Sword Art Online Alternative

Sword Art Online Alternative : le retour de Gun Gale Online

Maintenant que le printemps est bien lancé, il est temps de faire un tour d’horizon sur les débuts des animes de cette saison. On va donc revenir sur trois séries qui ont su nous proposer de bonnes bases. Le premier titre n’est autre que Sword Art Online Alternative, disponible en simulcast sur Wakanim. On oublie Kirito et toute sa bande pour se concentrer sur de nouveaux protagonistes et une toute nouvelle histoire même si le terrain de jeu est familier. Si l’on pouvait avoir peur de ce que pourrait donner un récit alternatif à l’univers SAO, les trois premiers épisodes ont su nous rassurer. Dégageant un bon potentiel ainsi que des éléments intéressants, nous avons décidé de vous partager notre avis sur ce spin-off encourageant. On s’équipe et on établit un plan d’action avant de se lancer dans l’univers de Gun Gale Online !

Une lycéenne souhaitant changer

Sword Art Online Alternative-Llen

Une héroïne qui lutte face à ses peurs

Sword Art Online Alternative nous fait retrouver les terres dévastées du jeu Gun Gale Online. On avait pu voir Kirito évoluer au sein de VRMMO au cours de l’arc Phantom Bullet. Cependant, ici l’épéiste noir n’est nullement présent et laisse la place à Karen Kohiruimaki. Cette jeune étudiante s’avère être complexé par son physique qui n’est pas mimi à ses yeux. Il faut dire qu’avec sa grande taille (1,83m), elle se distingue largement des autres filles de son âge. S’effaçant la plupart du temps, elle fait de son mieux pour éviter le regard des autres. C’est alors qu’elle voit une émission sur la réalité virtuelle qu’elle comprend que cela pourrait être son échappatoire. Karen demande alors à l’une de ses amis gameuse de lui conseiller des jeux. Son but est de pouvoir se créer un avatar qui correspond à ce qu’elle a toujours souhaité être. Après plusieurs tentatives infructueuses, la jeune femme se lance dans GGO. Alors qu’elle ouvre lentement les yeux dans ce nouveau monde, elle découvre que son rêve a été exaucé.

Se présentant sous le pseudonyme de Llen, son personnage n’est autre qu’une toute petite fille correspondant à ses critères. Alors qu’elle profite de sa nouvelle apparence, Karen décide de se pencher sur le genre de jeu qu’est Gun Gale Online. Elle se rend vite compte qu’il s’agit d’un jeu de tir où le PK (player killing) est monnaie courante. Cette nouvelle venue va donc plonger dans un univers où la violence et les armes à feu règlent tous les problèmes. Malgré cet aspect, Llen va commencer à apprécier son expérience de joueuse. Elle va rapidement se hisser parmi les grandes combattantes de GGO. C’est suite à sa rencontre avec Pitohui, une autre participante qui va rapidement devenir son amie, qu’elle va apprendre l’existence du Squad Jam. Il s’agit d’un tournoi par équipe où Pitohui rêverait de voir sa camarade participer. Notre héroïne va finir par accepter sa demande. Un conflit se prépare où seule la meilleure escouade pourra décrocher la victoire.

Ce qui nous a tout de suite frappé au cours du premier épisode est le soin apporté aux combats. On ne parle pas ici de chorégraphies ou d’attaques impressionnantes, mais d’un véritable sens de la stratégie nécessaire pour vaincre ces ennemis.

Des affrontements prenants

Tout d’abord, ce qu’il faut savoir est que le premier épisode nous montre notre héroïne durant le Squad Jam. Par la suite, on revient en arrière afin d’observer le parcours qu’a réalisé Llen pour en arriver là. Ce petit détail peut être déroutant au départ, mais il s’avère pertinent afin que le spectateur plonge directement au coeur de ce qui fait l’âme de cet univers. On se retrouve alors embarqué au côté de cette demoiselle, accompagné de son camarade M. A ce moment, notre esprit nous dit que l’on va assister à des fusillades de partout accompagné de multiples explosions. Cependant, plus le temps passe et plus on se rend compte qu’on est loin du compte. On observe alors la force principale des combats de cet anime. Il s’agit de l’importance d’établir une stratégie qui marche, d’observer et d’analyser autant ses ennemis que l’environnement. Le talent et la force de frappe ne font pas tout dans l’univers impitoyable de GGO. Il faut aussi savoir s’adapter et piéger son adversaire.

Ainsi, on est loin des confrontations où le simple fait de foncer tête baissée marche. C’est vraiment rafraîchissant de voir ce tandem essayer de trouver un plan pour s’en sortir face à un groupe bien plus puissant. Outre cela, Sword Art Online Alternative ne s’attarde pas uniquement sur le côté action, mais aussi sur la psychologie de Karen. À travers l’épisode deux et trois, on apprend à la connaître elle ainsi que ses motivations. Derrière la petite démone toute mignonne de Gun Gale Online se cache une étudiante mal dans sa peau. En tant que spectateur, on ressent de l’empathie à son égard et on comprend sa raison de se lancer dans un VRMMO. Plus les minutes défilent et plus on s’attache à elle, car derrière cet aspect fragile se trouve une femme courageuse et déterminée. Elle a ses peurs et ses doutes, mais elle continue d’aller de l’avant et de se battre. Un personnage que l’on prend plaisir à suivre et dont on a envie de voir l’évolution.

Au final, ces trois premiers épisodes apportent tous les éléments nécessaires pour que l’on se sente immergé dans l’histoire. Même s’il n’y a pas encore de grand danger, c’est déjà un bonheur de suivre Llen et ses péripéties.

Sword Art Online Alternative-observation

L’observation est la clé de la victoire !

Sword Art Online Alternative remporte la première manche

Ce début de Sword Art Online Alternative a su éveiller notre curiosité. Même si nous ne sommes pas les plus grands fans de la saga, on a été emporté par l’aventure qu’entreprend Llen. En plus de s’attacher fortement à elle, on a envie de voir jusqu’où son courage et son talent peut l’emmener. À cela s’ajoute aussi la psychologie du personnage qui se développe au fur et à mesure des épisodes et rend son écriture bien plus subtile qu’il n’y paraît. On peut aussi citer les confrontations décrites dans le premier épisode. Elles permettent d’avoir un aperçu de l’aspect très stratégique de la série. L’issue de chaque bataille semble incertaine et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ces combats. On espère que cela continuera dans les prochains épisodes et que l’on pourra en apprendre plus sur les autres joueurs. En tout cas, c’est un très bon départ qu’entreprend cet anime qui pourrait bien apporter un vent de fraîcheur à la franchise.

On vous recommande donc fortement cette œuvre prometteuse et fort divertissante. Que vous soyez un fan de la licence SAO ou de l’univers de Gun Gale Online, alors vous trouverez sûrement votre compte. De plus, même si vous n’êtes pas habitué à la saga vous pourrez apprécier Sword Art Online Alternative. Le fait de suivre de nouveaux protagonistes et de parcourir ce VRMMO sous un angle différent permet à tous de profiter de ce récit. Jusqu’où le duo Llen-M parviendra-t-il à se hisser ? Qui sortira victorieux du Squad Jam ? Karen parviendra-t-elle à surmonter sa haine de son propre physique ? On est très curieux d’avoir la réponse à toutes ces questions. Vous pouvez retrouver l’anime chaque jeudi à 18h30 sur la plateforme Wakanim. En attendant, on vous conseille de jeter un œil au premier épisode qui donne rapidement le ton.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre ressenti sur le début de Sword Art Online Alternative. Qu’attendez-vous pour la suite du Squad Jam ? 🙂

© 2017 KEIICHI SIGSAWA / KADOKAWA CORPORATION AMW / GGO Project /Wakanim

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *