Fire Force

Fire Force épisode 2 : la mission d’un pompier

Le samedi est devenu la journée des reviews sur le site. Voici donc notre second article concernant un autre anime que l’on apprécie toujours plus à visionner. Il est sans doute l’un des titres qui fut les plus attendus de cette saison. On parle bien évidemment de Fire Force dont cette adaptation est disponible sur Wakanim et ADN. Si le manga édité chez Kana avait déjà su nous faire vibrer à de multiples reprises, on peut aussi signaler à quel point notre premier contact avec cette version a été puissante. On attendait avec impatience de voir si l’épisode de cette semaine allait pouvoir être du même calibre. On ne va pas faire durer le suspens plus longtemps, car on a été bluffé par tout ce que l’on a pu voir hier. Il y a énormément de choses à dire sur ce passage que l’on a pu suivre avec attention. Entre l’arrivée d’un nouveau personnage, des scènes d’actions et des instants bouleversants, on peut comprendre tout ce qui fait la force de cette licence. Il est donc venu de reprendre du service auprès de la huitième brigade.

Le roi débarque au château

Pour rappel, Fire Force est réalisé par le studio David Production. On venait juste de faire la connaissance de Shinra, ce jeune homme ayant vu sa vie partir en cendre le jour où sa famille a été la victime du feu. Depuis lors, il souhaite concrétiser la promesse qu’il avait fait à sa mère en devenant un véritable héros. Malheureusement pour lui, tout le monde le considère comme responsable de l’incident et le surnomme le démon du fait qu’il ne peut s’empêcher d’afficher un sourire terrifiant à chaque fois qu’il est tendu. Malgré les dires de son entourage, il n’abandonna pas son rêve et entra à l’école des pompiers afin de pouvoir aider ceux qui ont connu les mêmes souffrances que lui et aussi trouver des indices sur ce qu’il s’est réellement passé cette nuit. C’est ainsi qu’il termina son cursus et qu’il put intégrer la huitième brigade de la Fire Force. Cependant, la rencontre avec ses nouveaux partenaires se fit bien plus tôt que prévu. C’est au cours d’un incident dans le métro qu’il découvrit ce qui constituerait son nouveau foyer.

C’est à leur contact qu’il fit ses premiers pas en tant que pompier. Un début loin d’être facile pour ce jeune garçon qui n’est pas encore habitué à devoir se confronter à de pauvres victimes ne pouvant contrôler les flammes qui rongent leur corps. Son quotidien alterne maintenant entre entraînement et travail sur le terrain. S’il vient de rejoindre les rangs de cette team, son statut de petit nouveau va très vite disparaître. En effet, c’est suite à une discussion avec le commandant qu’il apprend qu’un tournoi allait être débuté pour voir de quoi sont capables les nouvelles recrues. Une manière d’évaluer leur niveau et de leur permettre de se peaufiner. C’est au cours de cet échange qu’il va aussi savoir qu’un membre supplémentaire s’apprête à débarquer dans les locaux. Si la venue de renfort est toujours une information importante, Shinra ne sait pas encore qu’il s’apprête à retrouver un de ses anciens compagnons de classe. La cohabitation entre les deux s’annonce compliquée alors qu’ils suivent deux voies bien différentes.

Si le premier épisode de Fire Force était parvenu à mettre en place rapidement et de manière efficace l’univers ainsi que son héros, ce second voyage a réussi l’exploit de faire encore mieux. Cela est dû en grande partie au nouveau personnage introduit et surtout à la puissance émotionnelle qui arrive à se dégager de la seconde partie du récit. Une fabuleuse démonstration de ce que peut offrir une mise en scène et une narration soignée.

Fire Force 2 1

Faites place au roi !

Le devoir de la brigade

Pour bien analyser cet épisode, il est important de le scinder en deux partie. La première nous permet de rencontrer le fameux Arthur Boyle qui n’est autre que la nouvelle recrue de la huitième brigade. Comme toujours dans cet univers, on a le droit à un personnage à la personnalité extravagante et qui passe son temps à se prendre pour un chevalier. Malgré tout, plus qu’un simple protagoniste pour apporter une dose d’humour supplémentaire, c’est aussi celui qui va tenir un peu le rôle de rival pour Shinra. On peut donc assister à des scènes mêlant actions et situations comiques pour un cocktail toujours aussi efficace. C’est simple, on s’attache en quelques secondes à chacun des membres de l’équipe. Notre sympathie à leur égard ne fait que croître au fur et à mesure que l’on assiste à leurs prouesses, mais aussi à leurs échanges au quotidien. Une première section visant à amener un climat de sécurité et de joie au lecteur ainsi qu’à nos héros. On a toujours plus cette impression d’avoir devant nous une famille où chacun s’entraide et se taquine et c’est ce qui rend cette brigade aussi touchante et attirante. C’est alors qu’arrive la deuxième moitié de l’épisode qui va tout faire basculer.

On assiste alors à une nouvelle intervention et là, on laisse de côté les rires et la bonne humeur. Le spectateur retrouve cette tristesse et cette aura sinistre qui hante chacun de ces lieux où une victime est apparue. C’est là que l’on va prendre conscience du vrai rôle de nos soi-disant sauveurs de la bouche du commandant. Derrière tout l’aspect religieux qui est censé amener la paix à ceux qui disparaissent, on comprend que tout ce que font les brigades est juste de tuer ceux qui sont consumés par les flammes. Un triste retour à la réalité où la mort est la seule réponse que peuvent donner ces hommes et femmes à ceux ayant subi une combustion spontanée. Un masque qui permet d’apporter un tout petit peu de réconfort aux proches du défunt qu’il est important de préserver. Cela ajoute une dimension encore plus dramatique à ces évènements déjà tragiques. Outre le fait aussi de faire avancer l’intrigue, ce passage est surtout l’occasion de sensibiliser et de bouleverser le spectateur qui est presque obligé de sentir son coeur se serrer. Une épreuve qui va aussi permettre de voir certains personnages sous un nouveau jour et de ne pas les cataloguer uniquement comme les idiots de service. Une excellente maîtrise de la mise en scène et du traitement de cette lutte qui passe autant par le visuel, l’écriture que la musique. Une fin tout simplement déchirante.

Que dire sur cet épisode qui fut autant si ce n’est plus captivant que le premier. Une très belle réussite pour Fire Force qui est en train de se tracer une route solide. Il y avait quasiment tout de réuni dans ces quelques minutes qui nous ont fait passé des rires aux frissons avant de se terminer par une bonne dose d’émotions. Rare sont les séries à avoir réussi à nous happer autant en aussi peu de temps. La flamme ne semble pas prête de s’éteindre !

Fire Force 2 4

Un très bon conseil.

Fire Force gagne ce second round

Vous l’aurez sans doute compris, nous avons été totalement convaincu et séduit par cette seconde excursion. Le plaisir que l’on a ressenti au départ s’est très vite transformé en un immense bonheur. Pendant près de vingt minutes, on a été embarqué dans les péripéties de cette brigade. Que ce soient les moments d’ententes, les rires ou les peines qu’ils peuvent ressentir, on a tout partagé avec eux. Une première partie qui a commencé doucement afin de nous présenter de manière efficace et drôle ce cher Arthur Boyle. Un bon moyen de s’attacher à lui et de sourire en voyant son caractère unique. Un adolescent qui a tout à fait sa place dans cette équipe farfelue et pourtant si touchante. Cependant, lorsque la seconde partie a débuté, on est tout simplement resté accroché à notre écran. Les paroles échangées, le sens de chacun des mots et l’importance de l’image que doit donner ces pompiers nous montrent la dure réalité de leur rôle. Le potentiel de cet anime ne fait que grandir alors qu’il est impossible de ne pas ressentir une profonde tristesse pour le métier de ces hommes et femmes qui passent pour des sauveurs, mais ne font qu’abréger les souffrances de ces malheureux.

On est donc toujours heureux de vous dire que l’anime mérite le coup d’œil. Un prélude que l’on vous recommande chaudement alors que l’on prend conscience de toute l’ampleur de cette oeuvre. Plus qu’un simple shônen, Fire Force parvient nous faire vibrer de multiples manières. Ce qui est incroyable, c’est que l’on réussisse à éprouver cela à travers seulement ces deux premiers épisodes. On est donc confiant et on espère que la qualité continuera d’être au rendez-vous. En tout cas, c’est un sacré tour de force de la part du studio qui réussit à sublimer ce prologue et à donner un dynamisme et une puissance incroyable à l’ensemble de cette histoire. On a beau savoir ce qu’il va arriver par la suite, notre curiosité est tout de même titiller, car on se demande bien comment tout cela va voir le jour à travers notre écran. Nos nouvelles recrues parviendront-elles à se distinguer durant la future compétition ? Qui est cet homme étrange qui semble étroitement lié aux incidents ? Quels autres membres de la Fire Force rencontrerons-nous prochainement ? Des interrogations qui ne font que nourrir notre intérêt pour cette version de très bonne facture.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre ressenti ainsi que vos propres impressions sur ce second épisode de Fire Force. Avez-vous été touché par la vérité qui a éclaté durant cette nouvelle intervention ? Appréciez-vous l’arrivée d’Arthur au sein de la brigade ? Qui se trouve, selon vous, derrière ces combustions spontanées ? Quel est votre personnage préféré au sein de cette équipe ? C’est toujours avec un grand plaisir que l’on est là pour répondre à vos questions et échanger avec vous sur cette série flamboyante.


© Ohkubo Atsushi / David Production / Wakanim / ADN
/ Fire Force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *