anime-printemps

Coups de coeur anime du début du printemps

On ne va pas se le cacher, cette saison en terme d’animes est assez complexe. Ce n’est nullement concernant la qualité des séries du printemps, car celle-ci est largement au rendez-vous. Il s’agit surtout du contexte actuel qui pèse beaucoup sur le monde entier et qui n’épargne pas le Japon et les studios d’animation qui doivent alors s’arrêter de travailler ou bien ralentir. De ce fait, nous avons eu de nombreux titres qui se sont arrêtés pour le moment et dont nous ne savons pas encore le jour où elles reprendront. Malgré cela, on avait envie de faire cette petite liste des coups de coeur de ce début de printemps au vu de la puissance de certaines séries. Des oeuvres qui nous ont déjà fait passer de formidables moments et qui restent gravés en nous. Il s’agit bien sûr d’une sélection subjective et nous aimerions vraiment connaître vos propres coups de coeur pour ces premières semaines du printemps. Il est donc grand temps de voir ce que l’on a pu contempler ces derniers jours.

My Life as a Villainess: All Routes Lead to Doom!

Vilainess

Synopsis :

Après avoir reçu un coup à la tête, une lycéenne se retrouve dans le monde d’un jeu vidéo, un « otome game » (jeu de drague), où elle incarne la riche héritière – et méchante – Katarina Claes ! Pour elle, la meilleure fin de ce jeu sera l’exil et la pire, la mort ! En attendant, elle doit faire face aux nombreux protagonistes qui tentent de la séduire…

On commence cette liste par un titre dont on attendait absolument rien. My life as a Villainess n’était clairement pas l’anime que l’on allait regarde en priorité ce printemps. Pourtant, son synopsis avait fini par nous intriguer et on s’était dit que comme à chaque saison on allait tenter toutes ces aventures. Le résultat est sans conteste étant donné que l’on adore suivre les aventures de Katarina et de tous ses proches. De par son concept original, la personnalité de notre « héroïne » et surtout les situations hilarantes que l’on peut observer, ce titre est parfait pour se détendre. Une belle surprise qui permet de mettre en lumière un personnage normalement mauvais sous un autre jour et de proposer un récit qui capte l’attention. Une belle surprise que l’on ne peut que recommander fortement. L’oeuvre est à retrouver sur Crunchyroll et ADN.

Tower of God

Tower of God

Synopsis :

Atteignez le sommet et tout vous appartiendra ! Celui qui parvient en haut de la tour verra ses souhaits les plus fous être exaucés. Il deviendra alors un dieu !

C’est l’histoire du début et de la fin de Rachel, une fille partie dans la tour pour toucher les étoiles, et de Bam, un garçon qui ne vit que pour elle…

On va maintenant attaquer un gros morceau de ce printemps avec un anime qui fut très attendu. On parle ici de l’adaptation du Webtoon Tower of God chez Crunchyroll. Une production originale de ce dernier et qui nous a vraiment mis une belle claque autant au niveau visuel que sur la richesse de ce monde que l’on parcourt. Prenant un malin plaisir à nous faire avancer dans un épais brouillard, chaque épisode renforce cette envie de découverte qui sommeille en nous. De plus, on prend un grand plaisir à voir notre trio progresser et surtout faire tout son possible pour réussir chaque épreuve de cette fameuse tour. Un univers qui ne s’arrête jamais de s’étendre et qui est encore bien loin de nous avoir dévoilé tous ses secrets. Un rendez-vous incontournable pour nous que l’on ne ratera sous aucun prétexte.

SING « YESTERDAY » FOR ME

Sing

Synopsis :

Dans une petite ville de banlieue située sur une ligne de chemin de fer privée, juste après la grande gare de Shinjuku, quatre étudiants tentent de vivre leurs plus belles années malgré les difficultés et les doutes qu’ils peuvent ressentir. De petits malentendus se transforment parfois en situations compliquées tandis que s’entremêlent leurs sentiments…

Ce qui est bien, lorsque l’on attaque une nouvelle saison, c’est de se laisser tenter par tous ces animes qui ne nous interpellent pas au premier regard. On peut alors découvrir des surprises formidables et dont la puissance n’a d’égale que cet étonnement que l’on ressent. C’est exactement le cas avec Sing « Yesterday » For Me chez Crunchyroll. Bien loin de tout ce que l’on a l’habitude de regarder, cette série tranche de vie nous touche profondément de par la sincérité qui se dégage de tous ces acteurs. Des personnages qui nous touchent et pour qui on a de l’empathie. En plus de cela, il est vraiment intéressant de voir les interactions entre chacun et surtout de voir ces relations évoluer au fil des épreuves que peut réserver la vie.

KakushiGoto

Kakushigoto

Synopsis :

Voici Gotô Kakushi, auteur de mangas quelque peu érotiques et sa fille unique, Hime, en classe de CM1. Pour Kakushi, rien au monde ne passe avant sa fille adorée. Seulement, il y a quelque chose que le papa poule ne veut pas que sa fille découvre : son métier de mangaka ! Car si sa fille apprenait son « secret », elle le détesterait ! « C’est l’histoire d’une famille attachante pleine de rires et d’amour qui commence… »

On va maintenant du côté de chez Wakanim qui nous aura délivré un sacré catalogue pour ce printemps. Parmi toutes ces licences se trouve une adaptation dont on était très curieux de voir le résultat. On parle ici de KakushiGoto tiré du manga du même nom que l’on peut retrouver aux éditions Vega. On a littéralement été conquis dès le premier épisode qui nous a autant fait rire que ressentir tout un tas d’émotions. Ce type de récit marche à la perfection sous cette forme et on se demande sans cesse qu’elle sera la prochaine manoeuvre de ce mangaka pour éviter de dévoiler son secret à sa fille. Outre cet aspect comique, le titre est aussi un formidable récit sur cet amour pouvant lier un parent et son enfant. Rien que de voir les quelques échanges entre les deux suffit à nous donner le sourire.

Kaguya-sama Love is war S2

Kaguya Sama

Synopsis :

Il s’agit de la seconde saison de Kaguya-sama Love is war.

L’académie Shûchiin compte parmi ses rangs les élèves les plus brillants, sur lesquels tous les espoirs reposent. Un jour, au BDE, la vice-présidente Kaguya Shinomiya et le président Miyuki Shirogane se rencontrent et tout laisse à penser qu’ils se plaisent. Mais six mois s’écoulent sans que rien ne se passe ! Ils sont tous deux aveuglés par leur fierté, et ne cherchent qu’à pousser l’autre à se déclarer. Tout le plaisir de l’amour s’éprouve avant qu’il soit avoué ! Une comédie romantique et psychologique qui va faire sensation ! C’est la guerre !

Parmi toutes les nouveautés de cette saison, on ne pouvait pas zapper les suites que l’on attendait avec impatience. Parmi ceux-là se trouve une comédie qui nous a donné des fous rires inimaginables. On parle bien sûr de la saison 2 de Kaguya-sama Love is War qui a su démarrer sur les chapeaux de roues. On retrouve avec joie tous les membres de ce BDE qui ont tant de sympathie à nos yeux. En plus de cela, la confrontation amoureuse entre nos deux protagonistes ne fait que se renforcer et va même déjà passer par des moments particulièrement émouvants. Une belle surprise qui ne se repose pas uniquement sur sa construction précédente et qui parvient à développer habilement l’ensemble des personnages qui participent à cette représentation folle. L’anime est à retrouver chez Wakanim.

Gleipnir

Gleipnir

Synopsis :

Shûichi Kagaya est un jeune garçon qui possède le pénible pouvoir de se transformer en mascotte. Un jour, il fait la rencontre d’une mystérieuse fille, Claire, qui semble être attirée par son pouvoir. Depuis, le quotidien de Shûichi se retrouve rythmé par d’étranges incidents… Jusqu’au jour où il se fait attaquer par un monstre possédant le même pouvoir de transformation ! Impliqués malgré eux dans un affrontement entre monstres, les deux lycéens s’unissent pour ne faire qu’un et prendre leur destin en main !

On reste du côté de chez Wakanim avec une autre adaptation qui avait su retenir notre attention. Il s’agit de Gleipnir dont le manga est disponible aux éditions Kana. Étant à jour dans l’œuvre originale et voyant déjà ce que pouvait proposer ce récit, on se demandait bien comment cela serait retranscrit à l’écran. Si l’on continue d’aimer détester notre « anti-héroïne », on a été bluffé par la qualité de l’animation et notamment dans le premier combat que l’on peut observer. Une formidable prouesse qui nous a scotchés à notre canapé tandis que l’on se retrouvait plongé dans cette quête surnaturelle. Tous les éléments sont bien présents et la trame principale suit fidèlement le matériau de base. On est en tout cas impatient de voir comment notre duo va progresser et se défendre face aux ennemis qui se dresseront sur leur route.

Fruits Basket S2

Fruits Basket-printemps

Synopsis :

Il s’agit de la seconde saison du remake moderne de Fruits Basket.

Tohru Honda pensait sa vie vouée au malheur après qu’une tragédie familiale lui impose de vivre seule dans une tente. Lorsque son modeste logis est découvert par le mystérieux clan Soma, elle se retrouve soudain à vivre avec Yuki, Kyo et Shigure Soma. Mais elle découvre rapidement que la famille cache un secret des plus étranges : lors d’une étreinte avec une personne du sexe opposé, ils se transforment en créatures du Zodiaque !

Comme on l’a dit précédemment, il y avait quelques suites que l’on attendait avec joie. Parmi elles se trouve la saison 2 de Fruits Basket qui adapter la seconde moitié du manga pour la première fois. Quel bonheur que de retrouver le clan Soma et surtout Tohru dans leur quotidien mêlant banalité et fantastique. Il y a toujours un parfait traitement des divers personnages que l’on rencontre et personne n’est laissé à l’écart. Des passages douloureux, joyeux, tristes et émouvants, cet anime est un véritable ascenseur émotionnel. On se laisse alors guider par notre désir d’en apprendre plus sur chacun des membres de ce groupe et surtout on espère voir tous ces gens réussir à se défaire des chaînes du passé pour aller de l’avant. Une petite pépite à ne surtout pas louper ! L’anime est disponible sur Wakanim et ADN.

Born to be on air!

Born to be on air-printemps

Synopsis :

Un avis sur tout, râleuse, sans filtre, elle ne le sait pas encore mais elle est faite pour passer à la radio. Et, dans Born to be on air!, tout le monde entendra sa voix !

Il n’y a pas à dire, le printemps nous aura délivré de nombreuses adaptations. Toujours chez Wakanim, on a pu se lancer dans l’aventure Born to be on Air. Soyons clair, on ne s’est jamais penché sur le titre original qu’il est possible de retrouver chez Pika. On s’est donc dit que cela serait l’occasion idéale pour découvrir cette licence traitant d’un sujet rare et assez original à savoir la radio. Si l’on apprécie grandement de pouvoir assister au fonctionnement de ce petit monde que l’on entend partout, cette série nous a surpris de par son côté délirant et surtout de par la demoiselle que l’on suit. Minare Koda fait partie de ces protagonistes qui marquent le spectateur de par son aura, son comportement hallucinant, ses coups de gueules et surtout sa force de caractère. On a alors vraiment envie de savoir comment une forte tête comme elle parviendra à se débrouiller au micro ! Un titre qui nous propose de sacrés moments où rire et stupeur se mélangent.

Arte

Arte-printemps

Synopsis :

Nous sommes au début du 16e siècle dans la ville de Florence en Italie, berceau de la Renaissance où la peinture, la sculpture et divers arts prospèrent. C’est à cette période vivante et florissante que naît Arte, fille d’une noble famille, passionnée depuis toujours par le dessin. Cependant, dans une époque où vivre seule en tant que femme est inconcevable, vivre de sa passion l’est tout autant… Arte décide donc un jour de se rebeller contre sa mère qui souhaite qu’elle se marie, et de faire tout son possible pour devenir peintre, en commençant par travailler en tant qu’apprentie dans un atelier ! « Si je dois éprouver du remords, autant le faire en suivant mon cœur. » Voici l’histoire d’Arte, une jeune fille qui, malgré les traditions, décide de devenir peintre !

Lorsque l’on a appris la nouvelle comme quoi Arte allait être adopté en anime, on ne pouvait qu’être heureux. Après tout, ce manga est un véritable coup de coeur traitant d’une époque captivante et de sujets importants. Ce titre disponible chez Wakanim et dont l’ouvrage initial est dans le catalogue de Komikku a su capter toute l’essence de ce matériau de base. On se laisse envoûter par cette Italie où chacun se donne corps et âme pour son métier et où une demoiselle va tenter de briser les codes établis. Un combat qui ne peut que nous fasciner de par la détermination d’Arte et tous les gens qui gravitent autour d’elle. Chaque pas qu’elle fait est alors un véritable bonheur pour le spectateur que l’on est. Des petites victoires qui nourrissent l’espoir de la voir devenir artiste.

Appare-Ranman!

Appare Ranman-printemps

Synopsis :

La fin du 19e siècle marque le début d’une nouvelle ère prête à se dévoiler… À la suite d’un accident, Sorano Appare, un ingénieur brillant mais asocial et Isshiki Kosame, un samouraï balèze mais lâche, se retrouvent en Amérique après avoir dérivé depuis le Japon. Afin de rentrer chez eux, les deux compères sans le sou décident de participer à l’« American Transcontinental Race », dont le départ est à Los Angeles sur la côte ouest, et l’arrivée à New York. À bord d’une voiture à vapeur qu’ils ont construite, ils devront traverser des contrées sauvages, se battre contre des rivaux fous à lier, tout en se protégeant de l’environnement et des hors-la-loi… Les deux amis pourront-ils gagner cette course impitoyable et obtenir la récompense afin de rentrer au bercail ?

Pour terminer cette sélection, on reste chez Wakanim avec une série originale dont l’arrêt provisoire nous a profondément attristé. Il s’agit de Appare-Ranman qui nous conte le formidable voyage de ces deux Japonais dans une Amérique en plein bouleversement. Tous les ingrédients sont là pour nous offrir une virée incontournable. Qu’il s’agisse du traitement et de l’écriture de chaque personnage, de l’univers mis en place ou même des lieux que l’on visite, tout est minutieusement pensé pour que l’on soit totalement emporté par les préparatifs pour une course qui restera dans les mémoires. Une série qui prône avant tout le fait de prendre son destin en main et de ne pas laisser les traditions décider pour nous.

Voilà qui termine cette liste des coups de coeur anime de ce début de printemps. On espère que cela vous aura donnez envie de jeter un oeil sur ces sagas qui ont encore de beaux jours devant eux. Si l’on est triste de voir certaines de ces séries s’arrêter brusquement, on sait qu’il faudra juste être patient et que la santé prime avant tout. On remercie d’ailleurs les studios, mais aussi Wakanim, Crunchyroll et ADN de continuer à nous proposer des aventures aussi formidables. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *