_Bilan-anime-hiver 2019-Wakanim

Bilan anime hiver 2019 – Wakanim

On commence notre bilan des animes de l’hiver 2019 avec Wakanim. S’il y avait de nombreuses séries très attendues sur la plateforme, notre regard s’est concentré sur cinq d’entre elles. Il faut le reconnaître, on a passé de formidables moments au contact de tous ces titres qui ont su nous donner des expériences à la fois plaisantes et captivantes. Au programme de cette liste, une romance délirante, les péripéties de l’épéiste noir, un DJ en plein combat, une légende urbaine et un orphelinat qui fait froid dans le dos. Il est donc grand temps de vous partager notre avis concernant ces animes qui ont totalement su nous immerger au sein de leur récit fabuleux !

Kaguya-sama Love is War

Kaguya-sama - Love is War-bilan anime Wakanim

On débute ce bilan anime de l’hiver 2019 chez Wakanim avec, sans nul doute, l’un de nos plus grands coups de coeur. Celui-ci n’est autre que Kaguya-sama Love is War qui nous a fait mourir de rire un nombre incalculable de fois. L’affrontement psychologique qui se joue devant nos yeux entre les deux protagonistes principaux est juste délirant. Chacun se met à imaginer des plans totalement farfelus pour que l’autre avoue ses sentiments en premier. Il y a donc constamment cette succession de gags qui marchent parfaitement sans être redondant. Les situations sont variées et les scènes comiques encore plus. De ce fait, on est constamment surpris par ce que le président et la vice-présidente imaginent pour piéger l’élu de leur coeur. Malgré tout, cette série ne s’arrête pas uniquement à un côté délirant. Les deux derniers épisodes ont su nous montrer qu’en quelques secondes, il est capable de transformer toutes ces innocentes manigances en un véritable et puissant amour. Une romance qui sort de l’ordinaire et qui parvient même à exprimer bien plus d’émotions que certaines autres œuvres du même style. On s’attache à nos deux tourtereaux qui, sans le vouloir, se rapproche inéluctablement l’un de l’autre. Même les personnages secondaires sont réussi et apportent une nouvelle couche d’humour à un scénario qui nous comble déjà sur ce point. Voici l’anime qui, selon nous, remporte haut la main le statut de meilleure série humoristique de la saison.

Sword Art Online Alicization

Sword Art Online Alicization- bilan anime Wakanim

Notre bilan anime de l’hiver 2019 continue avec la seconde partie de Sword Art Online Alicization. On avait déjà pu le dire auparavant, la licence nous avait un peu perdu au fil des saisons et de ce qu’elle proposait. Alors que l’on n’était plus aussi intéressé par cet univers, Alicization a su faire table rase du passé. Cet arc nous a totalement réconcilié avec la franchise en nous offrant une épopée tout bonnement épique au sein de l’Underworld. Chaque personnage que l’on rencontre dans ce monde est parvenu à nous séduire et à nous faire nous intéresser à tout ce qui pouvait graviter autour de cette terre numérique. Des affrontements grandioses, une bonne d’émotion et un Kirito pouvant se montrer déboussolé ont permis à cette série de nous accrocher tout au long de ses épisodes. On a vraiment pris le temps de découvrir et de s’intéresser à tout ce qui gravitait autour de notre fameux épéiste ainsi que la manière dont pouvait être régi ce lieu. Pour en revenir rapidement sur les combats, ces derniers sont bluffants et parfaitement bien orchestrés ce qui fait que l’on reste bouche bée devant ce déferlement de puissance et de magie. Alors que le dernier épisode a été diffusé la semaine dernière, celui-ci nous laisse sur une conclusion incroyable et on a hâte de voir ce que la suite pourra bien nous réserver. Le manga est actuellement disponible chez Ototo.

W’z

W'z-bilan anime Wakanim

On continue notre bilan anime de l’hiver 2019 avec une série qui était parvenu à attirer notre regard. Il s’agit de W’z qui s’avère être une suite à Hand Shakers. Pour information, on s’est lancé dans cette excursion sans rien savoir du premier titre et cela a forcément jouer sur notre compréhension globale de l’univers et de ses personnages. De ce fait, il a fallu un peu de temps pour assimiler et bien comprendre ce qui se passait à l’écran. Cependant, plus on enchaînait les épisodes et plus on oubliait ces détails pour se concentrer sur l’aspect divertissant de ceux-ci. Ce qui nous a marqués dans W’z n’est autre que son esthétisme, son côté très coloré, mais surtout les sublimes chorégraphies de combat. Si ces échanges de coups sont assez peu nombreux, ils parviennent à capter toute notre attention. Ces duels prennent presque la forme de ballets où deux duos s’affrontent dans l’espoir d’exaucer un de leur souhait. On a accroché à ces moments où la discussion laissait place à l’action et on a aussi été interloqué par la diversité des pouvoirs. Une grande richesse qui permettait à l’anime de proposer des confrontations assez uniques et palpitantes. L’autre point qui a su nous convaincre concerne l’écriture de certains personnages qui s’avèrent bien plus complexes et émouvants qu’on n’aurait pu le penser. Il est clair qu’il ne s’agira pas de la série de l’hiver 2019, mais elle se présente comme un bon spectacle à savourer tranquillement.

Boogiepop and Others

BoogiePoP and Others-bilan anime Wakanim

On enchaîne notre bilan anime de l’hiver 2019 avec une toute nouvelle série dont on ignorait absolument tout. Il s’agit de Boogiepop and Others, une licence qui avait déjà eu le droit à un premier anime il y a plusieurs années. Au départ, il faut savoir que l’on est très réservé concernant les titres tournant autour du mysticisme. On a autant eu de belles histoires que des récits plus ennuyeux concernant ce genre. Malgré tout, on a eu envie de tester cette histoire qui nous conte le récit de ce légendaire shinigami. On a finalement été bluffé par la manière qu’a chaque épisode de jouer avec nous. Quand on a commencé à regarder, on se posait plein de questions concernant le fil conducteur et les scènes que l’on voyait qui semblait avoir été mélangé. Cette sensation s’avéra juste, car tout est une question de reconstitution à travers un immense puzzle où l’on nous donne que certaines pièces pour commencer. De plus, l’ambiance est vraiment sombre et prenante rendant ainsi notre immersion encore plus pertinente. On cherche à comprendre et à mener l’enquête autour de cet être surnaturel ainsi que les autres créatures qu’il peut y avoir et qui vive caché au sein de la population. C’est cette accumulation de petits éléments et cette construction narrative qui permet à cette saga d’être vraiment plaisante et palpitante à suivre. Une excursion qui nous fait croire aux fantômes et qui nous laisse sans cesse avec des interrogations plein la tête.

The Promised Neverland

The Promised Neverland-bilan anime Wakanim

On finit notre bilan des animes visionnés avec sans doute l’une des séries plus attendues. On parle bien évidemment de l’adaptation du manga The Promised Neverland qui fait un carton en ce moment. On était impatient de voir si celle-ci allait parvenir à extraire tout ce qui fait le charme de l’œuvre originale tout en y apportant quelque chose de nouveau. Au final, on a été séduit de bout en bout par ce qui se passait devant nos yeux. Même en ayant lu tous les tomes sortis, on a quand même été littéralement emporté par le combat d’Emma et des autres pour espérer s’évader de ce soi-disant paradis. L’ambiance et l’atmosphère sont sans nul doute l’un des plus gros points fort de cette saga qui a été renforcé par une ost absolument fabuleuse. Chaque passage se faisait alors plus pesant et on observait la gorge serrée en attendant de voir si le piège allait se refermer sur eux. A cela s’ajoute aussi des petits éléments scénaristiques bien pensés qui permettent de faire la lumière sur certains points sans que cela ne nuise au rythme et au fil conducteur. Que ce soit dans l’expression faciale des personnages, la tension que l’on peut ressentir à tout instant et la partie d’échecs qui se joue à chaque seconde, tout est là pour nous plonger au centre de cet orphelinat où l’innocence n’a finalement pas sa place. Une excellente porte d’entrée à l’univers de la franchise et qui peut donner envie de découvrir le manga à ceux n’ayant pas forcément pu le lire. Celui-ci est d’ailleurs disponible aux éditions Kazé. En tout cas, une belle petite pépite qui ne se contente pas de simplement adapter et qui réussit à sublimer un conte déjà formidable.

Voilà qui débute notre première partie de notre bilan anime de cet hiver 2019 qui était consacrée au catalogue de Wakanim. On espère que ces avis vous auront donner envie de vous lancer dans les voyages proposés par ces séries. On se retrouve dès demain pour la suite. N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion ainsi que votre ressenti concernant ces titres. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *