Darwin's Game-1-3

Darwin’s Game épisode 1 : que la partie commence

Si l’on vient tout juste de reprendre nos articles mangas, il y a aussi un autre rendez-vous que l’on avait hâte de reprendre. Il s’agit bien sûr de nos reviews hebdomadaires concernant certains animes de la saison. Si celle-ci ne nous a pas encore laissé découvrir tout ce qu’elle pouvait offrir, on a tout de même eu le droit à de premiers épisodes forts intéressants. Parmi ceux-ci se trouve une série que l’on attendait avec impatience et qui nous avait fait grandement plaisir lors de son annonce. Il s’agit de l’adaptation de Darwin’s Game, disponible sur Wakanim, qui vient tout juste de faire ses débuts. Alors que l’on est fan de cette oeuvre du catalogue de chez Ki-oon, on se demandait comment ce survival-game allait bien pouvoir prendre forme à l’écran. Heureusement, cette introduction faisant plus de 40 minutes, on a pu avoir largement l’occasion de se faire une idée globale de ce que cette version allait pouvoir nous proposer. Un début qui nous aura rapidement replongé dans le bain de cet univers à la fois glauque, inquiétant et pourtant si enivrant. On espère que vous êtes prêts à assister à une partie endiablée où la moindre erreur peut être fatale.

Une participation non désirée

Une fois n’est pas coutume, il est important de bien remettre le contexte de l’épisode afin de bien cerner les enjeux propres à la série. Darwin’s Game, réalisé par le studio Nexus, nous fait suivre Kaname Sudo. Cet étudiant lambda sans histoire reçoit un beau jour un étrange message sur son téléphone. Celui-ci fut envoyé par l’un de ses amis qui lui demande de l’aide en participant à un jeu intitulé Darwin’s Game. Légèrement sceptique quant à l’intérêt de rejoindre la partie, il décide tout de même d’accepter cette convocation. C’est alors qu’il arrive sur la page d’accueil du jeu qu’un serpent surgit hors de son téléphone pour venir le mordre à la nuque. Totalement effrayé, Kaname s’évanouit en plein milieu de sa salle de classe. Pendant ce temps, les forces de l’ordre trouvent, au beau milieu d’une ruelle, une sorte de sculpture à forme humaine accompagnée d’une mare de sang. Ce cas très étrange n’est pas le premier et, malgré l’absence de corps, suscite des interrogations pour les inspecteurs. Un mystère qui est loin d’être un cas isolé étant donné que ces étranges dégradations se multiplient un peu partout en ville. Personne ne semble pouvoir trouver une raison à ces phénomènes étranges.

Kaname finit par se réveiller à l’infirmerie de l’école. Ne comprenant pas ce qu’il s’est passé, celui-ci décide de rentrer chez lui. Sur le chemin, il décide de relancer l’application du Darwin’s Game. À première vue, ce dernier est un jeu comme les autres. Naviguant alors sur sa page, une fenêtre fait son apparition. Celle-ci indique qu’un combat est en attente et Kaname décide d’en savoir plus sur cet affrontement. À sa grande surprise, son nom et son avatar apparaissent face à celui d’un homme en costume de mascotte. Il se rend très vite compte que l’homme en question est juste à côté de lui. Ce dernier se dirige vers Sudo, un couteau à la main. Sans le savoir, notre jeune étudiant vient d’entrer dans un jeu où la mort règne en maître. Kaname devra se salir les mains s’il espère pouvoir un jour quitter cette partie. Malheureusement, le temps est un atout qui lui manque grandement pour lui permettre de comprendre ce qu’il se passe. C’est donc au coeur de l’action qu’il va devoir apprendre et progresser pour pouvoir survivre et ne pas disparaître pour toujours. 

On avait déjà pu le dire lors de notre précédent article sur le manga, mais Darwin’s Game se distingue avant tout de par son personnage central. Kaname peut sembler très classique au premier abord et pourtant il possède une évolution captivante. Ce premier épisode aura donc été l’occasion de voir ce jeune garçon être à la fois déboussolé et cherchant ses marques dans cette aventure qui pourrait à tout moment lui coûter la vie. Un protagoniste bien plus riche qu’il n’y paraît de par sa progression et sa vision des choses.

Darwin's Game-serpent

Bienvenu dans la partie.

Un combattant malgré lui

Bien évidemment, le fait que l’on soit pleinement conscient de ce que Darwin’s Game va pouvoir proposer par la suite à travers le manga rend cette adaptation intéressante en de nombreux points. Tout d’abord, on est curieux de voir si le studio va réussir à retranscrire tout ce qui fait la force de cette oeuvre et cela passe d’abord par son héros. En effet, Kaname est un protagoniste captivant à suivre de par tout ce qu’il traverse et ce que cela affecte en lui. Il n’est pas rare, dans les titres de ce genre, de voir le personnage central être totalement déboussolé par ce qui lui arrive. Cependant, là où cette série marque le coup vient de la manière dont Sudo s’adapte à son nouvel environnement. Étant donné qu’il est question de survivre, l’esprit de cet adolescent est constamment en ébullition. Cela est très bien décrit dans ce premier épisode qui nous montre un Kaname à la fois effrayé et désireux d’avoir des réponses. Lui qui vivait une existence tout à fait banale et qui lui convenait se retrouve à devoir combattre de parfaits inconnus sous prétexte d’un soi-disant jeu mobile. Tout cela fait que l’on s’intéresse à lui et notamment à la manière dont il va pouvoir se sortir de chaque situation.

Le fait que cette introduction dure un peu plus de quarante minutes est loin d’être anodin. En effet, avoir une durée aussi conséquente pour un début d’anime permet de poser des bases solides ce qui est particulièrement important dans Darwin’s Game. Ainsi, on assiste aux deux premières confrontations de notre étudiant et l’on peut déjà voir de petits changements dans son comportement. Alors qu’il ne pense qu’à fuir au départ, il va peu à peu ouvrir les yeux sur ce qu’il doit faire. S’il est loin de vouloir tuer quelqu’un, il commence à prendre un peu plus d’assurance et à faire travailler ses méninges pour pouvoir vaincre son adversaire. Pour cela, son second combat va en être le parfait exemple. Il y a donc constamment cette lutte entre le fait de croire que tout cela n’est qu’un rêve et la réalité bien brutal qui vient frapper à la porte de Kaname. Cela ajoute une certaine tension finement construite ici et qui nourrit notre envie de voir ce qu’il va se passer ensuite. Pourtant, le point vital qui va faire que l’on est impliqué derrière notre héros n’est autre que l’influence que va bien pouvoir avoir le jeu sur sa personnalité. Va-t-il réussir à conserver son souhait d’épargner ses adversaires ou sera-t-il forcé d’appuyer sur la gâchette pour de bon ? Une question qui commence tout juste à prendre forme et qui rend ce récit captivant.

L’autre point fort de Darwin’s Game vient bien sûr de la richesse de son univers. Alors que l’on pourrait croire qu’il s’agit d’un survival-game comme les autres, on peut déjà percevoir de nombreuses petites différences qui vont jouer un rôle important sur l’intérêt que l’on a pour cette histoire. Jamais un jeu de survie n’aura été aussi parfaitement construit que celui-ci et l’anime pose ici les bases de ce qui pourrait devenir un incontournable du genre si tout est maîtrisé.

Un premier contact efficace

Comme on l’a dit précédemment, ce qui fait aussi la renommée et toute la puissance de Darwin’s Game vient de son système. Il est clair que le survival-game a été utilisé et traité un nombre incalculable de fois. Il est donc normal de se demander ce qui peut encore être raconté en utilisant ces codes que l’on a vu de nombreuses fois. C’est là que l’on fait la connaissance de ce jeu mobile qui attire rapidement notre regard. Sur ce point, cette adaptation réussit clairement à montrer à quel point cette partie possède de multiples atouts. Tout d’abord, on a devant nous un système qui reprend habilement tout ce qui constitue un jeu mobile et tout ce qui gravite autour. Cela permet, dans un premier temps, de parler rapidement au spectateur qui s’y retrouve dans toutes ces informations. Outre cela, il est important de noter que l’histoire ne nous sert pas toutes les fonctionnalités de ce jeu directement. On découvre au fur et à mesure des minutes et des expériences vécues par Kaname à quel point le Darwin’s Game est d’une très grande richesse.

En plus de cela, le fait que tout soit fait au compte goutte permet aussi d’éveiller un autre point chez le spectateur. Il s’agit de son imagination qui se met alors à travailler en réfléchissant à toutes les possibilités offertes par ce dispositif. Que cela soit la montée de niveau, les sigils, le classement des joueurs, les points engrangés et les achats possibles, tout est pensé pour que l’ensemble de cette aventure soit toujours plus enrichissante. Il y a donc une volonté de notre part qui naît où l’on a envie d’accumuler toujours plus de connaissance envers cette partie qui n’en finit plus de nous surprendre. Il n’y a qu’à voir le principe des pouvoirs propres à chaque participant pour deviner à quel point on effleure seulement la première couche du Darwin’s Game. D’ailleurs, ce qui est aussi très bien pensé est l’importance de ces capacités en combat et surtout la manière dont ils sont utilisés. Ce n’est pas forcément le sigil le plus puissant qui s’en sort, mais celui qui parvient à tirer au mieux son épingle du jeu en utilisant son pouvoir de manière surprenante et intelligente. Une construction des combats qui fait que l’on n’est pas seulement dans de la montée en puissance, mais bel et bien dans une lutte où tous les coups sont permis.

A travers cet épisode, on peut observer de nombreux éléments intéressants concernant Darwin’s Game. Qu’il s’agisse de son approche des duels, son univers à l’immense potentiel ou bien son héros devant s’adapter, il y a largement de quoi raconter un conte à la fois prenant et mémorable. Un départ qui aura été pertinent et crucial afin de poser les bases de ce monde pour que l’on puisse ensuite savourer toute la profondeur de celui-ci.

Darwin's Game-panda

Un panda loin d’être amical.

Darwin’s Game nous offre un début prometteur

Comme à chaque fois, il est très difficile de juger d’une série de par son premier épisode. Il faut pouvoir voir ce que cela va donner sur la longueur et surtout observer si la magie propre au manga parviendra à imprégner cette adaptation. Cependant, le fait d’avoir eu le droit à un acte plus long pour cette introduction et ce que l’on a pu observer durant ces quarante minutes laisse présager de bonnes choses pour l’avenir. Si l’on peut déjà contempler quelques modifications, le coeur du récit reste intact et l’on est rapidement emporté dans chacun des affrontements dont on est témoin. C’est d’ailleurs un autre gros atout considérable pour cette saga qui vient tout juste de débuter. Le studio a su donner naissance à des duels à la fois épiques, stratégiques et rythmés qui font que l’on ne s’ennuie nullement durant ces chocs. Outre cela, la psychologie de Kaname est bien amenée et l’on est intrigué de voir sa progression et surtout ce qu’il va bien pouvoir faire pour les prochains événements du Darwin’s Game. Un anime ayant un immense potentiel et qui n’en est encore qu’à ses balbutiements.

On recommande donc fortement ce premier contact avec l’univers de la franchise sous format animé qui a toutes les qualités nécessaires pour être un bon divertissement. Si vous aimez les survival-game ou que vous cherchiez un titre pouvant donner un second souffle à ce genre alors cette licence fera parfaitement l’affaire. Au vu de ce que l’on sait en lisant le manga et en voyant la direction que semble prendre cette version, on est à la fois confiant et curieux de contempler les prochaines péripéties de ce jeune garçon. Une oeuvre qui n’est cependant pas à mettre entre toutes les mains de par ses nombreuses scènes violentes. Bien sûr, qui dit introduction dit aussi une multitude de questions dont il nous tarde d’avoir des réponses. Qui est le concepteur de cet enfer ? Comment Kaname va-t-il pouvoir échapper aux griffes de ce geôlier ? Quel sera son prochain adversaire ? Peut-il faire confiance aux autres joueurs ? Cette expérience va-t-elle le changer à jamais ?  Les dés sont jetés et seul notre héros peut décider s’ils seront gagnants ou perdants. 

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier épisode de Darwin’s Game. Avez-vous retrouvé ce qui faisait le charme de l’oeuvre originale ? Croyez-vous que l’on aura le droit à de grands changements notables ? Pensez-vous que ce cher Kaname succombera à l’appel de sang provoqué par cette partie infernale ? Qu’attendez-vous pour la suite de l’anime ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter avec vous autour de ce titre. 🙂

© Darwin’s Game/ Nexus /Wakanim

2 Comments

  • Neko dit :

    Coucou par ici ♥

    Je viens de lire votre review de l’épisode 1 et wow, ça donne réellement envie ! Je fais partie des gens n’ayant pas lu le manga du coup c’est une totale découverte en lisant l’article. Ce premier épisode a l’air captivant, réellement prenant et nous plonge dans l’univers, dans ce qui nous attend. Les images pour illustrer donne également une idée de la charte graphique présente et j’aime énormément. Je me demande d’ailleurs ce que donne les duels au visuel maintenant ainsi que tout le reste, ça doit juste être… vraiment chouette à voir !

    Plus qu’à me lancer dans l’aventure **
    Merci beaucoup pour votre review en tout cas ♥

    • EspritOtaku dit :

      Coucou Neko !

      Tout d’abord, merci pour tes compliments qui nous vont droit au coeur. On est heureux de savoir que cette review t’a donné envie de découvrir la série.
      On ne peut que te recommander le manga qui est l’un des meilleurs survival-game que l’on connaisse et qui va même bien plus loin que son concept de base.
      Concernant l’anime, les duels sont l’un des gros points fort du titre avec une notion de stratégie très bien pensé et qui fait que l’on n’est pas juste dans de la montée en puissance.

      On est heureux que cette review t’ai plu ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *