Tanjirô

Plus qu’un simple combat : Tanjirô purifie par le feu

Pour bien finir cette semaine thématique autour des confrontations emblématiques de la culture otaku, il y en a un qu’on ne pouvait pas ne pas évoquer. Il s’agit du plus récent de notre liste, mais aussi de celui qui a fait vibrer le coeur de bon nombre de fans en admirant sa formidable mise en scène. C’est donc du côté de Demon Slayer que nos pas vont nous guider aujourd’hui et plus particulièrement le moment où Tanjirô va devoir se frotter à Rui. Pour rappel, le manga est disponible aux éditions Panini tandis que l’anime est accessible sur Wakanim. On doit le reconnaître, on a été totalement émerveillé devant ce passage que l’on a vu en premier dans la version animée. Une chorégraphie magistrale, une musique épique et surtout une animation rendant parfaitement l’intensité de cette situation. Pourtant, cela ne sont que quelques éléments qui ont fait que l’on s’est senti emporté par ce qui nous était conté. En effet, il y aussi bon nombre de détails qui viennent se rajouter à ce duel déjà grandiose et qui ne font que renforcer notre appréciation de ce moment. On espère donc que vous êtes prêts à retourner pourfendre du démon en compagnie de notre jeune homme des montagnes.

Bienvenu dans la tanière des araignées

Comme à notre habitude maintenant, on va tout d’abord revenir sur ce qui précède ce fameux duel entre le démon araignée et notre jeune pourfendeur. Jusqu’ici, on a pu voir Tanjirô faire des merveilles face à ses adversaires. Il avait beau souffrir à chaque combat, cela ne l’empêchait pas de ressortir victorieux et d’acquérir toujours plus d’expérience. De plus, l’apparition de Zen’itsu et Inosuke n’a fait que renforcer ce groupe qui ne cessait de démontrer son talent dans la tâche qui leur était confié. C’est alors qu’arrive ce fameux arc narratif où nos trois gaillards se retrouvent embarqué sur cette montagne où vit toute une famille de ces créatures monstrueuses. Si le début de nos péripéties en ce lieu semble pointer dans la même direction que les précédentes, cela va très vite bifurquer sur un chemin caché et très intéressant. Par la force des choses, nos trois amis se retrouvent à devoir faire face à un ennemi différent et donc de ne pas pouvoir compter les uns sur les autres. Un schéma classique permettant à tous ces guerriers de montrer de quoi ils sont capables tout en les faisant briller chacun leur tour sur le devant de la scène. Malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme prévues pour eux, et même prendre l’exact opposé de ce que l’on pouvait espérer voir.

Si chaque affrontement délivré est d’une qualité remarquable, il est important de noter que l’on commence d’abord par assister au duel opposant Zen’itsu à son adversaire ayant l’apparence d’une araignée. Ainsi, on peut voir notre épéiste peureux terrasser son ennemi, mais en se retrouvant tout de même à l’article de la mort. Concernant Inosuke, il va nous donner l’impression de vaincre ce géant qui se tient devant lui, mais tout va se renverser et ce n’est que grâce à une intervention extérieure qu’il va pouvoir survivre. On tient donc déjà deux cas où nos héros s’en sortent mais de justesse. Un sacré décalage avec ce que l’on avait pu contempler lors de nos précédentes pérégrinations. D’ailleurs, Tanjirô ne va pas être différent sur ce point surtout au vu du démon qui se tient devant lui. Faisant face à la cinquième lune inférieure, cette créature va s’avérer être bien supérieur à lui en quasiment tous les points. On voit donc se dessiner une confrontation très importante pour ce qui est du développement du protagoniste. Se voir défaire à ce point, peu importe lequel de nos trois camarades on choisit, implique forcément une remise en question pour eux et surtout une prise de conscience concernant l’écart de puissance pouvant y avoir entre leurs propres capacités et celles du camp adverse.

C’est alors que l’on est inquiet et peu sûr des chances de réussite de Tanjirô qu’un événement sans précédent va avoir lieu. Ce simple changement va alors inverser le cours de la bataille qui va autant éblouir notre rétine que nous apporter de multiples éléments pertinents et intéressants. Tandis que la mort lâche un profond silence sur cette montagne, un brasier commence tout juste à s’élever afin d’emporter tout ce qui l’entoure. On va alors assister à la naissance d’un chasseur de démons pas comme les autres dont l’empathie n’a d’égale que sa constante progression.

Tanjirô vs Rui

Mieux vaut ne pas être dans sa toile.

Une danse enflammée

Il est maintenant grand temps de revenir sur le coeur de notre sujet, à savoir l’affrontement entre Rui et Tanjirô. Si l’on pourrait faire tout un article sur notre antagoniste du jour au vu de la profondeur de son récit, cela ne sera pas le sujet aujourd’hui. En plus de toujours donner une immense richesse à toutes ces créatures qui ne sont en réalité que des victimes ne pouvant plus aller contre leurs pulsions, l’auteur a aussi su amener ce duel à un tout autre niveau. Si l’on peut voir notre jeune héros se démener pour vaincre ce terrifiant adversaire, on se rend très vite compte qu’aucune de ses techniques ou ruses ne parvient à en venir à bout. On se retrouve donc aux prises avec un opposant qui semble bien trop fort pour les compétences de cet adolescent qui est encore loin d’avoir l’expérience suffisante pour échapper à toutes ces attaques. Au plus profond de nous, on se dit que l’on pourrait bien assister à la première véritable défaite de ce personnage qui a toujours tant lutté pour rester en vie. Un échec symbolique et surtout crucial pour permettre à ce dernier de se relever encore plus fort. Pourtant, on va avoir le droit à un revirement de situation qui va nous laisser présager d’un espoir pour mieux le briser. On parle bien sûr ici de l’utilisation de la danse du feu qui va surprendre et surtout détruire chaque tentative de protection de cet oni.

En plus d’assister à la première utilisation de la magie du sang de Nezuko, ce combat aura révélé un immense potentiel qui sommeillait en ce jeune garçon. Ce qui est aussi remarquable est de voir que cette nouvelle tactique va totalement à l’opposé de tout le style qu’il a appris depuis le début de la série. Lui qui maîtrisait l’art de l’eau va finir par basculer dans un brasier ardent qui s’avère être donc l’élément contraire à son style de base. Un élément qui risque fort d’avoir son importance plus tard. En voyant cela, on est admiratif devant la qualité de l’animation, mais surtout hypnotisé par ce ballet flamboyant que pratique Tanjirô qui va pouvoir trouver la faille permettant de trancher la tête de Rui. Un combat intense et qui nous laisse finalement respiré un court instant alors que l’on pense que tout est fini. C’est là qu’arrive le coup de grâce avec le retour de cet adversaire qui a réussi à s’adapter à cette attaque qui lui était fatale afin de prendre la meilleure décision possible. Face à une puissance qui lui était supérieure, Rui a fait appel à son analyse, mais surtout à son instinct qui a surclassé celui du pourfendeur de démon. Tandis que l’on reste bouche bée devant ce retournement de situation, on comprend alors que la défaite est totale pour notre gamin des montagnes. Si l’on peut remercier l’aide d’autres épéistes pour lui venir en aide, il est crucial de reconnaître cette conclusion qui n’aurait pas pu être mieux pensé au vu de tout ce qu’elle apporte.

Alors que l’on est totalement happé par ce qui se passe et par cette montée en puissance de notre jeune héros, l’histoire va encore nous surprendre en bien des points. De par la survie de ce monstre, le récit cherche avant tout à nous démontrer que notre ami a encore un long chemin à parcourir et que l’on vient tout juste d’assister aux prémices de son ascension. Un rythme soutenu pour une confrontation qui va de surprises en surprises sans jamais nous laisser le temps de respirer. Un pur plaisir qui apporte donc énormément au potentiel de cet adolescent qui ne vit plus que pour un but bien précis.

Tanjirô-flamme

Tanjirô se surpasse

Encore une fois, on a devant nous un combat qui va au-delà de ce que l’on pouvait s’attendre. Parmi toute cette flopée de scènes d’actions grandioses, Demon Slayer est aussi une oeuvre ayant énormément de profondeur. Que cela soit dans l’émotion qui se dégage de chaque ennemi, leur passé, mais aussi l’évolution de nos héros, tout est maîtrisé pour que l’on ne s’ennuie jamais et que l’on dépasse le simple niveau du divertissement. Avec cette confrontation, le lecteur et spectateur vont ouvrir les yeux sur tout le parcours qu’il reste à faire pour Tanjirô afin qu’il puisse accomplir son objectif. Tout a été parfaitement pensé pour que l’on ait l’impression qu’il soit capable de surmonter chaque épreuve jusqu’à finalement qu’il se retrouve devant ce mur immense. Un obstacle qu’il ne peut ni éviter ni détruire malgré tous ses efforts. Ainsi, le fait de voir sa nouvelle technique, mais aussi de le contempler en pleine défaite ne sert pas tant à souligner la fatalité de cette situation. On est avant tout projeter vers l’avenir, car tous les éléments qui nous sont montrés servent à bâtir cet horizon qui nous semble encore plus resplendissant.

Que cela soit par l’émotion ressentie, la symbolique qui se dégage des deux combattants, le changement de caractère d’un protagoniste ou bien de démontrer tout le potentiel pouvant se cacher derrière un combattant, il y a mille et une façon d’exprimer quelque chose de pertinent à travers chaque coup que peut recevoir et donner un personnage. Des chocs qui sont entrés dans les légendes de la culture otaku autant pour leur visuel, le spectacle présenté, mais surtout de par leur envie de dépasser ce simple cadre que l’on souhaite voir. Une confrontation n’est jamais autant réussie que lorsqu’elle parvient à prendre par surprise tous les témoins présents dans l’assistance. Ce fut le cas pour les articles que l’on a traité cette semaine ainsi que pour cette représentation que nous offre Tanjirô et Rui. L’expérience, la détermination et surtout savoir s’adapter sont les mots-clés de ce duel qui est avant tout une projection vers l’avant et permet de nourrir l’intrigue même de l’œuvre. Une parfaite maîtrise du sujet et qui restera à jamais gravé dans notre mémoire.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce combat dantesque et mémorable. Tanjirô a-t-il, selon vous, les capacités nécessaires pour pouvoir terrasser les plus grands démons ? Pour vous, quel est le secret se cachant derrière sa danse du feu ? Pensez-vous que notre jeune traqueur de monstres parviendra à contrôler ses nouvelles techniques ? Un affrontement qui nous laisse avec une myriade de questions. On espère donc que cette semaine thématique vous aura plus et dites nous si vous voulez que l’on prolonge l’expérience sur plusieurs périodes. 🙂

© Gotoge Koyoharu /Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *