yureka (2)

Yureka tome 5 et 6 : Lost Saga dévoile son potentiel

Il n’y a pas à dire, il est difficile de parler de nouveautés mangas en cette période compliquée. Malgré tout, on a quand même pu trouver une série que l’on a continué de lire et qui a su transformer les bonnes impressions que l’on avait en une parfaite réussite. C’est du côté de chez Meian que l’on va aller aujourd’hui et plus particulièrement dans le monde de Yureka. Si l’on a déjà pu évoquer le cas des quatre premiers tomes auparavant, on s’est dit que l’on allait continuer au vu de la qualité des deux volumes que l’on a pu lire. En réalité, on ne s’attendait pas à ce que ce récit prenne ce chemin et va donc agréablement nous surprendre de par son intensité, ses scènes d’actions incroyables et surtout l’intelligence et la cohérence qui se cache derrière ce jeu. Une virée en compagnie de la bande à Lotto qui sera même parvenu à nous faire frissonner au vu de la qualité de ce tournoi qui finit en apothéose. Les bases d’un nouvel arc qui promet encore de grandes choses et dont il est intéressant d’analyser certains détails. On espère donc que vous êtes prêts pour assister à une compétition féroce.

Le tournoi continue

yureka-potentiel

Un secret bien gardé.

Yureka, scénarisé par Soo Hee Jun et dessiné par Kim Yun Gyeong, s’était arrêté alors que le tournoi pour fêter la prochaine mise à jour venait de débuter. C’est durant cet événement qui allait désigner les candidats pour la chasse au roi démon que de nombreux noms se démarquèrent. Bien sûr, Lotto a fait tout ce qui était possible pour pouvoir aller le plus loin possible. Son duo avec Yureka lui a donc permis de se rendre jusqu’en demi-finale face à la jeune demoiselle avec laquelle il s’était disputé au moment de l’inscription. Accompagnée de son fidèle gardien, la prêtresse comptait bien prouver que même les PNJ de ce monde pouvaient être d’une grande aide et surtout se rapprocher sensiblement de ce que cela signifie que d’être un être humain. Un combat endiablé débute alors que Lotto profite de sa partenaire pour réveiller une bonne partie de son potentiel. L’ensemble de l’assemblée reste bouche bée devant l’intensité de cet affrontement qui n’a rien à envier aux plus grands noms du serveur. Pourtant, peu de personnes savent véritablement ce qui se cache derrière la puissance de la camarade de Jangkun. Un maître d’épée qui surprend même ceux ayant déjà atteint ce rang si prestigieux.

Parmi ceux qui contemplent cette lutte avec attention se trouvent Boromir et Adol. Les deux autres équipiers de la bande à Lotto ont beau espérer voir leur ami se démarquer, leur attention est aussi portée sur leur propre confrontation. Faisant partie des deux tandems de l’autre demi-finale, ils vont devoir se confronter à Aradon et au mystérieux Alpha. Un duo redoutable et qui est bien loin de se conformer aux standards que l’on peut voir au sein de ce VRMMO. Ce tournoi pourrait bien être l’occasion pour chacun de démontrer que Lost Saga ne se cantonne pas aux quelques règles propres aux jeux de ce genre. A travers tous ces concurrents, ceux sont toutes les possibilités de cet univers qui s’expriment et montrent le potentiel infini de ces terres. La question maintenant est de savoir qui parviendra à se hisser jusqu’à la finale et surtout qui ressortira vainqueur de cette compétition. Tous ont le regard qui se porte vers l’horizon en espérant que ce second foyer qu’est Lost Saga puisse leur réserver encore de belles surprises. Ils ne se doutent absolument pas qu’une terrible tempête se rapproche d’eux et pourrait bien changer totalement la face de ce jeu. Tout n’est plus qu’une question de temps avant que les ténèbres se rapprochent de ces jeunes héros.

Si l’on avait déjà pu évoquer l’immense potentiel se dégageant de cet environnement que l’on parcourait en compagnie de nos nouveaux amis, ces deux tomes ont su nous surprendre grandement. En effet, Yureka nous délivre ici une preuve qui montre parfaitement à quel point tout a été pensé de manière à sublimer ce terrain de jeu pour les divers personnages que l’on rencontre. Une terre aux possibilités infinies et qui n’a de cesse de grandir et de transformer l’impossible en réalité. Un jeu pas comme les autres et qui nous séduit de plus en plus.

La face cachée de ce jeu

Alors que l’on était resté dans le domaine du shônen classique au départ, on avait tout de même pu percevoir le potentiel de ce titre et de son univers. Ainsi, il avait été grandement évoqué dans les deux précédentes lectures l’importance que revêtait le rôle des PNJ qui parvenaient à troubler autant le joueur que le lecteur de par leur humanité. Ici, on va prendre conscience d’un élément en particulier qui va totalement changer notre vision de cet environnement. Comme on le sait, Lost Saga est un VRMMO qui a des règles précises comme n’importe quel jeu vidéo. Pourtant, certains événements et actions des joueurs vont surprendre durant ce tournoi. En effet, certaines techniques ou mêmes certains objets auront tout l’air d’être des bugs aux yeux de l’assemblée alors qu’en réalité tout cela fait partie intégrante de cette expérience vidéoludique. De par un simple flashback, l’organisateur de cette compétition va nous prouver que les possibilités de cet univers sont bien loin de se cantonner aux quelques frontières que les gens se sont mis. Ce que certains pensent n’être que des problèmes de développements s’avèrent être des éléments clés permettant à la progression, à l’évolution et à l’enrichissement de ce monde informatique.

On voit donc Lost Saga d’un autre œil en comprenant que ce lieu est bien loin de se formaliser à tout ce que l’on peut connaître. En réalité, tout a été pensé de façon à ce que ce soient les joueurs qui puissent en découvrir tous les secrets. Cela provoque donc une source constante de surprises bienvenues car permettant de renouveler constamment notre intérêt pour la structure même de ce système. Alors que certains pourraient crier à la triche en voyant ce que certains participants sont capables de faire, on y voit surtout une occasion pour eux de montrer à quel point ils aiment ce jeu vidéo et qu’ils ont réussi à l’apprivoiser à leur manière. De plus, le fait que l’on n’a pour l’instant abordé que la partie émergée de l’iceberg ne fait qu’accentuer notre envie de savoir ce qu’il est possible de faire d’autres sur ces terres. Notre curiosité est alors piquer à vif tandis que l’on s’imagine tout un tas de scénarios probables. Une bien belle manière de sublimer ce récit tout en appelant le lecteur à faire preuve de son imagination pour construire sa propre vision des choses. Un changement notable qui influence autant les personnages que nous-même.

Bien sûr, Yureka ne serait pas ce qu’il est sans des confrontations dantesques qui nous explosent la rétine. Sur ce point-là, ces deux volumes arrivent parfaitement à satisfaire notre soif de combats et vont même aller encore plus loin. La baston où tout est une question de puissance n’a nullement sa place ici et l’on va donc assister à des affrontements bien plus épiques de par leur aspect stratégique et les rebondissements propres à chaque match. L’élite de ce jeu va alors prendre un malin plaisir à montrer pourquoi ils sont considérés comme les meilleurs de Lost Saga.

Des combats haletants

yureka-baston

Il ne rigole pas.

Si l’on avait déjà pu assister auparavant à des affrontements forts divertissants, cela n’est absolument rien en comparaison de ce que l’on a pu voir au cours de ces deux volumes. Plus que de simplement nous offrir un déferlement de puissance, ces luttes vont bien plus loin que cela. En réalité, il y a une véritable dimension stratégique à chacune de ces confrontations. La victoire ne repose pas uniquement sur la maîtrise de ses compétences ou bien la démonstration de force des plus redoutables guerriers et mages. Il faut que chacun fasse preuve d’un certain intellect pour mettre en place une tactique pouvant rivaliser avec celle de l’adversaire. Un point très important, car il permet de nourrir le suspens concernant l’issue de chacune de ces rencontres. Jusqu’à la dernière seconde, on ne sait jamais qui va gagner et cela ne fait que rajouter du piment à ces passages qui se gravent profondément dans notre esprit. En plus de cela, il y a aussi bien plus de choses qui s’expriment dans ces épreuves de force. Outre cette envie d’aller bien plus loin que le simple bras de fer, ces chocs vont aussi nous ouvrir de nombreuses fenêtres concernant la richesse de cet univers. Un florilège d’éléments qui montre à quel point l’auteur a pensé à chaque détail.

On peut par exemple citer l’attirail de chacun des participants qui empruntent à diverses mythologies ou références. Rien qu’à travers ces objets que l’on pourrait qualifier de cheatés se trouvent une bonne partie de l’immensité propre à ce monde en constante expansion. Cela ajoute ainsi un côté encore plus dynamique à chaque duel où l’observation est souvent plus payante que de simplement foncer dans le tas. Ce qui est aussi remarquable, c’est à quel point l’auteur a su briser les barrières propres aux limites de niveau de ce jeu. En effet, rien qu’en voyant deux combattants ayant le même job et le même niveau, on se rend compte que cela ne signifie absolument pas qu’ils sont de forces égales. Bien au contraire, c’est dans ces instants que l’expérience et surtout la manière de jouer sont les éléments-clés permettant de départager le gagnant du perdant. On entre alors dans la quintessence de ces confrontations où chacun porte ses propres idéaux quant à sa manière de profiter de Lost Saga. En seulement quelques secondes, on en prend plein les yeux et on est autant admiratif devant l’ampleur de cette confrontation que du nouveau visage que nous montre la plupart de ces protagonistes qui rythment ce conte.

Yureka va donc au-delà de toutes nos espérances à travers ces deux volumes qui nous montrent réellement tout ce qu’il est possible de raconter à travers un simple événement. Une écriture soignée et percutante qui va non seulement nous divertir, mais aussi ouvrir ce monde qui était déjà conséquent. On se laisse alors à rêver de toutes les aventures possibles au sein de ces contrées et c’est là que tient toute la force de ce titre. Une oeuvre qui repousse constamment les frontières pour nous emmener dans un univers aux richesses innombrables.

Yureka prépare son assaut

Si vous avez lu nos précédentes chroniques concernant Yureka, vous savez que l’on attendait beaucoup de cette saga. Après nous avoir posé les bases et surtout présenté les divers individus que l’on allait suivre, cette série a commencé à développer son intrigue par quelques petits éléments. Un bon moyen de continuer à nous plonger dans ce monde captivant tout en tissant le fil rouge que l’on allait suivre. De plus, l’oeuvre pouvait aussi montrer un visage plus sérieux sur de nombreux points en abordant des sujets pertinents et en concordance avec cette aventure que l’on voyait s’étoffer. Cependant, ces deux nouvelles virées auront été l’occasion de développer deux points particulièrement importants de ce périple et surtout de faire tomber le décor de fond pour laisser la place à une fresque bien plus grande. On se perd alors avec délectation dans tout ce qui pourrait naître sur ces terres en terme de surprises, de techniques, d’adversaires ou même d’histoires. Sûrement les deux tomes les plus captivants depuis le début de la licence.

Vous l’aurez donc rapidement compris, on est toujours autant séduit par Yureka qui va même se transformer en un très beau coup de coeur de par les deux aspects que l’on a traité plus haut. C’est donc avec toujours autant de joie et de plaisir que l’on recommande cette licence qui nous tient rapidement en haleine. Rien que par ses confrontations épiques ou même le potentiel propre à Lost Saga, cet ouvrage peut facilement plaire à un large public. Outre cela, il est très difficile de ne pas succomber à l’humour de nos trois camarades qui fait souvent mouche et nous permet de sourire tout au long de cette lecture. Bien entendu, il est improbable pour nous de finir une aventure littéraire sans nous poser tout un tas de questions pour le futur de ce titre. Est-ce que l’avènement du roi démon va bouleverser l’équilibre de ce monde ? Qu’est-ce qui est en train de se manigancer dans l’ombre ? Lotto parviendra-t-il à atteindre un nouveau stade dans sa quête pour devenir le meilleur mage qui soit ? On est impatient de savoir ce qu’il va se passer et l’on va de ce pas se jeter sur la suite.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti sur ces deux volumes de Yureka. Trouvez-vous que l’on attaque un arc particulièrement intéressant ? Avez-vous apprécié ce tournoi ainsi que les divers personnages que l’on a pu y rencontrer ? Pensez-vous que nos héros seront suffisamment prêts pour faire face à la tempête qui s’approche ? Quel est votre joueur préféré parmi tous ces grands noms ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette épopée ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ces thématiques. 🙂

© 2000 Son Hee Jun / Kim Yun Gyeong (manhwaga), Haksan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *