To the Abandoned Sacred Beasts

To the Abandoned Sacred Beasts épisode 4 : le voyage du béhémoth

Plus les semaines passent et plus nos impressions sur certains animes se confirment. C’est en tout cas ce que l’on peut ressentir en observant l’évolution de To The Abandoned Sacred Beasts qui est diffusé sur Crunchyroll. Alors que l’on adore le manga, cette version a su nous faire oublier celui-ci tant l’émotion est palpable dans chaque épisode. Cette quatrième excursion ne déroge pas à la règle et va même jusqu’à approfondir cette tristesse permanente qui accompagne nos pas. Un récit qui a beau se dérouler dans un monde en paix et qui n’en est pas moins déchirant. Un passage révélateur de tout ce qui fait la force de cette licence qui dépasse de loin le simple cadre d’une chasse aux monstres. Les Divins n’ont jamais paru aussi humains alors que la population se transforme peu à peu en monstres à nos yeux. Une incroyable opposition qui explose à l’écran au cours de cette nouvelle rencontre avec l’un de ces êtres hors du commun. Un vestige du passé n’a-t-il pas sa place dans cette société actuelle ? Une réponse déchirante et profonde que l’on va aborder au cours de cet article. L’heure est venue d’assister à l’arrivée d’un très gros gibier.

Une prise un peu trop grande

Comme à notre habitude, on commence par une petite piqûre de rappel concernant les précédents événements. Alors que la guerre entre le nord et le sud s’est terminée grâce à l’intervention de l’escouade des Divins, une nouvelle époque est en train de naître. Un monde en paix qui n’a plus besoin de ces anciens soldats aux capacités surhumaines qui font partie intégrante du passé. Exclu du reste de la population, ces soi-disant monstres se laissent peu à peu dominer par la nature bestiale de leur transformation. Malgré tout, il reste toujours une parcelle d’humanité en eux qui parvient à certains de continuer à vivre en espérant un jour accomplir leur rêve perdu. C’est dans ce contexte que l’on a pu faire la connaissance de Charlotte, la fille d’un de ces êtres légendaires, et de Hank, l’ancien commandant de cette troupe. C’est alors qu’il mit fin à la vie de son père que la demoiselle fit la rencontre de cet homme qui a tué sa seule famille. Consumée par la haine, elle est déterminée à lui faire payer son crime. Malheureusement, suite à une première altercation, elle se rend compte qu’elle n’a pas la force nécessaire pour en venir à bout. Cette adolescente décide donc de l’accompagner dans sa traque sanglante de ses anciens compagnons d’armes.

Elle espère ainsi comprendre pourquoi son père devait mourir et s’il n’est pas possible de venir en aide à ces bêtes qui étaient autrefois des héros. Ils vont alors croiser la route de certains de ces individus. Malheureusement, Charlotte n’arrive toujours pas à se faire une raison quant à ce destin funeste qui attend chacune de ces cibles. Cependant, elle est témoin de la souffrance et de la douleur que peut ressentir Hank qui tient juste à apporter le salut à ses amis et frères d’armes. Suite à l’affaire avec le Minotaure, notre tandem décide de reprendre la route en jetant un dernier coup d’œil à la forteresse de ce dernier. Un symbole des profondes cicatrices que lui avaient laissé la guerre ainsi qu’une prison lui permettant de rester éloigné des gens. Alors qu’ils continuent leur périple, leur chemin va les conduire à travers un dédale de canyon où l’industrie ferroviaire est en plein essor. Une industrie qui représente parfaitement cette paix liant les deux anciens ennemis. Cependant, cette douce tranquillité pourrait bien être rapidement détruite au vu de la gigantesque menace qui se dirige droit vers eux. La guerre ne s’est jamais vraiment terminée.

Encore une fois, le grand atout de To The Abandoned Sacred Beasts provient de ce conflit qui subsiste en nous concernant la disparition des Divins. Plus l’on avance dans le récit et plus cette détermination s’efface pour ne laisser place qu’à un grand vide. Une opposition née alors entre ces créatures de légendes et le reste du commun des mortels et l’on se met à douter. C’est encore plus vrai lorsque l’on découvre l’histoire de cet homme qui souhaitait juste accomplir son rêve avant de disparaître. Un acte bouleversant, tragique et surtout s’intégrant parfaitement dans cet univers soi-disant paisible et pourtant si froid.

To The Abandoned Sacred Beasts-béhémoth

Une bête impressionnante.

Un simple souhait à réaliser

Si l’on prend toujours un plaisir immense à suivre nos deux comparses, c’est avant tout l’histoire propre à chaque Divin que l’on savoure en priorité. Leur quête n’est, pour l’instant, qu’un moyen de mettre en lumière le désespoir de ces êtres et la nécessité de leur permettre de reposer en paix. Ici, c’est celui que l’on surnomme le béhémoth qui est mis sur le devant de la scène. Une créature absolument gigantesque et qui semble inarrêtable. De par sa capacité de régénération et sa force prodigieuse, ce soldat est considéré comme l’une des armes les plus puissantes qui existe. On est à la fois effrayé et admiratif devant une telle carrure. L’impression de n’être qu’une fourmi à côté de cette bête ajoute vraiment un plus non-négligeable à notre immersion et aussi à la frayeur que peut occasionner cet homme. Malgré tout, la série nous a déjà montrés qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture. Si les précédentes affaires étaient parvenues à nous montrer la souffrance et la peine qui pouvaient résider dans le cœur de ces anciens soldats, c’est une toute autre forme d’émotion que l’on éprouve à la vue de ce mastodonte. L’angoisse qu’il peut susciter finit par s’estomper au fur et à mesure que l’on contemple le regard de cette créature qui laisse encore exprimer la part d’humanité qui réside en lui.

En découvrant son passé, on arrive à poser un visage sur ce dernier et on s’imagine alors à quel point son nouveau statut doit lui peser. Cependant, c’est dans les dernières minutes que l’anime démontre toute sa puissance et sa charge émotionnelle. Alors que tout le monde essaye d’arrêter, ou tout du moins de ralentir, l’avancée implacable de ce géant, on apprend à connaître cet individu et surtout ce qui le motive. D’un simple regard mélancolique, cette créature exprime bien plus de sentiments et d’humanité que la plupart des hommes que l’on a pu croiser. Alors que tout le monde ne pense qu’à son bénéfice personnel, le béhémoth est mû par un simple rêve. Un souhait qu’il a toujours chéri avant même de perdre son ancienne enveloppe corporelle. Cette simple quête qui le guide encore malgré sa nouvelle forme est la preuve qu’il n’a rien d’un monstre. Avant de partir, il souhaitait juste admirer une fois la mer. On ne peut qu’être touché et déchiré en voyant que ce simple désir va le faire passer pour un ennemi redoutable aux yeux de tous. Un acte larmoyant qui, en seulement quelques plans, parvient à nous raconter tout l’aspect tragique de cette situation. Preuve qu’il n’est pas besoin de se déverser en un torrent de mots pour exprimer une émotion sincère. Un épisode absolument parfait sur l’affect et le bouleversement qu’il provoque chez le spectateur.

On a beau être à présent habitué à ce que cet anime peut nous proposer, on ne s’attendait pas à ce que cela nous touche autant. To The Abandoned Sacred Beasts, en plus d’être un anime plaisant et divertissant à suivre, est avant tout une expérience émotionnelle incroyable. Le souvenir de tous ces monstres que l’on rencontre se grave à jamais dans notre esprit alors que l’on sent un profond désarroi s’emparer de nous. L’idée de devoir de nouveau observer ces gens lâchés leur dernier souffle alors qu’ils ne sont que des victimes dans toute cette histoire nous déchire déjà le cœur.

To The Abandoned Sacred Beasts - humain

Un homme guidé par son rêve.

To The Abandoned Sacred Beasts nous fait verser une larme

 Dire que l’on a apprécié cet épisode ne serait pas suffisant pour décrire à quel point on est resté accrocher à notre écran. Pendant une vingtaine de minutes, on a totalement oublié tout ce qui se passait autour de nous tandis que notre regard se concentrait uniquement sur le destin tragique de cette créature gargantuesque. Un anime qui ne prend pas de pincette avec nous et qui tire son épingle du jeu de par cette profonde empathie qui se forge entre le spectateur et ces fameux monstres à abattre. En réalité, on pourrait facilement se comparer à Charlotte qui est celle qui se rapproche le plus de ce que l’on peut être. Un triste témoin de ce spectacle insoutenable qui ne peut rien faire mise à part assister impuissant à la disparition de ces êtres qui ont forgé cette paix. Une incroyable fresque où l’on ne peut s’empêcher de verser notre petite larme et sentir son estomac se nouer au vu de l’avenir qui s’annonce.

On peut clairement dire que To The Abandoned Sacred Beasts est, pour le moment, l’une des plus belles réussites de ce début de saison. Rarement une série ne nous avait autant bouleversé sur la durée. A chaque fois, c’est avec une grande impatience et une certaine appréhension que l’on attend de découvrir la suite. On a envie de continuer à rencontrer et à pouvoir observer la volonté de ces hommes et femmes qui continuent de briller malgré le sort qui les attend. De plus, on est aussi interpellé par le fait que l’on pourrait très bientôt assister à un tournant majeur dans la quête de nos héros. Après tout, Hank se rapproche de plus en plus de sa cible. Le studio a fait un excellent travail qui est parvenu à sublimer toutes les qualités du manga pour le retranscrire avec fidélité tout en y ajoutant une petite touche personnelle. Voilà des épopées qui marquent les esprits de par tout ce qu’ils parviennent à transmettre en seulement un bref instant.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que vous avez pensé de ce quatrième épisode de To The Abandoned Sacred Beasts. Dites-nous votre propre avis ainsi que votre ressenti suite à cette nouvelle traque. Avez-vous été bouleversé par le récit du Béhémoth ? Pensez-vous que les Divins doivent absolument périr ? Qu’attendez-vous pour la suite des aventures de Hank et Charlotte ? Pensez-vous que l’on fera la rencontre d’un Divin foncièrement mauvais ? Quel est, selon vous, le plan de Cain ? On a hâte de pouvoir discuter avec vous de ce sujet autour de ces questions ! 🙂

© Maybe / MAPPA / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *