The Promised Neverland T4

The Promised Neverland tome 4 : l’évasion est lancée

On se retrouve aujourd’hui, en cette veille d’Halloween, pour parler d’un manga phénomène. Il s’agit de The Promised Neverland et plus particulièrement du quatrième tome. On avait déjà eu l’occasion de parler du début de cette série prometteuse lors de la sortie du premier volume. À présent, il est temps de voir comment a évolué ce récit ainsi que tout ce qu’il peut nous proposer à travers ses pages. De plus, cette chronique sera la première d’un nouveau format plus court et condensé afin de plonger au coeur de ce qui fait la force et l’intérêt de chaque suite de séries. Le hit du catalogue de Kazé parvient-il à conserver cette atmosphère si pesante ainsi que l’intelligence qui caractérisait le duel qu’on suivait au tout début ? On peut vous dire que oui et cette quatrième excursion amène un tournant majeur à cette histoire qui n’en finit pas de nous surprendre. On espère que vous êtes prêts à retourner au sein de Grace Field House !

Des adieux déchirants

The Promised Neverland-NormanOn tient tout d’abord à signaler qu’il est fort probable que cet article puisse contenir des spoilers. Même si l’on fera tout pour les éviter, il est nécessaire de traiter de certains sujets liés à l’intrigue de l’œuvre. The Promised Neverland, scénarisé par Kaiu Shirai et dessinée par Demizu Posuka, nous avait laissé sur un suspens haletant. En effet, Emma s’était retrouvée en mauvaise posture après avoir été arrêté par Maman. Elle était à présent dans l’incapacité de pouvoir s’enfuir dans l’immédiat. Cependant, cela n’était pas la pire nouvelle pour ces enfants. Norman a été choisi pour devenir le prochain repas des démons. Il ne lui reste que quelques heures à vivre avant qu’il ne soit conduit au portail. Bien sûr, les autres pensionnaires qui ignorent la vérité sont heureux pour lui, car ils pensent qu’il va enfin pouvoir vivre au sein d’une vraie famille. Le garçon aux cheveux blancs doit alors faire bonne figure pour ne pas éveiller la colère de leur geôlière malgré la peur qui le ronge peu à peu. Tout semble indiquer qu’ils ont perdu cette partie. Leur tentative d’évasion tombe à l’eau et ils sont sur le point de perdre l’un des cerveaux de l’opération.

Emma et les autres ne peuvent accepter une telle fatalité. Le groupe décide alors de prendre les choses en mains pour empêcher leur ami de mourir. La priorité n’est plus de s’enfuir, mais de cacher Norman aux yeux de Maman. Alors que cette idée devrait le réjouir, le condamné semble du mal à retrouver l’espoir car il sait que s’il disparaît, la gardienne des lieux se tournera vers une autre cible. Un conflit interne se joue en lui alors entre préserver sa vie et se sacrifier pour faire gagner du temps à ses camarades. Alors en plein doute, il est ramené à la réalité par les propos de la jeune fille qui a un plan. Son idée sera-t-elle suffisante pour lui permettre d’échapper à la vigilance de leur surveillante ? Quel est ce sentiment qui s’empare peu à peu du coeur de Norman ? De plus, le sauver ne fera que retarder l’inévitable. Comment comptent-ils s’évader après tout ceci ? C’est une nouvelle course contre la montre qui se joue pour ces filles et garçons qui n’ont que très peu de temps pour agir. Un tome où tout s’accélère et qui est bien décidé à nous scotcher à notre siège.

Ce postulat de base de ce quatrième tome de The Promised Neverland peut sembler être un moyen de faire durer le séjour de nos héros au sein de cet orphelinat. Pourtant, lorsque l’on s’attarde sur l’ensemble des détails, on se rend compte à quel point ce passage est important et puissant. Un nouveau défi qui pourrait bien être trop grand pour ces pensionnaires qui se retrouvent acculés.

Echec et mat

On pourrait aisément diviser cette lecture en deux grandes parties. La première se concentre sur Norman et le funeste destin qui plane sur lui. Cette épreuve est très intéressante de par le danger qu’elle amène, mais surtout par le changement de caractère du jeune garçon. Jusqu’à présent, il était toujours resté imperturbable même lorsqu’ils se retrouvaient en mauvaise posture. Sa vivacité d’esprit et son approche réfléchie étaient un moyen de préserver la cohésion du groupe et il parvenait toujours à pousser les autres vers une solution. Il avait un rôle clé qui permettait à ses amis ainsi qu’à nous autres lecteurs de croire en ce plan. Cependant, la déclaration de Maman et la mort inévitable qui s’annonce ont su bousculer notre vision concernant ce personnage. On voit ainsi que derrière son caractère très mature se cache toujours un enfant qui ne veut pas mourir. Il ne peut s’imaginer sa vie prendre fin alors qu’il a encore tant de choses à faire. Cette crainte qui l’assaille le rend plus humain et fait que l’on s’attache encore plus à ce petit gars rusé qui est, pour la première fois, confronté au désespoir. Un excellent développement de ce protagoniste qui rend ce passage particulièrement difficile.

L’autre aspect important de ce quatrième volume vient du jeu de dupes qu’il y a entre les deux camps. Après tous les évènements subis, il serait assez compréhensible de voir Emma et les autres succomber à la tristesse et abandonner toute tentative de fuite. Cela est encore plus accentué de par la prestance de Maman qui semble n’avoir jamais été aussi imposante qu’ici. On se laisse alors gagner par l’effroi en voyant nos héros baisser les bras. Le quotidien de l’orphelinat reprend alors comme si de rien n’était. Malheureusement, on sait maintenant ce qui se cache derrière tout cela et on éprouve une certaine détresse en imaginant ce qu’il va advenir de ce “bétail”. C’est à ce moment précis où tout semble perdu que le mangaka parvient à nous bluffer. Chaque élément fut pensé pour conduire à cet instant fatidique où les apparences peuvent s’avérer trompeuses. On découvre alors que la partie d’échecs ne s’était aucunement terminée. Elle continuait de se jouer dans l’ombre et on reste ébahi devant les stratagèmes imaginés pour qu’enfin une occasion de fuir puisse se présenter. Une brusque accélération qui change totalement la donne et qui permet à la série de nous épater une fois de plus.

The Promised Neverland continue de nous tenir en haleine à travers une narration maîtrisée. On est totalement happé par ce qui nous est conté ainsi que l’affrontement intellectuel qui oppose Maman et ses protégés. Un tome qui prépare le terrain et fait bouger les choses pour nous délivrer un futur arc qui s’annonce palpitant.

The Promised Neverland accélère le rythme

The Promised Neverland-prêt à toutThe Promised Neverland est clairement en train de nous guider vers le moment que l’on espérait tous. Dans cette nouvelle excursion, on apprend les derniers éléments nécessaires à la fuite des pensionnaires. On assiste alors à une conclusion très bien orchestrée qui nous laisse, encore une fois, sur un final particulièrement fort. En tant que spectateur, on ressent pleinement cette notion de temps qui s’écoule et où chaque minute perdue ne peut être rattrapée. La tension est palpable et atteint un niveau incroyable. On comprend alors l’importance de cette quatrième plongée qui sert autant à peaufiner l’écriture de certains personnages qu’à nous mener sur une voie fascinante. En ce qui concerne les dessins, ils sont toujours autant captivants et parviennent à capter, retranscrire et sublimer l’émotion ressentie par ces enfants à chaque scène. Une aventure toujours aussi glauque et prenante qui vient tout juste de déclencher le coup d’envoi d’un sprint qui guidera ces âmes perdues vers le salut ou les limbes.

Une fois de plus, The Promised Neverland ne nous déçoit en aucun cas. On est complètement conquis par ce qui est en train de se mettre en place. C’est donc avec joie que l’on continue de conseiller ce manga qui sait comment happer son lectorat. Les préparations sont terminées et il est grand temps pour nos héros de passer à l’action. Que vous ayez adoré les premiers tomes où que vous hésitiez à vous lancer dans cette série, ce tome saura vous convaincre. L’avenir de ce shônen s’annonce prometteur et angoissant à souhait. Quelles épreuves se cachent derrière cette immense enceinte ? Emma et les siens pourront-ils échapper à leurs poursuivants ? Le jeu du chat et de la souris vient tout juste de débuter. On sera là quoi qu’il arrive pour savoir si les proies parviendront à échapper à leurs prédateurs ou bien s’ils serviront de repas à ces derniers. Ce lieu est encore loin d’avoir dévoilé tous ses secrets !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que vous avez pensé du quatrième tome de The Promised Neverland. Avez-vous été séduit par la tournure que prennent les évènements ? Selon vous, qu’est-ce qui attend nos jeunes évadés pour la suite ? De plus, dites nous si vous appréciez ce nouveau format. 🙂

© Kaiu Shirai & Demizu Posuka / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *