Run with the Wind

Run with the Wind : une course endiablée

Notre marathon des reviews continue avec un autre anime du catalogue de chez Crunchyroll. On vous l’a déjà dit à de nombreuses reprises, mais on apprécie énormément les séries sportives. Il y a toujours cette magie et cette envie de faire découvrir ce type d’activités que l’on se laisse facilement emporter par ce genre de récits. C’est là qu’arrive Run with the Wind. Ce titre nous plonge dans l’univers de la course de relais qui est un domaine très peu mis en avant. Est-ce que l’on retrouve donc ce charme et ce plaisir que l’on évoquait un peu plus tôt ? La réponse est oui même si le coeur de l’histoire n’est pas encore abordé à travers ces premières excursions. Une licence qui nous donne envie de nous lancer dans un petit jogging pour profiter de la brise matinale. On espère donc que vous êtes bien échauffé, car le chemin qui mène au sommet ne sera pas de tout repos !

Le Hakone Ekiden

Run with the Wind 1

Kakeru ne sait pas encore ce qui l’attend.

Run with the Wind, réalisé par le studio Production I.G, débute un beau soir. On voit un jeune homme répondant au nom de Kakeru Kurahara être poursuivi par un commerçant qui le traite de voleur. Malheureusement pour ce dernier, cet adolescent s’avère particulièrement rapide. Il distance sans problème son poursuivant, mais un nouvel acteur va faire son apparition. Un autre étudiant à vélo assiste à toute la scène et se met à rattraper Kakeru. Cependant, cet inconnu ne semble pas vouloir l’arrêter et lui demande seulement s’il aime courir. Cette question le surprend et après s’être éloigné un maximum du lieu de son méfait, l’autre adolescent se présente. Il s’appelle Haiji Kiyose et propose à son nouveau camarade de l’accompagner. Les deux étudiants se retrouvent alors devant la résidence d’Haiji qui sert aussi de dortoir à d’autres pensionnaires. Sans aucune raison, celui-ci lui offre une chambre en lui disant qu’il peut emménager ici. Par la suite, il va présenter le nouveau pensionnaire à l’ensemble des autres habitants de cette bâtisse.

De nombreux et divers profils cohabitent en ce lieu et Haiji suggère alors de fêter l’arrivée du dixième locataire. Alors qu’ils s’amusent tous, ils ne se doutent pas encore que tout ceci est un bien plus qu’un simple repas de bienvenu. L’homme qui a convaincu chacune des personnes présentes dans cette salle prend alors la parole. Il déclare qu’enfin, ils sont le nombre qu’il désirait. Haiji déclare alors qu’ils vont tous participer au Hakone Ekiden. Remporter cette course de relais éreintante et difficile est son objectif et il peut enfin s’atteler à réaliser son rêve à présent qu’il a des coéquipiers. Cette annonce surprend tous les autres pensionnaires qui en restent bouche bée. Sans le savoir, les voilà intégrés au club d’athlétisme de leur fac. Si tout le monde semble contre cette idée, c’est Kakeru qui se montre le plus opposé à cette décision. Ainsi débute une lutte pour convaincre les autres et se hisser à la première place de cet évènement.

Ce qui marque le spectateur avant tout lors du visionnage de Run with the Wind est la constitution de ce club. On se retrouve à suivre des étudiants qui n’ont, pour la majorité, aucune prédisposition à ce type de compétition. Pourtant, l’association de tous ces gens permet d’assister à des échanges parfois hilarants et souvent pertinents.

Un groupe intéressant

À travers ces trois épisodes, on arrive à décerner pas mal d’éléments attirants. Le premier point concerne la galerie de personnages très hétéroclite. Chacun de ses individus à son caractère propre et on finit très vite par avoir ses préférés. Même si certaines informations sont dévoilés sur la plupart, cela est assez léger afin de nous donner envie d’en savoir plus sur eux. Bien sûr, les deux protagonistes qui sont, pour l’instant, le plus mis en avant sont Kakeru et Haiji. On comprend rapidement que notre coureur solitaire est hanté par un souvenir douloureux. C’est même ce passé qui le bloque à travailler et à s’entendre avec les autres. Il y a donc un côté assez énigmatique qui l’entoure et qui apporte un petit côté obscur à l’adolescent. De l’autre côté, le chef de ce groupe est présenté comme l’exact opposé. Toujours souriant, cet étudiant est sans doute le pilier sur lequel repose toute l’équipe. De plus, il est souvent le facteur comique car derrière son visage d’ange se cache un démon prêt à tout pour que les autres acceptent de lui emboîter le pas.

On est tout de même interpellé, car on ignore les raisons qui le pousse à vouloir absolument participer au Hakone Ekiden. Il y a donc cette opposition qui se joue entre ces deux garçons qui permet d’approfondir et de diversifier un peu plus les échanges qu’il y a entre eux. Si toutes ses mécaniques n’ont rien de très original, cela est amené de manière soignée et traité avec le plus grand soin. En réalité, Run with the Wind s’axe beaucoup sur l’aspect humain et le dépassement de soi. Si ces thématiques sont souvent abordées dans la plupart des œuvres sportives, elles se ressentent encore plus à travers cette première partie de saison. Cela donne plusieurs possibilités pour la suite de la série qui peut réserver de bonnes surprises. Pour ce qui est de la course en elle même, on est encore loin des confrontations qu’il pourrait y avoir entre les clubs de différentes facs. Malgré tout, les quelques moments où l’histoire se centre sur l’entraînement et l’aspect sportif retranscrivent parfaitement cette sensation que l’on peut avoir lorsque l’on parcourt des kilomètres avec pour seul compagnon le vent. Il y a presque un sentiment de liberté qui se dégage de ces instants et qui captive le regard du spectateur.

Run with the Wind est un anime qui a pas mal de potentiel et qui peut offrir un très bon divertissement sur le long terme. Il y a cette envie d’en apprendre plus sur chacun de ces membres qui nous assaille tandis que l’on rêve secrètement de les voir remporter cette course. Une série qui prépare le terrain pour la suite tout en continuant d’être fun.

Run with the Wind 2

Haiji est prêt à tout pour son rêve !

Run with the Wind débute son échauffement

Il est évident que pour un titre de ce genre, il est nécessaire de voir ce que cela va donner tout au long de la saison. Après tout, Run with the Wind se concentre avant tout sur un défi bien précis. Il n’est pas encore question d’affronter d’autres clubs et on est vraiment dans une phase de découverte et d’apprentissage. Comme dans tout anime de sport, l’échauffement est un passage obligé pour chaque équipe. Pourtant, si cela peut paraître assez rébarbatif de voir le même groupe s’entraîner à chaque épisode, ici il y a quelque chose en plus. Il s’agit des membres constituant cette team. On ressent assez vite un attachement pour eux et même si le chemin semble long, on a envie de voir leurs efforts être récompensés. Concernant l’animation, celle-ci est excellente et retranscrit assez facilement cette sensation de vitesse et cette légèreté qui accompagne chaque coureur. Bien sûr, il y a aussi une dose d’humour qui permet de rire un bon coup en voyant certains échanges entre les personnages.

On est donc satisfait de ces premiers épisodes et de leur narration qui, derrière leur aspect classique, n’en reste pas moins très divertissant. Run with the Wind plaira à tous ceux qui aiment les animes sportifs où le dépassement de soi et l’esprit d’équipe sont les maîtres-mots. À ce stade de la série, il est normal de se poser pleins de questions. Quel est le passé de Kakeru ? Le club d’athlétisme réussira-t-il l’exploit de participer au Hakone Ekiden ? Est-il réellement possible de changer du tout au tout en seulement dix mois ? L’avenir de ce groupe dans le monde de la course de relais a beau être mal engagé, il y a toujours cette petite lueur d’espoir qui nous donne envie de les encourager et de les pousser à se surpasser. Les obstacles seront nombreux et il y a fort à parier que certaines dissensions auront lieu. Mais au final, toutes ces épreuves ne feront que renforcer leurs liens et donnera naissance à une équipe digne de ce nom !

Et vous, avez-vous été emballé par les premiers épisodes de Run with the Wind ? Pensez-vous que cette équipe aura une chance face aux autres facs ? Les commentaires sont là si vous souhaitez partager votre opinion sur le sujet. 🙂

© Miura Shion / Production I.G / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *