Duel-L

Un profond trauma : la fin d’un duel de légende

Pour continuer notre semaine thématique autour de ces scènes marquantes et tragiques que l’on a pu vivre au sein de certaines œuvres, on souhaitait parler d’un duel de légende. En effet, jusqu’à maintenant on s’attardait sur des moments d’une profonde tristesse, mais qui ont aussi permis aux divers personnages d’avancer sur leur propre route. Des souffrances souvent terribles, mais qui ont permis à une série de grandir et de marquer l’oeil du spectateur. Cependant, il existe aussi des instants semblables qui servent tout bonnement à mettre un terme à des confrontations que l’on espérait voir continuer. Vous l’aurez donc compris, mais aujourd’hui on va s’arrêter quelques minutes sur Death Note. Ce manga a su se hisser parmi les grands titres du genre et à devenir même culte. Nous tenant en haleine de par un scénario haletant et surtout une écriture soignée, la déchéance de Light Yagami en a captivé plus d’un. Cependant, cet ouvrage n’aurait pas été ce qu’il est sans l’affrontement qu’il y a eu entre le détenteur de ce carnet et sa némésis en la personne de L. Il est donc grand temps de voir comment une mort peut subitement mettre un terme à l’un des plus grands face-à-face qui puissent exister.

Un affrontement haletant

Ce qu’il faut d’abord retenir de ce moment, c’est toute la construction qu’il y a eu en amont pour mettre ce duel sur un piédestal. En effet, Light nous était montré comme un cerveau hors pair que rien ne pouvait arrêter. Que cela soit la police ou même les organisations mondiales ne pouvaient rien faire contre lui. Le récit cherchait donc à nous montrer à quel point cet adolescent brillant pouvait s’avérer être une menace de taille pour le monde entier. Si l’on était d’accord ou non sur sa croisade contre le crime, on ne peut nier l’intellect de ce garçon qui n’allait être stoppé que par l’arrivée d’un homme. Au même titre que Moriarty a Sherlock comme rival, celui que l’on nomme Kira allait trouver un adversaire de taille à travers une simple lettre. L va rapidement se présenter comme un ennemi de poids face à la soi-disant toute puissance de cet ange de la mort. En seulement quelques coups sur l’échiquier, l’individu dont on ne connaîtra le visage que bien plus tard va réussir à cerner les pouvoirs, mais aussi les limites de notre protagoniste principal. Un surprenant revirement de situation qui ne fut pas pensé pour brider les capacités de Light, mais au contraire sublimé l’ensemble de cette histoire. C’est en trouvant cet opposant digne de ce nom que la confrontation va prendre une toute autre tournure.

Pour la première fois, notre adolescent va enfin se trouver dos au mur et cela ne va faire que renforcer son désir d’imposer sa vision des choses. Rien que sur le plan de la stratégie, l’arrivée de cet inconnu va permettre d’affiner chaque plan que cela soit des deux côtés. L devient donc l’élément-clé obligeant son adversaire à prendre réellement son envol. En tant que témoin silencieux de cette bataille qui fait rage, on ne peut qu’avoir l’estomac noué en nous demandant qui sera le premier à perdre la face ainsi que la vie. Tout se joue sur le premier qui découvre l’identité de l’autre. Une immense partie du jeu du chat et de la souris où les rôles ne vont avoir de cesse de s’inverser. De plus, cela ne concerne que la première partie de leur duel qui va redoubler d’intensité au fur et à mesure que l’on progresse dans le récit. Sans même se voir, les deux joueurs parviennent à observer les coups de chacun et à établir une parade efficace. Il n’y a en réalité que le spectateur et le lecteur qui ont le droit d’avoir une vue d’ensemble sur cet échiquier qui prend des proportions inimaginables. Pourtant, leur rivalité va aussi prendre un chemin surprenant à un moment précis du scénario et ainsi accentuer le rythme de ce duel haletant.

Alors que tout le début de Death Note mise énormément sur cette volonté de cacher son visage, la seconde partie va totalement briser cela. Les deux prédateurs se rapprochent inéluctablement de leur proie et cela engendre une lutte encore plus pesante pour l’auditoire qui écoute et observe attentivement chaque geste et décision des deux principaux acteurs de cette pièce. On s’apprête alors à connaître le point culminant de ce conflit qui oppose deux des plus grands génies du monde du manga.

Death Note-Duel

Ne jamais lâcher sa proie.

Une rivalité terrifiante

Comme dit un peu plus haut, alors que la première phase de ce duel nous offrait déjà un suspens incroyable, cette rivalité va rapidement se transformer. C’est au moment où Light et L vont se croiser pour la première fois à visage découvert que l’on va se dire que tout n’est plus qu’une question de temps. En plus d’apporter une certaine précipitation accentuant le danger que l’on peut ressentir, cette rencontre va aussi avoir un autre effet inattendu. Il s’agit de la relation naissante entre ces deux personnages. Pour commencer, il est intéressant de noter que L est quasiment persuadé à chaque instant de l’histoire que Light est Kira. Bien sûr, il ne peut pas le prouver et il s’agit juste de ce que l’on pourrait appeler l’instinct du détective. Pourtant, plus qu’une vague sensation, ce ressenti va surtout montrer la perspicacité de cet homme qui est malheureusement obligé de se conformer aux règles pour pouvoir effectuer la capture de sa cible. Ainsi, on avance constamment en observant cette épée de Damoclès se rapprocher de la tête du porteur du Death Note. Cela permet autant de s’inquiéter pour l’avenir de notre tueur que d’ajouter une excitation bienvenue qui ne fait que renforcer l’aura autour de ce duel.

C’est là que l’on va rentrer dans les petites subtilités de ce lien qui se forge entre ces deux opposants. Ils ont beau être en totale opposition, il n’empêche qu’une certaine forme de respect naisse à l’égard de cet adversaire remarquable. Si Light va surtout chercher un moyen d’effacer toutes ses traces et de détruire pour de bon L, ce dernier va avoir des mots bien singuliers. En effet, il va aller jusqu’à dire que Kira est sans doute le seul ami qu’il puisse avoir eu et en sachant pertinemment qu’il y ait de fortes chances pour que cet adolescent soit le vrai coupable. En tenant ce discours, L nous montre aussi qu’il reconnaît le jeune Yagami comme un ennemi de taille qui lui permet de briser sa vie monotone où rien ne parvenait à le toucher. En frôlant aussi près la mort et en se confrontant à ce génie, le détective ressent pour la première fois une joie d’avoir trouvé quelqu’un qu’il peut qualifier comme son égal. C’est pour cela qu’au-delà de cette quête de vérité, ce duel est surtout l’occasion d’assister à la naissance d’une rivalité où le respect est aussi présent, en tout cas d’un côté. On commence alors à envisager ce que pourrait donner la suite du récit si l’un des deux venait à perdre. Une conclusion qui, pour nous, symboliserait tout bonnement la fin de cette aventure et provoque donc une profonde envie de la voir être retardé le plus possible.

Malheureusement, la mort ne peut jamais être évitée et elle va finir par accomplir sa basse besogne. C’est à travers un regard aussi triste qu’inquiet que l’on contemple le plus grand détective de ce monde lâcher son dernier soupir. Un coup de maître de la part de celui désireux de devenir un dieu sur Terre. Cependant, même lui n’aurait pu envisager ce qui allait se passer par la suite en perdant le seul homme qui se soit autant rapproché de lui. Un affrontement qui se conclut alors que l’on reste estomaqué devant cette conclusion surprenante.

Une conclusion tragique pour ce duel

Au final, on se rend compte rapidement que l’on a été tellement emporté par ce duel qui se dessinait devant nous que l’on a eu beaucoup de mal à se dire que c’était la fin. En voyant la stratégie adoptée par Kira et le corps de L tomber à la renverse avant de s’éteindre, on ne pouvait s’empêcher de penser que cela ne pouvait se terminer ainsi. Ce n’est pas parce que la conclusion est mauvaise bien loin de là. Elle souligne parfaitement le fait que Light Yagami sombre de plus en plus dans sa propre folie et qu’il est prêt à effectuer les pires coups possibles pour terrasser son adversaire. Le parfait exemple de la fin qui justifie les moyens et qui va même lui permettre de venir à bout d’un shinigami. Ce qui fait que l’on a tant de mal à digérer cet instant, c’est parce que l’on se dit que l’on aurait aimé le voir perdurer un peu plus. On était tellement envoûté par cette partie d’échecs entre les deux camps que l’on ne s’attendait pas à ce que le coup final puisse venir d’une menace invisible se trouvant derrière L. Une mort qui va permettre de transformer l’adolescent que l’on suivait depuis le début qui rêvait juste d’un monde sans crimes en un être imbu de lui-même et qui n’a aucun scrupule à éliminer des innocents si ceux-ci lui barrent la route.

Ce qui est remarquable aussi avec la fin de ce combat, c’est ce qu’il va entraîner par la suite chez le lecteur et spectateur. Jamais une suite n’aura été aussi discutée que l’arc narratif qui viendra juste après. Cela montre à quel point L a pris une place importante dans notre esprit et que l’on a du mal à imaginer quelqu’un d’autre pouvoir tenir tête à cette figure emblématique qu’est devenu Kira. Un élément révélateur de l’intensité qu’il y a eu entre ces deux acteurs et du fait qu’une bonne partie de cette oeuvre reposait sur cette confrontation qui s’est finalement terminé avec la chute de celui que l’on n’attendait pas. Un revirement de situation très intelligent, car c’est aussi ce qu’il fallait pour que le titre puisse s’inscrire à jamais dans l’esprit des gens. La preuve parfaite qu’une simple scène tragique peut être le fruit de tout un travail en amont et avoir des répercussions sur l’ensemble d’un titre que même son auteur n’aurait pu imaginer. Une disparition qui s’adresse et affecte avant tout à ceux qui ont accompagné ces personnes tout au long de leur face-à-face. Un moment qui n’a rien perdu de sa superbe et concentre toujours autant cette charge émotionnelle forte que peu de séries parviennent à posséder.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce moment crucial de Death Note. Pensez-vous que l’on tient ici l’un des duels les plus emblématiques de la sphère otaku ? Quel est votre meilleur souvenir de cette confrontation ? Croyez-vous que la mort de L aurait dû signer la conclusion de ce manga ? Qu’avez-vous pensé des différents échanges entre ces deux individus ? L aurait-il, selon vous, réussi à percer le secret du seul ami qu’il ait jamais eu ? On reste à votre disposition pour pouvoir parler, débattre et échanger autour de cette série mythique de chez Kana. 🙂

Duel-respect

Un duo d’ennemis légendaire.

© 2004 Obata Takeshi / Ohba Tsugumi, Shueisha

2 Comments

  • Vincent VITTECOQ dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article très bien détaillé ! en effet ce duo d’ennemis légendaire est bien plus complexe que cela comme vous le décrivez !

    C’est un chef d’oeuvre si nous pouvions résumer.

    Au plaisir de vous lire.

    VIncent

    • EspritOtaku dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire ainsi que votre compliment qui nous touche beaucoup.
      Oui, ce duo légendaire dépasse de loin ce que l’on pourrait imaginé au premier abord.
      J’espère que les prochains articles vous plairont ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *