The Promised Neverland T10

The Promised Neverland tome 10 : l’heure de la contre-attaque a sonnée !

Parmi tous les mangas que l’on a pu découvrir cette dernière semaine, il y a certains titres qui ont particulièrement retenus notre attention. S’il y a de nouvelles licences qui ont réussi leur entrée, on peut aussi évoquer les suites étant parvenus à renforcer le plaisir que l’on a de parcourir leur histoire. Parmi cette dernière catégorie se trouve The Promised Neverland, édité chez Kazé, qui vient tout juste de revenir à travers sa dixième escapade. Après nous en avoir mis plein les yeux lors de notre précédente aventure, cette lecture avait la lourde tâche de maintenir le cap. Le pari est-il réussi ou avons-nous été déçus par ce que l’on a pu observer ? On ne va pas faire durer le suspens en disant que l’on a été grandement satisfait par cet arc qui entame ici sa dernière ligne droite. Un ouvrage qui mise avant tout sur une bonne dose d’action parvenant aussi à véhiculer un message fort pour ce conte. On espère donc que vous êtes prêts à suivre ces orphelins dans leur plan pour éradiquer ces monstres même si cela semble particulièrement difficile à réaliser..

Qui est vraiment la proie ?

The Promised Neverland T10-assaut

Le chasseur devient la proie.

The Promised Neverland, scénarisé par Shirai Kaiu et dessiné par Demizu Posuka, nous avait laissé alors que l’on venait d’accumuler tout un tas d’informations concernant le fameux Minerva. En effet, Emma et Lucas avaient pu trouver une zone secrète qui avait pu révéler tous ses secrets à l’aide du stylo laissé par ce bienfaiteur de l’ombre. S’ils purent découvrir des détails d’une importance capitale à leur survie, ils eurent aussi le malheur d’apprendre de bien tristes nouvelles. Maintenant qu’ils savaient comment s’enfuir de cette zone où les démons étaient les maîtres, il leur fallait tout d’abord s’occuper de ceux qui les retenaient prisonniers dans cette zone. Afin de contrecarrer les plans de ces derniers et de mettre un terme à leurs effroyables parties de chasse, notre nouveau groupe était bien déterminé à les terrasser. Ayant maintenant les armes pour repousser les assauts adverses et connaissant leur point faible, ils ne leur fallaient plus qu’à élaborer une stratégie afin de terrasser ses êtres abjects. Après de longues réflexions, ils débouchèrent enfin sur une ruse leur permettant de prendre l’avantage sur eux. Cependant, cela ne signifiait pas que cela serait sans danger.

Bien au contraire, il était nécessaire pour les différents groupes choisis d’aller au contact de ces terrifiants opposants. Malgré la peur qui pouvait assaillir leur coeur, rien ne pouvait ébranler leur volonté de retrouver leur liberté. C’est donc ainsi qu’ils se préparèrent à accueillir leurs invités à la prochaine session de chasse. Cependant, celle-ci arriva bien plus tôt que prévu et c’est donc dans la précipitation qu’ils se lancèrent dans leur machination. Le temps n’était donc plus de rester passif et de se contenter d’essayer de fuir pour survivre. L’heure était venue de riposter pour ces enfants qui ne pouvaient plus supporter de voir leurs camarades périr les uns après les autres. Leurs adversaires ont beau être surhumains et se satisfaire dans le meurtre et le sang, cela ne les empêchera pas d’opposer une farouche résistance. Le conflit opposant les êtres humains et les démons allaient reprendre pour la première fois depuis bien longtemps. Qui sortira vainqueur de cette lutte où il ne pourra rester qu’un seul camp ? Le hasard est total alors que les pions sont en place sur cet échiquier où la défaite est synonyme de mort.

Si le précédent tome de The Promised Neverland avait su place la barre très haute, cette suite va réussir à maintenir cette qualité à travers de tous nouveaux éléments. Il ne s’agit pas, cette fois-ci, d’informations cruciales par rapport à l’intrigue, mais bel et bien des confrontations que l’on peut observer. La chasse n’est plus à sens unique et cela permet d’apprécier cette lecture sous un tout nouvel angle encore plus prenant. Un revirement important qui va sublimer ce récit tout au long de ces pages.

S’adapter en toute situation

Si l’on a déjà eu le droit à un premier aperçu de la résistance de nos héros face à leurs agresseurs dans le précédent volume, cela n’est rien en comparaison de ce passage. S’ils sont déjà parvenus à éliminer le menu fretin, ils se retrouvent maintenant aux prises avec l’élite de cette troupe. De ce fait, on a beau avoir été témoin de la victoire de l’homme sur le démon, cela ne nous rassure nullement. Cela est dû au fantastique travail fait au niveau de l’atmosphère et de l’ambiance qui n’ont jamais été aussi pesantes et lourdes. Alors que l’on pourrait croire que la découverte de leur point faible permettrait de souffler un peu, c’est tout le contraire qui se passe. Maintenant que l’ennemi sait de quoi sont capables ces êtres qui semblaient inoffensifs, ils ne peuvent se permettre de se retenir. Jusqu’ici, ces monstres étaient suffisamment ennuyés pour laisser le champ libre à leurs proies afin qu’ils puissent s’amuser un peu. Ce renversement dans les forces en place va accélérer les choses et réveiller leur instinct de chasseur. Si le combat est obligatoire pour espérer s’enfuir, il a aussi pour effet de faire renaître ces créatures pour leur faire revivre leurs anciens souvenirs où le plaisir se mêlait à la peur de la mort.

On ressent pleinement ce changement à travers surtout deux des démons. Le lecteur va même jusqu’à en apprendre plus sur eux et à mieux cerner leur personnalité. Ainsi, on ressent une toute nouvelle crainte au vu de ce regain d’intelligence qui naît en eux. Leurs anciennes méthodes ainsi que leurs réflexes d’antan reviennent et rendent le défi encore plus difficile à surmonter. En faisant cela, l’auteur permet de conserver la menace que représentent ces adversaires tout en soulignant d’autant plus l’importance de s’adapter pour en venir à bout. Cet élément qui a toujours été vital à l’avancée de ces orphelins devient encore plus capital au sein de ce village fantôme qui pourrait bien devenir leur tombeau. Ils doivent redoubler de vigilance et utiliser la perspicacité de leurs opposants à leur avantage. De par cette condition pour gagner, le mangaka s’assure de nous offrir des conflits à la fois dantesques et surprenants de par toute la réflexion qui se trouve derrière. On reste tout bonnement sans voix et fébrile en observant le destin de ces enfants se jouer sur leur capacité à analyser le comportement de ces chasseurs. Une évolution à la fois nécessaire et sublimé par tous ces petits détails qui rendent ce bouleversement tout simplement grandiose.

The Promised Neverland continue son bout de chemin avec une aisance déconcertante. Même si on a pu commencer à s’y habituer lors de notre précédente excursion, cette nouvelle virée nous offre un florilège de scènes d’actions qui nous prend aux tripes. Ils ont beau avoir l’avantage de la force physique et des capacités hors normes, les démons font preuve, pour la première fois, de faiblesse. Un revirement de situation qui est parfaitement maîtrisé et joue habilement avec l’atmosphère pesante de l’œuvre.

The Promised Neverland lance sa grande offensive

The Promised Neverland T10-démon

La partie devient savoureuse.

On est donc encore grandement satisfait par ce dixième volume de The Promised Neverland qui répond parfaitement à nos attentes après tout ce que l’on pouvait espérer du changement qui était en train de s’effectuer. On ne s’ennuie à aucun moment tant on est pris dans la tourmente qui assaille ces enfants qui veulent enfin se libérer de leur destin en tant que simple gibier. Cela est parfaitement exprimé à travers chaque opposition que l’on peut observer et ça ne réduit nullement la menace que représente les démons. Bien au contraire, le fait de devoir se défendre et de répondre aux attaques à leur égard fait qu’ils expriment toute leur puissance. L’instinct de chasseur qui est le leur s’éveille et cela rend chaque confrontation plus excitante et terrifiante. C’est donc une parfaite réussite pour cet avant-dernier acte de cet arc qui nous aura fait aller de surprise en surprise. L’impatience qui nous ronge est insupportable au vu du combat qui est en train d’avoir lieu. La stratégie et la ruse n’ont jamais été aussi bien traitées qu’à travers ces pages qui nous offrent un concentré de tout ce qui fait l’essence même de ce manga.

C’est donc un immense coup de coeur pour cette nouvelle excursion qui nous aura tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Une formidable preuve que l’auteur maîtrise parfaitement son récit et sait où il souhaite nous emmener à chaque nouveau pas que l’on fait dans cet univers impitoyable. Sans compter l’excellent travail réalisé au niveau des dessins et qui retranscrit habilement la tension pouvant exister au coeur du choc de ces deux camps. Maintenant que l’on a terminé cette lecture, il y a surtout une question qui ne cesse d’envahir notre esprit. Elle concerne tout simplement l’adversaire qui se tient devant Emma. Est-il réellement possible de venir à bout de ce monstre qui ne se sent vivant qu’en étant confronté à la résistance de ses proies ? Une interrogation qui va trouver sa réponse à la suite du terrible affrontement qui s’annonce. Notre héroïne aura besoin de toute l’aide disponible pour espérer ébranler cette créature qui a jeté son dévolu sur elle. Un récit qui ne lâche jamais son emprise sur le lecteur et qui nous marque profondément de par le spectacle qui se joue devant nous.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce dixième volume de The Promised Neverland. Avez-vous apprécié de voir nos chers fuyards se rebeller et rivaliser d’ingéniosité pour punir leurs bourreaux ? Croyez-vous qu’Emma et ses amis pourront venir à bout de cet adversaire retors ? Quel est l’enfant qui vous a le plus marqué durant cet acte ? Qu’attendez-vous pour la conclusion de cet arc palpitant ? Comme toujours, on reste disponible pour pouvoir échanger et débattre avec vous de cette licence. 🙂

© Kaiu Shirai & Demizu Posuka / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *