Kingdom T25 & 26

Kingdom tome 25 & 26 : la coalition est en marche

S’il y a bien une odyssée qui n’a rien perdu de sa superbe après autant de tomes, c’est bien Kingdom. Alors que l’on venait tout juste de récupérer un peu du précédent conflit, la licence a décidé de nous surprendre et de bouleverser la quiétude que l’on pouvait ressentir en seulement quelques instants. La petite pépite de Meian nous livre ici sa plus belle prestation à travers un tout nouveau conflit d’une ampleur encore jamais atteinte. On reste sans voix devant tout ce qui se passe au sein de ces chapitres. Nos yeux brillent d’excitation tandis que notre corps tremble en voyant l’obstacle qui se dresse devant Shin et ses compagnons. L’objectif n’est plus tant de se faire un nom que de pouvoir échapper à l’union qui vient de se former. Pour la première fois depuis le début de ce voyage, on a peur pour l’avenir de ce royaume qui a déjà eu tant de mal à se reconstruire. Un défi prêt à détruire les fondements même de ce pays et qui rend cette lecture plus palpitante que jamais. L’heure n’est donc plus à la discussion, mais au combat.

Le plus grand ennemi de Qin

Kingdom - coalition

La coalition est en marche.

Kingdom, imaginé par Hara Yasuhisa, s’était arrêté suite au conflit qui avait opposé Qin à Wei. Après leur immense victoire face à la légende vivante Renpa, rien ne semblait plus pouvoir arrêter la déferlante venant de l’ouest. Cependant, les choses peuvent rapidement changer dans cette ère qui n’a jamais connu de paix durable. Alors qu’en coulisse un homme semble fomenter un plan audacieux, notre cher Shin se retrouve en bien mauvaise posture. En effet, après le départ de Kyoukai, son unité s’avère connaître défaite sur défaite. Un malheur pour lui qui venait tout juste de faire retentir son nom après son importante victoire lors de la dernière bataille. Ce qui lui manquait n’était pas une question de force ou de détermination. L’ensemble des membres de son escouade en avait à revendre. La chose qui leur manquait cruellement n’était autre que l’aspect tactique. La guerre n’est pas une simple question de celui qui lance la plus violente des charges. C’est aussi un affrontement psychologique entre les deux camps qui débutent avant même que les premiers coups d’épées résonnent.

C’est finalement la venue de Ten qui va rectifier le tir. Même s’il fut difficile pour elle de s’intégrer à cette bande de rustre, surtout après que Shin ait découvert son secret, elle a finalement montré ses capacités. Maintenant, l’unité Hi Shin est plus forte que jamais en ayant à ses côtés une tacticienne prometteuse. Cette joie allait bientôt être balayée par un horizon bien obscur. Alors que tout semble aller pour le mieux à Qin, de terribles nuages s’agglutinent au-dessus de ces terres. Le danger va venir de l’individu ayant réussi à terrasser Ouki. Riboku a su mener sa barque pour mettre son plan à exécution sans que la moindre information puisse fuitée. A présent, il s’apprête à charger chez son ancien allié en compagnie de la plus grande coalition qui ait jamais existé. Une armée innombrable dont le seul but est d’éradiquer tout bonnement Qin de la surface de la Terre. La guerre reprend de plus belle alors que le destin de tout un peuple entre en jeu. Le sol tremble au vu de ces milliers de soldats qui foulent maintenant cette région qui n’avait jamais connu une telle invasion. Le rôle de défenseur est maintenant confié à ceux qui ont longtemps occupé le rôle d’attaquant.

A travers ce nouvel arc narratif, Kingdom met en place la plus épique et la plus impressionnante de ces batailles. Un conflit qui n’est pas seulement là pour décider de l’obtention d’un simple château. Le but de cette force ne consiste pas à conquérir, mais à exterminer tous ceux qui se dresseront devant eux. Tous les adversaires se réunissent en un seul point pour un moment qui restera à jamais gravé dans notre mémoire.

Toujours plus grand et épique

Jusqu’à présent, force est de reconnaître que Kingdom est toujours parvenu à nous en mettre plein la vue. Chaque bataille était l’occasion de voir tous ces soldats s’affronter et donner tout ce qu’ils ont pour leur royaume. Ainsi, le souvenir de tous ces champs de batailles reste gravé dans notre mémoire de par les hommes qui s’y sont confrontés. Pourtant, l’auteur semble déterminé à repousser constamment les limites de son oeuvre. C’est en tout cas ce que l’on peut constater à travers ces deux lectures qui mettent en place sans nul doute le plus impressionnant et violent des chocs que l’on ai pu voir jusqu’ici. Tout ce qui avait été organisé en coulisses précédemment explose sur la scène publique et l’on reste bouche bée devant ce qui se présente à nous. La coalition qui est organisée contre Qin n’est pas juste une nouvelle force à éradiquer. Le fait que plusieurs nations se soient alliés pour en finir avec ces contrées symbolisent aussi la force qui se dresse devant nos héros. On parcourt alors ces pages en gardant dans notre tête cette unique question. Comment est-il possible d’espérer gagner face à une telle armée ? Au départ, on peut facilement voir à quel point la surprise de cette invasion prend tout le monde de court. La panique se mêle aux efforts des quelques généraux qui tentent de retenir ces assaillants.

C’est d’ailleurs la première fois que l’on voit l’armée de Qin aussi peur organisée et devant tout faire pour parer à toutes les attaques possibles. Si cette épreuve semble impossible à surmonter, c’est aussi dans ce genre de situations que l’on prend conscience des talents qui résident au sein de ce royaume. Alors que tous les espoirs semblent s’évanouir, la détermination de quelques membres du gouvernement et des soldats qui luttent au front suffisent à nous redonner du courage. Un transfert d’émotions qui marche à la perfection et qui nous fait vibrer en voyant le face-à-face qui se prépare. Il n’est pas seulement question ici de mettre plus de troupes dans une seule bataille. On est aussi à la croisée des chemins où la majorité des grands officiers s’apprêtent à se jeter dans la mêlée. C’est ce genre de rencontres qui peut permettre à Shin tout comme à n’importe quel autre officier de graver son nom à jamais dans l’Histoire. Il y a donc autant un côté épique de par l’ampleur de cette bataille qu’un aspect symbolique, car c’est exactement ce qu’il fallait pour concrétiser une partie des rêves de chacun. Un défi impossible qui est le seul moyen pour Qin d’affirmer ses ambitions à l’égard du pays tout entier. Une opposition dont les enjeux sont encore bien plus grand qu’il n’y paraît.

C’est aussi sur ces terres rongées par la guerre que Kingdom va faire preuve d’une fabuleuse écriture à l’égard de tous ces personnages. Il n’y en a pas un seul qui n’a pas le droit à son moment de gloire. C’est dans ce genre de situations que l’on se rappelle que cette oeuvre n’est pas seulement le récit d’un seul homme. On est avant tout là pour voir, frissonner et pleurer auprès de toutes ces âmes qui luttent bec et ongles pour écrire leur légende et façonner le futur de ce monde.

Chacun doit briller

Kingdom - Riboku

Le véritable génie de cette ère.

On l’a dit un peu plus haut, mais Kingdom n’est pas une oeuvre qui ne tourne qu’autour d’un seul personnage. Si Shin est celui que l’on accompagne dans son rêve de devenir le plus grand général sous les cieux, il ne faut pas oublier tout ceux qui gravitent autour de lui. La nouvelle guerre qui vient de débuter va nous rappeler cela de la plus belle des manières. Au vu de la force qui envahit le territoire de Qin, il est impossible de confier le destin du royaume à un unique soldat. Ici, ce sont tous les officiers qui doivent s’unir et faire front commun pour protéger leur patrie. Il suffit alors de voir l’assemblée regroupant tous ces grands noms que l’on a appris à connaître pour être ébloui. Jamais nous n’aurions pensé voir tout ce beau monde réuni dans une seule pièce. C’est encore plus vrai lorsqu’on les observe sur le champ de bataille. Alors que chaque camp toise son opposant en attendant le bon moment pour attaquer, notre esprit se met à vagabonder sur cet immense terrain. On est à la fois excité de voir comment nos camarades vont réussir à tirer leur épingle du jeu et en même temps craintif de se dire que ce choc pourrait bien mettre un terme à leur existence. Les sentiments se mélangent alors que l’on attend la gorge noué que le combat débute.

D’ailleurs, le fait que l’affrontement que l’on peut observer soit aussi conséquent accentue cette envie de laisser à chacun une partie de la scène. On passe donc d’une zone à l’autre afin d’analyser et de constater les efforts de chacun pour repousser l’adversaire. De ce fait, on peut aussi souligner à quel point cette coalition qui se trouve devant eux va faire ressortir le meilleur de chaque guerrier. On va pouvoir ainsi voir le talent de chacun et ce qui fait leur spécialité. Qu’il s’agisse d’officiers ne misant que sur leur instinct, de guerriers n’ayant aucun scrupule à utiliser des tactiques fourbes ou des génies faisant appel à des stratagèmes élaborés, chaque âme sur cette terre fait de son mieux pour survivre et montrer de quoi elle est capable. Si chaque individu a ses propres ambitions et peut voir les autres comme un frein à l’accomplissement de leur rêve, la menace qui plane sur eux suffit largement à mettre de côté toute cette animosité. La violence et l’aspect épique de cette confrontation est aussi une chance unique pour chacun d’eux de graver à jamais leur nom dans les livres d’Histoire et d’acquérir gloire, pouvoir et richesse s’ils parviennent à échapper et à vaincre la mort qui se tient face à eux. Voilà le genre de face-à-face qui peut sembler perdu d’avance, mais qui est aussi la plus belle opportunité pour tous ces hommes de concrétiser leur but. Des individus qui n’existent que pour combattre et dont la peur de mourir n’est rien en comparaison de l’excitation qu’ils éprouvent à pouvoir écrire un nouveau chapitre de leur mythe.

Kingdom ne cessera jamais de nous étonner et de nous bluffer. L’auteur montre ses ambitions et son désir de faire les choses en grand à travers cet acte qui nous scotche à notre siège. Nos yeux virevoltent sur chaque page à la recherche de la moindre information afin de capter toute la puissance de cette situation. Un choc dantesque qui ne fait que commencer et qui risque fort de bouleverser à tout jamais les fondements de Qin. Une bataille qui propulse directement la saga à un tout autre niveau.

Kingdom nous livre sa plus grande bataille

Alors que l’on pensait avoir déjà tout dit sur Kingdom et son immense potentiel, le mangaka nous prouve encore une fois tout son génie. On est de nouveau propulsé dans une guerre aux enjeux jamais atteints précédemment et qui amène une véritable notion de danger pour l’ensemble des terres de Qin. En voyant cela, on est stupéfait de se dire qu’il aura suffi de quelques instants pour que ce royaume ayant conquis tant de territoires se retrouve acculé de la sorte. Ici, il n’est plus question d’invasion ou de possession de terres, mais bel et bien de survie pour un pays qui a de fortes chances de disparaître à jamais de la carte. En tant que lecteur, on ne peut qu’observer cela en silence en espérant que cet obstacle parviendra à être balayé par tous ces acteurs que l’on a appris à apprécier. Ce qui est aussi incroyable est le rythme du récit qui ne faiblit à aucun moment. Alors que l’on commençait tout juste à se remettre de la précédente campagne, tous ces événements s’enchaînent à une vitesse incroyable et on se retrouve totalement dépassé. Cela permet d’éprouver le même sentiment de crainte et de terreur qui peut envahir le coeur de tous ces gens qui tentent vaillamment d’arrêter ce massacre. Une lecture qui nous implique profondément dans ce qui se passe et nous fait vivre l’action comme jamais un manga n’aura réussi à le faire.

Dire que l’on aime et que l’on recommande Kingdom serait un doux euphémisme. Il est clair que ces deux volumes montrent largement de quoi l’auteur est capable et à quel point cette histoire peut nous prendre aux tripes. En deux escapades, on se retrouve nez à nez avec tout ce qui fait l’intérêt de cette licence qui est bien plus qu’une simple bande dessinée. Il suffit de regarder quelques instants ces cases pour être absorbé par ces duels dantesques et de vouloir encourager de toutes nos forces le rêve de ces combattants qui ne craignent pas de se jeter dans la mêlée. Faire jouer autant de personnalités aussi fortes sur la même scène est un exploit incroyable et c’est encore plus impressionnant que tout cela est réalisé avec une fluidité parfaite. A aucun moment on ne se sent perdu au milieu de toutes ces troupes de par la vision très large que l’on nous offre. Maintenant, une seule question subsiste alors que les deux armées ont débuté les hostilités. Est-il réellement possible que Qin puisse stopper cette vague de haine qui semble pouvoir tout balayer sur son passage ? Il faudra être patient à présent pour pouvoir avoir notre réponse. Une attente difficile au vu de notre envie de connaître la suite.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux tomes de Kingdom. Avez-vous été ébloui par la confrontation qui se joue dans ces pages ? Pensez-vous que nos héros vont réussir à surmonter cette terrible épreuve ? Qui est votre général préféré ? Quel est, selon vous, le destin qui attendra chaque officier présent à cette bataille ? Qu’attendez-vous pour la suite des hostilités ? On est impatient de pouvoir échanger avec vous et de discuter de cette formidable franchise. 🙂

© Hara Yasuhisa / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *