Final Fantasy VII Remake

En avant les théories : Final Fantasy VII Remake s’enrichit

Pour aujourd’hui, on s’est dit qu’on allait vous proposer un second numéro de ce rendez-vous. Il faut dire que la fin de semaine dernière fût électrique avec l’arrivée du dernier trailer de Final Fantasy VII Remake, développé par Square Enix. Si l’on avait déjà pu évoquer nos suggestions lors de la dernière vidéo concernant ce que cette version allait apporter et changer, ce nouveau visionnage aura apporté de nombreux éléments inédits. Amenant autant d’éclaircissements que de zones d’ombres, on a vraiment pu vibrer en voyant ce que ce titre allait amener à un univers si cher à notre coeur. Entre fidélité et renouveau, on sent vraiment que l’aventure de Cloud et de ses amis risque fort de nous surprendre sur plusieurs points. Le temps est donc venu de collecter les diverses informations apportées par cette bande-annonce et ainsi laisser notre esprit vagabonder en imaginant ce que l’on pourrait bien avoir une fois le jeu entre les mains. On tient aussi à prévenir que cet article pourrait bien contenir des spoilers étant donné que l’on va faire un comparatif avec l’oeuvre originale. Malgré tout, on tentera de rester le plus évasif possible pour ne pas gâcher la surprise de ceux qui découvriront cet opus. L’heure est donc venue d’observer attentivement ce que Midgar nous propose.

Une fidélité sur de nombreux points

Bien sûr, on ne peut évoquer Final Fantasy VII Remake sans le comparer à son prédécesseur. La question était de savoir si le titre allait réussir à amener une fidélité permettant de conserver ce qui faisait la force de cette oeuvre tout en apportant des nouveautés bienvenues. Concernant le premier point, ce trailer nous aura aussi rassurés sur de nombreux points. Tout d’abord, le passage chez Don Corneo fut grandement conservé avec même le passage du travestissement de Cloud. Un élément de gameplay que l’on aurait pu croire qu’il serait zappé, mais qui va au final être bien présent, et même donner plus d’importance au Honey Bee Inn. Il y a eu deux autres grands moments de notre voyage dans Midgar qui fut traité et qui permettent de voir si cette version a su garder la plupart des détails du matériau de base. Le premier est le déchirant passage de la destruction de la plaque. Si celle-ci est assez courte dans cette vidéo, elle permet tout de même de contempler la fuite de nos héros qui colle habilement avec celle du jeu sur PS1. D’ailleurs, on ressent encore plus l’aspect dramatique de cet instant crucial du récit rien qu’en voyant cet océan de flammes et le regard du président de la Shinra observant tranquillement ce spectacle. On peut aussi citer le moment si intime entre Tifa et Cloud lors de leur jeunesse où ce dernier annonce son désir de partir de leur village. Un passage crucial et qui est parfaitement retranscrit dans ce court extrait.

L’autre grande partie et qui était vraiment au coeur de cette bande-annonce n’est nul autre que l’attaque du QG de la célèbre société. Pour ce qui est de l’exploration, on a la sensation que tout fut conservé en ce qui concerne l’objectif de nos héros de réussir à atteindre le sommet de cette immense tour. Cependant, on ignore s’il y aura toujours les spécificités propres à chaque niveau et s’il faudra jouer sur l’obtention des passes pour espérer aller plus haut. Malgré tout, on peut aussi revoir l’instant où nos héros s’infiltrent par les conduites d’aération et qui permettrait sûrement d’assister à l’assemblée des grosses têtes de cette entreprise. D’ailleurs, personne n’est oublié sur ce point que l’on traitera un peu plus bas. De plus, l’atmosphère propre à ce lieu est parfaitement représentée et nous a rappelé nos premiers pas dans cette bâtisse qui dénote totalement avec le reste de la cité. L’autre point que l’on tient à soulever est la rencontre avec notre quadrupède rouge préféré qui semble avoir reçu quelques changements, même s’il sera toujours question d’observer les terribles expériences de la Shinra. Pour ce qui est des monstres, ces derniers sont pour l’instant tous connus du bestiaire de Final Fantasy VII et pourraient même avoir un rôle plus important à jouer que de simplement servir à entraîner notre équipe. Cela s’explique par les nombreuses scènes où des créatures lambdas font leur apparition pour gêner l’avancée de notre groupe. D’ailleurs, on peut aussi remarquer que les différentes armes propres à nos héros seront aussi de la partie. Il n’y a qu’à voir le combat où Barret est mis en avant où il a remplacé son Fusil Automatique par le Ciseau Atomique qui lui donne une frappe au corps-à-corps redoutable, mais l’empêche de pouvoir attaquer à distance. Des petits détails qui font plaisir et laissent supposer que l’on aura le droit à l’ensemble des armes de chacun et qui sait peut-être des nouvelles.

Bien sûr, qui dit bâtiment de la Shinra dit aussi fuite mémorable de celle-ci. Que cela soit la camionnette ou bien la moto, ces deux véhicules ont été conservés même si l’on se demande si ce passage sera jouable étant donné que tout ce que l’on a vu pour l’instant était juste de la scène cinématique. On a aussi eu un gros coup de coeur pour l’invocation Chocobo/Mog qui fut parfaitement adapté au format plus action du titre et surtout de par sa modélisation tout mignonne. Un cadre qui a totalement su capter l’essence de son ancienne version et à la retranscrire dans une mouture avec de sublimes graphismes, mais aussi à souligner l’excellent travail fait par les développeurs pour accroître l’aura propre à chaque moment-clé. Une très belle métamorphose qui peut sûrement apporter une approche inédite de ce récit tout en faisant appel aux souvenirs des anciens joueurs qui se remémoreront avec joie tout ce qui est lié à cette épopée. Un remake qui remet au goût du jour un épisode légendaire tout en nous offrant un voyage dans le temps.

Final Fantasy VII Remake-Rouge XIII

Rouge XIII dans toute sa splendeur.

Un traitement approprié des personnages

S’il y a quelque chose que l’on peut noter concernant ce trailer de Final Fantasy VII Remake, ce fut son approche des divers personnages présentés. Bien sûr, on ne va pas s’attarder sur ceux que l’on avait déjà eu l’occasion de traiter auparavant et qui n’ont pas tant changé. Cependant, le premier point sur lequel on va s’attarder va bien sûr venir des divers haut gradés de la Shinra. Pour commencer, le président de cette gigantesque entreprise continue d’être traité de manière plus intéressante. On ressent pleinement la prestance de cet homme qui n’a que faire des insectes qui grouillent en contrebas de sa tour d’ivoire. Un homme dangereux et qui est bien plus proche du chef de société que ne l’était son homologue de l’ancienne version. Pour ce qui de Heidegger, l’homme grassouillet et énervant laisse ici place à un individu bien plus imposant que ce soit par sa stature ou bien l’aura qu’il dégage. Si on ne le voit qu’un bref instant, cela suffit à changer en grande partie l’approche que l’on pouvait avoir de ce gradé qui passait son temps à rire sans raison. Concernant Reeve, on ne ressent pas encore de réels bouleversements même si l’on sent bien qu’il est le seul à vouloir calmer le jeu dangereux que pratique ses collègues. Par la suite, on a aussi eu le droit à ce cher Palmer. Si ce vieil homme a su marquer l’esprit de tous les fans, on peut clairement dire que la refonte graphique de celui-ci colle parfaitement à l’image que l’on pouvait avoir de lui. Un individu égocentrique bien plus centré sur son bien-être que sur son devoir envers la Shinra qui pourrait bien être un très bon élément comique.

Les deux derniers membres de cette multinationale sont ceux qui nous ont le plus surpris de par leur évolution ou bien le changement qu’ils apportent à l’histoire. En premier lieu, on va aborder le cas de Scarlet. Si on peut voir qu’elle est toujours en charge de l’armement et des recherches sur les matérias, c’est avant tout son attitude qui a progressé. Si on avait déjà le souvenir d’une femme calculatrice, hautaine et se pensant supérieur, c’est encore plus vrai ici. Rien que la façon dont elle traite la simple milice de l’entreprise suffit à cerner le personnage. On peut donc être sûr qu’elle aura le droit à des moments collant encore plus à sa personnalité assez sadique que dans le premier Final Fantasy VII. Cependant, s’il y a bien une chose que l’on tient à évoquer, c’est le personnage d’Hojo. Ce scientifique fou ayant une grande importance dans l’histoire et étroitement lié à Sephiroth ne nous a pas tant surpris par son attitude ou sa modélisation. C’est avant tout ses dires qui ont marqué notre esprit en le voyant s’extasier devant un enregistrement de Cloud. Il semblerait donc qu’il sache déjà les origines de celui-ci alors que dans la première version, il faut attendre la deuxième grande partie du jeu pour savoir le lien entre ces deux individus. Il est donc fort probable que la question du passé de Cloud puisse être abordé de manière plus détaillée et surtout plus rapide que dans le jeu original. On pourrait même évoquer le fait que la Réunion tant symbolique du titre ait déjà une place prépondérante dans cet arc. Il est aussi possible d’imaginer qu’il parle ici de Sephiroth, mais cela amènerait aussi à d’autres problématiques concernant le guerrier qui n’est sensé ne jamais apparaître pour de vrai mise à part sous la forme de voix dans la tête de Cloud.

Outre cela, on peut aussi assister à l’arrivée de Rouge XIII, alias Nanaki, qui colle très bien à la rencontre qui avait lieu dans le matériau de base. Pour ce qui est de Sephiroth, le grand antagoniste emblématique de l’oeuvre, nous allons le traiter un peu plus bas étant donné que sa simple apparition va apporter de nombreux changements. Pour finir, abordons le cas de Roche. L’apparition de ce nouveau personnage nimbé de mystères faisant partie du SOLDAT avait grandement éveillé notre curiosité. On était curieux de savoir ce qu’il allait apporter et surtout la façon dont il allait s’incruster dans le background du récit. Si l’on sait maintenant son nom ainsi que le fait qu’il soit troisième classe dans la branche armée de la Shinra, on ignore encore quelle sera sa relation avec Cloud. D’après les quelques dialogues que l’on peut voir, il semblerait bien le connaître et aurait même fait une promesse avec lui. Le passé de ces deux hommes va-t-il totalement changer ce que l’on avait pu connaître auparavant ? Ce dernier serait-il lié à Zack ? Beaucoup de questions qui nous laissent imaginer de nombreuses théories dessus. Il pourrait très bien avoir aussi été en contact avec Hojo et ainsi faire partie de la fameuse Réunion ou bien sa présence pourrait indiquer que le SOLDAT jouerait un rôle bien plus grand qu’auparavant. En tout cas, le fait de le voir souvent sur sa moto nous rappelle forcément Cloud et sa fameuse fuite au bord d’un de ces bolides. Cela pourrait donc ne pas être pour une simple phase de gameplay et ainsi peut-on imaginer une confrontation entre ces deux guerriers filant à toute vitesse.

Final Fantasy VII Remake-Scarlet

Scarlet plus sadique que jamais.

Des changements intéressants

Voilà sans nul doute la plus grande partie de ce que l’on a pu observer. Il est vrai qu’en tant qu’amoureux de ce septième épisode, il était presque impossible pour nous de ne pas comparer le remake avec celui-ci. On s’est rendu compte alors de multiples changements pouvant des fois être anecdotiques, mais aussi importantes. Pour commencer, on peut voir que le Honey Bee In aura une plus grande place dans l’infiltration du palais de Don Corneo qu’auparavant. En effet, c’est dans ce club que Cloud va pouvoir se travestir alors qu’il s’agissait surtout d’un lieu annexe permettant de gagner quelques points dans l’espoir d’être choisi par cet homme lors de sa sélection du jour. L’un des autres gros morceaux inédits vient de la scène où l’on peut voir Jénova et Sephiroth. S’il n’est pas étonnant de voir la calamité des cieux étant donné qu’elle est présente dans le bâtiment de la Shinra, il est bien plus surprenant de voir que l’on devra l’affronter. En effet, ce monstre terrifiant est censé attaquer le joueur pour la première fois lors de la traversée sur le bateau reliant Junon et Costa del Sol. Un choix qui pourrait bien servir à appuyer la menace de cette entité qui surpasse largement le danger représenté par la Shinra. Pour ce qui est de la présence du guerrier possédant l’épée Masamune, celui-ci pourrait très bien être une représentation physique des voix qu’entendait Cloud dans la première version. Si l’on pouvait croire cela au départ, le fait que Tifa et Aerith puisse le voir signifie que cette hypothèse est fausse. Cela voudrait dire que l’on a devant nous le Sephiroth que l’on est normalement obligé de poursuivre durant toute la première moitié du jeu. Ainsi, les interactions entre notre groupe et ce combattant pourraient bien être plus nombreuses et servir de point final à ce premier acte afin de préparer le terrain pour la suite.

Outre cela, on peut aussi évoquer de nouveau la création de Roche. Ce personnage inédit va aussi permettre d’enrichir le background du SOLDAT et surtout de ce que Cloud a pu vivre lors de sa quête pour espérer atteindre son but. Cependant, il est normal que l’on se pose des questions concernant le lien entre les deux hommes étant donné le fait que Cloud n’a pu, dans le premier opus, intégrer le groupe armée de cette corporation. Cela voudrait-il dire qu’il y serait parvenu ici ? Cela changerait beaucoup de choses. L’autre alternative que l’on peut imaginer viendrait du facteur Zack qui a aussi une importance considérable dans le développement de son ami blondinet. L’autre changement que l’on a déjà évoqué vient du scientifique de l’entreprise. Hojo semble déjà bien connaître Cloud alors qu’il ne se rappelle de lui que bien plus tard dans le jeu d’origine. Le fait de l’entendre parler de sa théorie laisse aussi supposer que la Réunion ferait son entrée bien plus tôt dans le scénario et de manière plus flagrante. Un autre détail qui peut sembler anodin, mais qui montre aussi une différence vient du robot volant qu’affronte nos amis dans le trailer. Il s’agit en réalité d’un des deux boss qu’ils doivent combattre en s’enfuyant de la tour et plus précisément dans l’ascenseur menant au rez-de-chaussée. Là, le terrain est totalement différent alors que l’on semble être projeté dans des ruines faisant penser à la célèbre chute de la Plaque. De plus, cette confrontation a lieu avec Cloud, Barret et Tifa alors qu’à la base, le chef d’Avalanche est accompagné de Nanaki et Aerith. Cela pourrait dire qu’il s’agit peut-être d’un ennemi lambda ou bien que ce monstre ait vu son affrontement être déplacé à un tout autre moment de l’histoire.

Une autre grosse surprise est le fait que l’on voit l’invocation Léviathan à la même période. En effet, cet être marin légendaire ne pouvait être obtenu qu’au bout d’une quête annexe ayant lieu au Wutai, le pays natal de Youffie. Une mission qui avait lieu bien après tout l’arc de Midgar. Le mystère est donc total sur la raison de sa présence et surtout la manière dont nos héros ont pu la récupérer. Pour en revenir vite fait au combat contre Jénova, il faut noter que toute l’action semble se passer dans une sorte de grotte. Cela peut rappeler la fameuse Grotte du Nord, mais cela nous semble improbable étant donné que cette première partie s’axe avant tout sur Midgard. Il serait plus facile de penser qu’il ne s’agit ici que d’une projection de cet être qui aurait attiré nos héros dans un lieu propre à cette dernière. De plus, on peut aussi voir qu’elle est encore loin de sa forme finale et cela colle donc bien au premier aperçu que l’on a d’elle. Cependant, notre plus grande question vient surtout de l’explosion d’énergie que l’on peut voir au-dessus de la tour Shinra. Que représente-t-elle ? Cet événement pourrait bien symboliser le moment où Sephiroth va prendre la place en tant que véritable adversaire et ainsi ajouter une confrontation plus mystique que le combat réel contre la société régnant sur ce monde. D’ailleurs, ce rayon de lumière nous fait largement penser au Mako lorsque celui-ci est pompé au maximum dans les centrales entourant la ville. Il pourrait bien y avoir un rapport étant donné qu’il s’agit de l’énergie de la planète et que celle-ci est aussi étroitement liée au soldat légendaire. De multiples changements suscitant moult questions.

Final Fantasy VII Remake-Leviathan

Léviathan arrive bien vite.

Un trailer qui amène des questions

On ne peut finir cette analyse sans évoquer les multiples questions que ce trailer a apporté. Il faut s’en douter, les interrogations que l’on se pose concernent surtout toutes les nouveautés qui ont su faire leur apparition. On a déjà pu en évoquer plusieurs, mais l’on peut par exemple revenir sur le cas de Roche ou bien de Hojo. Le premier, qui est totalement inédit à ce titre, va-t-il jouer un rôle crucial dans l’avancement de nos héros ? Hojo se rappelle-t-il donc déjà de qui est Cloud et de ce qu’il pourrait lui apporter ? Rien que celles-ci permettent de voir le jeu d’un autre œil même si cela n’est qu’une infime partie de ce qui envahit notre esprit. On peut ainsi citer le cas de Sephiroth. Ce guerrier mythique n’a jamais fait son apparition physiquement devant nos héros au cours de leur escapade à Midgar. En le faisant se tenir devant eux dans Final Fantasy VII Remake, cela soutient qu’il aura une importance capitale, et cela, dès les premières minutes de l’histoire. Est-ce que cela signifie que l’on va tout de suite pouvoir plonger dans le mystère du passé reliant ces deux épéistes ? De plus, quand est-il de Jénova ? Cette calamité des cieux que l’on affronte déjà alors que cela aurait dû se passer bien après va-t-elle aussi marquer le joueur de sa présence dès ce premier acte ?

On peut aussi citer l’étrange destruction de la tour Shinra. S’il s’agit bien de ce que l’on pense, cela ne devrait pas se faire avant la fin de l’aventure et donc il est étrange que l’on ait une vision cauchemardesque de ce lieu. A cela, on peut déjà voir que le fait d’observer ce bâtiment entouré de tous ces spectres a lieu juste après que nos héros se soient enfuis. Cela pourrait donc représenter la venue de Sephiroth qui aura totalement chamboulé ce que l’on pensait connaître de l’histoire. Cela collerait parfaitement aux dires d’Aerith disant que la Shinra n’est pas le réel ennemi et qu’ils doivent se battre contre quelque chose d’encore plus grand. Une explication qui permettrait aussi de souligner l’apparition de nombreux monstres au sein de cette tour et de donner encore plus de consistances à ce deuxième acte qui se prépare. Une façon aussi de souligner que la Shinra, à ce moment, est sur le point de basculer dans une nouvelle ère de ténèbres suite à l’apparition du légendaire SOLDAT. On peut alors se demander si Rufus fera partie du voyage étant donné que l’on a encore eu aucune occasion de le voir alors que l’on est sensé faire sa rencontre à ce moment précis. De plus, est-ce que Sephiroth va aussi commettre l’acte qui va symboliser son retour ou bien le président de la Shinra aura-t-il d’autres moments pour lui ? 

Toutes ces questions font que l’on est intéressé de connaître les tenants et aboutissants de cette approche inédite de ce conte. Le fait que l’on arrive à imaginer autant de théories et de problématiques à travers un simple trailer montre aussi que Square Enix maîtrise parfaitement son sujet. Une bande-annonce qui a permis d’en mettre plein les yeux tout en titillant les amoureux de ce septième opus concernant les épreuves possibles que devront franchir ce groupe hors du commun. D’ailleurs, on pourrait croire que certains passages vont au-delà de Midgard, mais au vu de tous les éléments que l’on a pu récolter et surtout de nos souvenirs, tout pourrait bien correspondre à cette première grande partie du jeu. Ainsi, on est très curieux de voir comment cette première partie de ce Final Fantasy VII Remake parviendra à agrandir cette ville déjà si imposante.

Final Fantasy VII Remake-Sephiroth

Le combat tant attendu !

Final Fantasy VII Remake joue habilement avec nous

On pourra dire ce que l’on veut ou même se laisser aller aux plus folles des hypothèses, il est clair que Final Fantasy VII Remake a tous les outils nécessaires pour captiver et emporter le joueur. Ce trailer l’aura parfaitement montré, car en plus d’apporter beaucoup d’éléments convaincants pour les personnes qui découvriront cet épisode, il a aussi su amener suffisamment d’ingrédients inédits pour susciter la curiosité des nombreux fans de l’épopée originale d’Avalanche. Une bande-annonce servant autant à nous faire découvrir la chanson finale du titre qu’à nous émerveiller devant la splendeur de cette version. En tant qu’amoureux de ce septième opus et de la licence dans sa globalité, on a été totalement envoûté par ce qui se passait devant nos yeux. Une vidéo qui n’aura duré seulement quelques instants, mais qui a largement su nous convaincre et attirer notre regard. Si l’on ne pourra juger de la qualité du soft qu’une fois que l’on pourra y jouer, on ne peut cacher notre excitation à l’idée de parcourir de nouveau cette immense mégalopole qui va être le théâtre d’un terrifiant et important combat.

Voilà l’un des objectifs primordial, à nos yeux, en ce qui concerne ce type de trailer. Susciter l’intérêt et l’envie des joueurs de vouloir se pencher sur ces titres. Un pari encore plus difficile lorsqu’il s’agit d’une saga aussi grande que Final Fantasy. Même si la nostalgie va grandement attirer les fans de la première heure, cette partie est aussi l’une des plus difficiles à convaincre quand il s’agit d’un titre de cette renommée. Le simple fait d’avoir voulu réécrire cette histoire en essayant de mélanger fidélité et renouveau est déjà un choix compliqué qui semble, pour l’instant, grandement porter ses fruits. Que l’on soit adepte de l’épopée de Cloud ou bien novice en la matière, ces quelques minutes de vidéo suffisent largement pour attirer le regard de tout un chacun. Notre esprit se met alors à imaginer une multitude de scénarios et à s’extasier devant ces contrées que l’on va pouvoir observer sous un autre jour. C’est aussi ça la force du jeu vidéo. Pouvoir nous faire rêver avant même que l’on soit acteur de ce périple qui nous tendra bientôt les bras. On espère que cet article vous aura plus et n’hésitez pas à dire dans les commentaires vos propres théories sur Final Fantasy VII Remake et si vous souhaitez que l’on réitère l’expérience pour de prochaines œuvres. 🙂

© Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *