Zombieland Saga

Zombieland Saga : quand les morts-vivants se mettent à la musique

Les reviews continuent de pleuvoir sur le site. Une fois de plus, on s’attarde à un anime de cette saison qui est disponible en simulcast sur Crunchyroll. Il s’agit de Zombieland Saga, un projet original. Lorsque l’on s’est penché sur ce titre avant qu’il ne soit diffusé, on avait été interpellé par l’approche de cette oeuvre concernant les récits de zombie. Après avoir regardé les trois premiers épisodes, une chose nous a sauté aux yeux. Il s’agit du côté totalement délirant de cette série qui met les fameux macchabées dans un rôle très surprenant. Les fous rires sont nombreux alors que l’on assiste à la naissance d’un groupe bien singulier. Voilà une expérience qui sait comment marquer les esprits et qui mérite que l’on s’attarde dessus. Il est donc temps de voir ce qui fait la force de cet anime hors du commun. Prenez un siège et profitez du spectacle que vous réserve ces héroïnes.

Un groupe d’idole par-delà la mort

Zombieland Saga 1

Un réveil bien difficile.

Zombieland Saga, réalisé par le studio Mappa, nous fait découvrir le quotidien de Sakura Minamoto. Cette jeune étudiante un peu tête en l’air et toujours souriante ne rêve que d’une chose. Elle souhaite devenir chanteuse et passe le plus clair de son temps à observer ses idoles préférées. Malheureusement pour elle, sa vie va virer au cauchemar du jour au lendemain. Alors qu’elle vient de décrocher une audition, elle se précipite à l’extérieur pour se rendre là-bas. C’est à cet instant qu’un camion va mettre fin à ses ambitions. Après avoir été violemment percutée, Sakura se retrouve sur la rue à l’agonie. Elle comprend alors que sa dernière heure est venue et ses yeux se ferment définitivement. Son repos, qui aurait dû être éternel, cesse un beau jour. Notre demoiselle se réveille alors dans une bâtisse effrayante et glauque qui ne lui rappelle rien. D’ailleurs, elle ne se souvient de rien concernant sa précédente existence. Sa visite des lieux va la conduire à rencontrer d’autres filles qui ne rêvent que de la mordre. Elle n’en croit pas ses yeux, mais elle se retrouve pris au piège face à six zombies.

Cependant, sa plus grande surprise est de découvrir qu’elle aussi n’est qu’une mort-vivante au teint blafard. Complètement paniquée, elle panique et tombe nez à nez avec un homme bien vivant. Celui-ci se présente comme étant Kōtarō Tatsumi, un producteur bien décidé à faire de ses protégées les nouvelles étoiles montantes du monde des idoles afin de sauver Saga. Il a donc ressuscité pour cela sept adolescentes dont les capacités propres à chacune sont nécessaires pour concrétiser son idée. L’incompréhension de Sakura se lit sur son visage face à un objectif aussi saugrenu. Comment des zombies pourraient devenir des chanteuses et danseuses capables de protéger une ville ? Cette idée idiote va pourtant donner à nos héroïnes une occasion en or d’exister une seconde fois. C’est ainsi que débute un long et hilarant périple pour donner naissance à une équipe surnaturelle et qui pourrait bien apporter un second souffle aux habitants de la région ainsi qu’à eux même. Une cohabitation qui s’annonce mouvementée !

Dès le premier épisode, Zombieland Saga s’inscrit comme une aventure frappante. Il faut dire que ce synopsis pose déjà les bases d’un univers qui ne montre toute son extravagance qu’une fois que l’on est devant. On est à la fois intrigué et captivé par ce qui se joue devant nous. Une histoire étrange qui ne cesse de jouer sur l’inattendu.

Une série déjantée

Au départ, on ne sait pas trop où on met les pieds. Le premier épisode débute sur une partie assez sombre avec le décès de Sakura ainsi que son éveil à travers son corps en lambeaux. On est donc dans une ambiance très froide où le point est mis sur la peur et l’angoisse que peut apporter cette situation totalement inexplicable. Pourtant, dès que Tatsumi fait son arrivée, le spectateur bascule alors dans un tout autre monde. Ce dernier apporte vraiment un côté coloré et comique qui dénote avec ce que l’on a pu suivre au départ. On se retrouve alors totalement décontenancé, au même titre que la jeune zombie, par la tournure que prennent les évènements. On suit du regard tout ce qui vient avec une mine surprise et lorsque l’on assiste aux premiers pas de cette team sur la scène, on ne peut s’empêcher d’afficher de sourire. L’ensemble des concerts qui nous sont dévoilés sont la source initiale de nos fous rires et cela vient autant des réactions de nos artistes que du public. Au final, chaque prestation est à la fois hilarante et enivrante de par la qualité que proposent Sakura et ses amies.

D’ailleurs, mention spéciale à la bataille de rap de l’épisode 2 qui est tout simplement incroyable. On se laisse entraîner par le rythme et les paroles tout comme l’ensemble de leur auditoire. Cela ne fait que s’améliorer au fil des spectacles et nous donnent encore plus envie de jouer les groupies et d’assister à leur prochaine représentation. Cependant, cantonné Zombieland Saga à un simple anime décalé serait faire une grossière erreur. Si les trois quarts du temps la série se veut très légère, il y a aussi un élément plus sérieux qui est traité en arrière-plan. Il s’agit de ce qu’engendre cette nouvelle vie pour ces sept graines de star. Si cela n’est pas encore très développé, certaines questions intéressantes sont amenées. Le fait qu’elles ne se rappellent plus de qui elles étaient auparavant ainsi que la peur de leur nouveau statut sont des raisons suffisantes pour perdre pied. De plus, tout le monde craint ces êtres que l’on qualifie de monstres. Ils n’ont, pour ainsi dire, plus aucun endroit où aller. Malgré tout cela, elles finissent par trouver un foyer qui a besoin d’eux. A chaque fois qu’elles sont maquillées et qu’elles s’apprêtent à jouer, c’est comme si leur état importait peu. Une vie difficile et éprouvante les attend, mais celle-ci leur permet de retrouver le goût d’exister pleinement et de se sentir une nouvelle fois humain.

Que dire sur Zombieland Saga si ce n’est qu’il est unique en son genre. La formule marche très bien et permet à cet anime de se différencier. À peine avons-nous vu trois épisodes que déjà, on est conquis. Avant même de voir la suite, on se doute que l’on sera encore surpris par ce qui nous sera proposé. Le quotidien d’un groupe bien particulier que l’on a envie de suivre.

Zombieland Saga 2

Pas facile d’être un zombie !

Zombieland Saga captive son auditoire

Zombieland Saga est clairement un ovni. Une série complètement déjantée qui offre un excellent divertissement et qui permet de rigoler un bon coup. De plus, la curiosité fait partie intégrante de ce show que nous offre ces idoles. On ne cesse de se demander à quoi ressemblera le prochain concert ainsi que la qualité de leur prestation. À cela s’ajoute aussi une certaine quête identitaire pour ces pauvres demoiselles obligées de vivre sans jamais espérer retrouver le repos éternel. Il y a donc ce très bon mélange qui est fait entre cet aspect décalé et les propos sérieux que l’on peut entendre de la part de nos héroïnes. Cette alliance donne un cocktail explosif qui nous éblouit autant qu’il nous touche. Derrière cette facilité à nous faire rire se cache de jeunes femmes qui ont tout perdu et que l’on a envie d’apprendre à connaître. Des personnages forts et marquants qui nous guident tout au long de cette aventure loufoque et hypnotique. Le chemin est encore long pour ces demoiselles qui doivent sauver Saga.

On a été très convaincu par ce début de saison de Zombieland Saga. Plus qu’une simple oeuvre comique, on fait face à une série qui arrive à profiter pleinement de son contexte pour nous proposer une série musicale à l’identité propre. Que vous cherchiez de l’originalité ou un anime qui donne un nouveau visage à nos mangeurs de chairs alors vous êtes devant la licence qu’il vous faut. On est quand même très curieux de savoir quel voie va prendre cette mission de sauvetage de la ville. Quelle est réellement cette menace qui plane sur Saga ? Sakura et ses camarades parviendront-elles à trouver leur place ? Quelles seront leurs prochaines prestations ? Peu importe ce qu’il adviendra par la suite car l’important est que le plaisir que l’on éprouve en suivant leur parcours reste intact. Derrière les rires et les moments WTF se cachent une volonté pour ces filles de continuer à vivre au-delà de la mort. Une immersion au sein d’un groupe d’idole pas comme les autres qui n’a pas fini de nous faire sourire !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis concernant Zombieland Saga. Êtes-vous attaché à ce groupe de zombies ? Avez-vous hâte d’assister à leur prochaine représentation ? Dites nous tout concernant vos attentes pour la suite. 🙂

© Mappa / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *