Overhaul

Overhaul : un antagoniste désireux de tout chambouler

Voilà, on se rapproche inéluctablement de cette fameuse période de l’année où l’on aime manger des sucreries et faire peur à son voisinage. On parle bien sûr d’Halloween qui est toujours l’occasion parfaite pour se replonger dans des grands classiques de l’Horreur. Pour notre part, on s’est dit qu’il serait intéressant de dédier les prochains jours à ces personnages sans qui nos héros ne pourraient se surpasser. Les antagonistes ont toujours eu un rôle crucial à jouer au développement d’une œuvre et des autres personnages. On souhaite donc faire honneur à ces méchants inoubliables et on commence avec ce cher Overhaul de My Hero Academia. Alors que l’on a déjà pu l’admirer dans le manga des éditions Ki-oon et que l’on s’apprête à le voir en action dans l’anime d’ADN, on s’est rappelé à quel point il avait su offrir un tournant majeur à l’ensemble du récit. Que ce soit par ses actes, sa malveillance ou même ses intentions, on a là un ennemi qui est parvenu à faire trembler les fondements de cette société de super-héros. Le temps est donc venu de retourner dans nos titres préférés, mais cette fois-ci de l’autre côté de la barrière.

La mafia joue les super-vilains

Overhaul, imaginé par Horikoshi Kohei, est un adversaire qui va rapidement se différencier des autres antagonistes que l’on a pu croiser dans My Hero Academia. Jusqu’à son arrivée, on avait toujours dû faire face à des opposants isolés ou bien à L’alliance des super-vilains. Ce n’est qu’après l’affaire de All For One que cet homme va sortir de l’ombre. Il retient alors notre attention de par son attitude très étrange et ses sombres motivations. On sent qu’il a quelque chose que les autres n’ont pas forcément. Par la suite, on va découvrir qu’il est yakuza et cela implique donc que cela fait un moment qu’il agit en tant que criminel. De par ses paroles, on comprend alors à quel point cette mafia a été touché par l’arrivée des Alters et que cela la fait tomber en désuétude. Il cherche à rétablir le statu quo et à montrer la puissance de son organisation en chamboulant ce monde où avoir un pouvoir est devenu monnaie courante. On a donc devant nous un méchant qui a des motivations bien différentes de celle de notre groupe de super-vilains. C’est d’ailleurs par leur rencontre que l’on va être fixé sur la prestance, mais aussi la puissance de cet individu. Après la retraite forcée d’All Might, tout le monde pense que c’est le moment parfait pour agir.

Ainsi, un face-à-face est organisé entre Overhaul et l’homme se cachant derrière les nombreuses attaques à l’égard de Yuei. Si l’on sent une certaine tension tout au long de cette discussion, elle va rapidement dégénérer et en un claquement de doigts, notre criminel endurci va éliminer l’un de ses opposants. Ce court instant va être décisif dans notre appréciation de ce personnage qui vient de commettre le premier meurtre à nos yeux. On bascule alors dans une violence sans nom et cela permet d’évaluer la dangerosité de ce possesseur d’Alter qui n’hésite aucunement à s’en prendre à tous ceux qui se dresseront sur sa route. Ainsi, ce premier contact nous fait ouvrir les yeux sur la menace qu’il représente et sur le fait qu’il rend presque les ennemis précédemment rencontrés semblable à des petits chatons dont il n’y avait pas grand-chose à craindre. C’est donc une toute nouvelle ère qui s’ouvre au sein même de cette oeuvre et qui nous captive de par tout ce qu’elle apporte. Le côté scolaire ou bien l’aspect gentil et bienveillant disparaissent peu à peu pour laisser place à une profonde noirceur. Pourtant, ces quelques minutes passées en sa compagnie vont être loin de représenter toute l’importance que ce tueur revêt pour la suite de l’aventure.

C’est finalement lorsque l’on va être plongé au coeur de l’arc Overhaul que l’on va pouvoir cerner toute la malveillance de cet homme. Pourtant, cet ennemi a beau être redoutable et surtout intelligent, il va surtout être la cause d’un grand changement chez nos jeunes héros qui vont alors découvrir ce que signifie vraiment d’endosser le rôle de symbole de la justice. De par la confrontation qui va suivre, on va être témoin de l’apparition de nombreux facteurs qui pourraient bien détruire tout ce qui a été créé jusqu’à aujourd’hui et provoquer le chaos un peu partout sur le globe.

Overhaul-entrée

Le début des ennuis.

Un homme qui marque les esprits

Tout vient d’un seul plan reposant sur les capacités d’une jeune fille. C’est grâce à cette demoiselle qu’Overhaul va nous paraître tellement puissant en plus de son Alter redoutable. Le fait est qu’il a entre les mains le pouvoir nécessaire pour retirer tout don à n’importe qui sur cette planète. Adieu les techniques hors du commun pour revenir à une vie de normalité qui signifie énormément de choses pour cette société qui s’est depuis longtemps reposé sur les héros. Cela signifie que même ces derniers ne sont plus à l’abri de perdre leur Alter et de se retrouver dans l’incapacité de protéger la population. Rien qu’avec cette arme et la façon dont il veut s’en servir, Overhaul entre dans la catégorie des antagonistes qui ont suffisamment d’atout pour venir chambouler les fondements même du récit. Alors que l’on pensait les super-pouvoirs acquis depuis maintenant de multiples arcs, il suffit de quelques scènes pour faire disparaître cette certitude. Ce monstre a ainsi la possibilité de choisir qui est normal et qui ne l’est pas. Un choix terrifiant dans un monde où être un humain lambda signifie tout perdre. A travers cela et les expériences qu’il mène, Overhaul commence à se transformer peu à peu.

Alors qu’il était présenté comme un chef de grand talent capable d’organiser et de diriger un groupe d’une taille importante, ce petit plus va le faire basculer en tant que menace numéro une. On ne parle pas ici de destruction du monde ou de multiples morts, car cela est bien plus subtil. On est témoin de la naissance d’un vilain qui peut, en seulement quelques tirs, provoquer la panique et la chute de tout un système. Il est donc toujours question de cette hiérarchie où les héros capturent les méchants qui encourage chacun à devoir filer dans le droit chemin. Pourtant, l’as qu’il a dans sa main peut redistribuer les cartes avec une facilité déconcertante. On est donc nez à nez avec un homme froid, calculateur, impitoyable et qui a surtout les moyens d’accomplir son but. Il est donc impossible de ne pas ressentir un profond frisson en voyant cet individu se rapprocher inéluctablement de son rêve. Outre cela, il ne faut pas zapper aussi l’importance qu’il a dans l’évolution de nos protagonistes qui vont se retrouver face à un opposant comme jamais ils n’ont eu à rencontrer jusqu’à ce jour. A travers une confrontation à la fois épique et symbolique, Overhaul va réveiller le véritable héros qui se cache dans cette bande de gamins qu’il a eu tort de sous-estimer.

En effet, c’est le dernier point que l’on va aborder ici car un antagoniste n’est jamais aussi marquant que quand il apporté un développement au camp opposé. Après tout, c’est à travers les combats contre de telles figures du mal que n’importe quel personnage central va pouvoir grandir et progresser afin d’enrichir son histoire, ses capacités ainsi que sa mentalité. Notre yakuza fait clairement partie de ceux-là de par ce qu’il va faire et ce que cela va engendrer à l’avenir que ce soit chez les élèves de Yuei que chez ses collègues de l’ombre.

Overhaul réussit sa reconstruction

Overhaul-horreur

Un homme prêt aux pires horreurs.

La fin de l’arc où l’on a pu voir notre criminel en action a su apporter bon nombre d’évolutions importantes. A travers la confrontation qui a lieu entre les Huit Préceptes et nos justiciers, Deku et ses amis vont être confrontés à un terrible mur. Ils vont entrevoir la possibilité de perdre à jamais ce qui fait leur force et être réduit à une profonde impuissance. Un destin qui ne va cesser de les hanter jusqu’à finalement prendre forme pour l’un deux. Cependant, si la tournure des événements semble catastrophique, cela va aussi avoir un effet bien singulier que même Overhaul n’a pu imaginer. On a déjà pu en parler grandement lors de notre article sur Lemillion, mais le fait de perdre ses capacités va éveiller le véritable courage de ce garçon. Ainsi, sans le vouloir notre maître du crime va avoir donné naissance à un pur héros qui ne se soucie guère de se mettre en danger. Face à cette ombre gigantesque que représente cet homme, il va y avoir un homme à qui l’on a retiré tout ce qui faisait sa force et qui pourtant continue de se tenir debout. En s’élevant en tant que méchant digne de ce nom, Overhaul a créé par la même occasion un véritable symbole de justice et de paix qui n’a que faire des blessures ou des pouvoirs et qui se concentrent juste sur la protection des citoyens.

Tout cela a beau aller à l’encontre de ce qu’il désirait, il faut reconnaître que notre vilain a été une étape cruciale dans la représentation même de ce que c’est qu’être un sauveur. Il y a donc une dualité très forte qui se forge entre ces deux aspects et qui n’aurait jamais pu exister sans la présence de l’homme au masque de peste. Outre cela, il ne va pas uniquement prendre la forme d’une cause commune contre laquelle bon nombre de héros vont se liguer. Son rôle va aussi être d’éveiller l’intégralité de L’alliance des super-vilains qui va aussi franchir un cap en termes de violence, de réflexion, d’approche, mais aussi de détermination. Rien que par sa présence et sa tentative de changer les choses, Overhaul va renforcer les deux camps qui restent tel un héritage maudit qui s’ancre profondément en chacun d’eux. Il va même au-delà de ce que doit être un antagoniste. A la base, il s’agit d’un obstacle nécessaire pour permettre au personnage central de s’améliorer. Pourtant, notre criminel va dépasser cette affirmation pour étendre son aura sur l’ensemble de cet univers. L’affrontement a beau avoir eu lieu dans l’ombre, celui-ci a eu de grandes répercussions sur la majorité des acteurs ayant participé à ce choc. Un ennemi charismatique, redoutable et pertinent dans son écriture.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre ressenti et votre avis concernant l’influence et l’importance qu’a eu Overhaul au sein de My Hero Academia. Avez-vous apprécié tout l’arc mettant en scène ce protagoniste ? Trouvez-vous qu’il est parvenu à faire grandir Deku et ses amis ? Pensez-vous que ses actions auront une incidence notable à l’avenir ? Est-ce, selon vous, l’un des méchants les plus emblématiques de la licence ? Quel est l’acte qu’il a commis qui vous a le plus marqué ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter autour de ce personnage palpitant. 🙂

BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *