Get Backers

Plus qu’un simple combat : le retour de Ginji empereur de la foudre

Cette semaine thématique continue avec un autre affrontement. Cette fois-ci, on va s’attarder sur une oeuvre qui s’est terminé il y a déjà un moment. On va parler ici de Get Backers, édité chez Pika, et plus particulièrement du retour du fameux empereur de la foudre. Notre duo de récupérateurs a su émerveiller notre regard à travers leurs péripéties hilarantes et souvent épiques. Celui-ci est composé de Ban et de Ginji qui est celui qui nous intéresse aujourd’hui. Ce manipulateur d’électricité cache derrière son visage souriant une histoire bien plus grave qu’on ne pourrait le penser. C’est au cours d’une confrontation violente et importante que celle-ci refait surface. Encore une fois, le combat que l’on va traiter va bien plus loin que le simple rapport de force. Une puissante image en sort et qui va marquer à jamais l’œil du lecteur tout en changeant notre opinion sur ce personnage. Il est donc temps de partir à la recherche du funeste seigneur de la foudre.

Ginji le plaisantin

Jusqu’à présent, ce cher Ginji a toujours eu une image bonne enfant aux yeux du lecteur. Après tous ces tomes, on le voyait comme un très bon ami possédant un caractère très enfantin. Malgré tout, le duo qu’il compose avec Ban avait su nous montrer aussi de nombreux aspects positifs de sa personnalité. Il est un camarade fidèle toujours prêt à se jeter dans la mêlée afin de sauver la vie de ses compagnons. Rien ne semblait pouvoir venir entacher cette vision que l’on avait de notre récupérateur. Pourtant, depuis les premiers tomes résidait une part d’ombre à son histoire. Il s’agit de son passé et de sa rencontre avec Ban. On sait qu’il était surnommé l’empereur de la foudre et qu’il était craint de tous. Son gang et lui faisait partie des pires racailles possibles et il était présenté comme imbattable. La seule personne à avoir réussi à venir à bout de sa puissance n’est autre que son nouveau partenaire. En le voyant, on a du mal à s’imaginer notre blondinet représenté une réelle menace et faire preuve de méchanceté.

Ainsi, on continue à suivre leurs aventures sans penser un seul instant que ce cher Ginji puisse avoir une facette plus obscure. Malgré tout, notre curiosité n’est pas rassasiée et au fond de nous on souhaite découvrir la vérité. On a beau entendre parler de l’empereur de la foudre, son ombre ne cesse de planer au-dessus de nos têtes sans que l’on ne puisse rien voir. C’est lors d’une mission pour récupérer la Vénus de Milo que tout va basculer. En effet, cette mission va tout d’abord s’avérer bien plus dangereuse que prévue. La faute vient en partie des sept frères Miroku chargés de la protéger. Ces derniers sont de redoutables adversaires et semblent vouer une haine féroce pour Mido Ban. Les ennemis ne cessant de se multiplier, nos Get Backers et leurs alliés semblent acculer. Pourtant, Ginji refuse que son ami aille affronter ces hommes et préfère s’en occuper lui-même. Ceci est le coup d’envoi d’une confrontation qui va bouleverser une bonne partie de ce que l’on imaginait concernant cette pile ambulante.

Ginji-adversaire       Mort de Ginji      Ginji empereur de la foudre

L’empereur de la foudre laisse sa marque

Luttant bec et ongles face au guerrier se dressant devant lui, Ginji reste sur la défensive. Il est presque évident qu’il ne semble pas faire le poids. Même si on l’a vu gagner de nombreuses fois, il y avait toujours son coéquipier pour le soutenir et l’aider. À cet instant, il est seul et ne peut rien faire à part subir les assauts incessants des frères Miroku. Aoki Yuya parvient alors à créer une situation qu’on ne pensait pas voir arriver au sein de son oeuvre. Un moment qui semble marquer la fin de notre duo tel qu’on le connaissait. Le lecteur est pris au dépourvu par cette défaite et l’on a du mal à imaginer ce qui pourrait advenir après tout cela. Alors que Ginji perd lentement connaissance, un évènement étrange se produit. Sans même voir ce qui se passe, on commence à comprendre ce qui est sur le point de se passer. L’angoisse laisse alors place à une curiosité folle concernant le destin du blondinet. Le visage de Ban en dit aussi long tandis qu’il voit tous les appareils électriques tombés en panne dans la zone.

On finit par voir le vrai visage de notre empereur de la foudre. Le trait soigné d’Ayamine Rando retranscrit parfaitement le charisme et l’importance de cet homme qui se dresse devant nous. L’air un peu idiot de Ginji disparaît pour laisser place à une figure froide et impassible. Une entrée en matière marquante pour ce personnage qui semblait presque n’être qu’un mythe. Le rapport de force est totalement bouleversé et chacun des frères se fait rapidement éliminer par un empereur qui ne semble éprouver aucune pitié. Tel docteur Jekyll et mister Hyde, notre héros vient de dévoiler la part d’ombre qui résidait en lui. L’introduction de cet être surpuissant est d’autant plus marquant qu’elle vient briser toute l’image que l’on s’est forgé à propos de Ginji. Même s’il parvient à reprendre le dessus, l’impact est déjà bien présent dans l’esprit du lecteur. On a beau continuer par la suite de rire face aux idioties de cet homme, au fond de nous, on sait qu’une terrible bête sommeille en lui.

Comme toujours, on espère que ce nouveau type d’article vous aura plus et que l’on vous aura donner envie de découvrir ou redécouvrir ce moment clé de Get Backers. Cet affrontement n’est pas juste destiné à présenter un personnage incroyablement fort. Il est avant tout là pour faire la lumière sur le passé de Ginji et changer notre façon d’appréhender ce protagoniste. La vérité éclate tandis que l’on comprend que derrière ce visage insouciant se cache un récit bien plus profond et sombre.

© Aoki Yuya & Ayamine Rando / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *