Kemono Incidents

Kemono Incidents tome 1 : la vie compliquée d’un hybride

Pour finir tranquillement cette semaine, on va une fois de plus parler d’un titre qui vient tout juste de sortir. Plus exactement, c’est hier que ce manga est arrivé dans nos librairies et qu’il a tout de suite attiré notre attention. Il s’agit de Kemono Incidents, la toute nouvelle licence des éditions Kurokawa, qui débute son histoire de manière fort intéressante. Comme souvent, on s’était gardé la surprise de la découverte concernant cette oeuvre afin de voir pleinement ce qui pouvait être pertinent à relever. Alors qu’on débutait notre lecture, on s’est très vite rendu compte du potentiel qui se dégage derrière cette licence qui traite habilement du surnaturel et de son intégration dans un monde plus réel. L’intérêt ici n’est pas forcément de voir des créatures fantastiques lutter et se battre, mais bel et bien de les voir agir et échanger entre elles. C’est en tout cas l’un des nombreux points forts de cette licence qui fait une entrée fracassante. L’heure est donc venue d’aller côtoyer ces êtres mystérieux qui, derrière leurs pouvoirs, cherchent aussi à vivre paisiblement.

Une rencontre fatidique

Kemono Incidents-abandon

Une incroyable révélation.

Kemono Incidents est imaginée par Shô Aimoto et nous fait faire la connaissance de Kohachi Inugami. Ce dernier s’avère être un détective privé qui mène une enquête sur d’étranges phénomènes qui se seraient passés dans une région reculée. En effet, des corps d’animaux auraient été retrouvés dans un sacré état de décomposition. En arrivant sur les lieux, il va faire la connaissance d’un jeune garçon répondant au nom de Kabané. Alors que la majorité des enfants de son âge devraient être à l’école, il passe la plupart de son temps à travailler dans les champs et à se faire insulter par le voisinage. Baptisé le bouseux par certains, il tient ce surnom de l’étrange odeur qui l’accompagne constamment. Titillé par cet individu, notre homme, venu de Tokyo, va essayer de se rapprocher de lui. Il va alors profiter de ce moment pour lui divulguer une information capitale qui pourrait bien le concerner. Kohachi lui conte alors le récit de créatures de légendes appelées Kenomo qui passent leur existence à se dissimuler et à vivre loin des hommes. Ces êtres suivent ce mode de vie depuis la nuit des temps sans que cela n’ait eu le moindre problème.

Malheureusement pour eux, l’expansion de la civilisation humaine les a poussés à se renfermer toujours plus sur eux même. Chassés de leur habitat naturel, leur existence s’avère à présent menacée. Pour survivre, certains ont décidé de se mêler à la population et de vivre comme la plupart des humains. C’est ainsi que les contacts entre ces mystérieux individus et le reste du monde a provoqué la naissance d’êtres encore plus étranges. Des hybrides de sang-mêlé ont vu alors le jour et Kabané fait partie de cette catégorie. A moitié monstre et à moitié humain, il représente le pont reliant les deux espèces. Pourtant, l’homme ne peut s’empêcher de repousser ce qu’il ne connaît pas et c’est pour cette raison qu’il est considéré comme différent des autres. Alors qu’il est persuadé d’avoir été abandonné par ses parents, il va découvrir que la vérité serait bien plus complexe qu’il n’y paraît. De plus, il possède un artefact hors du commun qui pourrait bien le transformer en une cible mouvante pour de nombreuses factions désireuses de mettre la main dessus. L’existence de ce jeune garçon va basculer à tout jamais alors qu’il s’apprête à suivre la voie qui le guidera vers ses semblables.

Si l’on est autant fasciné par Kemono Incidents, c’est parce qu’il parvient à incruster ses éléments folkloriques et surnaturels dans un contexte très contemporain. Rien ne laisse présager qu’il puisse exister de tels monstres et on a vraiment cette sensation d’évoluer et de progresser dans un monde presque parallèle au nôtre. Le début d’une incroyable épopée qui trouve une grande partie de son charme dans cette ambiance unique et grisante.

Le surnaturel sur le devant de la scène

Au départ, si on ne lit aucunement le synopsis, on se demande bien ce que l’on est en train de contempler. Observer ce détective se rendre dans un coin paumé pour mener l’enquête soulève notre curiosité alors que peu à peu quelque chose est en train de se passer. Plus les cases défilent et plus on se rend compte que des évènements mystérieux sont à l’œuvre ici. C’est alors qu’on découvre ce que cache réellement ce monde et cela nous propulse alors dans un univers bien différent de ce que l’on croyait voir. Cette transition est réalisée avec brio par l’auteure qui sait comment mettre en place des fondations solides sans même que l’on se rende compte que l’on est en train de faire le premier pas dans une aventure où les monstres existent. C’est cela qui marque tout d’abord le lecteur lors de sa progression dans cette épopée. On est constamment surpris par toute la profondeur de cet univers que l’on explore petit à petit. C’est encore plus vrai lorsque l’on quitte cette campagne pour retourner dans le brouhaha de Tokyo. Alors que l’on sait à présent que les Kemono vivent parmi les humains, on se met à avoir un autre regard sur tout ce qui nous entoure.

Plus qu’une simple appréhension, on ne cesse de réfléchir à si l’on est en train de croiser certaines de ces créatures. Notre imagination est inlassablement mise à contribution tout au long de notre périple qui n’en est que plus savoureux. Après tout, le fait de stimuler notre créativité et notre envie d’aller plus loin prouve que cette oeuvre réussit à nous immerger pleinement dans ce qu’elle raconte. Il faut comprendre que Kemono Incidents, dans ce premier tome, n’est nullement là pour nous en mettre plein la vue à travers des combats grandioses ou une intense réflexion sur un sujet en particulier. Ce qui fait la véritable force et le principal atout de cette série n’est autre que cette atmosphère nébuleuse qui s’étend petit à petit tout autour de nous. C’est ainsi que sans le savoir, on se retrouve plongé dans un environnement qui n’a plus rien à voir avec celui dans lequel on avait commencé. L’aspect découverte joue alors un rôle crucial sur le plaisir que l’on peut ressentir à s’élancer dans ce milieu où coexistent deux races que tout opposent. D’ailleurs, même si l’on est ébahi de voir toutes ces nouvelles choses, on ne peut s’empêcher de ressentir une certaine tension planer. Il faut dire qu’il est presque impensable de voir ces deux mondes en harmonie et cela s’exprime avec puissance dans chacune de ces pages. Un formidable travail de mise en scène qui instaure un climat fascinant et influençant grandement notre appréciation du manga dans sa globalité.

Outre son ambiance, Kemono Incidents se distingue aussi par tout autre atout majeur. Celui-ci concerne les personnages que l’on suit et qui s’avèrent bien plus complexe qu’il n’y paraît. Le contexte mettant en avant les hybrides, il est intéressant et pertinent de voir le point de vue de ces adolescents qui doivent sans cesse jongler entre ces deux facettes qui font leur identité. Un quotidien bien loin d’être facile et qui permet au lecteur de s’enticher de ces protagonistes.

A la recherche de la vérité

Kemono Incidents-monstre

Le vrai visage de notre héros.

Comme on l’a dit plus haut, il ne faut pas chercher dans Kemono Incidents de l’action à tout-va. Les quelques scènes où le rythme s’accélère sont rares et permettent surtout de souligner le danger qui règne dans ces instants. Ce qui est avant tout fascinant à suivre est l’évolution de Kabané. En effet, alors que l’on a tout d’abord une image très étrange de lui de par son comportement et la façon dont il est traité par les autres membres du village, on remarque très vite ce qui ne va pas. De par sa véritable nature, ce jeune garçon a toujours été différent des autres. Son côté monstre a été un immense fardeau pour lui qui n’a nullement pu s’intégrer aux autres de par ses particularités. Cependant, sa rencontre avec notre détective va lui ouvrir les yeux sur ce qu’il est réellement et surtout sur son passé. Alors qu’il pensait avoir été rejeté par tout le monde, y compris ses parents, il y a enfin quelqu’un qui accepte de lui tendre la main. C’est la première fois que quelqu’un n’est pas rebuté par lui et décide de l’aider, et même de lui donner la chance de débuter une seconde vie. La mangaka cherche, à travers ses personnages, à nous toucher et à nous conter le récit d’individus qui ont du mal à accepter leur statut et identité.

Les relations et les échanges ont ainsi une immense place dans l’histoire qui montre un visage très humain de ces soi-disant monstres. On apprend à sympathiser avec eux et à avoir de l’empathie à leur égard alors que l’on s’immisce toujours plus dans le passé de ces jeunes gens. Ces derniers sont presque dans une quête identitaire, car de par leur sang-mêlé ils ne savent pas vraiment à quel monde ils appartiennent. Cela joue aussi grandement sur les interactions qu’ils peuvent avoir entre eux et même à comprendre les raisons qui les poussent à se renfermer sur eux même. D’ailleurs, l’auteure a aussi su mettre en place une influence de leur côté Kemono dans leur manière d’agir. Ainsi Kabané agit toujours avec une certaine froideur propre à son côté monstre alors qu’en réalité, il cherche juste à se rapprocher des autres. Une autre manière de montrer à quel point il est compliqué pour les gens comme eux de s’intégrer aux autres. Outre cela, le titre affiche aussi un côté très mystérieux qui appuie grandement notre désir d’en savoir plus. Il faut dire qu’une fois le tome fini, on ne sait au final que peu de choses sur ce qui nous entourent durant cette exploration. Tous ces petits ingrédients font que l’on savoure chaque seconde que l’on passe à parcourir ses pages tout en étant frustré de ne pas en savoir plus. Une excellente façon de nous pousser à lire la suite !

Au final, Kemono Incidents est une oeuvre assez atypique dans son genre. Le fait de mettre en avant l’aspect relationnel et la complexité du statut de nos personnages est un parti-pris qui fonctionne à merveille. On est interpellé par les liens qui peuvent se tisser entre eux tout en étant curieux de voir les obstacles qui risquent de se dresser sur leur chemin. Une série qui n’a quasiment rien dévoilé et qui pourtant parvient à nous hypnotiser de par la sincérité qui se dégage de chacun de ses acteurs.

Kemono Incidents sublime ses protagonistes

Vous l’aurez compris à travers nos mots et nos analyses, on a beaucoup apprécié notre expédition au sein de ce premier tome de Kemono Incidents. Une aventure littéraire qui débute d’une manière surprenante et qui offre une expérience assez inédite et unique dans la façon de traiter ces fameux monstres de légende. Encore une fois, on découvre à travers ces chapitres que la véritable humanité ne se cache pas forcément chez l’homme, mais peut se trouver en chacun. Un premier contact qui introduit parfaitement les divers protagonistes et nous laisse le temps de les connaître afin de mieux apprécier notre périple à leurs côtés. L’auteure est parvenu à nous accrocher à son récit sans que pour autant l’on devine l’objectif de tout cela. On peut par exemple citer la fameuse gemme que possède Kabané et dont on ignore encore beaucoup de choses la concernant. On a aussi envie de savoir le nombre d’hybrides qu’il peut y avoir et si toutes ces créatures sont des êtres rejetés ou bien s’il en existe des plus violentes. Une lecture que l’on a grandement appréciée et qui pourtant reste encore nimbé de secrets. Un joli coup de la part de la mangaka qui vient tout juste de mettre la première dalle à un chemin qui s’annonce long et fantastique.

C’est donc avec joie que l’on recommande cette licence qui saura vous faire passer un agréable moment à travers sa galerie de personnages attachants et haut en couleur. Si vous aimez le surnaturel et que vous souhaitez avant tout un titre qui mise sur l’aspect relationnel et la recherche de soi alors Kemono Incidents est fait pour vous. On s’est facilement laissé prendre au jeu alors que l’on explorait chaque recoin de ce monde à la recherche d’indices, mais aussi d’éléments permettant de mieux appréhender tout ce qui nous entourait. Maintenant que la dernière page est tournée, l’heure des interrogations est venue. Les parents de Kabané l’ont-ils véritablement abandonné ? Quel peut bien être l’étrange pouvoir de l’artefact qu’il a entre ses mains ? Combien d’enfants se retrouvent dans la même situation que lui ? Existe-t-il d’autres dangers liés aux Kemono ? Beaucoup de questions qui ne font que nous faire trépigner d’impatience de pouvoir nous lancer dans la suite.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant la lecture du premier volume de Kemono Incidents. Qu’avez-vous pensé de cette introduction ? Êtes-vous convaincu par ce récit ? Qu’attendez-vous pour la suite ? Croyez-vous que Kabané a une chance de retrouver ses parents ? Quels dangers le guettent selon vous ? On serait ravi de pouvoir discuter de cela avec vous et d’en débattre. 🙂

© Aimoto Shou / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *