l’on sent le regard effrayant d’un membre de la Forêt. À cet instant, il ne fait aucun doute que toute cette histoire est une grande manipulation où chacun a servi de marionnette à un esprit calculateur. Il faudra attendre la suite pour obtenir confirmation des doutes qui nous assaillent tout au long de la narration.

Que dire si ce n’est que ce cinquième volume de Pétales de Réincarnation fait fort. Il rend le scénario toujours plus palpitant et nous fait rêver à chaque seconde. Le plaisir est toujours au rendez-vous !

Pétales de Réincarnation continue son envolée

C’est encore une grande réussite pour ce shônen. À travers ce tome, c’est une explosion de révélations qui s’opère. Je suis resté captivé du début à la fin, car le titre arrive à nous accrocher aisément à ce qu’il raconte. De plus, les éclaircissements faits sur l’intrigue risquent bien de changer totalement le cours de la bataille. On pourra quand même lui reprocher son léger manque d’action, mais ce n’est pas le but de ce tome. Ce dernier arrive parfaitement à ses fins et continue de nous faire rêver en attendant la suite. On pouvait se douter de certaines vérités qui planaient depuis le dernier tome. Cependant, je ne m’attendais pas à autant de surprises. Le seul point qui n’était pas abordé concerne la situation de Musashi. On reste encore dans le flou quant au déroulement de son combat contre le dernier général de Kou.

Je ne peux que vous conseillez de vous lancer dans ce tome. Pétales de réincarnation continue sur sa lancée et promet une conclusion inattendue et explosive à ce conflit. C’est une toute nouvelle tournure que prend l’affrontement entre les criminels et la “Forêt des grands hommes”. Les alliances risquent bien de se redessiner et de proposer une énorme surprise à nous autres lecteurs. Mise à part cela, on ne s’ennuie pas un seul instant et les pages défilent sans que l’on s’en rende compte. Qui sortira vainqueur de la confrontation ? Que vas faire Toya après toutes ces révélations ? Mikihisa Konishi continue de nous éblouir de par son talent d’écriture et son scénario à couper le souffle. Le rythme risque bien de grandement s’accélérer dans les prochains volumes.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager votre ressenti sur ce cinquième tome. Vous pouvez aussi laisser votre avis concernant la réaction de Toya suite aux déclarations de Kou 🙂

©Mikihisa Konishi / Mag Garden / Komikku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *