Devil Inside 3

Devil Inside tome 3 : la fin d’un monstre

Avant de démarrer cette chronique, on espère que vous avez passé un fantastique Halloween. Cette fête a beau n’avoir duré qu’une nuit, on a décidé de faire durer un peu plus sa terrifiante magie avec la série que l’on va aborder aujourd’hui. Il s’agit d’un shônen qui nous avait beaucoup plu lors de la parution de son premier tome. Celui-ci n’est autre que Devil Inside, édité chez Komikku, dont le troisième et dernier volume vient tout juste de sortir. Avec son ambiance très sombre et son anti-héros charismatique, ce manga avait su éveiller en nous une très forte curiosité. L’envie de savoir ce qu’il allait advenir de ce démon en liberté se faisait de plus en plus forte à mesure que l’on avançait dans l’histoire. Finalement, on arrive à cette conclusion à la fois surprenante et très bien pensée. Un dernier acte qui développe parfaitement ses protagonistes et le combat qui découle de leur rencontre. Il est grand temps de partir à la chasse aux monstres !

La vérité derrière le masque

Devil Inside-passé

Qui est cet individu ?

Devil Inside, scénarisé par Satoshi Ôbe et dessiné par Ryô Ogawa, nous avait laissé sur une très grosse interrogation. En effet, on avait découvert que le frère de Jun n’était pas du tout celui qu’il croyait être. Le doute et les questionnements fusaient donc dans l’esprit de cet individu en cavale. Lui qui n’avait que peu de souvenirs de son passé, il lui fallait revenir sur les traces de ses origines. Le voile s’apprête donc à se lever sur les évènements qui ont fait de lui ce qu’il est actuellement ainsi que la vérité concernant sa famille. Le mystère entourant la mort de son père va voler en éclats tout comme le secret qui se cache derrière la présence de deux Akira. De plus, l’élément déclencheur du massacre de la résidence familiale pourrait bien être plus complexe qu’il n’y paraissait. Cette quête pour faire la lumière sur toutes ces questions risquent fort de faire sombrer Jun au plus profond des ténèbres qui l’entourent. Ce jeune homme a-t-il encore une chance d’éviter de finir dévoré par l’être qui l’habite ? Une enquête qui pourrait bien être qu’un voyage sans retour.

Pendant ce temps, le brillant agent de la CIA Peter White cherche à tout prix à découvrir un moyen pour vaincre sa proie. Cherchant absolument à se confronter au “diable”, il va tenter de déceler le point faible de ce dernier. Au bout du compte, ses investigations vont porter leur fruit, car il va se rendre compte qu’il existe une raison suffisante pour faire sortir le démon de sa tanière. Celle-ci n’est autre que Kanae Sanami et il est sur le point de poser ses griffes sur elle. Outre cette demoiselle, Peter a un autre atout dans sa manche afin de remporter le face-à-face avec ce meurtrier de Jun Kurohoshi. Cependant, son plan est-il suffisant pour venir à bout d’une telle créature ? Est-il prêt à subir les conséquences s’il ose s’approcher de la protégée de cette bête ? Le rideau se lève sur un combat à mort entre les deux camps. Le cauchemar prendra-t-il fin où de nouveaux cadavres viendront s’ajouter au palmarès de ce tueur ? La réponse s’écrira en lettre de sang.

Ce qui est vraiment intéressant dans ce dernier tome de Devil Inside est le thème abordé ainsi que son traitement. Le duel qui nous est conté parvient à faire un parallèle intelligent entre le monstre et le commun des mortels. Sans doute l’un des gros points forts de cette oeuvre qui a su lui instaurer une identité qui lui est propre et nous captiver du début à la fin.

L’affrontement entre le diable et l’homme

On pourrait parler des nombreuses révélations qui sont faites durant cette lecture de Devil Inside. Après tout, on est devant le dernier volume de la série et qu’il est normal d’avoir enfin la réponse à nos questions. Pourtant, on va laisser ces surprises intactes afin que vous puissiez les découvrir par vous-même. On va avant tout se concentrer sur l’un des aspects les plus intéressants de ce manga qui concerne la dualité entre le démon et un simple humain. Dès le début de la saga, on se retrouve aux prises avec ce garçon qui était loin d’être normal. Son enveloppe physique est peut-être celle d’un humain lambda, mais au fond de lui repose une créature dévastatrice. On a d’ailleurs pu se rendre compte de son pouvoir destructeur tout au long des chapitres. Il y a donc toujours eu cette hiérarchie établie où Jun trône au sommet. Les différentes scènes que l’on a pu observer n’ont fait que renforcer cette vision de prédateur suprême. Même lorsqu’il fait face à d’autres engeances démoniaques, il garde cette aura de supériorité. C’est là qu’arrive cette dernière ligne droite dans le récit.

En voyant Peter White ou bien Makoto Maejima, on sent qu’ils sont capables de grandes choses pour venir à bout de leur adversaire. Malheureusement, leur talent ou bien leur ruse semblent toujours aussi anodins devant une telle rage. Cela s’explique de par le fait qu’ils ont beau utiliser tous les stratagèmes possibles, ils restent de simples être humains. Comment un homme peut-il terrasser une bête aussi sanguinaire ? C’est cette question qui est au coeur de tout cet ouvrage. Le seul moyen de pouvoir lutter à armes égales est de franchir la limite entre notre humanité et cette bestialité. Seul un monstre peut venir à bout d’un autre monstre. Cette affirmation est traitée de manière sublime et pertinente tout au long de ce troisième volume. Cela sert autant à accentuer notre crainte à l’égard de notre fuyard que de démontrer que n’importe qui peut devenir un “démon”. Cela peut être dû à de multiples facteurs et la dernière partie de ce tome nous fait parfaitement comprendre cela. Une oeuvre bien plus profonde qu’on ne pourrait l’imaginer au premier abord.

Au final, Devil Inside aura été un excellent divertissement à travers cette lutte à la fois physique et psychologique. Une traque sans précédent qui marque les esprits et permet d’offrir une incroyable aventure littéraire. De plus, le mangaka a su mettre en place une fin à la fois frustrante et attirante. Une oeuvre qui parvient à retenir toute notre attention.

Devil Inside fait travailler notre imagination

Devil Inside-confrontation

L’homme et le monstre vont s’affronter.

Devil Inside fut donc une épopée que l’on a grandement apprécié tout au long de ces trois excursions. Une série courte et intense qui impose un rythme assez soutenu pour ne jamais laisser la tension retomber. Ryô Ogawa a su, à travers ses dessins, retranscrire à merveille le côté démoniaque de cet homme prêt à tout pour protéger celle qu’il aime. Au final, cette licence n’est pas tant un combat entre le bien et le mal qu’un conflit opposant des gens ayant succombé aux pulsions de haine et de colère qui s’emparent peu à peu d’eux. Un scénario qui peut sembler assez vite par moment, mais qui ne perd à aucun moment sa force qui réside en son personnage principal. On est vraiment emporté dans cette course-poursuite qui nous plonge en plein coeur de la détresse et de l’obscurité qui peut se cacher en chacun de nous. Un manga qui ne paye pas de mine, mais qui s’avère être une excellente surprise du début jusqu’à la fin. Sans oublier cette fin ouverte qui laisse au lecteur imaginer le dernier mot de toute cette aventure.

Esprit Otaku vous recommande donc avec joie ce thriller sombre et psychologique qui saura vous faire passer un agréable moment. Que vous cherchiez un récit très noir porté par un anti-héros imposant ou alors une saga courte haletante, Devil Inside est le titre qui pourra vous convenir. On tourne la dernière page en nous demandant ce qu’il pourrait bien advenir de tous ces êtres que l’on a suivi. Jun n’est pas l’unique propriété du “diable”. Ce dernier réside en chacun et peut s’éveiller à tout moment. Peut-être qu’il n’est pas improbable qu’un autre démon puisse faire son apparition. Cette interrogation ne pourra trouver une réponse que dans l’esprit du lecteur qui est le seul à pouvoir construire la suite de cette lecture. On remercie en tout cas grandement l’auteur de nous avoir proposé un shônen aussi savoureux et qui possède de très bonnes qualités.

Et vous, avez-vous été convaincu par la conclusion de Devil Inside ainsi que du titre dans sa globalité ? Qu’imagineriez-vous comme suite à cette fin ouverte ? Pensez-vous que le démon puisse être vaincu ? N’hésitez pas à partager votre ressenti dans les commentaires. 🙂

© Oobe Takeshi &  Ogawa Makoto / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *