Fate-

Fate/Grand Order épisode 4 : Le temps des choix est venu

Notre virée continue chaque semaine à la découverte des animes qui nous ont fait vibrer. Parmi les quatre titres que l’on suit en priorité, Fate/Grand Order affiche une place bien particulière. De par son approche différente, son animation ainsi que la relation que l’on peut avoir avec les personnages contribuent amplement à l’attirance que l’on a pour cette série. Après plusieurs épisodes ayant permis de poser les bases de la licence tout en nous permettant d’en apprendre plus sur les divers protagonistes, ce quatrième voyage va être l’occasion d’entrer un peu plus dans le vif du sujet. Le titre de Wakanim a su se faire une place parmi les licences de cette saison et continue de nous en mettre plein la vue. Ce que l’on attendait maintenant, c’est de se retrouver au coeur de la tourmente afin de voir ce qu’allait pouvoir proposer cette oeuvre quand les choses sérieuses débutent. Une approche qui nous a captivé de par son rythme, mais aussi ce qu’il dévoile sur l’ensemble de l’intrigue. Le temps est donc venu de suivre les ordres de ce souverain hautain et de partir enquêter dans une zone bien risquée.

Une première mission à accomplir

Pour bien commencer la chronique, on ne change pas une équipe qui gagne en abordant les événements précédents pour bien cerner l’ensemble du contexte. Fate/Grand Order Absolute Demonic Front: Babylonia est réalisé par le studio CloverWorks. On avait laissé nos héros après qu’ils aient réussi à avoir une entrevue avec Gilgamesh. Malheureusement pour eux, le suzerain n’était pas prêt à les écouter au vu de leurs maigres prouesses lors de son test. Ils purent tout de même s’installer dans une petite bâtisse de la cité afin d’être au plus près de l’action pour empêcher le cataclysme d’arriver. Après tout, leur quête était de retrouver la septième singularité afin de sauver l’Humanité de sa disparition future. Une mission qui les a conduits jusqu’ici et qui les motive à continuer malgré le caractère irritable du roi de ces terres. Pour espérer obtenir son soutien, ils peuvent compter sur la personne qui lui sert de bras droit qui a bien compris ce qu’attendait son seigneur de ses nouveaux invités. Elle décida donc de confier à notre Master et à son Servant plusieurs tâches afin de contribuer au bien-être des habitants d’Uruk. Une occasion en or de montrer de quoi ils sont capables.

Cependant, les devoirs confiés n’étaient nullement d’aider à stopper l’invasion des bêtes des trois déesses. Il s’agissait surtout d’aider le peuple dans ses tâches quotidiennes. Si cela pouvait sembler être loin des attentes qu’ils pouvaient espérer. Malgré tout, ils finirent par s’exécuter et se rendirent compte alors d’une chose cruciale. Ces échanges qu’ils pouvaient avoir avec les hommes et les femmes qui constituent le coeur de cette ville. A leur contact, ils vont pouvoir comprendre et être témoin du courage de ces gens qui continuent de vivre de leur mieux malgré le danger qui guette à l’extérieur. Ils vont aussi découvrir la présence d’un étrange mal qui ronge le corps de certaines personnes et qui prend leur source dans d’étranges créatures ayant élu domicile dans les égouts de la cité. Sans jamais se plaindre, ils ont enchaîné les aides et offert tout leur soutien à ces pauvres âmes qui se retrouvaient cloîtrées entre ces murs. Une manière d’aider ces innocents tout en montrant au roi des héros qu’ils savent ce qu’ils font. Il se pourrait bien que leurs efforts portent leur fruit alors qu’une demande est faite pour organiser une seconde entrevue sous la demande directe du chef des lieux. Le destin de toute l’espèce humaine est en jeu alors que nos deux amis se dirigent vers l’homme qui pourrait bien tenir l’objet de toutes leurs convoitises.

Ce qui est intéressant à suivre au cours de cet épisode de Fate/Grand Order est l’évolution qu’il va y avoir concernant le dernier master de l’espèce humaine. Alors qu’il a toujours paru joyeux et déterminé, l’obstacle qu’il va devoir surmonter ici va le présenter sous un nouveau jour. Un passage qui joue énormément sur ce qu’il s’est passé auparavant et qui nourrit le mystère concernant ces dieux qui souhaitent avoir la mainmise sur ce monde. On est donc emporté au centre de tous ces enjeux qui nous paraissent tellement grands.

Fate 3 3

On obéit à Gilgamesh.

Le réveil d’un terrible drame

Alors que l’on avait pu profiter pleinement d’une petite pause au sein de la bulle protectrice entourant cette cité, cette quatrième escapade va nous permettre d’en voir un peu plus concernant cet univers. Tout cela est dû aux efforts de notre duo qui est parvenu à faire changer d’avis Gilgamesh qui leur confie leur première mission à l’extérieur. Tout d’abord, il est pertinent de voir ce qu’il se passe dans les régions reculées et qui sont des proies faciles pour l’adversaire. Après tout, on s’était un peu acclimaté au paisible quotidien que notre tandem était en train de vivre. Cela permet donc de relancer l’action et surtout de nous faire découvrir de nouveaux aspects de ce monde. Il faut dire que l’environnement dans lequel on évolue ne concerne pas uniquement Uruk et s’étale à l’ensemble de la Mésopotamie. Ce qui va être intriguant, au départ, ceux sont les quelques souvenirs qui reviennent en mémoire pour Ritsuka. On est donc témoin de terribles événements survenus lors de leurs anciennes pérégrinations et qui montrent qu’ils n’ont pas toujours réussi à défendre ceux qui étaient dans le besoin. Rien que ce passage va entraîner deux choses cruciales chez le lecteur. Pour commencer, l’ignorance que l’on peut avoir concernant leurs précédentes expériences est un atout ici, car cela permet de conserver une certaine surprise en voyant ses scènes.

On zappe alors totalement l’image de ce jeune homme sûr de lui pour faire face à un être humain apeuré et surtout impuissant qui n’a rien pu faire pour sauver certaines personnes. De par ce flash-back, on va ouvrir les yeux sur le fait que tout n’est pas aussi blanc qu’on pouvait le penser. En effet, il n’y a eu aucune véritable noirceur qui est venu entacher le début de ce périple. Malgré tout, il ne faut pas oublier qu’ils ont déjà vécu de nombreuses choses auparavant et que cela a forcément laissé des traces en eux. Ainsi, on entrevoir une certaine faiblesse chez notre héros qui va le rendre bien plus humain et captivant à suivre. Suite à cela, on va avoir le droit à une confrontation grandiose entre un ennemi au look improbable, mais particulièrement puissant. Il va y alors avoir un écho qui va se former entre le passé de Ritsuka et l’instant présent où il est de nouveau confronté à un terrible choix. Ce passage va donc être l’occasion de le faire se confronter à son propre manque de pouvoir et de manière plus globale, à mettre en avant l’écart pouvant séparer les hommes des dieux. Une très belle manière de remettre de la tension dans ce récit et nous montre de manière très visuelle tout ce que ce conflit peut représenter comme symbole. Une excellente preuve du travail d’écriture de la part du studio.

Fate/Grand Order est clairement en train de mettre en place les premières pièces de son échiquier. On commence à entrevoir le jeu de l’adversaire et son avantage écrasant au vu des pions qu’il possède. Le spectateur se demande alors comment gagner cette partie et c’est cette incertitude qui va ajouter énormément de piment à ce conte qui prend toujours plus d’ampleur. Une formidable évolution qui ne se précipite jamais et va même jusqu’à se poser afin de parfaitement décrire tout ce qui gravite autour de cette singularité.

Fate/Grand Order combine parfaitement

Si l’on pouvait espérer en voir un peu plus sur le fonctionnement et tout ce qui gravite autour d’Uruk, cet épisode sera parvenu à changer ce que l’on pouvait espérer pour nous surprendre agréablement. Malgré le fait que l’on n’ait pas forcément toutes les cartes en main pour comprendre ce qui a bien pu se passer lors de leurs six précédentes aventures, on a quand même pu constater tout le travail fourni pour montrer à quel point cela pouvait peser sur notre master. Une écriture qui laisse exprès quelques zones d’ombre pour attiser notre curiosité tout en nous faisant tourner notre regard vers la suite. En plus de tout cela, on ne peut évoquer cet épisode sans parler du combat qui a eu lieu et qui fut à la fois dantesque et assez délirant de par l’opposant en question. Un affrontement qui est apparu de nulle part, mais qui a amené tous les éléments nécessaires pour changer notre regard sur ce groupe. Tuer quelques bêtes n’est pas forcément faire preuve de force au vu de la différence qui existe entre nos protagonistes et ceux qui gouvernent depuis les cieux. On suit ainsi plusieurs pistes possibles permettant de faire travailler notre imagination et de nous projeter vers la suite qui s’annonce déjà pertinente de par les choix fait par ce garçon.

Fate/Grand Order montre, une fois de plus, la qualité de son scénario et surtout ses différents niveaux de lecture. Une série qui peut autant être appréciée par son côté grand spectacle que par la pertinence des sujets traités. On reste admiratif devant cet univers qui prend forme et les confrontations qui y ont lieu. Une animation qui nous convainc toujours de plus en plus et qui sait sublimer l’aspect presque divin de ces duels. C’est donc avec toujours autant de plaisir que l’on recommande cet anime qui mêle habilement divertissement et impossibilité pour une personne de pouvoir sauver tout le monde. On est impatient de voir comment les choses vont évoluer surtout après cette dernière épreuve qui aura été révélatrice de tellement de failles chez nos amis. Bien sûr, on ne peut quitter un épisode sans réfléchir à toutes ces questions qui hantent notre esprit. Comment va réagir Ritsuka après tout cela ? Que va penser Gilgamesh du rapport de ses nouveaux éclaireurs ? Quel va être le prochain mouvement des trois déesses ? Le courage et la détermination suffiront-ils à terrasser de tels ennemis ? Il faudra attendre encore un peu pour espérer avoir des réponses.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre analyse concernant ce quatrième épisode de Fate/Grand Order. Avez-vous été convaincu par ce chamboulement chez ce master ? Qu’avez-vous pensé de notre déesse jaguar ? Le combat entre les deux camps a-t-il su vous émerveiller ? Trouvez-vous intéressant de voir ce conflit qui trotte dans la tête de notre personnage principal ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette épopée ? On est toujours présent si vous souhaitez nous poser la moindre question ainsi que débattre autour de ce sujet. 🙂

Fate 3 2

Un bien étrange individu.

© Fate / CloverWorks / TYPE-MOON / Wakanim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *