Echoes 2 1

Echoes tome 2 : la vengeance par-dessus tout

Il y a un titre qui était parvenu à nous faire forte impression lorsqu’on la découvert pour la première fois. Il s’agit d’Echoes, disponible chez Ki-oon, dont le deuxième tome est arrivé la semaine dernière. Avec son récit très sombre, le mystère entourant le passé de son protagoniste et ce petit jeu d’enquête, ce manga avait tout pour proposer une intrigue captivante. Maintenant que l’on a pu partir explorer une seconde fois cet univers, on s’est rendu compte de nombreuses choses intéressantes. Si l’introduction d’une série est avant tout là pour installer le décor pour la suite, on était en droit de se demander si la représentation allait valoir le coup. On peut le dire, ce deuxième acte nous a grandement satisfait en confirmant nos attentes tout en apportant des surprises importantes. On a le droit ici à un profond travail d’écriture concernant ce jeune homme qui a tout perdu du jour au lendemain. Une lecture beaucoup plus humaine et qui s’empare rapidement de nous à travers les nouvelles épreuves qui se dressent devant cet adolescent. L’heure est donc venue de reprendre nos investigations !

Une partie qu’il aurait fallu gagner

Echoes-souvenir

Un souvenir crucial.

Echoes, imaginé par Kei Sanbe, s’était arrêté alors que Senri avait enfin trouvé une piste concernant l’homme ayant causé la perte de sa famille. Même s’il n’avait que peu faire de la disparition de ses parents, il ne pouvait laisser cet inconnu vivre pour avoir tué son frère. C’est finalement à la télé qu’il put découvrir l’entreprise où aurait travaillé ce criminel. Malheureusement, ce dernier s’était déjà évaporé dans la nature. Si cette nouvelle accable l’étudiant, il parvient tout de même à obtenir l’adresse du domicile de cet assassin. Cependant, c’est encore une fois une piste qui ne mène à rien. Tout ce qu’il découvre est que l’homme à la cicatrice semble avoir simulé un suicide afin d’échapper aux usuriers qui en ont aussi après lui. D’ailleurs, sa rencontre avec eux s’avère assez mouvementée. Finalement, il parvient à quitter cet endroit en emportant au passage le seul indice qu’il a pu trouver. Celui-ci n’est autre qu’un porte-carte dans lequel se trouve une photo de sa mère. Cette nouvelle va profondément le bouleverser alors qu’il cherche à comprendre pourquoi sa cible aurait cette image en sa possession. La découverte de cet indice va attiser encore plus sa détermination à mener l’enquête.

Pourtant, il semblerait bien que le destin ne souhaite pas qu’il puisse accomplir sa vengeance. En effet, avant même qu’il puisse établir quelles seront ses prochaines actions, il va être interrompu par un de ses camarades de classe. Il s’agit de celui qu’il avait escroqué il y a quelques jours en compagnie de ses autres complices. Cette victime est bien décidée à prendre sa revanche et a utilisé toutes ses relations pour tabasser les compagnons de Senri et en séquestrer un. Il va devoir accepter sa proposition s’il ne souhaite pas avoir un mort sur la conscience. Le piège s’est finalement retourné contre lui alors qu’il cherche désespérément une solution pour se sortir de ce mauvais pas. Ce qu’il ne sait pas, c’est que cette situation pourrait bien lui offrir une occasion de trouver des informations capitales. L’étau se resserre sur notre lycéen qui va devoir redoubler de vigilance s’il souhaite atteindre son but. Un périple qui va aussi le conduire à renouer avec son passé tandis que les souvenirs remontent peu à peu dans son esprit. La traque est encore loin d’être finie et elle pourrait bien cacher une terrible vérité pour cet écolier qui ne vit plus que pour assouvir son désir de vengeance.

Ce qui nous a énormément surpris dans notre lecture du second tome d’Echoes, c’est à quel point l’aspect psychologique était mis en avant. On ne parle pas de lutte intellectuelle, mais bel et bien de progression concernant notre adolescent. Celui-ci va se livrer un peu plus à nous à travers des souvenirs assez touchants et surtout montrer un nouveau visage qui chamboule notre regard sur lui. Le vengeur froid et imperturbable qu’il était jusqu’à présent s’efface peu à peu pour nous laisser entrevoir les sentiments qu’il refoule depuis tout ce temps.

Un immense travail psychologique

Il faut reconnaître que le premier tome d’Echoes nous avait décrit Senri comme un garçon très froid. En effet, au fur et à mesure que l’on avançait à ses côtés et plus on se rendait compte qu’il ne semblait éprouver aucune véritable émotion. Cela est dû, en grande partie, à ce qu’il a vécu dans le passé. Ce ne sont pas tant les blessures infligées par son père qui ont causé ce changement que le fameux soir où sa vie est devenu un enfer. De par les flash-backs dont on a pu être témoin, on avait le droit à une incroyable plongée dans le terrible environnement dans lequel il a évolué. Des moments qui l’ont profondément marqué. C’est donc pour cette raison qu’il agissait avant tout comme une personne n’ayant plus rien à perdre et dont la seule raison d’exister était de prendre la vie de celui qui avait pris celle de son frère. De ce fait, même si l’on avait du mal à s’attacher à lui, ses motivations étaient compréhensibles et l’on ressentait une certaine empathie à son égard. C’est alors qu’arrive ce second volume qui va changer pas mal de choses. Pour commencer, on a toujours le droit au même visage impassible de la part de notre protagoniste.

Malgré tout, à travers tout ce qu’il endure au sein de ces cases, on a une toute autre image de lui. Si tout ce que l’on a vu auparavant était profondément sombre, ce deuxième acte va apporter son lot de douceurs. Ce retournement est essentiel pour que l’on cerne totalement la personnalité de notre héros qui montre une humanité touchante. Il n’y a qu’à voir les souvenirs qui reviennent à lui pour ressentir une certaine chaleur en voyant cette fratrie vivre ses propres aventures comme tout enfant de leur âge. Ce n’est pas uniquement cela qui va nous ouvrir les yeux. On peut aussi citer l’étrange lien qui unit Senri à ses camarades escrocs qui restent tout de même des amis avec qui il a passé beaucoup de temps. S’il ne le montre pas, il y a quand même une douceur qui vit en lui. La dernière page nous le prouve clairement et nous met une claque incroyable. On découvre à quel point l’écriture de ce personnage est bien pensé et joue sur une multitude de petites nuances. En réalité, il y a quelque chose en lui qui est mort en même temps que son frère et qui renaît au fil de sa quête. Un parfait exemple de ce que peut offrir un excellent protagoniste dont la complexité n’a d’égale que le plaisir que l’on a de le suivre.

Echoes est parvenu à apporter ce qui pouvait le différencier des autres au sein de ces chapitres. La quête que l’on observe a beau se passer sur un décor particulièrement ténébreux, elle laisse tout de même un peu de place à une lueur d’espoir. Un formidable moyen pour le lecteur de s’intéresser et de s’attacher à ce personnage qui a traversé de terribles moments. Une seconde excursion qui pousse l’intégralité du récit à un tout autre niveau en mettant en avant son acteur principal.

Echoes prend peu à peu son envol

Echoes-problème

Senri est mal en point.

Si l’on avait grandement apprécié le premier tome d’Echoes, ce second volume va aller au-delà de toutes nos attentes. Alors que l’on était curieux de voir comment allait évoluer Senri, on est étonné de voir ce changement. Si tout semblait nous laisser croire qu’il allait finir par s’enfoncer plus profondément dans ses ténèbres, c’est le contraire qui a lieu. Un fantastique parti-pris de l’auteur qui permet à son protagoniste de s’attirer la sympathie du public ainsi que son soutien. Outre cela, il y a aussi une formidable maîtrise de l’intrigue qui nous laisse sur un suspens palpitant. Au vu de ce qui se passe, on ne peut qu’être impatient de savoir ce que l’avenir réserve à notre jeune étudiant. Une expérience littéraire qui jongle habilement entre le passé et le présent pour éveiller l’enquêteur qui sommeille en nous tout en nous faisant découvrir les origines troubles d’un garçon qui voulait juste profiter de sa vie comme n’importe quel gamin. Une oeuvre qui repose grandement sur les épaules de ce personnage qui s’avère bien plus complexe qu’il n’y paraît.

En nous attaquant à cette nouvelle escapade dans le monde d’Echoes, on a pu découvrir tout ce qui faisait la puissance de cette licence. Un nouvel acte qui cherche avant tout à approfondir la relation que l’on peut avoir Senri. On continue donc de recommander ce manga qui nous procure encore plus de plaisir que ce que l’on pouvait espérer. Un thriller qui s’axe énormément sur un aspect très humain et qui n’en devient que plus efficace et prenant. Un récit qui peut facilement parler à son lectorat. A présent, il est normal que les interrogations soient nombreuses après avoir vu tout ce qui se se déroule dans ce récit. Qui est vraiment cet homme à la cicatrice ? Est-il encore possible de sauver Senri de la haine qui le ronge ? Est-ce que la sensation qu’il a eu peut-elle changer la donne pour la suite ? On sent que l’on est encore aux prémices de cette incroyable enquête qui pourrait bien prendre une tournure inattendue.

Les commentaires sont là si vous souhaitez partager votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce deuxième volume d’Echoes. Avez-vous été séduit par l’avancée de l’histoire ? Que pensez-vous de sa conclusion ? Croyez-vous que notre héros pourra finalement oublier sa vengeance ? Selon vous, que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Qu’espérez-vous pour la suite de cette aventure littéraire ? Comme toujours, on reste présent pour pouvoir débattre et échanger avec vous sur ce titre. 🙂

© Sanbe Kei / Kadokawa Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *