Tales of demons and gods

Tales of Demons and Gods tome 3 : l’heure des préparatifs

Alors que l’on continuait notre long voyage au sein de tous ces mondes que pouvait nous offrir la culture otaku, il y en a un qui a particulièrement retenu notre attention. On a eu l’occasion d’en parler déjà à deux reprises étant donné le fort potentiel qui se dégageait de cette oeuvre. Un univers que l’on prend plaisir à revenir voir à chaque fois afin d’admirer à quel point celui-ci a pu évoluer. On parle bien évidemment de Tales of Demons and Gods, édité chez Nazca éditions, dont le troisième tome est arrivé il y a peu. A travers le récit de ce jeune garçon ayant la chance d’empêcher une catastrophe d’avoir lieu, cette lecture était parvenue à nous immerger totalement dans cet environnement. C’était avec joie que l’on apprenait à connaître les habitants de ce dernier bastion de l’Humanité, de se renseigner sur le folklore ainsi que tout ce qui régissait ce quotidien. On s’est donc dit que l’on allait repartir pour une troisième escapade qui s’est avéré très enrichissante. L’heure est donc venue de voir les changements prendre forme au sein de cette cité.

Une scission toujours plus flagrante

Tales of Demons and Gods-expédition

Le début d’un nouveau périple.

Tales of Demons and Gods, scénarisé par Mad Snail et dessiné par Jiang Ruotai, nous avait laissé entre les murs d’Illustria. Cette ville, entourée de créatures démoniaques, est le dernier endroit où l’être humain peut encore vivre sans avoir à subir “L’âge sombre”. C’est ici que l’on a fait la connaissance de Nie Li, un ancien guerrier qui, après avoir succombé à ses blessures, est revenu dans le passé alors qu’il était encore sur les bancs de l’école. Une renaissance qui s’avère être une aubaine à ses yeux, car cela lui laisse une nouvelle chance d’empêcher le désastre qui s’annonce. Malheureusement, cette seconde vie l’a aussi enfermé dans le corps qu’il avait à l’adolescence et qui était encore loin d’être suffisamment entraîné. C’est donc une course contre la montre qui débute pour lui alors qu’il ne peut compter que sur les connaissances qu’il a conservé de sa précédente existence. Pour avoir une chance de stopper la vague de ténèbres qui approche, il est d’abord décidé à se renforcer et à avoir le soutien des autres camarades de basse extraction. S’il parvient à unir la plupart de ses camarades, Nie Li doit tout de même faire face au mépris et aux obstacles tendus par les nobles qui ne voient pas d’un très bon œil ce qu’il est en train de faire.

Ce jeune garçon n’en démord pas et n’a absolument pas peur de s’opposer à la famille sacrée pour accomplir son but. Il devient même une figure de la lutte contre cette oppression infligé par ceux qui ont juste eu de la chance à la naissance. Notre élément perturbateur va alors se lancer dans de très longs préparatifs afin d’accumuler suffisamment d’argent et de ressources pour développer ses capacités ainsi que ceux de ses amis. En plus de cela, il se lance aussi dans une confrontation directe avec les puissants de cette ville. A travers ses actes, il parvient même à apporter la honte et le discrédit sur une grande partie des puissants. Il a beau savoir que cela ne va pas l’aider pour la suite, cela fait partie intégrante de son plan. Après tout, il est le seul à savoir ce qu’il va se produire dans quelques années et le comportement intolérable et lâche de certaines personnes face à l’adversité. Son impératif est de continuer à rassembler ses camarades, à progresser et surtout à changer la mentalité de cette cité ainsi que sa vision des choses sur de nombreux points. Une tâche particulièrement ardue, mais qu’il accepte volontiers de relever si cela peut l’aider à protéger ceux qu’il aime.

Tales of Demons and Gods réussit l’exploit de nous fasciner et nous faire rêver sans même que l’on soit au coeur de l’action. En effet, on reste toujours dans cette ambiance assez calme instauré lors des deux précédents volumes. On a vraiment cette sensation que rien ne pourrait venir déranger la quiétude de ces habitants qui vivent sans se soucier du futur. C’est d’ailleurs en cela que les préparatifs de notre héros à la crise qui approche sont aussi fascinants et viennent balancer cette paix éphémère.

A la recherche du pouvoir

Ce qui est incroyable avec Tales of Demons and Gods est le fait que l’on reste toujours cantonné dans cette volonté de perfectionner le héros et ses compagnons sans pour autant que cela soit rébarbatif. En effet, ce volume va se concentrer sur l’amélioration des capacités de notre équipe, mais aussi sur d’autres éléments rentrant toujours dans cette notion de progression. D’ailleurs, cela ne concerne pas uniquement que notre bande d’amis, mais bel et bien l’ensemble de la cité. Nie Li va ainsi commencer à avancer ses pions de manière à ce que cela amène de grands bouleversements pour les habitants. Il n’y a qu’à voir ce qu’il a fait envers la famille sacrée pour voir de quoi il est capable. Mettre celle-ci dans une situation aussi fragile sert autant à jeter l’opprobre sur eux qu’à leur faire perdre peu à peu du pouvoir. Cela a beau accroître les risques pour notre héros, il est tout à fait prêt à encaisser les attaques de ces gens et va même jusqu’à retourner ses assauts pour enfoncer un peu plus l’image de cette noblesse. Ainsi, il y a presque un aspect stratégique qui vient se greffer à l’œuvre. Un parti-pris qui permet de mettre en évidence les très gros enjeux liés à cette quête.

En plus de tout cela, on sent aussi que Nie Li cherche à tout prix à se rapprocher d’autres camarades de classe. S’il y a bien sûr son envie d’être proche de celle qu’il aime, il souhaite aussi pouvoir leur ouvrir les yeux sur l’énorme potentiel qui se dégage en eux. Il a beau étendre son savoir et attirer l’attention, il sait que cela n’a que peu d’importance face à la menace qui plane au-dessus de leur tête. De ce fait, il ne va pas hésiter une seconde à enseigner et à transmettre des techniques qui paraissent inimaginables pour l’ensemble de ses compatriotes. Si cela sert pleinement son plan, il y a une certaine appréhension qui vient naître dans notre esprit. Partager autant de compétences aussi puissantes et dangereuses peut aussi l’amener à se retrouver en danger si quelqu’un décide d’utiliser cela contre lui. S’il essaye de tout bien calculer, la précipitation qui peut le caractériser est aussi un facteur intéressant, car il éveille en nous un doute bien réel. Après tout, ses actions peuvent tout à fait changer le futur, mais aussi le modifier d’une façon qu’il ne pensait pas du tout. Cela ajoute une certaine inconnue à l’équation qui sert pleinement le récit qui n’en devient que plus haletant.

A travers tous ces éléments, Tales of Demons and Gods reste toujours une aventure plaisante et fascinante à suivre. On sent que tout ce qui est en train de se préparer ne sera pas de trop pour venir à bout des dangers qui arrivent. Voir ces enfants faire de leur mieux pour gravir les échelons rend alors cette épopée grisante de par cette sensation d’être le témoin privilégié de leur progression. En seulement quelques tomes, on voit nos nouveaux amis s’améliorer grandement et cela nous pousse à vouloir voir jusqu’où ils pourront arriver.

Tales of Demons and Gods prépare son entrée sur le champ de bataille

Tales of Demons and Gods-loot

Un tout nouvel équipement.

En conclusion, cette troisième escapade dans l’univers de Tales of Demons and Gods est toujours aussi rafraîchissante. L’auteur prend son temps pour nous raconter chaque détail de cette aventure et cela marche remarquablement bien. Comme à chaque fois, on est stupéfait par toute l’ingéniosité qui est fait preuve dans cette oeuvre afin d’enrichir toujours plus cet univers qui s’étend petit à petit. Le fait de voir les premières influences qu’a Nie Li sur son entourage ainsi qu’à une plus grande échelle est fascinant, car on a la sensation de nous retrouver au coeur de quelque chose de grand. Ce périple prend une plus grande ampleur sans que cela ne soit fait dans la précipitation. Chaque élément est pensé pour construire pas à pas les fondations de ce nouveau monde que l’on voit naître. Un excellent point pour cette saga qui ne cesse de nous surprendre agréablement et de proposer un excellent divertissement. L’humour est efficace et surtout, on s’attache aux différents personnages que l’on suit. Tout cela est ensuite englobé dans un récit qui jouit d’une narration et d’un rythme régulier afin de toujours préparer scrupuleusement ce qu’il va arriver par la suite.

C’est donc avec toujours autant de joie et de plaisir que l’on recommande cette licence qui est partie pour proposer une odyssée grandiose et qui pourrait bien durer dans le temps. Une formidable invitation à l’aventure qui s’attire notre sympathie de par cet aspect nouveau départ qui nous permet d’apprécier pleinement la progression de notre héros qui repart de zéro. On est aussi très intrigué de voir si la stratégie, la ruse et l’ingéniosité de notre ancien grand soldat pourront jouer un rôle crucial dans le futur. Alors que l’on a fini cette lecture, on est en droit de se poser quelques questions. Quel plan va mettre en place la famille sacrée pour arrêter notre héros ? Comment va changer cette ville suite aux dernières interventions de cet élève d’une grande sagesse ? Va-t-il pouvoir compter sur le support de nouveaux alliés ? L’expédition qu’il rejoint sera-t-elle couronnée de succès ? De multiples interrogations qui ne font que nourrir notre désir d’avoir le quatrième volume entre les mains. Il va malheureusement falloir être patient pour pouvoir se lancer aux trousses de notre ami.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce troisième volume de Tales of Demons and Gods. Avez-vous été séduit par ce que vous avez pu lire jusqu’à présent ? Qu’attendez-vous pour le futur de cette histoire ? Quelles seront, selon vous, les prochaines péripéties que devront franchir ce groupe d’étudiants ? Pensez-vous que l’équilibre des forces au sein de cette ville va se retrouver totalement chamboulé ? Quel est votre personnage favori ? On est impatient de connaître vos réponses et d’échanger avec vous ! 🙂

© Mad Snail & Jiang Ruotai / Hangzhou Ruohong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *