To-the-Abandoned-Sacred Beasts

To the Abandoned Sacred Beasts épisode 1 : la guerre des Divins

Voilà, l’été est pleinement là. On a pu le sentir avec la canicule que la saison venait de débuter, mais il y a un autre signe qui nous prouve que l’on s’apprête à vivre du changement. Il ne s’agit nul autre que des nouveaux animes qui viennent tout juste de débuter. C’est donc Crunchyroll qui a démarré cette danse inédite en passant le premier épisode de To the Abandoned Sacred Beasts. Il s’agit de l’adaptation du manga du même nom qui est disponible aux éditions Pika. Alors que l’on apprécie énormément le format papier, on attendait avec impatience de voir ce que cette nouvelle version allait pouvoir apporter. Après ce premier contact, on peut clairement dire que le studio a su capter l’essence de l’œuvre originale tout en y apportant leur propre patte narrative. En effet, on a le droit à une construction différente qui est loin d’être inintéressante à analyse. Voici donc notre première review de l’été consacrée à cet anime qui frappe un grand coup. Il est donc temps d’accompagner ces êtres extraordinaires sur le champ de bataille.

Un groupe voué à disparaître

Pour rappel, To the Abandoned Sacred Beasts est à la base un manga de Maybe dont l’anime a été confié au célèbre studio MAPPA. On est alors plongé dans un monde où deux forces s’opposent. En effet, une guerre civile éclate entre le Nord et le Sud qui souhaitent tous les deux avoir la mainmise sur une ressource capitale. Cependant, il leur est impossible d’accepter l’idée de partager cette dernière et les hostilités débutent alors. Le début de ce conflit est rapidement remporté par le Sud dont le nombre supérieur de soldats et l’armement dépasse de loin leur opposant. Face à la forte éventualité d’une défaite, les têtes pensantes du Nord décident de mettre en place un programme afin de créer des guerriers aux capacités surhumaines. Faisant appel à une science interdite, ils parviennent à mettre au point une escouade redoutable dont les membres sont surnommés les Divins. Chaque homme et femme qui sont utilisés lors de ces expériences obtiennent alors la capacité de se transformer en une créature légendaire. Minotaure, centaure, sirène, harpie, dragon et bien d’autres constituent cette troupe d’élite.

Le commandement de cette équipe se trouve entre les mains de Hank, un autre cobaye qui mène alors ses camarades sur le champ de bataille. Il ne faut alors pas longtemps pour que leur venue renverse le rapport de force. En seulement quelques jours, ils parviennent à abattre la majorité des défenses adverses et à créer une percée sur leurs territoires. Des êtres qui insufflent la peur chez l’ennemi et le respect chez leurs confrères. Malgré tout, ils restent tout de même des êtres qui vivent et s’amusent normalement. Malheureusement aux yeux du reste de la population, ils sont autant des héros que des monstres à craindre. Tant que la guerre ravage le continent, ils trouvent une raison d’être. Cependant, que se passera-t-il lorsque ces batailles cesseront ? Auront-ils encore une place dans ce nouveau monde qu’ils sont en train de construire ? Il se pourrait bien que ces questions trouvent leur réponse bien plus tôt qu’il n’y paraît. Voici l’histoire de frères d’armes qui essayent juste de retrouver une raison de vivre dans un monde qui les craint.

Le contexte de Sacred Beasts est l’un des points forts de cette licence qui nous offre un décor de fond profond et intense qui s’empare rapidement de nous. L’anime n’est pas en reste, car il parvient à capter et à retranscrire efficacement tout ce qui fait l’émotion de cette oeuvre qui réussit à nous faire vibrer. Une histoire qui ne fait pas dans la dentelle et qui joue énormément sur son aspect humain et la souffrance que vit chacun de ces Divins.

Sacred Beasts 1 2

Un profond lien unit cette escouade.

Une introduction frappante

La première chose que l’on peut remarquer si l’on a lue les tomes, c’est que l’anime ne suit pas tout à fait le déroulement de l’histoire. Cependant, le passage traité dans cet épisode est parfait pour introduire le spectateur à cet univers qui n’a rien d’enchanteur. En effet, on se concentrant direct sur la construction et la vie de l’unité des Divins, le studio permet de nous présenter ces soldats qui ont tout sacrifié pour devenir des armes au service de leur pays. A travers leurs actions et leurs prouesses au combat, on est fasciné par cet étalage de puissance qui montre rapidement la différence entre le commun des mortels et ces êtres surnaturels. Alors que l’on pourrait rester sur cette image les mettant sur un piédestal, ce premier contact va aussi être l’occasion de briser rapidement cette impression que l’on ressent au départ. On ne s’attarde pas uniquement sur les combats ici, mais aussi sur les échanges qu’il peut y avoir au sein de ce groupe. On découvre alors que ces guerriers fantastiques sont aussi des humains comme les autres. Ils pleurent, ils rient ensemble et se forgent des souvenirs au contact de leurs frères d’armes. On éprouve alors une incroyable sympathie envers cette troupe qui affiche de puissants liens en son sein.

Cependant, plus on avance dans l’épisode et plus on se rend compte d’une chose importante. Il s’agit du regard qu’ont les autres à l’égard de cette unité d’élite. Les soldats du Sud ont toutes les raisons de les craindre étant donné leur position d’adversaire. Cependant, même le reste des troupes du Nord préfère garder une distance envers ces monstres qu’ils redoutent au fond d’eux. Ainsi, les Divins se retrouvent isolés et doivent pourtant continuer à se battre pour protéger leur patrie. De par cette opposition, on est en droit de se demander s’ils ont vraiment une chance d’être considéré comme des héros ou s’ils resteront des bêtes de foire dont les pouvoirs insufflent la peur chez tous ceux qui les entourent. Ainsi, on développe une profonde empathie pour ces combattants qui ne va faire que se renforcer au fil des minutes et des soucis qui vont se tenir devant eux. Des hommes et des femmes qui ont tout sacrifiés et qui n’ont malheureusement quasiment aucune chance de retrouver leur vie d’antan. Une incroyable et violente mise en scène qui nous dépeint un effroyable tableau qui pourtant nous ensorcèle de par notre envie de connaître le futur qui attend nos nouveaux camarades. 

Au final, ce premier épisode de To the Abandoned Sacred Beasts fut une excellente surprise. Même si l’on pourrait râler de voir qu’il ne commence pas comme le manga, cela n’est en rien négatif de par la pertinence de ce passage. En effet, c’est une toute nouvelle manière d’aborder le récit et qui est tout aussi puissante que ce que l’on a pu lire auparavant. Un excellent travail de la part du studio qui a su nous faire trembler tout au long de ces quelques minutes de bonheur et de tristesse.

Sacred Beasts 1 3

Le début d’une terrible quête.

To the Abandoned Sacred Beasts pose habilement son décor

On peut dire que l’on a vraiment pris plaisir à suivre cette introduction à Sacred Beasts. Prenant un tout autre chemin pour raconter ce récit, le studio réussit à nous happer dans ce qui nous est montré et à nous faire ressentir un tas d’émotions. Un mémorable spectacle qui permet de s’imprégner rapidement de la violence et du caractère très froid de cette franchise qui ne laisse aucun repos à ces pauvres soldats. La mission de ce premier épisode est remplie de par sa mise en scène, son efficacité à poser les bases de cet univers et de cette histoire ainsi qu’à nous faire avoir une immense sympathie pour ces personnages. Un formidable exploit d’avoir réussi à condenser ça en seulement vingt minutes sans que cela ne semble bâclé ou que tout aille trop vite. Un anime qui adapte de manière intelligente le titre de base pour finalement s’en détacher et créer sa propre narration. A présent, il va falloir savoir si cette qualité continuera d’être au rendez-vous pour la suite.

En attendant, on vous recommande avec joie ce premier épisode qui est aussi bon au niveau du scénario que de son animation. On est vraiment immergé dans cette période de guerre où la seule joie que l’on peut trouver est cette fraternité qui peut relier ces soldats qui forment presque une famille. Si vous avez aimé le manga ou que vous cherchiez un anime qui sort des sentiers battus alors Sacred Beasts est le titre qui pourrait vous satisfaire. Maintenant que l’intrigue est lancé, il va être pertinent de voir comment Hank va réagir en retrouvant ses camarades. La promesse qu’il a faite ce jour-là va maintenant prendre tout son sens alors qu’il a perdu tout ce qui comptait pour lui en un claquement de doigts. Quel est le but de Cain ? Que sont devenus les autres Divins ? Existe-t-il encore une place pour eux dans cette société qui cherche la paix ? On a hâte de pouvoir trouver les réponses à ces interrogations et de suivre cet anime prometteur.

N’hésitez pas à nous donner votre avis et vos impressions concernant ce premier épisode de To the Abandoned Sacred Beasts. Avez-vous hâte de découvrir la suite ? Qu’attendez-vous à l’avenir de cette série ? Cette façon d’introduire le récit a-t-elle vous séduire ? Êtes-vous touché par le calvaire que doit endurer chaque membre de cette escouade ? On est impatient de voir comment cela va évoluer et de discuter avec vous de cette licence que l’on adore. 🙂

© Maybe / MAPPA / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *