Chat malgré moi

Chat malgré moi tome 1 : un félin pas comme les autres

En ce dimanche, j’ai décidé de vous parler d’un manga léger et fort plaisant. Dans le monde otaku, il est des œuvres dont le seul but est de nous divertir. C’est exactement le cas pour Chat malgré moi, édité chez nobi nobi. Ce titre n’est pas là pour nous faire réfléchir ou bien présenter une histoire jonchée de thématiques difficiles. On est face à une aventure attendrissante et hilarante qui arrive à nous faire oublier tous nos soucis. Cette lecture a un pouvoir magique incroyable sur le lecteur dès ses premières pages. Un sourire ne cesse de se dessiner alors que l’on parcoure le périple d’un héros singulier. J’espère que vous êtes prêt à plonger dans une aventure qui va vous faire mourir de rire. L’heure est venue de rencontrer le chat le plus étrange qu’il puisse être donné de rencontrer !

Quand Nao devient Nyao

Chat malgré moi-réaction Nyao

Comment ne pas succomber à cette petite frimousse ?

Chat malgré moi est un manga de Konomi Wagata. L’histoire nous fait suivre le personnage de Nao. Cet adolescent mène une vie tout à fait ordinaire, mais un terrible accident va changer sa vie à jamais. Après avoir été renversé par une voiture, il reprend ses esprits et observe son corps être emporté par l’ambulance. Il découvre alors avec effroi qu’il est à présent piégé dans l’enveloppe charnelle d’un chat. Croyant tout d’abord qu’il ne s’agit que d’un rêve, il décide de tester ses nouvelles capacités en tant que félin. Cependant, il se rend vite compte qu’il ne s’agit nullement d’un cauchemar, mais de la réalité. Il va devoir survivre dans le monde impitoyable des chats de rue qui est loin d’être le cadre idéal à ses yeux. Se faisant malmener par ses congénères, il veut à tout prix pouvoir quitter ce lieu dangereux. C’est alors qu’une rencontre va le sortir de ce mauvais pas.

En effet, sa route va croiser celle de Chika, une jolie lycéenne incroyablement maladroite. Cette dernière lui sauve la mise en le nourrissant avant de partir en courant, laissant tomber sa carte d’étudiant par terre. Souhaitant le lui rendre, Nao va chercher l’adresse de cette demoiselle. Après quelques recherches, il finit par trouver le lieu où elle habite mais une surprise de taille l’attend. Chika, en revoyant notre petite boule de poil, va décider de l’adopter et de l’héberger chez elle. Une cohabitation explosive va alors commencer pour ce nouveau duo. En attendant de pouvoir regagner son corps d’origine, Nao va devoir s’habituer à son nouveau statut d’animal de compagnie. Rebaptisé Nyao par sa nouvelle maîtresse, notre héros va comprendre que la vie d’un chat est loin d’être une sinécure. Le quotidien d’un félin où les situations hilarantes et touchantes sont légion.

Vous l’aurez compris, on est face à un titre qui ne se prend nullement la tête. Chat malgré moi cherche avant tout à nous faire passer un agréable moment. D’ailleurs, il accomplit son objectif avec maestria.

Une bouffée d’air frais

S’il y a bien une phrase qui peut caractériser cette expérience c’est celle-là. On se plonge avec plaisir dans ce quotidien tout à fait singulier et drôle. Chaque moment est travaillé pour offrir au lecteur un fou rire. De plus, l’enchaînement des gags ne s’essouffle jamais et ne cesse de nous mettre du baume au cœur. La mangaka arrive à faire mouche pour chacune des situations qu’elle installe. Cela est dû notamment à un humour collant parfaitement à la nouvelle vie de Nao. En effet, tout découle du fait que cet adolescent découvre comment se déroule la vie d’un chat. Chat malgré moi parodie à travers ses pages tout ce qui tourne autour de nos chers félins. Que ce soit leur attitude toute mignonne ou bien les légendes les concernant, tout se retrouve traité avec une grande dérision. On peut citer comme exemple le fait que les chats retombent toujours sur leur patte.

Lorsque Nao décide de sauter d’un immeuble pour se réveiller de ce soi-disant rêve, il atteint le sol comme si de rien n’était. En voyant cela, il ne peut s’empêcher d’être en extase devant ce “super pouvoir”. L’humour repose ainsi en grande partie sur les réactions de cet adolescent et force est de constater que cela marche parfaitement. On tourne chaque page avec un grand sourire et sans s’en rendre compte, on atteint déjà la fin du tome. Il est assez difficile dans le monde du manga de faire une épopée basée uniquement sur de l’humour. Bien sûr, il existe de grands noms du genre mais il est quand même compliqué de reposer une licence uniquement sur cet élément. Pourtant, l’œuvre de Konomi réussit cela tout au long de cette première excursion. Même si l’objectif de Nao est de retrouver sa forme humaine, tout l’intérêt de l’histoire réside dans les péripéties qu’il vit en tant que Nyao. Une aventure que l’on savoure dans son intégralité.

L’autre grand point servant pleinement la réussite du titre vient des deux personnages du récit. Le duo composé de Nyao et Chika est tout bonnement attachant et l’on ne peut qu’être séduit par ces deux protagonistes hors du commun.

Un duo attachant

Chat malgré moi-Nyao Chika

Une rencontre qui prépare de nombreuses surprises

L’un des fondements qui fait la force de Chat malgré moi est sans conteste la relation entre Nyao et Chika. Si chacun de ces personnages est amusant à sa manière, le quotidien qu’ils partagent est simplement magistral. On ne peut se retenir de lâcher un éclat de rire face à la maladresse de la jeune fille et à la réaction désopilante de son nouveau compagnon. Ces deux protagonistes s’avèrent parfaitement complémentaires pour rendre chaque situation plus tordante qu’on ne pourrait le penser. Ainsi, le lecteur se retrouve par moment surpris de la tournure des événements et on finit par lâcher un fou rire mémorable. On s’attache alors à ces deux êtres que le destin a réunis et qui vont devoir apprendre à vivre ensemble.

On a beau observé des scènes tout à fait banales, elles sont amenées de manière à ce que tout semble incroyable. De plus, le lien entre Chika et Nyao commence tout doucement à se forger et à se consolider. Même si son objectif reste de retrouver son apparence normale, notre héros voit naître en lui un certain attrait à sa nouvelle vie. Il apprécie tous les gestes que fait sa nouvelle maîtresse à son égard et Nao fait de son mieux pour la réconforter dans ses moments de tristesse. Ces échanges font que l’on a parfois l’impression de faire face à une véritable relation entre le maître et son animal de compagnie. Tout cela rend l’ensemble touchant et peut nous rappeler notre propre façon d’être avec notre chat, chien ou tout autre animal. Une œuvre drôle mais aussi profondément humaine.

Chat malgré moi conte un récit qui n’est pas spectaculaire, mais qui captive aisément notre regard. Une histoire prônant l’humour et l’amitié pour un bonheur immédiat et qui réussit totalement son pari.

Un pur plaisir que ce Chat malgré moi

En conclusion, Chat malgré moi propose une aventure rafraîchissante et qui s’adresse à tous les types de lecteur. Une œuvre qui procure tout simplement de la joie à chaque chapitre. Ici pas de combat pour sauver le monde, d’enquête policière ou de romance, mais juste une histoire délirante cherchant à nous faire passer un agréable moment. Ce premier tome accomplit parfaitement le rôle qu’un manga doit accomplir à savoir nous divertir. Pendant quelques minutes, on oublie tout ce qui se passe autour tant le plaisir de suivre Nao est grand. Les péripéties d’un chat qui réchauffe le cœur et qui nous fait avoir le sourire en un temps record. Un voyage qui a beau être classique, mais qui procure un amusement sans précédent.

Je ne peux donc que vous conseiller de tester cette expérience. Peu importe vos goûts littéraires, ce titre tout mignon saura charmer la majorité des lecteurs. Avec son duo attachant et marquant, ces gags qui font mouche et une ambiance légère, ce volume illuminera votre bibliothèque. Bien sûr, on se demande si Nao arrivera à retrouver son corps, mais intérieurement on espère qu’il mettra du temps à atteindre son but. Après tout, on souhaite encore observer ce qui attend cet adolescent dans sa nouvelle vie en tant que chat. Si je devais décrire cette première excursion dans cet univers, je dirais simplement qu’il s’agit d’une lecture qui rend heureux. J’attends donc impatiemment de voir ce que nous réserve la suite de cette épopée féline.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion sur Chat malgré moi. Qu’avez-vous pensé de ce périple attendrissant ? 🙂

© Wagata Konomi / Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *