10-mangas-sourire

10 mangas pour sourire

Même si l’on se rapproche lentement mais sûrement du fameux déconfinement, il est vrai qu’il est encore trop tôt pour vraiment pouvoir reprendre un quotidien paisible. On s’est donc dit qu’en cette période difficile, on allait vous conseiller dix titres qui arriveront à vous donner le sourire. Des mangas qui ont su nous faire rire et sourire pour notre plus grand plaisir et qui offrent un moment de relâchement idéal en cette période. Bien sûr, il ne s’agit ici que d’une liste personnelle et on serait très heureux de voir quelles sont les licences qui vous font oublier tous vos tracas. Il est donc grand temps de se poser et de profiter d’un petit instant de tranquillité en compagnie de ces histoires et personnages qui parviennent pleinement à nous divertir. Un peu de bonheur qui ne peut pas faire de mal et dont ces séries, on l’espère, parviendront à égayer vos journées.

Quand Takagi me taquine

Quand Takagi me taquine-sourire

Synopsis :

Nishikata est un collégien plutôt réservé, peu habitué à jouer les premiers rôles en classe ou dans la cour de récré. Takagi, sa camarade de classe, est par contre coutumière des coups d’éclat. Elle aime se faire remarquer, mais elle se plaît surtout à attirer la lumière sur Nishikata, malgré lui. En effet, Takagi ne ménage pas ses efforts pour taquiner Nishikata : l’embarrasser est un véritable passe-temps pour la jeune fille ! « Qui aime bien châtie bien » est tenté de penser Nishikata… Mais attention, avec Takagi les apparences sont toujours trompeuses !

On commence par un titre ayant rejoint il n’y a pas si longtemps le catalogue de nobi nobi. Il s’agit de Quand Takagi me taquine dont l’anime est aussi disponible sur Crunchyroll. Voilà une oeuvre qui cherche simplement à nous divertir et surtout à nous faire rire à travers ce duo très attachant. On apprécie grandement toutes ces petites farces que Takagi imagine pour embêter son voisin de classe. En tant que lecteur, on cherche toujours à savoir comment cette dernière va réussir à le faire tourner en bourrique et à assister aux tentatives de revanches de celui-ci. Cependant, cette saga ne s’axe pas uniquement sur son aspect comique et parvient aussi à traiter de moments plus touchants qui viennent renforcer ce lien entre ces deux protagonistes. Une lecture parfaite pour se détendre et revenir sur les bancs de l’école.

Amanchu !

Amanchu-sourire

Synopsis :

C’est le dernier jour des vacances de printemps ! Hikari en profite pour faire un peu de plongée, sa grande passion. Le vent du large, un soleil éblouissant, la mer à perte de vue lui font oublier que le lendemain, c’est la rentrée… C’est le moment que choisit Futaba, qui vient d’emménager sur l’île, pour garer son scooter face à la plage. Ce que les deux jeunes filles ne savent pas encore, c’est qu’elles seront ensemble au lycée le lendemain… et que la plongée va les réunir !

Alors il était presque évident que ce titre allait faire partie de notre liste. Amanchu, édité chez Ki-oon, est clairement le genre de manga qui est là pour nous permettre de nous évader. Tout est parfaitement maîtrisé pour que l’on fasse partie intégrante de cette aventure où complicité, calme, beauté et tendresse se mélangent habilement. Que dire de plus si ce n’est que par ses personnages attachants, son dessin soigné et surtout son atmosphère, cette licence réussit aisément à conquérir autant notre coeur que nos yeux. Une aventure rafraichissante et qui réussit à afficher un sourire sur le visage de n’importe qui pour un long moment. Une petite pépite que l’on ne peut que vous conseiller au vu de toutes ses qualités et de sa faculté à nous apporter une dose de bonheur.

Baby-sitters

Baby Sitters-sourire

Synopsis :

Ryuichi et son jeune frère Kotaro se retrouvent orphelins suite au crash de l’avion qui transportait leurs parents. Ils sont recueillis par la directrice de l’Académie Morinomiya mais en échange, Ryuichi devra intégrer le “club des baby-sitters” et s’occuper de la crèche destinée à garder les enfants des professeurs. Habitué à garder son petit frère, Ryuichi se débrouille plutôt bien avec les enfants, mais veiller sur six bébés en même temps, c’est une autre affaire !

On va totalement changer de registre tout en restant dans cette optique de douceur, mais aussi de mignon avec Baby-sitters. Cette saga que l’on peut retrouver chez Glénat a su nous offrir des moments inoubliables à travers les activités de ce club et surtout de ses petits pensionnaires. Chaque enfant a son caractère à lui et la sincérité qui se dégage entre eux et ces adolescents ne peut que nous toucher profondément. Une oeuvre qui nous met un sourire bien différent des autres de par cette tendresse et surtout cette évolution dans la personnalité de chacun. Qu’il s’agisse des petits comme des grands, ce récit peut parler à tout le monde et surtout nous émouvoir de par cet apprentissage constant l’un de l’autre. Un manga aux multiples facettes et qui sait comment attirer notre regard et toucher notre petit coeur. Il faut aussi noter que l’anime est disponible sur ADN.

Barakamon

Barakamon-sourire

Synopsis :

Seishu Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d’excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d’une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishu est puni et contraint d’aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone !

Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée… Attachants, irritants, farfelus et pleins de vie, les habitants du village vont chambouler son quotidien bien réglé.

Voilà un autre manga que l’on ne pouvait pas ne pas citer au vu de sa qualité et surtout de son accord parfait avec notre thème. Il provient du catalogue de chez Ki-oon et il ne s’agit nul autre que de Barakamon. Parmi tous les mangas de notre sélection, celui-ci à une place à part entière pour nous étant donné qu’il n’y a pas une seule page qui ne nous donne pas le sourire. Basant son récit uniquement sur ce concept de donner la pêche, cette saga s’est rapidement hissé comme un monument du genre et mérite amplement que n’importe qui puisse s’attarder dessus. Peu importe le type de récit que vous aimez lire, cette oeuvre saura amplement vous faire oublier tout le reste tant sa maîtrise de son sujet est incroyable. On rit, on sourit et surtout on est heureux en découvrant le charme de cette petite bourgade et de ses habitants hilarants et touchants.

En scène !

En scène

Synopsis :

La vie de Kanade bascule le jour où elle assiste au spectacle de danse de sa voisine. Fascinée par la grâce de la jeune fille, Kanade n’a plus qu’un rêve en tête : devenir ballerine ! Mais la danse est une école difficile, surtout si l’on n’a pas de prédispositions particulières. Cependant, malgré les obstacles et les déceptions, Kanade s’accroche. Et elle découvre vite que même les plus douées sont confrontées à l’échec…

Cela peut peut-être surprendre, mais pour nous En Scène a facilement sa place dans sa catégorie. Le titre de chez Kurokawa a beau tirer ses codes du shônen sportif et d’axer son récit sur l’ascension de notre héroïne dans le monde du ballet, il y a une chose qui le différencie de tous. Alors qu’il est connu que le monde de la danse classique peut vraiment être rude et complexe, Kanade parvient à illuminer notre virée. Il a beau y être question de rivalité, de concurrence, d’angoisse et de défaites, cette histoire conserve toujours cet espoir représenté par cette demoiselle. A chacune de ses prestations, on ne peut que sourire devant la joie qu’elle met dans toutes ces chorégraphies. De plus, son enthousiasme, sa joie de vivre et son courage vont même avoir une incidence sur ses camarades. Plus question de mettre des bâtons dans les roues, mais plutôt de nourrir une confrontation saine permettant à toutes ces danseuses prometteuses de grandir. Un spectacle qui éblouit et nous réjouit à chaque représentation.

KakushiGoto

Kakushigoto

Synopsis :

Voici Gotô Kakushi, auteur de mangas quelque peu érotiques et sa fille unique, Hime, en classe de CM1. Pour Kakushi, rien au monde ne passe avant sa fille adorée. Seulement, il y a quelque chose que le papa poule ne veut pas que sa fille découvre : son métier de mangaka ! Car si sa fille apprenait son « secret », elle le détesterait ! « C’est l’histoire d’une famille attachante pleine de rires et d’amour qui commence… »

On retourne dans le conte principalement comique avec KakushiGoto de chez Vega. Derrière ce titre étrange et surprenant se cache en réalité une parfaite comédie qui nous fait rire à chaque tome. De par le principe de cacher son véritable métier, ce père de famille ne va cesser de redoubler d’efforts et de stratagèmes pour détourner l’attention. Quiproquos à foison, références, anecdotes et répliques délirantes sont au rendez-vous. De plus, il ne faut surtout pas limiter ce manga à juste une suite de séquences cherchant à provoquer l’hilarité. Il existe aussi une profonde dose d’émotions dans toutes ces cases et surtout dans la relation liant notre mangaka et sa chère fille. On alterne alors rire et tendresse pour un combo redoutable et qui nous fait oublier tout le reste. Vous pouvez aussi découvrir l’anime en ce moment même sur Wakanim.

La voie du tablier

La voie du tablier

Synopsis :

Notre homme est un ancien yakuza devenu homme au foyer… Il se faisait appeler « Tatsu, l’immortel » ! Aujourd’hui, il est l’homme idéal : il prépare des bentô à tomber, il repère les meilleurs promotions et il aide même d’anciens collègues (?) dans leur quotidien…
Mais malgré son adorable tablier, il ne peut totalement gommer son air patibulaire et son regard de tueur… Pour notre plus grand plaisir !

Alors là, on tombe dans le récit qui cherche absolument à nous divertir et qui y arrive avec une habileté déconcertante. La Voie du Tablier, licence assez récente du catalogue de Kana, arrive à mettre en place un contexte inattendu et surprenant tout en parvenant à en tirer le meilleur. Se basant avant tout sur une succession d’événements pouvant sembler banales, les réactions de notre ancien yakuza vont sublimer ces instants. Le simple fait d’aller faire ses courses devient un pur moment de joie et d’explosions de rires en voyant l’image qu’il donne pour les gens l’entourant. Un contraste qui ne s’épuise jamais et parvient même à nous étonner de par la manière dont tout est parfaitement intégré à un quotidien lambda. Un univers qui s’étend de plus en plus et qui nous offre un spectacle à mourir de rire.

Sakamoto pour vous servir !

Sakamoto

Synopsis :

Sakamoto, un élève de première année, est incroyablement cool.
Adulé par les filles, il est jalousé par les garçons qui, pour la plupart, rêvent de lui faire payer son « arrogance ».
Intimidations, tentatives d’humiliation… rien ne semble avoir d’effet sur Sakamoto qui, en plus de rester cool, reste à l’écoute de ses camarades, qu’il aide au besoin.

Sakamoto pour vous servir, édité chez Komikku, est un titre qui nous aura fait rire à de multiples reprises rien que par le talent de ce garçon et surtout sa faculté à transformer chaque problème en un événement grandiose. On est à la fois stupéfait par tous ses talents que curieux de voir ce qu’il est capable de nous réserver à chaque nouveau volume. Un être qui semble parfait et qui va donc accentuer avec force cette volonté de voir les autres se démener pour le vaincre. On plaisante, on sourit et on s’amuse dans cette école où l’impossible peut devenir possible grâce aux efforts d’un seul élève. Un titre idéal pour se vider la tête et passer un agréable moment en compagnie de cet individu hors du commun.

Whispering

Whispering

Synopsis :

Kôji est aujourd’hui un lycéen ordinaire. Mais lorsqu’il était enfant, il avait une capacité unique : celle d’entendre les pensées de tout ce qui l’entoure. Les objets, les plantes, les animaux… Mais aussi et surtout celles de ses proches. Très vite, ce don s’est en réalité révélé être une malédiction ostracisante. Ses parents eux-mêmes commençaient à craindre leur enfant, qui pouvait sans le vouloir connaître leurs pensées les plus intimes.

À l’adolescence, Kôji a perdu ce pouvoir, et il réussit désormais tant bien que mal à s’intégrer au lycée. Mais un jour, il croise la route d’un petit garçon qui, comme lui autrefois, possède ce « don ». D’abord réticent et indifférent, voire effrayé, il va finalement se prendre de sympathie pour lui et décider de l’aider. Au même moment, un changement s’opère en lui…

On a déjà eu l’occasion de parler à de nombreuses reprises de Whispering. Ce petit bijou de chez Akata avait su nous émouvoir de par la relation naissante entre ces deux individus que tout oppose. Alors que l’on pourrait imaginer que rien ne pourrait se faire se rencontrer cet enfant et cet adolescent, le contexte un peu fantastique de l’œuvre va permettre un rapprochement à la fois chaleureux, puissant et profondément important. Le simple fait d’assister à leurs échanges, les moments qu’ils passent tous les deux ainsi que leur évolution suffit amplement à nous combler de joie. On observe alors tout cela en silence en voyant que ce tandem fait de son mieux pour avancer malgré la différence qui les sépare du reste de la population. Une formidable aventure qui ne peut que nous faire sourire et toucher à chaque seconde que l’on passe en leur compagnie.

Yotsuba&

Yotsuba

Synopsis :

Koiwai Yotsuba est une énergique petite fille de six ans, qui vient d’emménager en ville. Elle vit entourée de son père, qui ne cesse de lui faire des recommandations et de ses nouveaux voisins : la famille Ayase, avec trois filles plus agées dénommées Ena, Fuuka et Asagi. Chaque volume raconte la vie quotidienne de Yotsuba dans ce nouvel environnement. Son inexpérience du milieu urbain et son jeune âge donnent lieu à de nombreux gags et un comique de situation souvent irrésistible.

On finit cette petite sélection de titres joyeux avec une oeuvre qui nous avait grandement surpris la première fois qu’on l’avait découverte. Il s’agit de Yotsuba& de chez Kurokawa qui parvient à balayer tous nos soucis d’un revers de la main grâce à cette petite fille. Rien que par ses facéties, son regard sur le monde, sa curiosité, mais aussi ses pitreries, elle réussit à nous captiver et surtout à faire que l’on s’attache grandement envers elle. Un manga qui change totalement de ce que l’on peut avoir l’habitude de lire et qui est telle une brise légère et agréable caressant notre visage. Des fous rires garantis au contact de cette série qui a su parfaitement retranscrire ce que c’est que de divertir pleinement quelqu’un par le sourire. Un petit bijou dont il serait dommage de passer à côté.

Voici donc la fin de cette liste qui, on espère de tout coeur, pourra vous donner le sourire et surtout vous offrir des moments de joie. L’important est toujours de profiter de ces aventures qui cherchent à nous divertir et à nous offrir des expériences hors du commun. N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos propres lectures pour vous détendre ! On se retrouve très vite pour de nouvelles chroniques à travers cette multitude de mondes. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *