The Quintessential Quintuplets

The Quintessential Quintuplets tome 1 & 2 : une main gagnante

Alors que l’on vous parlait ce matin du premier titre qui avait été particulièrement attendu la semaine dernière, on va s’attaquer cet après-midi au second manga que beaucoup était impatient de découvrir. Changeant totalement de ce que l’on a pu traiter comme licences cette semaine, celle-ci est parvenue à nous proposer une expérience littéraire aussi plaisante qu’intéressante. On parle bien sûr de The Quintessential Quintuplets qui a rejoint récemment le catalogue de Pika. Si l’on avait beaucoup apprécié l’anime que l’on avait pu voir sur Crunchyroll, la curiosité était tout de même bien présente pour cette saga qui faisait ses débuts à travers ces deux premiers tomes. Si l’on pourrait croire que l’on va tomber dans la classique romance aux allures d’harem, cela serait passé à côté de bien des qualités de ce titre qui parvient à nous conter une histoire captivante et touchante à de multiples égards. Si l’on savait à quoi nous attendre, on a clairement été frappé une fois de plus par la qualité de cette oeuvre qui allie habilement humour, relations humaines et douceur, et cela, en seulement quelques pages. Il est donc grand temps d’assister à un cours bien singulier.

Cinq élèves compliquées

The Quintessential Quintuplets-Fûtaro

Un élève qui a le sens des affaires.

The Quintessential Quintuplets, imaginé Negi Haruba, nous plonge dans le quotidien de Fûtaro. Ce lycéen plus que brillant a vraiment du mal à se rapprocher des autres. De par son comportement souvent horripilant et sa tendance à faire des économies, il est souvent mis à l’écart du reste du groupe. Malgré tout, cela ne semble nullement le déranger, cherchant surtout à trouver un moyen de gagner suffisamment pour aider sa famille. Cependant, il ne sait pas encore qu’il pourrait bien avoir trouvé un boulot qui changera à jamais sa vie. En effet, c’est sa soeur qui lui apprend que leur père a pu dénicher un travail parfait pour lui. Il est en charge de l’éducation d’une certaine demoiselle et toutes ses leçons s’avèrent grassement payés. Au vu de la somme qu’il pourrait gagner et de cette fabuleuse occasion d’aider les siens, notre adolescent ne va pas mettre longtemps à accepter sans savoir quelle est la personne qu’il devait prendre sous son aile. Se rendant au lieu mentionné dans l’annonce, il va très vite déchanter en voyant ce qui l’attend. Ce n’est pas une personne dont il va avoir la charge, mais des quintuplées qui sont aussi ravissantes que cancres. Un constat qui va mettre un sacré coup au moral à Fûtaro.

Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, notre professeur va devoir faire preuve d’une sacrée détermination et d’un certain courage pour réussir à accomplir son devoir. Une tâche encore plus ardue étant donné l’hostilité qui semble se forger entre lui et les soeurs Nakano. N’étant clairement pas accepté par elles, il va d’abord devoir réussir à gagner leur confiance avant de pouvoir entamer les choses sérieuses. Ce garçon va alors comprendre qu’il est bien difficile de se lier à quelqu’un surtout quand ces personnes ont le même caractère que ces demoiselles qui ne laissent absolument rien passer et s’amuse à le tourmenter. Malgré tout, il n’en démord pas et est prêt à surmonter tous les obstacles si cela peut lui permettre de décrocher sa récompense. Malgré cet appât du gain, Fûtaro pourrait bien découvrir une toute autre raison de vouloir faire la classe à ces jeunes filles qui sont loin d’être uniquement les petites pestes qu’il imagine. Ainsi débute un tout nouveau quotidien pour lui qui sera bien plus mouvementé que son ancienne vie.

Ce qui fait, tout d’abord, la force de The Quintessential Quintuplets vient de l’écriture de ses différents protagonistes. En effet, ces deux premières lectures permettent de poser les bases et surtout de prendre conscience de la véritable nature de chacune de ces personnes qui vont évoluer au fil de leurs échanges. Cela concerne autant notre professeur particulier que ses étudiantes qui lui en font voir de toutes les couleurs. Tout est pensé de façon à ce que derrière l’humour et les quiproquos se cachent une émotion sincère et touchante.

Une écriture soignée des personnages

L’un des points les plus remarquables de ce début de série est la façon dont les personnages nous sont introduits et surtout la manière dont notre regard change au fil de nos contacts avec eux. En réalité, les premières impressions que l’on peut avoir nous donnent toujours une image assez singulière des différents acteurs de ce récit. Pourtant, plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que chacun cache sa vraie personnalité. Les masques finissent par tomber et on découvre alors des caractères bien différents qui font que l’on s’attache encore un peu plus à toutes ces demoiselles et à leur tuteur. C’est en cela que The Quintessential Quintuplets parvient, dans un premier temps, à se différencier de ses concurrents. Il ne faut pas longtemps pour que l’aspect énervant de ces demoiselles disparaissent pour laisser place à une profonde empathie, et cela, pour des raisons propres à chacune d’elle. Même Fûtaro, qui peut nous sembler de prime abord être un personnage légèrement narcissique et agaçant, se montre sous un nouveau à force de rencontrer ses élèves.

C’est aussi cela que cherche à nous raconter ce manga qui mise avant tout sur ces petites émotions et détails pouvant animer chaque être humain. Une multitude de facettes qui ne sont ni bonnes ni mauvaises et qui se construisent autour de chacun, de son propre ressenti et son expérience. Ce qui est très bien pensé est aussi le fait que l’on a le droit à une écriture unique par rapport à l’ensemble des protagonistes. Cela rend la lecture toujours plus surprenante et unique. On n’a jamais la sensation de tourner en rond et l’on prend un réel plaisir à voir ces individus évoluer et interagir. Il n’y a pas un seul instant où l’on n’est pas plongé au coeur de cette spirale infernale que peut être la vie et surtout ce qu’elle peut amener comme épreuves. Ainsi, chacune des soeurs nous amène à réfléchir un sujet différent et est suffisamment travaillé pour que l’on soit pleinement impliqué dans ce qui est exprimé à travers ces cases. De ce fait, on alterne autant les moments drôles en leur compagnie que les instants plus touchants et intimes qui ne font que nourrir la sympathie que l’on a pour toutes ces âmes qui ne cherchent qu’à être compris. Une écriture soignée qui montre tout le talent de l’auteur pour donner vie à une galerie de personnages pouvant aisément parler à chacun d’entre nous.

Outre le fait que l’on a grandement apprécié l’écriture des différents individus que l’on a pu rencontrer dans ces pages, il y a un autre as que The Quintessential Quintuplets joue à la perfection. Il s’agit des diverses leçons prodiguées par notre héros et qui vont aller bien plus loin que le simple enseignement. Derrière chaque échange et tentative pour les faire progresser se trouve une manière pour lui de leur faire comprendre que tout n’est pas qu’une question d’apprentissage. Plus que de simples études, ce manga nous montre de véritables leçons de vies.

Bien plus que de simples leçons

The Quintessential Quintuplets-soeurs

Une fratrie effrayante.

Voilà sans nul doute le point sur lequel The Quintessential Quintuplets s’en sort le mieux. On pourrait même dire que l’aspect leçon est magistrale au sein de ces pages de par, encore une fois, l’écriture propre à tout ce groupe. En effet, il n’est pas rare dans ce style de récit que chaque cours permet autant d’enrichir l’intelligence des acteurs que de leur apporter aussi une autre vision des choses. Cependant, ce manga parvient à y apporter une toute autre dimension encore plus profonde. Si le postulat de base suggère que l’on va suivre les progrès de ces demoiselles en terme d’éducation, cela n’est en réalité qu’un prétexte pour pouvoir permettre à celles-ci de s’épanouir. Il n’y a qu’à voir les différents cas que notre enseignant doit gérer pour se rendre compte que sa tâche est avant tout de sympathiser avec ses élèves. Une tâche compliquée étant donné son manque de savoir-faire concernant les relations humaines. De ce fait, il y autant un apport de sa part chez eux qu’un retour bienfaiteur pour lui. Resserrer ses liens avec elle lui permet de s’ouvrir aux autres et ainsi de voir à quel point la solitude et l’isolement sont des choix loin d’êtres salvateurs. S’il y a déjà un excellent travail réalisé de son côté, il ne faut pas oublier ses nouvelles camarades.

On se rend compte, au fil des minutes, que chaque soeur Nakano a son propre passif et ses problèmes à résoudre. Cela peut autant être une timidité maladive qu’une perte de confiance en soi en passant par la peur de dire la vérité. On passe d’un souci à l’autre avec une aisance déconcertante. En vérité, la présence de Fûtaro va avant tout changer la vision des choses de cette fratrie qui s’est toujours contenté de vivre sur elle-même. Plus on passe de temps en leur compagnie et plus on se met à ressentir une profonde empathie pour elles. Chacune d’elle affiche un masque en public afin de paraître convenable aux yeux de tous alors que leur vraie personnalité se retrouve toujours plus enfermé dans leur coeur. C’est grâce à l’arrivée de cet adolescent que leur carapace va se fissurer pour montrer une vulnérabilité touchante et qui montre la véritable nature de chacune. C’est avec ce tuteur qu’elles vont pouvoir s’accepter telles qu’elles sont et même renforcer le lien qui les unit. Le fait d’être différente des autres nous est montré comme une raison de scission entre les gens alors que c’est cela qui rend chaque être humain unique. Un enseignement bien plus profond et important que de simplement apprendre des formules et dates. Une approche captivante et pertinente de ce qui est avant tout nécessaire pour pouvoir s’épanouir pleinement.

The Quintessential Quintuplet est un manga qui nous délivre une très belle prouesse à travers ces deux premiers volumes qui nous font passer des rires aux moments plus intimes en un claquement de doigts. Si l’on apprécie l’aspect comique de ce titre, c’est avant tout de par ses acteurs et leur évolution que l’on prend plaisir à observer tout ce beau monde interagir. Une fresque humaine et attendrissante qui prône une sincérité à laquelle il est impossible de rester de marbre tant celle-ci est parfaitement exprimée.

The Quintessential Quintuplets nous charme

Le charme de ces demoiselles et de leur tuteur a finalement eu beaucoup plus d’impact sur nous que ce que l’on aurait pu imaginer. La lecture de ces deux tomes de The Quintessential Quintuplets nous aurons largement convaincu que l’on a devant nous une histoire pouvant vraiment donner quelque chose d’intéressant sur le long terme. Cela est dû, en grande partie, aux excellentes fondations qui furent bâties à travers cette introduction et qui suscite en nous le désir d’en vouloir plus et de connaître l’identité de cette personne qui changera à jamais la vie de notre héros. Outre cela, on s’attarde suffisamment sur toutes ces âmes que l’on sent un profond lien se tisser entre nous et eux. De ce fait, on se sent impliqué dans leur réussite que cela soit scolaire ou personnel. Le titre arrive ainsi à déceler toutes ses émotions humaines que l’on peut avoir au quotidien et à les exposer à nos yeux avec une tendresse et une douceur qui nous touchent profondément. Une fresque qui hypnotise notre regard et parvient à nous parler avec une aisance déconcertante. Le mangaka montre qu’il maîtrise son sujet et surtout qu’il y a encore un immense potentiel pour la suite de son oeuvre qui n’en est encore qu’à ses balbutiements.

C’est donc un grand oui pour ce prélude qui nous dessine un cadre fascinant pour le développement de cette histoire. Les protagonistes qui se dessinent sur cette toile commencent tout juste à faire étalage de leur personnalité et ajoute ainsi une bonne dose d’humour, de joie, mais aussi de mélancolie qui viennent sublimer ce récit où l’humain a une place prépondérante. Si vous souhaitez une lecture parfaite pour vous distraire et affichant une galerie d’acteurs saisissante alors The Quintessential Quintuplets est clairement le titre qu’il vous faut. Si l’on se doute que l’on est pour l’instant qu’aux prémices de ce conte, on peut clairement dire que la magie opère déjà grandement. En conservant ce fil rouge tournant autour de la mystérieuse demoiselle ayant conquis le coeur de notre héros, l’auteur s’assure ainsi notre attention et notre envie de deviner qui est cette personne. Un petit jeu d’enquête mêlée à une amitié naissante que l’on prend plaisir à voir se développer. Maintenant, on a aussi de nombreuses questions qui nous viennent en tête. Qui est donc cette jeune mariée ? Quel est le passif pouvant exister entre Fûtaro et l’une des soeurs ? Quels sont les autres secrets de cette famille ? Trouveront-elles enfin la détermination de suivre ces cours ? On est impatient de connaître la réponse à toutes ces questions.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de The Quintessential Quintuplets. Quelle est votre soeur préférée au sein de cette fratrie particulièrement grande ? Avez-vous apprécié cette virée au contact de tous ces étudiants et de leur problème ? Trouvez-vous que le récit parvient à bien mettre en évidence l’aspect émotionnel et humain que l’auteur cherche à exprimer ? Quel est votre pronostic concernant la personne qui marquera à jamais la vie de notre étudiant ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de cette saga. 🙂

© 2017 Haruba Negi, Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *