Soul Land T2

Soul Land tome 2 : rien ne vaut l’expérience

Parmi les nombreuses séries que l’on suit, il y a toujours de la place pour des titres qui parviennent à proposer des univers d’une grandeur incomparable. Avec ses deux premières licences, Nazca a parfaitement su nous montrer cela et c’est donc sur l’une d’elle que l’on va revenir. On va parler ici du deuxième volume de Soul Land qui est arrivé il y a quelques jours dans toutes nos librairies. Ce qu’il faut retenir du premier volume était la manière dont il avait de nous inviter dans un monde où tout semblait possible. Un environnement magique et d’une immense richesse que l’on découvrait pas à pas. On se demandait alors comment notre jeune héros allait pouvoir évoluer dans un tel décor avec surtout toutes les connaissances qu’il avait pu accumuler dans son ancienne vie. C’est alors qu’arrive cette suite qui va grandement appuyer cette progression qui va tout simplement nous en mettre plein les yeux. Une avancée marquante et qui apporte énormément au lore de ce conte qui nous fait aller de surprise en surprise. L’heure est donc venue de partir s’entraîner en compagnie d’un jeune homme très prometteur.

Un combat de chaque instant

Soul Land-herbe

Un pouvoir plus puissant s’éveille.

Soul Land, scénarisé par Tangjiasanshao et dessiné par Mu Fengchun, s’était arrêté alors que l’on avait fait la connaissance de Tang San. Cet adepte d’une secte aux nombreux secrets avait bravé un interdit en ayant appris sans autorisation l’un des enseignements cachés de ce groupe. Cela lui vaut de mourir, mais l’histoire ne s’arrête pas là bien au contraire. Il se réveille et se rend compte qu’il a été réincarné dans le monde de Soul Land. De plus, même s’il n’est qu’un enfant dans cette autre réalité, il prend conscience qu’il a gardé toutes ses connaissances de son ancienne vie. Il est donc déterminé à profiter de cela afin de vivre une existence qui puisse enfin correspondre à ses attentes et à être libre contrairement à son ancienne prison. Le savoir est chez lui une source perpétuelle de curiosité et de questionnement qui va lui être utile sur ces terres où tout repose sur les aptitudes magiques de chacun. Alors qu’il est enfin en âge d’avoir un esprit martial pour l’accompagner partout, la cérémonie va prendre une tournure inattendue. En effet, il va devoir se coltiner une herbe bleue argentée qui est considéré comme absolument inutile et incapable. Ce que les gens ne savent pas, c’est que le jeune Tang a un autre atout qui s’est éveillé en lui combiné à une force spirituelle jamais vu chez quelqu’un de son âge.

Il va donc décider de partir pour l’institut qui lui permettra de maîtriser et de peaufiner ses capacités latentes. Cela lui convient parfaitement, car il voit en ses dons innés, les arts martiaux qu’il a appris et les anciens secrets de sa secte l’unique moyen de façonner le futur heureux dont il rêve tant. Cependant, la vie dans cette école est bien loin d’être aussi motivante qu’il l’aurait imaginé surtout quand l’ensemble est régi par un système de castes qui exclut dès lors les élèves de bas rang malgré leur fort potentiel. Malgré cela, son pouvoir va grandement attirer l’attention d’un enseignant qui va voir en lui un étudiant plus que prometteur. Il décide d’emmener son protégé dans la forêt afin que celui-ci puisse directement perfectionner son esprit martial au contact de la faune locale. Malheureusement, le grand maître ne s’attendait pas à tomber sur une créature aussi redoutable qu’un serpent Mandala. Si le vaincre serait une aubaine pour son apprenti, la victoire est bien loin d’être acquise. Il va maintenant falloir décider pour ce duo si cela est un pari qui vaut le coup de mettre sa vie en jeu ou non. On pourrait bien arriver à l’aube d’une nouvelle ère où un jeune garçon risque fort de faire trembler les fondements de cette société.

Ce qui fait la grande force de ce deuxième tome de Soul Land vient de l’évolution et la progression des divers personnages que l’on rencontre. On sent que le côté scolaire est avant tout un prétexte pour voir les immenses prouesses de ces jeunes pousses prometteuses. On est alors subjugué par le spectacle qui nous est offert et qui n’est qu’une infime partie de tout ce qui peut nous être conté. Un aperçu qui captive notre regard et nous laisse imaginer tellement de scénarios probables pour la suite sans oublier de nous offrir quelques révélations.

Un entraînement aux multiples possibilités

C’est vraiment ce qui est remarquable dans les deux licences que propose cet éditeur. Chacune de ses séries arrive à nous faire imaginer tout un tas de chemins probables et à enrichir sans cesse leur univers. Soul Land est un très bon exemple de ce cas de figure étant donné que chaque notion que l’on apprend concernant la manière pour Tang de s’entraîner permet d’accroître les possibilités. D’ailleurs, ce second volume s’axe énormément sur cette formation qu’il suit et qui montre qu’au-delà de ses compétences, c’est avant tout son mental et sa détermination qui font de lui un élève pas comme les autres. Bien sûr, le fait d’avoir gardé ses connaissances de son passé l’aident beaucoup, mais cela n’aurait servi à rien s’il n’avait pas cette envie irrépressible de s’améliorer. Cela se ressent grandement à de nombreuses reprises et insuffle un profond respect de la part du lecteur à l’égard de ce garçon qui lutte ardemment pour se construire un avenir radieux et aussi rabattre le bec de tous ceux qui osent le prendre de haut. En effet, il y a toujours cette thématique des classes qui anime le récit en arrière-plan. Cela s’exprime autant à travers notre ancien membre de la secte que chez sa camarade qui va aussi nous étonner tout au long de son apparition.

Cette lecture va donc autant reposer sur une écriture soignée de ces divers protagonistes que de placer quelques petits éléments venant titiller notre esprit. On assiste alors à des rencontres inattendues et qui nous font nous poser un tas de questions concernant ce qui est réellement en jeu. On se rend compte alors que l’auteur prend un malin plaisir à capter notre attention de par les progrès de ces jeunes pousses afin de rendre chaque révélation ou surprise encore plus impactante dès lors qu’elles apparaissent. Une très bonne maîtrise de la narration qui est aussi due en grande partie au fait que les lois qui régissent ce monde ont beau être complexe, on a une grande facilité à les assimiler. Au même titre qu’un bon vieux rpg, notre regard est totalement hypnotisé en voyant la montée en puissance de ces étudiants qui est autant physique, spirituelle et mentale. De plus, on sait pertinemment que ce que l’on a vu n’est qu’une infime partie de ce que ce récit peut nous proposer. Cela ne fait que nous happer un peu plus dans ce conte qui nous fait des promesses incroyables. Une aventure qui semble n’avoir pour seule barrière que celle de notre imagination et ça c’est quelque chose de bien difficile à mettre en place et qui anime à la perfection le coeur de cette épopée.

Après avoir assisté à toutes les actions de notre héros ainsi que de sa nouvelle partenaire, on se demande bien quelle sera la prochaine étape de Soul Land. Les capacités propres à ce jeune homme ne cessent de croître et d’aller à l’encontre de tous les pronostics que l’on peut faire à son égard. Ainsi, on est constamment surpris par cette surenchère qui montre que ce que l’on croyait pour acquis n’est en réalité la vision que du plus grand nombre. Le commun des mortels qui s’apprêtent à voir l’arrivée d’un guerrier qui pourrait bien chambouler les fondements de ce monde.

Soul Land peaufine ses personnages

Soul Land-halo

Le début de l’entraînement.

Soul Land accomplit tout ce que l’on pouvait espérer de lui et va même bien plus loin que ce que l’on attendait. Si l’on était interloqué de voir comment Tang allait bien réussir à s’en sortir face aux défis qui se dressent devant lui, on fut agréablement surpris de voir à quel point il a transformé ce qui pouvait être une faiblesse en une force redoutable. Il n’y a pas un seul instant où l’on n’a pas cette impression que la légende de ce garçon s’écrit. En réalité, on a vraiment la sensation d’être un témoin privilégié en observant tous les combats qui mènent et qui le guident vers l’avenir qu’il aimerait tant concrétiser. Même si le chemin s’annonce particulièrement long, cette seconde escapade nous prouve qu’il a tous les outils en main pour se hisser au sommet et surtout faire taire les mauvaises langues qui ne parlent que de puissance et non de maîtrise. Cela est aussi valable pour tous les personnages qui gravitent autour de lui et dont l’auteur parvient à insuffler une sympathie qui nous touche. Un second voyage qui aura été particulièrement intéressant de par le développement des personnages et surtout la projection que l’on peut se faire de ce qu’il arrivera par la suite. Une lecture qui mêle habilement humour, action et ingéniosité dans sa narration basée avant tout sur la progression et l’amélioration de ces étudiants.

C’est donc toujours un grand oui pour cette série qui suit le chemin tracé par son prédécesseur tout en gardant continuellement cette volonté de faire réagir la créativité du lecteur. Il n’y a pas une seule seconde où l’on se demande comment on réagirait dans une telle situation et quel pourrait bien être le sentier que l’on prendrait. Ainsi, cette épopée est autant celle de Tang San qu’un peu celle du spectateur qui se projette à la place de ce héros en se questionnant sur ce que l’on aurait pu vivre comme périple. Une licence qui parvient à nous donner cette sensation de faire partie intégrante du voyage sans pour autant zapper tous ces petits détails qui peuvent sembler anodins, mais qui contribuent pleinement à l’immersion que l’on ressent. Un excellent divertissement qui, telle cette herbe bleue argentée, continue de grandir jusqu’à ce qu’il puisse, on l’espère, atteindre des sommets inégalés. Maintenant, on est en droit de se poser plusieurs questions concernant le futur de cette histoire. Jusqu’où pourra aller l’évolution de notre jeune protagoniste ? Allons-nous le voir devenir un guerrier digne de ce nom dont la légende retentira sur l’ensemble de ces terres ? Quels seront les prochains défis qui l’attendent ? On a hâte de savoir la suite de tout cela.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce second volume de Soul Land. Croyez-vous que Tang San pourra dépasser les plus grands combattants de ce continent ? Pensez-vous que l’on va croiser d’autres personnages pouvant lui mettre des bâtons dans les roues ? Selon vous, quel est le plus grand obstacle que devra franchir ce jeune homme ? Quelle serait, à votre avis, la prochaine amélioration qu’il pourrait acquérir ? Quelles sont vos attentes pour la suite de cette saga ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2011 Mu Feng Chun / Tang Jia San Shao, Changjiang Press

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *