Kingdom-1-4

Kingdom S3 épisode 1 : La coalition provoque l’effroi

Pour bien débuter cette première véritable semaine de review complète, on va s’attaquer à un gros morceau. Il s’agit sans nul doute de l’une des licences les plus appréciées de la culture otaku et qui n’a eu de cesse de faire parler d’elle. On parle bien sûr ici de Kingdom dont la troisième saison a démarré hier sur ADN. Une arrivée que beaucoup attendait et dont nous faisions parti étant donné à quel point cette oeuvre nous tient à coeur. Pour rappel, le manga est édité aux éditions Meian et cette adaptation en anime s’attaque au célèbre arc de la coalition. S’il y a bien un passage qui a su faire vibrer les fans du début à la fin, c’est bien celui-là. De par tout ce qu’il symbolise, mais aussi ce qu’il offre comme affrontements dantesques, ce chapitre de l’histoire de Kingdom s’est hissé au plus haut niveau en terme de divertissement et d’écriture. S’attaquer à un si gros morceau est une mission bien risquée. Cependant, suite au visionnage de ce premier épisode, on peut dire que l’on est rassuré et que l’on est même impatient de voir ce que nous réserve la suite. Il est donc grand temps d’analyser tout cela et de revivre le plus grand défi à s’être dressé devant les rêves de conquête de Qin.

Le plus grand conflit est sur le point d’éclater

Pour ne rien changer à nos petites habitudes, on vous propose tout d’abord de faire un point sur ce qu’il s’est passé dans les précédentes saisons. Un excellent moyen de se remettre en tête tous les enjeux de la guerre qui s’apprête à éclater. Cette saison 3 de Kingdom est réalisé par le studio Signpost. Notre récit s’était arrêté suite au conflit qui avait opposé Qin à Wei. Après leur immense victoire face à la légende vivante Renpa, rien ne semblait plus pouvoir arrêter la déferlante venant de l’ouest. Cependant, les choses peuvent rapidement changer dans cette ère qui n’a jamais connu de paix durable. Alors qu’en coulisse un homme semble fomenter un plan audacieux, notre cher Shin se retrouve en bien mauvaise posture. En effet, après le départ de Kyoukai, son unité s’avère connaître défaite sur défaite. Un malheur pour lui qui venait tout juste de faire retentir son nom après son importante victoire lors de la dernière bataille. Ce qui lui manquait n’était pas une question de force ou de détermination. L’ensemble des membres de son escouade en avait à revendre. La chose qui leur manquait cruellement n’était autre que l’aspect tactique. La guerre n’est pas une simple question de celui qui lance la plus violente des charges. C’est aussi un affrontement psychologique entre les deux camps qui débutent avant même que les premiers coups d’épées résonnent.

C’est finalement la venue de Ten qui va rectifier le tir. Même s’il fut difficile pour elle de s’intégrer à cette bande de rustres, surtout après que Shin ait découvert son secret, elle a finalement montré ses capacités. Maintenant, l’unité Hi Shin est plus forte que jamais en ayant à ses côtés une tacticienne prometteuse. Cette joie allait bientôt être balayée par un horizon bien obscur. Alors que tout semble aller pour le mieux à Qin, de terribles nuages s’agglutinent au-dessus de ces terres. Le danger va venir de l’individu ayant réussi à terrasser Ouki. Riboku a su mener sa barque pour mettre son plan à exécution sans que la moindre information puisse fuitée. A présent, il s’apprête à charger chez son ancien allié en compagnie de la plus grande coalition qui ait jamais existé. Une armée innombrable dont le seul but est d’éradiquer tout bonnement Qin de la surface de la Terre. La guerre reprend de plus belle alors que le destin de tout un peuple entre en jeu. Le sol tremble au vu de ces milliers de soldats qui foulent maintenant cette région qui n’avait jamais connu une telle invasion. Le rôle de défenseur est maintenant confié à ceux qui ont longtemps occupé le rôle d’attaquant. Il va alors falloir agir très vite pour pouvoir espérer contrecarrer un tel assaut.

A travers ce nouvel arc narratif, Kingdom met en place la plus épique et la plus impressionnante de ces batailles. Un conflit qui n’est pas seulement là pour décider de l’obtention d’un simple château. Le but de cette force ne consiste pas à conquérir, mais à exterminer tous ceux qui se dresseront devant eux. Tous les adversaires se réunissent en un seul point pour un moment qui restera à jamais gravé dans notre mémoire. Ce qui est intéressant à voir, à travers cette adaptation en anime, c’est si elle est parvenue à retranscrire tout ce qui fait la force de ce conflit si crucial pour l’ensemble de l’oeuvre.

Kingdom 1 2

La bataille fait rage.

Un début qui donne le ton

S’il est difficile de se mettre pleinement dans cette troisième saison sans avoir vu les précédentes, il faut tout de même noter à quel point ce début est plus que réussi. En effet, l’arc de la coalition est sans nul doute celui qui va apporter énormément de changements à l’ensemble de ce récit. De par ses enjeux, les combats qu’il va y avoir et surtout l’évolution des protagonistes, on peut clairement dire que l’on va assister à des scènes d’une importance capitale. Pour commencer, il est à noter qu’il est intéressant de voir à quel point cet épisode monte crescendo. En effet, alors que tous semblent profiter d’un instant de paix, ils vont très vite se rendre compte de l’ennemi qui se rapproche dangereusement. Sur ce point, tout est parfaitement maîtrisé. On suit l’unité Hi Shin dont notre cher Shin cherche toujours à briller pour atteindre son objectif. Lui et ses hommes semblent se satisfaire de leur dernière victoire et il est agréable de les voir profiter d’un peu de répit. Cependant, on peut sentir que le vent est en train de tourner et cela passe par le ressenti des grands généraux dont l’instinct leur parle clairement qu’un raz-de-marée s’apprête à s’abattre sur leur foyer. C’est alors que la forme de cette vague va venir et on va alors être emporté par ce courant qui ne fait que redoubler d’intensité au fil des minutes. Tandis que c’est l’approche des troupes de Chu qui déclenchent les hostilités, on peut déjà voir le désarroi et la panique se graver sur le visage des dignitaires et autres membres du gouvernement. Après tout, c’est le plus grand royaume du pays qui s’est mis à leur chercher querelle. On pouvait donc déjà pleinement ressentir que les choses n’allaient pas être aussi simples, mais c’était bien loin d’être suffisant.

En effet, à l’autre bout de Qin, c’est Wei qui se met à marcher vers la capitale. Rien que le fait de voir ces deux armées se liguer contre un seul adversaire fait déjà froid dans le dos. On a beau savoir de quoi sont capables les soldats d’Ei Sei, le spectateur que l’on est ne peut s’empêcher de s’inquiéter. Pourtant, cela n’est encore rien étant donné que les assauts ne vont faire que s’enchaîner, et cela, de la part de l’ensemble des autres contrées. Le résultat est donc sans appel et on reste figé de stupeur et de peur en voyant cette marée humaine déferler sur ces terres. Cela montre déjà à quel point Riboku est un opposant redoutable étant donné qu’à lui seul il parvient à unir toutes ces armées pour pouvoir éradiquer Qin. Un enchaînement d’attaques qui ne fait que renforcer ce sentiment d’insécurité et qui serve pleinement à servir la tension qui ponctue l’ensemble de ce voyage. C’est encore plus vrai lorsque l’on assiste impuissant aux massacres des troupes en réserve et des civils innocents. On se met alors à comprendre toute la portée des mots qu’a laissé le plus grand stratège de cette ère à Shin en parlant de la véritable horreur de la guerre. Une déferlante de haine, de violence et de mort qui se déversent sur la population de Qin. Une parfaite maîtrise du rythme et de l’oppression que peut provoquer un tel obstacle. Le pari est donc totalement réussi.

En attaquant ce nouvel arc narratif, cette version animée de Kingdom se lance dans une épopée à la fois épique et particulièrement difficile à mettre en scène. Au vu de toutes nos attentes et surtout de tout ce qui doit faire la richesse des prochaines batailles, il était clair que l’on était autant heureux que craintif de voir ce que cela allait donner. Au final, ce premier contact a parfaitement su retranscrire l’état d’urgence dans lequel se retrouve le pays et surtout les efforts surhumains qu’il faudra faire à chacun pour pouvoir survivre à cette crise.

Kingdom joue avec nos nerfs

Force est de le reconnaître, ce premier jet concernant Kingdom semble tout à fait savoir où il va. Il est toujours très compliqué de mettre en scène un anime sur une licence aussi incroyable et aimée que celle-ci. Certains se sont plantés, d’autres ont parfaitement réussi, mais il s’agit quoi qu’il arrive d’un exercice très délicat. Pouvoir réussir à capter ce qui fait l’essence même d’un manga et le retranscrire à travers un écran est bien loin d’être simple surtout quand il y a énormément d’attentes et d’espoirs concernant une saga. Le studio a fait un travail remarquable pour que l’on sente vraiment à quel point le risque est grand et que c’est les fondements même du pays qui sont sur le point de s’effondrer. Dans cette fresque historique où chacun cherche à obtenir plus de terres, voir une telle coalition naître est révélateur de ce qu’a déjà réalisé Qin au cours de ses précédents exploits. Des victoires qui ont montrés à l’ensemble de leurs voisins qu’ils n’étaient pas là pour rester dans ce statu quo qui dure depuis trop longtemps. Cette alliance est autant la pire menace qui soit pour nos héros qu’une preuve de la puissance qui se cache derrière leurs actes et leur détermination.

C’est donc un grand oui pour ce premier épisode de Kingdom qui nous a grandement séduit pour le début de cette troisième saison. Il faudra bien sûr voir sur la longueur pour être tout à fait convaincu de la qualité de cette série. Malgré tout, les quelques éléments que l’on a pu voir pendant cette vingtaine de minutes ont largement suffit à nous montrer que l’on partait sur de bonnes bases. On tient d’ailleurs à rappeler que les deux premières saisons arriveront très prochainement sur la plateforme et que ce sera donc l’occasion, pour ceux n’ayant pas pu découvrir le manga, de s’aventurer dans cette ère de conflits où les légendes n’ont cessé de s’élever. En tout cas, ce premier contact a largement su remplir sa part du marché en faisant en sorte que l’on soit intrigué de voir comment la suite va se passer. Au vu de ce qui est sur le point d’arriver, on pourrait bien assister à l’avènement de la plus grande bataille que le monde otaku ait pu connaître. En tout cas, ce n’est pas Shin qui criera son mécontentement au vu de ce que pourrait lui apporter un tel conflit si bien sûr il survit. Il va maintenant falloir attendre dimanche prochain pour savoir ce que pourrait bien leur réserver un tel défi.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier épisode de la saison 3 de Kingdom. Avez-vous trouvé que cette introduction à l’arc de la coalition était convaincante ? Etes-vous séduit par l’animation et pensez-vous que cela retranscrit bien la violence des affrontements ? Qu’espérez-vous voir durant cette adaptation animée ? Selon vous, parviendrons-nous à frissonner au contact de ces soldats ? Qu’attendez-vous pour la suite de cet anime ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

Kingdom 1 3

Ei Sei est déterminé à réaliser son rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *