The Promised Neverland T11

The Promised Neverland tome 11 : la cloche sonne la fin de la traque

Les périodes des fêtes approchent à grand pas et à ce moment de l’année, on aime se laisser emporter par la magie et la féerie. Même dans des séries angoissantes peuvent ainsi cacher de formidables messages d’espoirs et nous offrir une bonne dose de joie. C’est pour cela que l’on a décidé de vous parler aujourd’hui du onzième tome de The Promised Neverland. La perle des éditions Kazé nous livre ici l’un de ses actes les plus marquants et emblématiques de par toute la symbolique qui en découle. Alors que l’arc de Goldy Pond bat son plein, on avait déjà été grandement séduit par la confrontation qui se déroulait sur ce terrain de chasse. Les rôles s’inversaient pour le prédateur et la proie tandis que l’on se mettait à voir un peu de lumière briller au sein de ce sombre monde. Pourtant, il restait encore un dernier obstacle à surmonter pour ces jeunes héros qui rêvaient de liberté. Un dernier conflit qui va capter toute notre attention et nous tenir en haleine tout au long de ces chapitres. Le temps est donc venu pour nous de retourner dans ce lieu maudit afin de soutenir nos courageux jeunes guerriers face à l’adversité.

Le démon contre l’enfant

The Promised Neverland T11 - leuvis

Quel adversaire mémorable !

The Promised Neverland, scénarisé par Shirai Kaiu et dessiné par Demizu Posuka, nous avait laissés en pleine chasse. Alors qu’Emma et ses deux camarades cherchaient à percer le mystère autour de Minerva, celle-ci fut capturée et se retrouva à Goldy Pond. Cet endroit prenant la forme d’un petit village était le lieu qu’elle souhaitait atteindre après avoir suivi les indices laissés par leur sauveur. Si, à sa grande surprise, elle découvrit d’autres enfants en cette zone, cette rencontre fut surtout annonciateur d’un grand malheur. En effet, tout ce terrain appartenait à une bande de démons faisant partie de la haute qui prenait un malin plaisir à kidnapper des pensionnaires des centres pour en faire du gibier pour leurs parties de chasse. Après avoir survécu à une première altercation avec eux, notre héroïne pu faire la rencontre de celui qui dirigeait dans l’ombre tous les pauvres habitants de cette prison. Alors que ce jeune adulte conduisit sa nouvelle camarade à l’endroit qu’elle désirait, ils découvrirent tous les deux de nombreuses vérités concernant ce monde, la promesse faite entre les deux camps et surtout le sort de Minerva. Maintenant qu’ils sont au courant qu’il existe de multiples passages menant au territoire des hommes, ils étaient bien déterminés à en finir avec cet enfer qu’était devenu leur quotidien.

Les survivants se réunirent alors pour organiser la rébellion contre les maîtres des lieux. Un plan audacieux fut alors imaginé afin de réaliser ce qui ne fut pas fait depuis fort longtemps. Pour la première fois depuis des lustres, des hommes allaient se confronter à ces créatures maudites et tout faire pour les éliminer à jamais. Prenant possession d’un nombre conséquent d’armes et ayant découvert leur point faible, Emma et toute sa clique étaient prêtes à participer à la prochaine traque. Celle-ci ne mit pas longtemps à arriver et quelle ne fut pas la surprise des divers participants lorsqu’ils subirent le feu nourri de ces anciennes proies. Le vent était en train de tourner alors que les divers groupes se mesuraient les uns les autres. Si l’on pouvait déjà compter pas mal de blessés chez nos rebelles, ils étaient tout de même parvenu à infliger de très grands dégâts dans les rangs adverses. Il ne restait plus qu’un seul démon, mais celui-ci était peut-être l’opposant le plus retors sur lequel ils pouvaient tomber. Leuvis voyait en la mort de ses compagnons et la résistance de ses cibles une parfaite occasion de retrouver tout ce qui avait fait l’excitation de sa vie lors de la guerre précédente. La bataille finale s’apprêtait à éclater et tout était encore incertain quant à ceux qui sortiraient vivants de ce choc.

Si l’on a le droit à divers éléments importants tout au long de ce volume de The Promised Neverland, il y a bien une chose qui va grandement ressortir. Il ne s’agit nul autre que de l’affrontement entre les enfants et le dernier de leur tortionnaire. Tandis que l’on avait pu sentir un grand soulagement à la disparition des autres démons, la peur a repris du service alors qu’Emma faisait face à ce dernier ennemi. Un adversaire solitaire, ne pouvant miser sur aucun renfort, et qui parvient quand même à insuffler une profonde frayeur chez ses brebis et le lecteur.

Un affrontement porteur d’espoir

Depuis le début de cet arc narratif, The Promised Neverland n’a eu de cesse de transformer son postulat de base. Alors que l’on suivait avant tout la quête de jeunes enfants qui cherchaient à fuir leurs terrifiants geôliers, cela a bien changé. A présent, les deux camps se retrouvent quasiment sur un même pied d’égalité. La force et les capacités des démons devaient faire face à la détermination et à la ruse de ces gamins qui refusaient de reculer une fois de plus. La traque était ainsi devenue à double sens et notre précédente escapade avait largement contribué à nourrir ce statut entre les deux camps. Cependant, il y avait un combat que l’on attendait autant que l’on redoutait. Il s’agit bien sûr du face-à-face entre Emma et Leuvis. Si notre héroïne peut compter sur ses camarades pour l’épauler, il était évident que faire face à cette incroyable menace n’allait pas être de tout repos. En réalité, le fait que nos amis se rebellent avait aiguisé l’instinct de prédateur de ce monstre qui avait l’impression de retrouver ses jeunes années. On assiste donc totalement impuissant à cette rixe où la moindre erreur signifie la mort pour ces fuyards. Une fois de plus, l’auteur nous délivre ici une formidable prestation en nous scotchant littéralement à notre ouvrage.

On assiste à tout un enchaînement de tactiques afin de vaincre Leuvis et on avance alors la gorge serrée en se demandant si cela sera suffisant. Le lecteur a beau avoir retrouvé un peu d’espoir à travers ces diverses confrontations, cette flamme est presque étouffée par la présence de cet adversaire. Le mangaka a su parfaitement donner naissance à un antagoniste contre qui il est presque impossible de ne pas ressentir un frisson. Même alors que le combat bat son plein, on est tenu en haleine par l’ingéniosité de ce monstre qui parvient à rester une menace malgré les tactiques ingénieuses de ses opposants. C’est de cette manière que le récit parvient à nous saisir sans jamais lâcher son emprise sur nous. On a envie d’encourager Emma, mais on finit par rester silencieux de peur de voir cette jeune fille trépasser. Une crainte qui ne nous quitte à aucun moment et qui souligne parfaitement la confrontation qui se joue entre cette lumière naissante et les ténèbres insondables qui envahissent ces contrées depuis fort longtemps. Un formidable travail d’écriture tout au long de cette mêlée haletante.

The Promised Neverland nous prouve, une fois de plus, toute la force de son univers et surtout la montée en puissance de notre groupe. Alors que l’on suivait, il y a encore peu, les déboires d’une petite équipe qui recherchait à survivre, on atteint maintenant un tout autre niveau. Une véritable rébellion est en train de naître après les actes de Goldy Pond. Un acte qui aura été déterminant pour l’avancée du scénario et surtout les promesses faites concernant la suite de cette épopée dont les enjeux continuent de grandir.

The Promised Neverland laisse son empreinte

The Promised Neverland T11-combat

Mieux vaut fuir.

Dire que l’on a pris une grande claque durant cette lecture serait vraiment un euphémisme. Il est difficile de dire à quel point on a apprécié ce passage, car en plus de son aspect épique et divertissant, la conclusion de cet arc apporte énormément à la construction du récit. Une narration bien rythmée et qui évolue constamment pour nourrir notre intérêt pour cet environnement en perpétuel changement. Une première partie qui nous plonge avec délectation dans cette confrontation dantesque où l’on tremble et doute en se demandant si le résultat sera comme on pouvait l’espérer. Une bataille comme on n’en voit que très rarement et qui va ouvrir la voie à tout un tas de possibilités. Un futur incertain, mais aux nombreux horizons qui captivent tous notre regard. On laisse alors notre esprit vagabonder en s’imaginant comment nos amis pourront réussir à accomplir un tel exploit. Des chapitres mémorables qui continuent de servir de fondation à l’ensemble de l’histoire afin que chaque nouvel arc soit plus important que le précédent.

Comme on le dit souvent, il n’est plus question ici de simple recommandation. Après tout, cela fait maintenant onze excursions que The Promised Neverland se bat de toutes ses forces pour nous éblouir de par toutes ses qualités. Ce qui est maintenant crucial est surtout de savoir si la qualité est toujours au rendez-vous et surtout si chaque ouvrage parvient à apporter quelque chose en plus. Sur ce point là, la saga fait preuve d’excellence étant donné que chaque morceau s’imbrique parfaitement dans ce puzzle fascinant que l’on tente de reconstruire. Une création où rien n’est laissé au hasard et sert à propulser tous ces éléments et acteurs toujours plus haut. Que dire de plus si ce n’est que l’on est toujours autant séduit par ce périple incroyable et prenant. Bien sûr, ces péripéties apportent aussi de multiples questions pertinentes concernant l’avenir de la franchise. Maintenant que nos héros savent comment s’enfuir, que comptent-ils faire pour aider leurs camarades toujours prisonniers ? Que cache les autres centres d’élevages disséminés un peu partout sur ces terres ? Quel sera le rôle des humains dans cette guerre inédite ? Sommes-nous sur le point d’assister à un immense bouleversement pour ce monde ? On prend notre mal en patience en attendant de pouvoir répondre à tout cela.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce onzième volume de The Promised Neverland. Avez-vous été totalement happé par le combat mis en scène au sein de ces cases ? Pensez-vous que nos amis auront vraiment une chance de réussir leur entreprise totalement folle ? Croyez-vous que l’on verra la naissance d’un immense changement au sein de ces terres maudites ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter autour de ce sujet captivant. 🙂

© Kaiu Shirai & Demizu Posuka / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *