CARNET-DE-VOYAGE-OTAKU-chattochatto

Carnet de voyage d’un otaku chez Chattochatto

On ne le dira jamais assez, mais on a beaucoup de chance d’avoir de nombreux titres à découvrir chaque semaine. Des mangas qui ne cessent de nous proposer des aventures mémorables et divertissantes. Si l’on essaye de traiter un maximum de licences à chaque fois, il est parfois impossible de pouvoir discuter d’autant de sujets à travers un article détaillé pour chacun. C’est donc là qu’intervient notre carnet de voyage d’un otaku où l’on s’attarde sur les multiples sorties d’un éditeur. On s’est dit qu’il serait donc grand temps de s’arrêter quelques minutes afin d’écrire le nouveau chapitre de cet ouvrage qui sera consacré cette fois-ci à Chattochatto. En effet, l’éditeur nous a permis de découvrir quelques jours plutôt la suite de deux de leurs sagas. Deux lectures bien différentes, mais ayant chacune un attrait indéniable au travers des péripéties que l’on nous raconte. C’est aussi ça qui fait tout l’intérêt de cette culture qui nous délivre constamment des histoires uniques et qui nous font rêver ne serait-ce que quelques minutes. On va donc s’attarder sur le combat d’une jeune fille rêvant d’être normale et une sorcière qui va avoir fort à faire pour accomplir son but. L’heure est donc venue de laisser notre esprit vagabonder parmi tous ces contes qui parviennent à nous enchanter.

Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX tome 2

Don't Call Me Magical Girl, I'm OOXX Vol. 2-chattochatto

Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX est imaginé par Yang Chi-Cheng et le chara-design est réalisé par SimonCreative. Le titre s’était arrêté alors que nos trois amies venaient tout juste de se dévoiler au reste du monde. De par les dégâts qu’elles ont causés dans toute la zone, elles furent chargées d’aider les gens afin de payer les dommages à l’ensemble des habitants. Une bien triste nouvelle pour Sakura qui cherche juste à être une humaine lambda et ne pas attirer les regards sur elle. Si son destin l’attriste profondément, elle n’a pas le temps de souffler qu’elle va être la victime d’une attaque-surprise au sein même de son lycée. Cet assaillant, semblant vouloir s’en prendre à notre trio, ne lésine pas sur les moyens pour se débarrasser de ses cibles. Le choc est d’une violence considérable et fait trembler les fondements de cet établissement avant d’être porté en d’autres lieux. Si l’affrontement semble finalement basculer en faveur de notre magical girl, son corps va réagir d’une drôle de manière au moment de porter un coup fatal. Alors que le seul moyen qu’elle a pour subsister est de traquer les esprits, l’apparition d’un groupe mystérieux va mettre un frein à sa chasse éternelle. C’est dans cette adversité qu’elle pourrait bien trouver un support inattendu en la présence de ces deux rivales. Les trois jeunes filles pourraient bien se rapprocher et découvrir des facettes chez l’autre qu’elles n’imaginaient même pas. Les choses sont sur le point de s’accélérer pour chacune d’elle.

Concernant ce second volume de Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX, on était très intrigué de savoir comment allait évoluer ce récit. Ce qui est à la fois étonnant et fort bien pensé est la manière qu’a l’auteure de conserver le mystère, et même d’épaissir la brume qui nous entoure. Tandis que l’on commençait à remettre de l’ordre dans tout ce que l’on apprenait, de nouvelles informations et éléments viennent s’ajouter et enrichir le lore de cet univers. On est donc une nouvelle fois emportée par ce monde dont on ignore beaucoup de choses, mais qui parvient tout de même à nous captiver. En plus de cela, il faut aussi reconnaître l’efficacité du récit à développer le lien entre ses trois personnages principaux. Nos yeux observent ces demoiselles échanger et commencer peu à peu à tisser un lien fébrile, mais plein d’espoir. Une évolution qui permet aussi de mieux comprendre ces âmes et de s’attacher bien plus à eux et à s’intéresser à leur avenir. Beaucoup de petits détails qui viennent accentuer la profondeur de cette oeuvre et surtout le potentiel qui s’en dégage. Le lecteur se met alors à se demander comment Sakura va bien pouvoir réaliser son souhait et surtout voir si sa vision des esprits et de son rôle en tant que magical girl ne va pas changer au fil de ses expériences. Un immense puzzle dont on essaye de placer chaque pièce à sa place, mais qui pourrait bien ne dévoiler ses secrets qu’une fois ses trois demoiselles unis par une véritable camaraderie.


Carciphona tome 5

Carciphona Vol. 5-chattochatto

Carciphona, imaginée par Shilin Huang, nous avait laissés alors que notre groupe se mettait en route pour Medrisen. Conduit par une Veloce particulièrement hâtive, Kerizel et Weirin semble décontenancé par cet empressement. Aux yeux de cette sorcière, elle ne peut pas attendre plus longtemps pour se rendre dans cette cité au vu des informations qu’elle pourra y glaner. En effet, ce serait dans cette nouvelle contrée qu’elle pourrait récolter des indices quant à l’emplacement où se trouverait Vocruen. Espérant du plus profond de son être qu’elle puisse le trouver au cours de la Célébration de l’Esprit saint, rien d’autre ne semble plus avoir d’importance à ses yeux. Son unique désir est de retrouver cet homme qui a passé une grande partie de sa vie à s’occuper d’elle et pour qui elle semble avoir des sentiments bien singuliers. Malheureusement, les lieux s’avèrent particulièrement restreints au vu des festivités qui s’annoncent et il semble nécessaire pour notre groupe de devoir attendre le jour du festival pour avoir une chance de rencontrer leur cible. Cependant, leur visite en Medrisen va aussi leur permettre de faire la rencontre d’une créature hors du commun. Sortant tout droit des légendes de ce monde, une Immortelle va faire son apparition dans cette ville et pourrait bien être un signe annonciateur d’une grande catastrophe. Pour la première fois depuis bien des années, le mythe va reprendre vie et semer le trouble dans le coeur de toute une population.

Si ce tome de Carciphona aura été palpitant à suivre sur de nombreux points, il y a un élément qui a surpassé tous les autres. Il s’agit du travail accompli au niveau de l’écriture de Veloce. Cette demoiselle que l’on suit depuis un certain temps, a toujours fait preuve d’une certaine froideur et de distance à l’égard des autres. Une magicienne qui ne semblait pouvoir s’attacher à personne et qui n’avait que faire du regard des autres. Pourtant, au fil de nos pérégrinations, on a appris à observer derrière cette carapace et à voir ce qu’elle cache réellement. Le lecteur pouvait alors ressentir une profonde douleur en elle et surtout une tristesse qui ne semblait pas vouloir disparaître. C’est encore plus vrai au sein de ces pages qui vont nous montrer une héroïne fragile dénotant de ce que l’on avait l’habitude de voir. Une certaine fébrilité qui va ajouter un aspect plus humain à sa personnalité et montrer que même cette grande guerrière peut aussi laisser exprimer ses émotions. Ce petit moment de faiblesse est parfaitement montré au fil des cases pour finalement exploser et nous toucher profondément par l’occasion. On se met alors à avoir encore plus d’empathie et d’attachement pour ce personnage qui se complexifie pour notre plus grand plaisir. Outre cela, on peut aussi citer l’excellent travail de l’auteure pour étendre son univers sans pour autant nous sortir de ce brouillard qui nous entoure. Une façon intelligente de nous donner envie de nous plonger toujours plus dans cette aventure tout en nous amenant de nouvelles interrogations. Un excellent volume qui permet à ces acteurs d’étendre leur répertoire et ainsi d’améliorer bien plus leur prestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *