Fool's Paradise T2

Fool’s Paradise tome 2 : la folie s’empare du pays

Décidément, on aura chroniqué des titres bien différents tout au long de cette semaine. En effet, pour marquer ce vendredi, on a choisi de vous parler d’une série qui a su montrer un très fort potentiel. Il s’agit de Fool’s Paradise, édité chez Kana, qui revient à travers son second tome. Le premier posait les bases d’un récit haletant qui finissait par atteindre son apogée lors de ses dernières pages. On quittait cette aventure aussi inquiet qu’impatient de découvrir la suite de ce seinen atypique qui parvenait à critiquer la société tout en démontrant le comportement effrayant que pouvait avoir l’être humain. Cette suite parvient-elle donc à prolonger cet héritage et à le développer ? La réponse est un grand oui alors que c’était loin d’être facile au vu de la surprise qu’avait été la dernière révélation. Un passage beaucoup plus psychologique et qui approfondir cette démence qui s’empare peu à peu du pays. On espère que vous êtes paré à retrouver des fans qui vénèrent un peu trop leur idole.

Sela étend son influence

Fool's Paradise-piège

Un réveil qui s’annonce difficile.

Avant de commencer, il faut savoir qu’il sera difficile d’évoquer ce tome sans parler de certains éléments du scénario. On va tout de même éviter un maximum les spoils afin que vous puissiez apprécier pleinement cette histoire. Fool’s Paradise, scénarisé par Ninjyamu et dessiné par Misao, nous avait lâché une révélation incroyable. On était estomaqué par ce que l’on venait d’apprendre concernant la célèbre idole Sela Hiiragi. Cette figure très populaire au Japon avait perdu sa jambe lors d’un terrible attentat à la bombe durant l’un de ses concerts. Alors que l’on ignorait qui était derrière tout cela, la démence commençait à s’emparer peu à peu des fans qui ne supportaient pas de voir leur star subir un tel drame. Des émeutes éclatent alors un peu partout dans le pays et trouble l’ordre public. À présent que la vérité a éclaté concernant les origines de ce cinéma, tous ces évènements prennent une toute autre signification. Un plan finement orchestré qui a permis au chaos de ronger peu à peu les fondements de cette nation.

Tatsuya Kudô a beau connaître le secret de sa protégée, il semble impuissant face à son désir de faire renaître cette société. Un choix cornélien s’offre alors à lui afin de mettre un terme à toute cette mascarade. Cependant, la décision qu’il pourrait prendre risque fort d’avoir de graves conséquences sur l’ensemble de la population. Alors qu’il se triture les méninges afin de mettre un terme aux agissements de l’idole de tout un peuple, une autre force commence à agir dans l’ombre. Certains membres de la police sont bien décidés à arrêter celui qui a manigancé toute cette vaste manipulation même s’il faut pour cela passer par la force. Voilà un affrontement entre trois camps qui ont tous une idée bien précise de ce qu’est la justice. Malheureusement, n’est-il pas trop tard pour parvenir à rectifier le tir ? La graine du mal n’est-elle pas déjà en train de pousser dans l’esprit des gens ? Le temps est compté pour pouvoir sauver le Japon d’une catastrophe imminente. La seule question qui reste maintenant concerne le choix à faire.

Fool’s Paradise était parvenu à nous plonger au sein d’une sinistre ambiance où l’on se sentait mal à l’aise. D’ailleurs, la construction de son récit était l’un de ses plus gros atouts dans le premier tome, car tout était imaginé pour nous amener à une conclusion hallucinante. Cette suite va ainsi se transformer en un jeu de dupes et de manipulations où il est particulièrement difficile de savoir à qui faire confiance.

Une véritable partie de poker

Comme on l’a dit précédemment, le premier tome de Fool’s Paradise avait parfaitement su se jouer de nous. Tel un joueur de poker, on s’était fait avoir par le coup de bluff de l’adversaire au même titre que les autres personnages du manga. Au cours de cette seconde excursion, on sent que cette partie est loin d’être finie et que le maître du jeu continue de tirer habilement les ficelles. Cela permet de constater, une fois de plus, à quel point l’homme peut être terrifiant lorsqu’il confond l’adoration avec la vénération. Il n’est plus question pour eux de suivre une simple idole populaire. Cette dernière est presque devenue un symbole pour des milliers de personnes qui sont tombés sous son charme. On peut donc observer avec effroi à quel point il est possible pour Sela de contrôler l’opinion publique. En simplement quelques mots, elle parvient à convaincre ses “fidèles” d’exécuter ses ordres tout en gardant son visage d’ange. De ce fait, cette lecture souligne encore mieux la dangerosité que représente cet antagoniste qui peut bouleverser la société d’un simple claquement de doigts. Un moyen efficace de nous accrocher en nous demandant par quel moyen les autres pourront l’arrêter.

On s’attarde alors sur le point de vue des autres acteurs de ce seinen qui, face à la dégradation de leur pays, n’ont d’autre choix que d’agir. Il y a alors trois visions qui s’opposent même si le but reste le même. Il y a tout d’abord les quelques forces de l’ordre qui ont compris la dangerosité que représente une personne avec une telle popularité. Ils n’hésitent pas à kidnapper et séquestrer afin d’obtenir les réponses dont ils ont besoin. Des méthodes très radicales qui naissent de l’urgence de la situation. Viennent ensuite les anciens participants du SRTP qui, pour venir en aide à Kudô, sont prêts à manipuler l’information afin de faire tomber le masque de Sela. Pour finir, il y a Tatsuya qui décide de prendre une voie bien singulière et risquée. Il n’est pas prêt à s’abaisser à de telles bassesses pour calmer ces tensions. Son objectif est de croire en Sela et de l’arrêter sans recourir au mensonge ou à la violence. Ces trois partis retiennent ainsi toute notre attention dans ce passage haletant où l’on se demande quelle peut être la bonne réponse. On ressent totalement la tension et le danger qui pèsent sur les épaules de chacun tandis que leur cible continue son petit bout de chemin. Sauver, manipuler ou tuer, trois options qui risquent fort de provoquer des réactions en chaîne dévastatrices. On assiste à un acte palpitant qui nous fait réfléchir et nous met à la place de ces protagonistes qui cherchent simplement à calmer les tensions. Une façon d’impliquer le lecteur et qui marche parfaitement.

On est clairement face à une lecture qui joue énormément sur son côté anxiogène et qui y arrive à la perfection. Le fait de ne jamais savoir ce que va faire la personne derrière tout cela ajoute encore plus de tension. On est complètement scotché à notre chaise alors que l’on tourne craintivement les pages en se demandant jusqu’où ira ce lavage de cerveau. Une immersion extraordinaire du lecteur qui permet de sublimer cette atmosphère pesante.

Fool’s Paradise nous hypnotise

Fool's Paradise-choix

Une décision difficile mais juste.

Fool’s Paradise prouve, à travers ce deuxième volume, qu’il reste toujours aussi pertinent et va même jusqu’à approfondir les thématiques déjà traitées auparavant. En plus de nous tenir en haleine à chaque chapitre, on constate à quel point ce soi-disant traitement contre le crime possède une faille monumentale. Un remède qui devient finalement une arme mortelle dans les mains d’une personne mal intentionnée. On est devant une oeuvre qui exerce un véritable emprisonnement pour le lecteur et qui ne lâche son étreinte qu’une fois que l’on atteint la dernière page. L’intrigue ne cesse d’aller crescendo alors que l’on se met à avoir peur pour la suite. À ce stade, on se demande vraiment comment tout cela va finir et cela prouve à quel point le scénariste a su donner de la puissance et de l’impact à son histoire. Le doute s’installe peu à peu dans notre esprit alors que l’on avance la boule au ventre en compagnie de ces hommes et femmes qui se débattent contre un avenir incertain. Une série qui sait comment capter le regard et l’esprit de son lectorat à travers une narration subtile et travaillée ainsi que des personnages qui hésitent à commettre le mal pour le bien commun.

En conclusion, on recommande toujours autant cette licence qui s’améliore sur tous les points. On vit une expérience littéraire incroyable qui mise avant tout sur l’aspect psychologique de ses acteurs. Il reste encore deux futures immersions et si elles suivent le même chemin qu’ici, alors on peut s’attendre à un final grandiose. L’incertitude nous envahit alors que l’on s’apprête à voir les premiers réels agissements de ces protagonistes afin de mettre un terme à tous ces malheurs. Est-il encore possible de sauver le pays d’un futur soulèvement ? Quel sera le prochain coup de l’idole ? Tout ceci fait-il partie de ses machinations ? Tellement de questions qui nous font craindre pour la sûreté de ces personnages. Une lecture qui se peaufine avec le temps et qui nous prend aux tripes alors que l’on tourne fébrilement les pages.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que vous avez pensé de ce second volume de Fool’s Paradise. Êtes-vous toujours autant attiré par ce récit qui nous fait flirter avec la folie ? Pensez-vous qu’il est possible d’arrêter Sela ? Si oui, quelle manière serait la bonne ? On est impatient de connaître vos réponses et avis concernant cette oeuvre ! 🙂

© Ninjyamu & Misao / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *