Tokyo Revengers T6

Tokyo Revengers tome 6 : tout est prêt à éclater

On continue cette semaine riche en très belles découvertes en retournant dans un univers que l’on n’a eu de cesse d’apprécier. Tout d’abord, il faut noter à quel point le furyô est un genre de récit qui a beaucoup de mal à arriver jusqu’à nous. Cependant, cela ne l’empêche pas de nous délivrer des histoires absolument inoubliables et souvent barrées. On était donc très heureux quand Tokyo Revengers a fait ses débuts dans le catalogue de Glénat. Un manga dont on avait entendu beaucoup de bien et dont les premiers tomes avaient clairement confirmé cette bonne impression. A présent, le sixième volume est arrivé et on était donc impatient de voir si Takemichi allait enfin débuter son ascension au sein du gang et ainsi pouvoir éviter un effroyable drame. Si l’on commence à entrevoir quelques éléments concernant cet aspect, cette lecture aura surtout été l’occasion de mettre en lumière un passé commun aux membres fondateurs du groupe et ainsi d’avoir un nouveau regard concernant tous ces personnages d’une surprenante richesse. Le temps est donc venu de se préparer à une bagarre qui restera dans les mémoires.

Une mission quasiment impossible

Tokyo Revengers T6-frappe

Mikey toujours aussi balèze.

Tokyo Revengers, imaginé par Ken Wakui, s’était arrêté alors que Takemichi venait de recevoir une tâche bien compliquée à accomplir de la part de Mikey. En effet, alors qu’il souhaitait éviter une catastrophe, le jeune garçon s’était laissé emporter par ses émotions et avait frappé l’homme se trouvant derrière tous ses malheurs. Un acte qui aurait très bien pu lui coûter cher et il ne fut sauvé que grâce à l’amitié qui le lie au chef de ce gang. Afin de prendre le contrôle du Toman et surtout évincer Tetta Kisaki pour l’empêcher de commettre l’irréparable, ce voyageur du temps s’apprête à devoir infiltrer l’ennemi. Cela est dû au conflit qui commence à prendre forme entre son groupe et celui du Valhalla. Son objectif est de réussir à ramener Baji, l’un des plus anciens camarades du chef, qui a décidé de quitter leur rang pour rejoindre l’adversaire. Malgré le danger bien présent, Takemichi accepte même s’il sait que s’il échoue, les conséquences pourraient être désastreuses pour lui et ses amis. Sans perdre la moindre seconde, il va se mettre à suivre sa cible jusqu’au repaire de l’ennemi et va alors être témoin d’une scène terrifiante. Il va assister à la cérémonie d’accueil de Baji qui doit tabasser son ancien bras droit pour prouver sa loyauté à sa nouvelle famille.

Ce dernier n’hésite en aucun cas et commence à frapper violemment son ancien ami qui ne peut que tenir bon. Même s’il est rebuté et dégoûté par ce qu’il se passait, l’adolescent serre les poings pour ne pas tout faire foirer. S’il continue à croire que le lien unissant ce dernier à Mikey peut encore le ramener dans le droit chemin, il va très vite se rendre compte que cela pourrait bien être un frein à sa mission. Rejoint par un autre traître du Toman, Takemichi va alors pouvoir entendre les raisons de ces deux hommes pour lesquels ils ont décidé de poignarder leur compagnon. Une haine féroce semble animer ce duo qui est déterminé à en finir avec tout ce que représente celui que l’on qualifie d’invincible. La seule solution semblant possible pour pouvoir récupérer Baji est de faire parler ses poings. Un défi qui semble bien trop grand pour le héros de cette histoire qui est entouré d’ennemis redoutables. A-t-il encore une chance d’empêcher le massacre qui s’annonce ? Rien qu’à l’apparition de cette question dans son esprit, Takemichou retrouve sa détermination. Peu importe les coups qu’il devra prendre, cela ne sera jamais aussi douloureux que de voir ses proches se déchirer et disparaître devant ses yeux.

Il n’y a pas à dire, Tokyo Revengers ne cesse de grimper en puissance. Ce sixième volume en est la preuve au vu de tout ce qui est montré et surtout raconter de par tous ces dialogues et ces scènes d’actions. Un retour dans le passé qui va s’avérer d’une richesse incroyable et apporter énormément de profondeur à la plupart des protagonistes de ce titre. En plus de cela, tout se met en place afin de nous préparer une confrontation absolument dantesque entre deux groupes dont l’influence ne s’arrête jamais de grandir. Des enjeux bien plus grands qu’il n’y paraît.

Un récit qui va à cent à l’heure

Ce qui est incroyable lorsque l’on se lance dans la lecture de Tokyo Revengers, c’est à quel point l’auteur gère à la perfection le rythme de son récit. Même dans les moments où l’action laisse place à la discussion, on ne sent aucune baisse de régime. C’est encore plus vrai à travers ce sixième voyage qui va même nous toucher en plein coeur à travers un flash-back des plus importants. En effet, lors de notre précédente virée on pouvait clairement se demander quelle était la relation entre Mikey et Baji. Après tout, on a déjà vu le chef du Toman s’attaquer à des gens pour des raisons moins fortes que la trahison de ce dernier. La réponse éclate finalement au coeur de ces pages qui nous délivre un message particulièrement fort et poignant. Ce qui n’était qu’un groupe d’amis rêvant de graver leur nom dans le marbre se transforma en un dramatique cauchemar ayant causé de multiples souffrances. Si l’on ne va pas spoiler ce passage, il faut tout de même savoir que l’on a été profondément marqué en voyant cette scène de par l’attitude des protagonistes. L’amitié les liant à leur boss va provoquer une surenchère de la violence jusqu’au point de non-retour. A ce moment, on fut frappé par la manière qu’a le mangaka de mettre en lumière le désespoir, mais aussi la confusion pouvant régner chez ces adolescents.

Outre cela, on ne peut bien sûr évoquer Tokyo Revengers sans parler de tout ce qui entoure ce monde où règne la loi du plus fort. Si l’on est avant tout dans un tome posant les bases de la confrontation qui approche entre les deux camps, il n’en reste pas moins captivant de par tout ce que l’on apprend. Déjà, on est heureux de voir notre héros commencer à rassembler les gens autour de lui et même à trouver le courage de dire clairement ses ambitions. Cela peut sembler ne pas être grand chose, mais à travers le dessin, son attitude et surtout le moment choisi, tout est orchestré de façon à sublimer cette décision qui le poussera à se mesurer à ses camarades. A cela vient s’ajouter aussi les nombreux rebondissements qui s’enchaînent et ne font qu’accentuer la notion d’urgence qui alimente toute cette lecture. Bien loin de toutes ces querelles, on sent réellement que quelque chose se trame en coulisses et que quelqu’un tire les ficelles dans l’ombre. Un affrontement qui a lieu sur deux champs de batailles bien distincts et qui ajoute encore plus de dangers à une mission qui semblait déjà complexe à réaliser. On se surprend alors à rester silencieux devant toute cette histoire tellement on est emporté par ce qui nous est raconté. Tel un observateur privilégié, on est le témoin du choc qui s’annonce et l’on prie pour voir nos amis s’en sortir. Une lecture qui nous prend constamment aux tripes.

Tokyo Revengers conserve cette aura faisant de lui une oeuvre à part entière. Derrière tout le côté voyage dans le temps et ce désir de changer les choses se cache avant tout une oeuvre mettant en lumière tous ces individus qui se frayent un chemin dans la vie à grands coups de poings. Un nouvel arc aussi divertissant que plaisant et qui ne va pas rester seulement sur cette envie d’amuser son lectorat, mais aussi de lui montrer toute la profondeur de ces acteurs qui foulent cette scène. Des chapitres qui se seront emparés de nous de par l’émotion que l’on peut ressentir à l’égard de ces loubards qui semblent bien déterminés à se battre à mort.

Tokyo Revengers donne le coup d’envoi

Tokyo Revengers T6-intrusion

Une intrusion qui tourne mal.

Tokyo Revengers montre ici une fois de plus toute sa puissance et va même nous surprendre à plus d’un titre au vu de la tournure des événements. Comme on a déjà pu l’évoquer dans des précédentes chroniques, l’auteur a su apporter quelque chose en plus à son univers et qui repose en grande partie sur ses personnages. Il s’agit de l’empathie et surtout de l’attachement que l’on peut avoir pour eux. C’est encore plus vrai dans cette sixième excursion qui nous permet d’en apprendre plus sur le lien qui unissait les premiers membres du gang. Ainsi, on ne s’est jamais senti aussi proche de ces adolescents qu’à travers ce flash-back permettant d’apprécier encore plus tout le travail qui est fait au niveau de l’écriture. Un très bon travail qui est encore plus sublimé par les rebondissements que l’on peut découvrir et surtout l’aspect grisant de cette lecture qui nous plonge de plus en plus dans ces confrontations entre bandes rivales. La plus grande épreuve débute pour notre héros qui doit encore une fois faire tout son possible pour changer le futur. Cependant, on peut aussi déjà apercevoir quelques éléments intéressants pour sa possible future ascension et cela ne fait qu’accentuer l’excitation que l’on éprouve tout au long de ce périple qui se termine sur une simple case nous laissant présager de grandes choses pour la suite.

Le plaisir est constant et va même s’amplifier à chaque fois que l’on s’imprègne un peu plus de cet univers. Ce qui est toujours fascinant, c’est à quel point on passe du côté épique propre à ces duels à une oeuvre bien plus touchante et humaine. Après tout, les garçons qui se tiennent devant nous sont avant tout une famille dont tous les membres essaient de concrétiser le rêve qu’ils partagent avec leur leader. Une magnifique leçon de rythme et de narration qui n’en finit plus de nous surprendre et de nous offrir des moments inoubliables et intenses. Rien qu’en analysant la plupart des éléments que l’auteur nous donne permet de se projeter dans le futur et de voir une multitude de chemins possibles à cette licence. On est donc à la fois curieux de voir ce qui va se passer et surtout ce que réserve l’avenir pour nos chers camarades qui adorent foncer tête baissées. Une aventure littéraire qui reste toujours fidèle à ce qu’elle est et qui donne naissance à un divertissement de haut niveau tout en conjuguant cela à des protagonistes soignés et captivants. La question est maintenant de savoir quelle sera l’issue de cette confrontation et pour cela, il va falloir faire preuve de patience.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce sixième volume de Tokyo Revengers. Avez-vous apprécié l’écriture des nouveaux personnages que l’on rencontre ? Trouvez-vous que le passé unissant les premiers membres du groupe est à la fois touchant et intéressant ? Pensez-vous que l’on s’apprête à vivre un drame pendant ce face-à-face ? Quel va être, selon vous, le rôle de Takemichi pendant cette bataille ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de cette saga. 🙂

TOKYO REVENGERS © Ken Wakui /Kodansha Ltd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *