Jeune dragon recherche appartement ou donjon-Vol.-1

Jeune dragon recherche appartement ou donjon T1 : Une bonne affaire !

Il arrive parfois que l’on se lance dans des lectures sans même réellement savoir vers où l’on va. On se dit juste qu’il serait intéressant de découvrir de nouveaux horizons tout en gardant une part de mystère lors de notre lancée. C’est en tout cas ce qui est arrivé lorsque l’on s’est penché sur le premier volume de Jeune dragon recherche appartement ou donjon. Un titre bien long et qui décrit parfaitement ce qui nous attend au coeur de ces cases. Nouvelle licence ayant débarqué dans le catalogue de Soleil Manga, on s’est dit qu’il serait intéressant de voir ce que cela pouvait donner. On ne s’attendait pas à être autant séduit et à rire avec autant de facilité devant les déboires de cet être surnaturel. Une écriture soignée et surtout pertinente dans chacun de ses gags donnant forme à ce monde où l’on est propulsé. Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas autant rit au sein d’une oeuvre et cela du début jusqu’à la fin. On espère donc que vous êtes prêts à partir à la recherche d’un bien particulièrement difficile à trouver pour une créature aussi imposante.

Difficile de se trouver un foyer

Jeune dragon recherche appartement ou donjon-paria

Le pauvre Letty.

Jeune dragon recherche appartement ou donjon est scénarisé par Kawo Tanuki et dessiné par Choco Aya. On se retrouve propulsé dans un monde médiéval-fantasy où l’on fait la connaissance de Letty. Ce jeune dragon s’avère bien différent de ses congénères. En effet, là où sa race est connu pour être puissante, effrayante et symbole de force, celui-ci n’a absolument rien de tout ça. Il est d’une lâcheté incroyable et ne peut s’empêcher de fuir devant n’importe quel danger. De par son aspect chétif, il va finalement être banni de son clan qui souhaite qu’il se débrouille seul pour enfin devenir digne d’intégrer leurs rangs. Une nouvelle qui terrorise notre héros qui imagine déjà les nombreux dangers qui l’attendent en dehors de ce petit nid douillet. Coupé du reste du monde et abandonné par ses pairs, Letty se met alors à vagabonder tout en gardant cette boule au ventre. C’est alors que lui vient une idée pouvant le tirer de ce mauvais pas et qui lui permettrait de se protéger des ennemis qui chercherait à le tuer.

Il lui suffit juste de trouver un nouveau foyer où il serait parfaitement en sécurité. Cependant, comment trouver un endroit propice à la tranquillité d’un dragon ? Alors qu’il désespère une fois de plus, il va entendre parler d’un elfe architecte et agent immobilier qui n’hésite pas à venir en aide aux monstres cherchant à trouver un refuge. Une aubaine pour Letty qui va immédiatement partir à sa recherche tout en faisant attention à ne pas tomber dans un traquenard. Il espère que parmi les visites qu’il fera, il trouvera enfin son paradis où personne ne pourra venir l’embêter. Un lieu coupé du reste du monde et qui serait parfait pour le pleutre qu’il est. Malheureusement, il va très vite se rendre compte que sa peur constante du danger va être un frein considérable à sa recherche de par ses nombreuses exigences. Il va donc lui falloir faire vite pour espérer trouver la maison de ses rêves avant que des aventuriers sans scrupules viennent lui faire la peau.

Si le synopsis de Jeune dragon recherche appartement ou donjon semble déjà bien farfelu, cela n’est rien en comparaison de ce que l’on peut observer au cours de ces chapitres. Un titre qui nous prend de court de par son univers déjanté et ses personnages collant parfaitement à cette atmosphère si particulière. On se rend compte alors que le livre que l’on a devant nous est avant tout là pour nous faire mourir de rire. Une chose qu’il réussit sans problème au vu de la maîtrise qui se cache derrière chaque scène.

De la comédie qui fonctionne à merveille

S’il y a bien une chose qui démarque ce titre de ses concurrents, c’est bien la facilité qu’il a de provoquer le fou rire. On ne se lasse pas une seule seconde du périple que l’on découvre en compagnie de ce dragon pas comme les autres. De par son aspect peureux et peu imposant, ce monstre va venir détruire l’image que l’on peut avoir de son espèce et provoquer ainsi un puissant décalage. Cet écart va faire une grande partie du sel de cette oeuvre qui nous donne à chaque fois envie de voir ses futures réactions. Bien sûr, l’humour ne s’arrête pas là et va même bien plus loin en intégrant de nombreuses références à la culture populaire qui sont toujours parfaitement placées. Outre tout cela, c’est l’ensemble de ce monde qui nous surprend et va venir nous marquer de par toute sa folie. Rien ne semble pris au sérieux et cela est autant valable pour les monstres que pour les aventuriers et autres héros. On sent pleinement que l’auteur s’est parfaitement approprié les codes de la fantasy pour les transformer et les mettre à sa sauce. Cela donne un conte à la fois unique et inoubliable de par tout ce qu’il parvient à nous faire ressentir et sa légèreté.

Cependant, il ne faut pas croire que ce manga se contente seulement de nous faire rire. Bien au contraire, les pages que l’on découvre porte aussi un autre atout de taille. Il s’agit du plaisir et de l’attachement que l’on peut avoir pour notre tandem. En effet, si notre dragon peut sembler craintif et peu charismatique, on finit par avoir de l’empathie à son égard de par son statut de paria au sein même des siens. On a envie de l’encourager et de le voir obtenir ce foyer qu’il rêve tant d’avoir. Un protagoniste qui cherche juste à profiter d’un moment d’accalmie sans avoir à craindre pour sa vie. Concernant notre agent immobilier, ce qui est fascinant est la froideur dont il fait preuve. Au premier abord, on pourrait penser qu’il n’est qu’un être se contentant de faire son boulot sans jamais exprimer la moindre émotion. Pourtant, au fil de ses échanges avec son nouveau client, on va découvrir un tout nouveau visage de sa part. Derrière son côté stoïque et inébranlable se cache un individu soucieux de trouver le bonheur pour ceux qui viennent quérir son aide. Il prend à coeur de trouver le meilleur bien pour eux et s’implique donc grandement dans chacune de ses missions. A cela s’ajoute aussi son envie de faire progresser son nouveau camarade tout en lui permettant de grandir à travers ces diverses expériences. Un duo qui fonctionne à merveille et sublime l’ensemble de ce récit.

Jeune dragon recherche appartement ou donjon propose ici une parfaite introduction. On y découvre tous les éléments essentiels à notre désir de poursuivre l’aventure. Même si l’on n’est pas ici dans une oeuvre mettant l’accent sur un scénario rocambolesque, on est avant tout dans une histoire hilarante et qui nous fait oublier tout le reste. C’est donc une mission parfaitement remplie pour cette lecture qui va nous divertir pleinement au fil des péripéties de ce monstre que tout terrorise.

Notre jeune dragon nous fait mourir de rire

Jeune dragon recherche appartement ou donjon-maison

Un rêve qui fait plaisir à voir.

Alors que l’on ne savait pas du tout où l’on se rendait avec ce premier tome de Jeune dragon recherche appartement ou donjon, on peut finalement dire que la surprise fut grande. C’est notre curiosité qui nous a fait nous pencher vers ce titre qui nous a offert ce que tout bon ouvrage doit être capable de faire. Il s’agit de nous amuser et de nous divertir. Une lecture qui ne souhaite pas se prendre la tête et qui est juste là pour nous faire sourire et rire. Un objectif mené à bien de la part du mangaka qui nous délivre ici une introduction à la fois efficace et marquante. Bien sûr, ce n’est pas un manga qui va s’attarder sur des sujets profonds et complexes, mais qui va habilement tirer partie des codes d’un genre pour créer un univers totalement loufoque. Une belle prouesse qui parvient à nous séduire et surtout à nous donner envie de voir si notre protagoniste parviendra à trouver la paix qu’il souhaite tant. De plus, au-delà des rires et des situations comiques, ce titre nous montre aussi son efficacité pour donner vie à des personnages auxquels on s’attache à une vitesse folle. On sympathise avec eux sans même s’en rendre compte et cela ne fait qu’accentuer le plaisir que l’on a en parcourant ces pages.

C’est donc avec beaucoup de joie que l’on recommande chaudement cet ouvrage qui pose des fondations parfaites pour la suite du récit. Si vous désirez une aventure littéraire où l’humour et la bienveillance sont de mise et que vous cherchiez une histoire qui vous fasse oublier tout le reste alors Jeune dragon recherche appartement ou donjon est fait pour vous. Plus que des questions en suspens, ce premier tome va surtout éveiller en nous une toute nouvelle curiosité. Celle-ci est motivée par notre volonté de voir les prochaines bâtisses que l’on pourra visiter ainsi que les spécificités propres à chacune. Outre cela, on sent que cette recherche spectaculaire va aussi être l’occasion de voir notre gigantesque créature prendre de l’assurance et peut-être changer au fil de ses visites. En tout cas, on est impatient d’assister à la suite de ce spectacle qui compte bien nous faire pleurer de rire à travers nos futures pérégrinations. C’est donc un premier essai réussi pour l’éditeur concernant cette collection atypique et intrigante.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Jeune dragon recherche appartement ou donjon. Quel est le lieu qui vous a le plus séduit parmi le catalogue de notre agent ? Avez-vous apprécié le lien qui commence à se tisser entre nos deux personnages ? Croyez-vous que notre monstre parviendra à trouver son propre foyer ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce périple ? Comme toujours, on reste à votre disposition si vous souhaitez discuter et échanger autour de ce titre. 🙂

© Tanuki Kawo & Aya Shoko /MAG Garden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *