The Promised Neverland

The Promised Neverland tome 9 : l’affrontement éclate

Depuis son tout premier tome, The Promised Neverland s’est très vite hissé en tant que titre incontournable. Il faut dire qu’il ne fallait pas longtemps à l’histoire pour nous prendre aux tripes à travers cette quête de survie pour ces orphelins. Au fur et à mesure que les volumes s’enchaînent, on a pu aussi déceler à quel point l’univers en dehors des murs de Grace Field House était d’une richesse incroyable. Aujourd’hui, alors que l’on a pu vivre notre neuvième escapade sur ces terres inhospitalières, on s’est rendu compte à quel point l’œuvre avait franchi un nouveau cap. La petite pépite de Kazé met en place dans ces pages un acte à la fois endiablé et important pour le développement de la licence dans sa globalité. On va de surprises en surprises à chaque case que l’on observe et qui nous rappelle à quel point ces enfants ont bien grandi depuis le jour où l’on a pu faire leur connaissance. Ainsi, le rôle de brebis ne leur convient plus du tout et c’est à eux de devenir les loups. L’heure est donc venue d’inverser la tendance pour ces humains qui font face à leurs geôliers.

La partie reprend

The Promised Neverland-informations

Une véritable mine d’informations.

The Promised Neverland, scénarisé par Shirai Kaiu et dessiné par Demizu Posuka, nous avait laissé alors que Ray, Emma et leur nouveau compagnon se rendaient au lieu indiqué par le stylo laissé par Minerva. Ce lieu à l’abri des regards semblait être l’endroit idéal pour se cacher et trouver des indices pouvant mener au monde des humains. Malheureusement, l’inconnu du bunker ne semblait pas prêt à laisser ses deux comparses tranquilles. Leur faisant traverser un véritable enfer à travers une forêt remplie de créatures démoniaques sauvages, les deux enfants ont dû se battre pour échapper à la mort. L’adulte qui les accompagnait ne put qu’être étonné de voir à quel point ils étaient parvenus à s’adapter au danger que représentaient de tels monstres. De plus, notre duo avait aussi découvert comment se débarrasser définitivement de ces êtres cauchemardesques. Au fond de lui, l’étranger se mettait à douter et à accepter l’idée qu’il pouvait compter sur eux pour la suite. Malheureusement, il n’eut jamais l’occasion de débuter cette réconciliation, car en une fraction de secondes, Emma fut attrapée et embarquée dans l’ombre.

Alors que Ray souhaite se lancer tout de suite à sa poursuite, il est très vite bloqué par l’inconnu qui lui déclare qu’elle risque fortement de ne pas survivre à l’endroit où elle est emmenée. Ils auront beau y aller, cela ne pourra rien arranger et ils finiraient par être capturé eux aussi. De son côté, notre jeune héroïne va se réveiller en plein coeur d’une petite bourgade où se trouve d’autres enfants. Elle apprend alors que cette ville sert de terrain de chasse à un groupe de démons faisant partie de la haute société et qu’à chaque fois que l’alarme se met à sonner cela signifie le début des hostilités. A peine a-t-elle le temps d’assimiler tout ça que le fameux bruit se fait entendre. Elle va alors être témoin de l’horrible spectacle qui s’orchestre en ce lieu. Un endroit dont il est impossible de fuir et où seule la mort attend ses invités. Heureusement, elle va faire la connaissance d’un groupe qui est bien décidé à éliminer les geôliers et à ainsi assouvir leur vengeance tout en regagnant leur liberté. C’est ainsi que débute un nouveau combat pour cette demoiselle qui va devoir prendre les armes pour aider ses nouveaux compagnons.

Ce qui est incroyable lorsque l’on se lance dans cette nouvelle escapade au sein de The Promised Neverland, c’est à quel point tout s’apprête à basculé. L’effroyable menace que représentent ces hôtes s’apprête à voler en éclats tandis que pour la première fois dans ce manga, des gens s’apprêtent à leur tenir tête. Fuir n’est plus la solution et il faut maintenant faire travailler ses méninges pour espérer décrocher la victoire.

La résistance est en marche

Comme on l’a si souvent dit dans nos chroniques sur The Promised Neverland, il y a toujours eu un rapport très spécial entre les démons et nos héros. Pouvant ressembler facilement à un prédateur et sa proie, ces deux camps se sont toujours cantonné à jouer le rôle qui leur était attribué. Ainsi, les orphelins étaient sans cesse en train de fuir pour échapper à ces créatures qui semblaient juste être impossible à arrêter. Tel un grand méchant loup, ils tentaient à tout prix de mettre la main sur leur repas sans laisser le moindre répit à ces pauvres brebis. Cependant, depuis leur découverte de l’abri, ces petits agneaux ont finalement pu s’équiper et ont réussi, à force d’observation et d’entraînement, à inverser cette tendance. De nombreux moyens de se défendre qui rééquilibre le rapport de forces, même s’il y avait toujours cette aura de mort qui entourait les démons. Après tout, ils n’étaient parvenus qu’à tuer un monstre dénué de raison. On pouvait donc se demander ce qu’il se passerait face à un adversaire plus retors. C’est alors qu’intervient ce nouveau terrain de jeu. Tout ce nouvel arc utilise parfaitement cet aspect traque et chasse pour nous raconter à quel point les prédateurs ne sont plus forcément ceux que l’on pensait.

Il y a donc un effet miroir qui a lieu entre les adolescents qui cherchent à tout prix à survivre et ces monstres qui ne se complaisent que dans la peur de leurs cibles. Tout est parfaitement maîtrisé afin que l’on soit admiratif devant cette nouvelle partie de chasse qui va se retourner contre les organisateurs. Cela ne rend ce passage que plus palpitant, car il amène de l’inconnu à un événement qui avait toujours suivi le même chemin jusqu’ici. D’ailleurs, c’est même la première fois que l’on voit nos hôtes démoniaques aussi acculés, certains allant même jusqu’à se ridiculiser dans l’espoir de survivre. Une transition redoutable et efficace qui ne fait qu’ouvrir de multiples pistes pour la suite tout en offrant un nouveau rythme au récit. En voyant cela, le lecteur ne peut qu’être admiratif et trembler d’excitation en voyant enfin le fruit de tout ce labeur. Le danger a beau être encore bien présent, on sait maintenant qu’il peut être vaincu avec suffisamment de ressources et une bonne dose d’intelligence. Le combat ne peut alors qu’être plus grisant, car l’ensemble des cartes sont redistribués pour tous les joueurs. Le seul moyen de gagner maintenant pour chacun des groupes est de se montrer plus rusé que l’autre.

Outre tout cela, ce neuvième tome de The Promised Neverland fut aussi une mine d’informations concernant les divers mystères qui existaient depuis nos premiers pas dans cet univers. Alors que l’on avance dans notre lecture, on découvre à quel point on va de surprises en surprises. C’est simple, il n’y a quasiment aucun temps mort à travers tous ces détails qui nous sont racontés tandis que l’on découvre enfin une partie de la vérité concernant le destin de certains personnages.

Des révélations à foison

The Promised Neverland-chasse

La dernière chasse est en marche.

S’il y a bien une chose qui a toujours fait que l’on avait énormément d’intérêt pour The Promised Neverland était cet épais brouillard qui englobait ce monde. En effet, on se retrouvait propulsé sur des terres que l’on pensait au départ paisibles de par le faux environnement de Grace Field House. Puis, on a découvert la terrible vérité et on a donc ouvert les yeux sur ces contrées où l’enfer règne pour ceux qui sont nés humains. Au fur et à mesure que l’on avançait dans le récit, on en apprenait un peu plus sur le background de ce monde démoniaque et du passif qu’il y a eu entre les humains et ces monstres. Tout cela est parvenu à répondre à certaines de nos questions tout en continuant de faire naître d’autres interrogations dans notre esprit. Ici, on est sur le même schéma, mais à une échelle encore plus grande. Outre le fait d’obtenir des informations capitales sur de multiples secrets, ces révélations apportent autant de lumières que de ténèbres à ce conte. Il n’y a qu’à voir Minerva pour observer cela. Dès lors que son nom fut évoqué, on a eu de cesse de se demander qui pouvait bien être cet individu et ce qu’il souhaitait vraiment. Ces pages apportent des données importantes pour dessiner le portrait de cet homme et nous projeter encore plus loin dans cette intrigue qui ne se limite pas aux démons.

Chaque élément est pensé de manière à préparer le terrain pour ce qu’il va se passer par la suite. Si l’on se retrouve emporté par l’action propre au contexte dans lequel se retrouve Emma, une partie de notre subconscient continue de remettre dans l’ordre les pièces du puzzle. Ce qui ne devait être au départ qu’un tableau réduit se retrouve être une fresque gigantesque où les enjeux dessinés dessus ont une portée bien plus grande qu’on ne l’aurait imaginé. Il y a bien sûr tout un tas d’autres scènes qui nous surprennent et que l’on ne détaillera pas dans ces lignes afin que vous puissiez conserver la surprise. Quoi qu’il en soit, The Promised Neverland entame ici un virage très important en ce qui concerne son scénario qui ne cesse d’être travaillé en amont du moment présent. On a beau se concentrer sur la survie au vu du jeu morbide qui a lieu dans cette cachette, on ne peut s’empêcher de laisser notre imagination vagabonder en réfléchissant à ce qu’il pourrait bien y avoir au-delà de ces étendues où la faucheuse prend un malin plaisir à faire son travail. Une série qui montre toute son étendue et qui parvient même à nous donner le vertige par moment en voyant tout ce qu’il est encore possible de raconter.

Au final, cette lecture de The Promised Neverland a su nous offrir notre lot de frissons. Entre des passages que l’on ne s’attendait pas, le soin apporté à ce rapport de force qui s’inverse et cette prise de pouvoir de la part de ces enfants ne fait que nourrir le plaisir que l’on a de s’aventurer dans ces cases. Sans doute l’un des arcs narratifs les plus palpitants qui soient de par tout ce qu’il apporte à l’ensemble de l’œuvre tout en conservant cette tension qui fait le coeur de cette série.

The Promised Neverland continue sa course effrénée

Une fois de plus, The Promised Neverland confirme le coup de coeur que l’on a pour lui. En plus d’approfondir toujours plus cette atmosphère oppressante et pesante, l’auteur nous en dévoile bien plus sur l’intrigue générale ainsi que le lore. Ainsi, on ne cesse de s’étonner et d’être captivé par ce que l’on regarde alors que l’on se met à réfléchir à tout un tas d’hypothèses et de théories. En plus de nous faire travailler notre créativité et imagination, le titre est aussi un parfait divertissement. Il va même plus loin en changeant totalement la donne quant à la mainmise des démons sur ce monde. Cela a beau n’être rien, la lutte d’Emma et des autres prouve que le courage, la détermination et la ruse sont autant d’armes efficaces contre ces bêtes amateurs de chairs humaines. On est littéralement happé par le conflit qui s’annonce et qui a déjà fait des victimes surprenantes. Au vu de ce qui se passe, on sent notre impatience grimper d’un coup à l’idée de devoir attendre avant de pouvoir suivre le prochain acte de cette chasse. Sans doute l’un des passages que l’on apprécie le plus de par ce revirement de situation qui laisse présager de nombreux chemins possibles pour l’avenir.

C’est donc avec toujours autant de joie que l’on recommande cette licence. A noter que ce neuvième tome arrivera dans les librairies le 21 août prochain. On espère en tout cas que cette chronique vous aura donné envie de vous lancer dans la suite de cette aventure. Alors que l’on venait de monter d’un cran au début de cet arc, on vient ici de franchir un très grand cap pour l’ensemble de l’histoire. Une toute nouvelle manière d’aborder cette épopée qui permet de vibrer un peu plus aux côtés de nos protagonistes. Les questions sont maintenant nombreuses alors que l’on a de nouveaux éléments à disposition. Tout d’abord, qu’est devenu Minerva ? Nos survivants parviendront-ils à faire de cette chasse la dernière ? Se retrouveront-ils pris au piège ? Quand est-il de Ray et des autres ? Sont-ils en chemin pour libérer leur sœur ? On pourrait continuer comme cela encore longtemps, mais il va falloir laisser reposer tout cela en attendant que l’on puisse y répondre. Une aventure littéraire fabuleuse qui est encore loin de nous avoir dévoilé tout son jeu.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis sur ce nouveau volume si vous avez eu l’occasion de le lire. Sinon, vous pouvez toujours nous dire ce que vous espérez trouver dans ces chapitres de The Promised Neverland. Qu’attendez-vous concernant la suite de l’intrigue ? Pensez-vous qu’Emma trouvera un passage pour aller de l’autre côté ? Les humains sont-ils vraiment des alliés potentiels ? Qu’en est-il des pensionnaires restés à Grace Field House ? On a hâte de pouvoir échanger et discuter autour de cette franchise. 🙂

© Kaiu Shirai & Demizu Posuka / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *