Kono Oto Tomare-8-4

Kono Oto Tomare épisode 8 : lutter pour ses amis

C’est devenu un de nos rendez-vous incontournable, la fin de semaine est toujours l’occasion de se pencher sur l’un des plus beaux animes de cette saison. Nous ayant déjà conquis à de multiples reprises à travers sa première saison, cette seconde partie frappe encore plus fort. On parle bien sûr de Kono Oto Tomare qui est parvenu à trouver sa place dans le catalogue d’ADN. Alors que l’on était confronté depuis deux épisodes à la noirceur pouvant habiter le cœur d’une personne, ce nouvel acte va tout chambouler. On vous le dit tout de suite, on a totalement vibré au contact de ces personnages qui ont su enfin régler leur problème pour se concentrer sur leur rêve commun. Les ténèbres qui pouvaient planer autour de notre groupe s’évaporent en quelques secondes pour nous aveugler de par la lumière qui se dégage de ces gens. Un chapitre qui aura permis à l’ensemble des acteurs d’entamer une toute nouvelle étape de leur périple. Des qualités indéniables que l’on va aborder à travers ces lignes. On espère donc que vous êtes prêts pour assister à une formidable représentation.

Direction les éliminatoires

Bien évidemment, on ne va pas commencer différemment de nos précédentes reviews en vous partageant un résumé des précédents événements. Kono Oto Tomare, réalisé par le studio Platinum Vision, nous avait laissés alors que l’on commençait à entrevoir de nombreux changements au sein du club. Suite à la prise de conscience générale concernant les bienfaits que pouvait apporter l’enseignement d’Akira, chacun des membres se mit à s’entraîner deux fois plus dur. De son côté, cette tutrice commençait peu à peu à ouvrir les yeux sur le bonheur qu’il pouvait y avoir à jouer du koto en compagnie d’amis. Elle qui n’avait plus apprécié depuis longtemps le simple fait de toucher ces cordes commence peu à peu à reprendre goût à cet art ainsi qu’à la vie. Cependant, les ombres de son passé ont failli avoir raison d’elle alors qu’elle ne voulait plus s’occuper de ses élèves. Ce n’est pas tant parce qu’elle n’avait rien à leur apprendre ou qu’elle cherchait à saboter leur travail. Son envie de partir était mue par la peur qu’elle pouvait ressentir au plus profond de son cœur en voyant qu’elle commençait à changer. Une nouvelle vie qui pouvait lui apporter un bonheur qu’elle n’avait pas eu depuis fort longtemps. Il est souvent difficile de quitter ce cocon que la solitude et les obligations peuvent engendrer au fil des années.

Ce fut en premier grâce à l’intervention de leur professeur référent qu’Akira fut obligé de rester encore un peu. Cette jeune femme continua donc d’inculquer son savoir et se rendit compte qu’une obscurité semblable à la sienne pouvait aussi habiter ces adolescents. Pourtant, cette noirceur était très vite chassée par les encouragements de ces camarades qui se tiraient sans cesse vers le haut. Au vu de cette complicité qui reliait chacun de ses étudiants, elle finit par comprendre que ce n’était pas aussi effroyable et désagréable d’être entouré de gens qui s’inquiètent pour nous. Son horizon se mit enfin à s’éclaircir et Akira était déterminé à enseigner toutes ses connaissances à ces adolescents qui ont su lui montrer la voie à suivre. Un soulagement pour elle qui pouvait enfin s’épanouir et faire un trait sur ses chaînes qui la retenaient à ses souvenirs douloureux. Pourtant, il y a une personne qui ne voyait pas cette évolution d’un bon œil. Il ne s’agit nul autre que de la grand-mère de cette dernière qui ne peut accepter que Satowa puisse être heureuse et un obstacle à leur ascension. Les choses peuvent encore bouger au sein de groupe pourtant si soudé.

Alors que cela faisait plusieurs épisodes que l’on voguait dans une eau sombre, Kono Oto Tomare nous illumine de nouveau de sa puissante lumière. Si l’on avait pu percevoir le bouleversement qui arrivait au loin, cet épisode nous aura permis de souffler un peu après toutes ces émotions. Un passage d’une importance capitale de par l’épanouissement de certains personnages et surtout la progression de nos musiciens. Tout ce qu’ils ont vécu n’étaient que les prémices afin de les préparer au mieux à la compétition qui se rapproche à grands pas. Une scission nécessaire et captivante.

Kono Oto Tomare 8 2

Un duo qui fait plaisir.

Un changement radical et palpitant

En réalité, lorsque l’on se penche sur ce huitième épisode, on découvre quelque chose de très intéressant. Mettant un point d’honneur à mettre en avant l’évolution d’Akira, la série ne s’arrête pas là. Elle va profiter de ce changement radical dans la psychologie de cette dernière pour permettre aux autres personnages de grandir eux aussi. Ce qui marque avant tout, ce n’est pas tant de voir nos amis réussir à assimiler les connaissances qu’on leur prodigue. La vraie force de ce passage et qui retient toute notre attention n’est autre que la manière dont ils parviennent à se surpasser. Si l’entraînement y est pour beaucoup, il ne faut pas oublier que rien ne serait possible pour eux s’ils ne pouvaient pas compter les uns sur les autres. Même notre enseignante est déterminée à présent à leur apporter toute son aide afin que cette bonne ambiance et la joie qui anime ce club perdure le plus longtemps possible. On est avant tout dans une quête de dépassement de soi qui s’organise à travers les gens qui peuvent graviter autour de chacun. Grandir ne signifie pas simplement le faire seul. Bien au contraire, l’amitié et aussi l’amour peuvent donner le courage suffisant pour aller toujours plus loin.

La licence a parfaitement compris cela et nous délivre ici une formidable représentation de cette notion. Même les quelques tentatives extérieures pour briser cette alchimie finissent par échouer et donnent ainsi encore plus d’impact à ce qui est en train de se concrétiser au sein de ce local. Si l’on est toujours dans l’optique de progresser pour que l’équipe puisse franchir les éliminatoires, chaque exercice sert autant à peaufiner leur talent qu’à accentuer ce travail de groupe qui constitue la principale arme de ces étudiants. La complicité qui les lie sublime leur manière de jouer et donne ainsi encore plus d’âme à la mélodie qui naît de leurs doigts. En fait, cette dernière excursion était importante et nécessaire afin de vraiment balayer tout ce que nos camarades ont pu subir depuis tant d’épisodes. Une scission vitale entre ce qu’ils étaient auparavant et la team qu’ils forment maintenant. En voyant cela, il est impossible pour le spectateur de ne pas ressentir une immense joie de par l’envol de ces lycéens que l’on observe depuis un long moment. Un vent de fraîcheur qui laissera présager d’un futur très prometteur pour Satowa et ses amis.

Kono Oto Tomare est une oeuvre qui se savoure sans ménagement. Rien qu’à travers cette huitième escale, cette deuxième saison nous montre de quoi elle est capable en termes d’émotions, de sincérité et de douceur. Un petit instant de bonheur qui fait du bien et permet de relâcher un peu la pression avant le plus grand défi de leur vie. Une très belle manière de conserver toute la pertinence des épreuves passées tout en effaçant les moments de doute qui sont remplacés par une profonde détermination.

Kono Oto Tomare se rapproche de son but

Tandis que l’on se rapproche lentement, mais sûrement du moment fatidique, il faut reconnaître à quel point Kono Oto Tomare parvient à rendre ce voyage unique. Si l’on est intéressé de voir si nos adolescents réussiront à atteindre leur objectif, la victoire n’est pas tant captivante que tout le chemin parcouru. Cet épisode est un parfait exemple que le chemin traversé est souvent plus beau que la destination en elle-même. Tout ce que l’on peut voir durant ces quelques minutes montre le résultat des efforts et de la cohabitation de chacun afin d’avancer vers un but commun. L’amitié qui en découle et les liens qui se tissent sont peut-être la plus belle des récompenses pour ce groupe de lycéens. En tout cas, c’est une très belle prouesse de la part du studio d’avoir réussi à mettre autant de tendresse, de chaleur humaine et surtout d’émotions en seulement quelques scènes. En tant que spectateur, on peut que sourire en voyant toutes ces âmes que l’on observe depuis si longtemps sont parvenus à se libérer de leur passé pour se tourner vers l’avenir. La parfaite représentation de ce que l’entraide peut apporter à quelqu’un qui a toujours vécu dans la solitude, le doute et la colère.

Il est clair à présent que l’on n’a plus besoin de recommander cette série tant elle a réussi à nous prouver à maintes reprises de quoi elle était capable. On a beau avoir pas mal de drames, de frayeurs et de frissons au cours de cette seconde saison, Kono Oto Tomare est d’abord une série qui procure de la joie. On ne peut que sortir souriant en voyant tout ce qui est accompli en seulement quelques escapades. On reste donc totalement conquis par ce qui nous est montré et surtout par les messages qui nous sont transmis de par le combat quotidien de nos héros. Sans doute l’une des plus belles surprises de cette année et qui a encore largement de quoi nous éblouir avec ce qu’il va arriver par la suite. On a beau avoir fait un trait sur les précédents obstacles, cela ne signifie pas que l’on oublie nos traditionnelles questions. Que va donner la prestation de nos amis lors des éliminatoires ? Sauront-ils se démarques des autres concurrents ? Quels auront été les progrès des lycées adverses ? On a beau avoir encore de nombreuses interrogations, on sait déjà que le spectacle sera autant visuel que sonore. Un futur que l’on a hâte de vivre en compagnie de ce club fort sympathique.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce huitième épisode de Kono Oto Tomare. Appréciez-vous ce que propose cette seconde partie ? Avez-vous trouvé cet arc narratif important et captivant ? Pensez-vous que nos amis ont une chance de passer les éliminatoires ? Croyez-vous que l’on aura encore le droit à une intervention extérieure pour semer le trouble ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette histoire ? On reste, comme toujours, à votre disposition pour pouvoir échanger et débattre autour de cette incroyable série. 🙂

Kono Oto Tomare 8 1

Une nouvelle vision des choses.

© Amu/SHUEISHA, KONOOTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *