Faraway Paladin

Faraway Paladin tome 1 : une seconde vie bien singulière

Pour bien débuter cette semaine, on a décidé de commencer par l’une des plus belles surprises de la semaine dernière. C’est du côté des isekai que notre regard va se porter aujourd’hui. Un genre qui nous a déjà délivré de multiples épopées aussi fantastiques qu’intéressantes. Si l’on peut dire que ce style de lecture a déjà été traité de nombreuses reprises, il arrive quand même que l’on ait le droit à des épopées parvenant à tirer leur épingle du jeu. C’est en tout cas vrai pour le titre que l’on va analyser en ce mardi et qui n’est autre que Faraway Paladin. Provenant du catalogue de Komikku, ce premier volume a su nous servir une introduction efficace et surtout d’une incroyable richesse. Rare sont les oeuvres à réussir à nous plonger dans un univers d’une telle profondeur dès les premières cases. Une aventure littéraire qui pose les bases d’un périple plus que prometteur et qui va même bien plus loin que toutes les attentes que l’on aurait pu avoir. On espère donc que vous êtes prêts à partir à la rencontre d’un manga où les deux faces d’une même pièce se rencontre.

Ressusciter parmi les morts

Faraway Paladin-monde

Une mythologie fascinante.

Faraway Paladin, scénarisé par Kanata Yanagino et dessiné par Mutsumi Okubashi, nous plonge au contact d’un homme ayant vu son existence se terminer prématurément. Déçu de tout ce qu’il a vécu et ne voyant en la vie qu’un long chemin de souffrance, il trouve en la mort une fin tout à fait juste. Cependant, il semblerait bien que son destin soit loin d’être terminé. En effet, il se voit attribuer une seconde chance de connaître un quotidien bien différent de celui qui fut le sien. Reprenant connaissance en tant que simple bambin, il va alors ouvrir les yeux sur un lieu qui lui est totalement inconnu. Ne comprenant pas du tout ce qui lui arrive, il s’avère que malgré son corps de bébé, il a conservé tous les souvenirs de sa vie antérieure. C’est alors qu’il va faire la connaissance des trois individus qui formeront sa nouvelle famille. Dire que celle-ci est étrange est bien loin de la vérité. En effet, ces trois personnages n’ont pour ainsi dire rien de très humain. Le premier d’entre eux se prénomme Blood. Il s’agit d’un guerrier squelette ayant le coeur sur la main et faisant preuve d’une grande habileté une arme à la main.

Le second membre de ce trio répond au nom de Marie. Elle est une prêtresse momie dont la gentillesse n’a d’égale que ses très longs sermons. Pour finir, le dernier représentant de cette famille est pour le moins très strict. Son nom est Gas, un magicien spectral ayant de larges connaissances sur les différents aspects de ce monde et les règles qui le régissent. C’est auprès de ce trio de mort-vivants que William va devoir apprendre à survivre et à maîtriser toutes les compétences qui lui seront vitales en ce monde. Un enseignement bien loin d’être facile et qui va le pousser à se poser de nombreuses questions sur l’environnement qui l’entoure ainsi que sur ces gardiens. Malgré la puissante relation qui les unit, il semblerait bien qu’ils cachent aussi de lourds secrets. Pourtant, le jeune garçon a une totale confiance envers ceux qui constituent son nouveau foyer. Malheureusement, il se pourrait bien que tous ces mystères finissent par le conduire sur un chemin qu’il n’aurait jamais imaginé. Le début d’une formidable aventure.

Ce qui marque avant tout le regard du lecteur en se lançant dans Faraway Paladin, c’est l’univers qui se dessine devant nous. On était bien loin d’imaginer que l’on plongerait dans un monde aussi riche et surtout dont la profondeur des messages nous a totalement subjugué. Une immersion au sein de paysages façonnés par de nombreux dieux ayant chacun apporter leur pierre à l’édifice et où la mort et la vie sont en perpétuelle confrontation.

Un univers fabuleux

Comme on l’a dit un peu plus haut, on ne s’attendait absolument pas à être autant emporté par Faraway Paladin. Bien loin de ce que l’on a l’habitude de lire concernant tout ce qui touche aux isekai, il y a de nombreux points où ce manga parvient à se distinguer. Tout d’abord, il suffit de contempler la richesse de son univers pour être conquis. En effet, ce qui est remarquable est à quel point on a la sensation d’avancer dans un environnement presque minimaliste et calme alors que l’on ne cesse d’être au contact du folklore de ce monde. Avec sa propre mythologie, ses monstres, sa magie basée autour des mots, on a largement de quoi s’émerveiller au vu de tout ce qui nous est proposé. De plus, tous ces éléments ne s’arrêtent pas à construire une simple toile de fond. Bien au contraire, ils vont apporter énormément de profondeur au récit et surtout au développement de notre protagoniste qui doit tout apprendre de cette nouvelle vie. D’ailleurs, l’un des autres atouts de cette série vient de ce quatuor qui se forme et que l’on apprend à connaître au fil des pages. Notre héros a beau être bien loin de ressembler à ses compagnons mort-vivants, on ne peut que reconnaître à quel point le lien les unissant est fort. Une famille qui s’entraide autant dans la vie que dans la mort et qui fait que l’on a une incroyable sympathie à leur égard.

Outre cela, on tient aussi à souligner à quel point cette oeuvre parvient à traiter de sujets complexes avec une facilité déconcertante. De par son postulat de base, ce manga met avant tout à l’honneur cette différence qu’il y a entre la vie et la mort, mais aussi ce point de vue de la part des dieux qui observent ce monde. Plus on progresse au sein de ces chapitres et plus on se rend compte à quel point survivre après ce qui devait être la fin n’est en rien une bénédiction et apporte surtout beaucoup de souffrances. D’ailleurs, plus on passe du temps en compagnie de ce groupe et plus on peut déceler que quelque chose ne va pas. Comme si ceux qui avaient adopté William étaient bien loin de lui avoir dit toute la vérité. Ainsi, on est autant interpellé par tout ce qui gravite autour de celui-ci qu’intrigué par tout ce mystère qui entoure ses proches. Que cela soit aussi dans ses messages, ses dialogues d’une formidable richesse ou bien les relations que notre jeune guerrier entretient avec ses trois parents, tout est maîtrisé à la perfection et permet de poser les bases d’une épopée solide et surtout de capter notre attention de par tous ces petits détails qui font toute la richesse de cette histoire. On ressort alors de cette lecture en essayant de tout remettre dans l’ordre et on comprend alors à quel point cette virée aura été fabuleuse.

Faraway Paladin est loin d’être un isekai lambda. Bien au contraire, l’auteur se sert de ce genre déjà vu de nombreuses fois pour en ressortir une histoire originale et d’une profondeur incroyable. Il suffit de s’attarder sur les multiples niveaux de lecture pour remarquer à quel point rien n’est laissé au hasard. Un voyage qui traite de nombreux sujets captivants et qui parvient à ensorceler notre regard alors qu’il ne s’agit que d’un premier contact. Voir ce jeune homme grandir et changer au contact de ses trois compères est un spectacle à ne surtout pas louper.

Faraway Paladin éveille la curiosité

Faraway Paladin-Blood

Un grand frère inquiétant.

Faraway Paladin est le genre de titre que l’on n’aurait jamais pensé pouvoir dissimuler une telle pertinence et force. Alors que c’est par simple curiosité que l’on s’est penché sur ce premier tome, on se demande maintenant pourquoi on n’a pas déjà la suite. Cette introduction remplit à la perfection tout ce qu’elle devait accomplir et va même déjà bien plus loin que nos attentes. A travers le background de cet univers, les nombreuses facettes de ces acteurs et surtout l’excellent travail fait au niveau de l’écriture, cette aventure nous séduit pleinement. Voir William grandir, évoluer et s’améliorer a aussi quelque chose de grisant car on est le témoin privilégié de chacun de ses pas et cela rend notre immersion toujours plus puissante comme si on faisait partie de cette famille bien étrange. Outre cela, cette première excursion aura aussi entraîné une chose cruciale chez nous. Il s’agit d’avoir éveillé notre intérêt pour la suite et surtout de nous laisser avec une multitude de questions nourrissant notre désir de continuer cette épopée. Un épais brouillard qui s’étend peu à peu autour de notre jeune garçon qui doit essayer d’assimiler toutes les connaissances possibles pour espérer survivre dans cette seconde existence qui lui fut offerte.

Il n’est pas compliqué de dire que l’on tient déjà l’un de nos gros coups de coeur de ce début d’année et que l’on recommande chaudement au vu de toutes les qualités que présente Faraway Paladin. Si vous aimez le style isekai, mais que vous cherchiez un titre parvenant à donner un nouveau souffle à celui-ci alors ce manga devrait clairement vous satisfaire. Faisant preuve d’une immense richesse et surtout parvenant à nous faire vivre un tas d’émotions, le périple de cet individu propulsé dans ce monde de fantasy a largement de quoi nous occuper. On est ainsi attiré de voir comment celui-ci va évoluer et surtout s’il va finir par comprendre ce qui se cache derrière les agissements de ses camarades. Un début pouvant sembler calme, mais qui cache en réalité tellement de choses à raconter que l’on ne peut qu’être conquis en parcourant ces terres alors qu’il ne s’agit que de notre premier contact avec cette représentation. De plus, il est impossible de ne pas quitter un tome sans imaginer tout un tas de questions et sur ce point-là, cette série sait s’y prendre. Quelle est la raison pour laquelle ces trois mort-vivants ont décidé de prendre soin de cet enfant ? Qu’est-ce qui se cache au-delà de ces contrées inhospitalières ? Existe-t-il d’autres humains bien vivants ? De plus, quel est le jeu que mènent les dieux concernant leurs créations ? On a tellement envie de connaître la réponse à tout cela !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Faraway Paladin. Avez-vous apprécié découvrir ce tout nouvel univers ? Quels sont les secrets, selon vous, que cache ce monde ? Avez-vous eu de la sympathie pour cette famille bien étrange ? Pensez-vous que notre jeune héros parviendra à trouver sa propre voie dans cet environnement ? Qu’est-ce que vous attendez pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de cette série. 🙂

© 2017 Okuhashi Mutsumi, OVERLAP

One Comment

  • Ryna dit :

    Le premier tome m’a également étonnamment bien surpris ! Et il m’a parfaitement convaincu pour la suite et alors que je ne pensais pas ressentir d’émotions particulière par trois fois j’ai pu frissoner !
    Merci je ne pensais pas qu’il y avait autant de niveau de lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *