Assistant Assassin T2

Assistant Assassin tome 2 : aussi barré que captivant

En ce milieu de semaine, on s’est demandé quel serait le titre que l’on allait pouvoir aborder. Il faut dire que l’univers du manga est si riche qu’il est aisé de s’y perdre avec délectation. Pourtant, il y a tout de même une oeuvre qui a su retenir notre attention lors de notre dernier passage chez notre libraire. Une suite que l’on attendait avec beaucoup d’impatience et qui provenait tout droit du catalogue d’Omaké Manga. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’Assistant Assassin dont le deuxième volume a fait son apparition il y a seulement quelques jours. Alors que l’on avait beaucoup apprécié notre première excursion en compagnie de Asakura, on se demandait comment le récit allait bien pouvoir évoluer au fil du temps. Cette seconde virée répond en grande partie à cette question et de manière plus que surprenante. A l’image de son synopsis, cette lecture prend un chemin à la fois barré et captivant qui apporte aussi une certaine réflexion à travers la dualité propre à notre anti-héros. On espère donc que vous êtes prêts à assister de nouveau au calvaire de ce jeune homme qui ne trouve un exutoire que dans son autre travail.

Un nouveau chapitre du Mouton rouge

Assistant Assassin-travail

Un travail bien éreintant.

Assistant Assassin, imaginé par Hiromasa Okujima, s’était arrêté alors que l’on avait fait la connaissance de notre cher Mouton rouge. Cet assistant de mangaka le jour se transformait en dehors de son travail en un tueur à gages d’une redoutable efficacité. Une double vie qu’il menait en faisant de son mieux pour ne pas laisser son secret être dévoilé. Surtout que son rêve n’a rien à voir avec les tueries qu’il commet. En effet, son objectif est de donner le sourire aux gens à travers ces oeuvres. Un but fort louable, mais qui s’avère être compliqué à réaliser à cause d’un souci précis. Cet assistant ne semble n’avoir pas le moindre talent pour créer une histoire qui puisse être simplement intéressante. Asakura a beau subir de nombreux revers, cela ne l’empêche pas de vouloir persister dans cette voie malgré les dires de son entourage. Pour lui, dessiner s’avère bien plus complexe et éprouvant que d’ôter une vie. D’ailleurs, ce second job est avant tout là pour lui permettre de payer les factures et ainsi pouvoir profiter pleinement de son quotidien sans manquer de rien. Cependant, son existence va être bousculée le jour où il va croiser la route de celui que l’on surnomme le Corbeau blanc. Faisant aussi partie du NAS, ce dernier aime à penser qu’il est le meilleur dans ce domaine.

Pourtant, sa rencontre avec le Mouton rouge va lui démontrer que l’on trouve toujours quelqu’un de plus fort que soi. Alors qu’ils se retrouvent à devoir collaborer quelques instants, ils pensaient que leur chemin ne se croiserait plus jamais. C’était sans compter le destin et sa nature capricieuse qui avait un autre plan pour eux. En effet, Asakura pu constater, à sa grande surprise, que son collègue de tuerie était aussi un jeune mangaka en herbe qui venait tout juste de se présenter devant son mentor. Du jour au lendemain, les voilà à travailler aussi ensemble en tant qu’assistant. Deux individus diamétralement opposés, mais qui pourchassent le même rêve qui est de devenir un célèbre auteur. Sur ce point-là, il est clair que Kira a déjà une longueur d’avance en ayant déjà reçu un prix prestigieux. Apprenant vite et faisant preuve d’une redoutable efficacité devant sa feuille, cette aptitude va faire de l’ombre à son nouveau partenaire qui est bien loin d’égaler son talent. De son côté, le Mouton rouge ne met pas longtemps à lui faire comprendre qu’il le domine en tant qu’assassin. Deux maîtres dans leur propre domaine, mais qui aimerait tant égaler l’autre. C’est ainsi que va naître une rivalité entre eux les poussant à dépasser leur limite pour atteindre de nouveaux sommets. Cependant, il faut toujours faire attention à ce qui peut rôder dans l’ombre. On ne sait jamais quand le prédateur pourrait devenir la proie.

Si l’on avait déjà pu largement entrevoir tout le côté barré et brutal d’Assistant Assassin lors de notre première expédition, cette suite parvient tout de même à hausser le niveau. Cela va surtout venir, en grande partie, du formidable travail de l’auteur concernant l’écriture de ces deux mondes que l’on parcourt. Qu’il s’agisse du travail d’assistant ou bien celui de tueur, on a toujours le droit à une cohésion incroyable et étonnante qui permet à l’histoire de prendre une tournure bien plus profonde que l’on n’aurait pu l’imaginer. Une oeuvre bien loin des standards habituels et qui sait comment s’emparer du lecteur.

Un travail soigné des deux mondes

Il n’y a pas à dire, le mangaka sait comment faire pour allier parfaitement ces deux univers qui n’ont absolument rien à voir. Aussi déjanté, grisant que surprenant, Assistant Assassin parvient dans ce second volume à renforcer encore plus le lien qui unit ces deux métiers. Mise à part les quelques révélations dont on a le droit et qui apporte énormément de possibilités pour la suite, on a surtout apprécié les allers-retours que l’on a pu faire en compagnie de notre mouton rouge. En réalité, l’auteur parvient à apporter énormément d’influence d’une facette à l’autre et fait que chacun de ces deux boulots a une importance capitale pour l’épanouissement des deux personnages que l’on suit. Même au travers des quelques échanges qu’il peut y avoir entre leur maître et le discours qu’ils peuvent tenir, on sent presque une confrontation des générations, et cela, surtout au niveau de la technologie. Cela fait que ce manga est bien loin d’être uniquement une expérience hors du commun se basant sur un synopsis pour le moins étonnant. Il y a aussi une profonde réflexion sur le métier de mangaka, sur l’évolution de l’industrie, mais aussi sur tous les travers qu’il peut y avoir autant au niveau de la difficulté d’être édité que l’impact que les fans peuvent avoir jusqu’à ce que cela soit néfaste.

D’ailleurs, il y a une phrase qui revient très souvent et qui souligne parfaitement les dires de cette série. Le monde du manga peut être bien plus cruel et complexe que le boulot d’un tueur à gages. Cela prend presque forme à travers notre personnage principal qui ne cesse de se faire réprimander pour ses erreurs en tant qu’assassin, mais qui affiche une aisance déconcertante à accomplir ses autres besognes. Il y a donc un message de fond très intéressant et pertinent à étudier et qui ne nuit nullement au plaisir que l’on a de lire cette lecture décomplexée. Bien au contraire, l’importance de ses propos va parfaitement se mêler à l’aspect ahurissant de l’oeuvre qui mêle ainsi deux aspects que l’on n’aurait jamais imaginé voir un jour réuni. En plus de cela, on a aussi le droit à notre lot de références qui permettent de satisfaire le fan que l’on est et tout cela donne vraiment envie de s’impliquer dans le récit. Le lecteur a envie de savoir si nos deux jeunes tueurs vont pouvoir réaliser leur rêve ou succomber éternellement à l’appel de ces contrats qui semblent cacher tout autre chose. Un voyage comme rarement on a pu en vivre et qui est autant divertissant à suivre que puissant dans les messages qu’il souhaite transmettre.

Assistant Assassin n’est donc pas qu’une licence cherchant à occuper son public à travers les mésaventures d’un assistant qui passe son temps libre à tuer des gens. C’est aussi une très bonne critique du travail de mangaka qui est amené de manière aussi délirante qu’efficace et permet de ce fait la naissance d’une expérience littéraire originale. Un second volume qui confirme et appuie même encore plus toutes les qualités que l’on avait pu entrevoir dans le premier. A présent, il nous tarde de voir qui va l’emporter entre les deux faces de cette même pièce.

Assistant Assassin rassemble les tueurs

Assistant Assassin - duo

Un sacré duo.

Assistant Assassin est une oeuvre atypique comme rarement on n’en a vu. De par son pitch de base très étrange et loufoque, cette saga commence à montrer le chemin qu’elle souhaite prendre. Ce second tome nous montre en tout cas à quel point la narration, mais surtout la représentation de ces deux milieux servent habilement à sublimer l’histoire. C’est un véritable plaisir que de voir à présent nos deux personnages principaux lutter bec et ongles pour se faire une place dans un environnement aussi hostile avant d’exprimer une autre partie de leur “art” en dehors de leur travail officiel. En ce qui concerne l’action, celle-ci reste explosive et finement orchestrée à tel point que l’on reste silencieux afin de laisser à ces maîtres en la matière le soin de laisser exprimer leurs compétences. Des combats endiablés et qui ne font que se renforcer au vu de la fin de ce second volume qui va vraiment poser une épreuve de taille pour ces tueurs qui semblaient invulnérables. Une manière de briser cette aura pour être encore plus immergé dans le récit et voir naître en nous un sentiment de crainte à leur égard. Le prélude à un véritable ballet mortel où l’amour du manga va grandement influencer les confrontations à venir.

C’est donc toujours un grand oui pour Assistant Assassin qui nous donne un second acte encore plus palpitant que le premier. Autant sur le fond que sur la forme, ce conte ne cesse de nous avoir et de nous marquer. L’aventure ne fait que commencer pour ces deux hommes qui pour avoir la chance de réaliser leur souhait ont décidé d’emprunter une voie bien obscure. Si vous avez aimé le premier tome où que vous cherchez une lecture aussi épique que pertinente dans ses thématiques alors on ne peut que continuer de vous recommander cette licence. Un enrichissement bienvenu et qui joue toujours pleinement la carte du délire autour du mélange assassin et auteur sans que cela ne devienne redondant. A cela s’ajoute aussi un dessin toujours aussi soigné et qui souligne autant les difficultés de la vie de mangaka, les expressions faciales que la brutalité des contrats. Le plaisir est donc au rendez-vous ainsi que de multiples autres questions dont on espère avoir prochainement des réponses. Qui se cache réellement derrière cette menace ? Le mouton rouge décidera-t-il finalement de changer son fusil d’épaule concernant ses tentatives de dessins ? Qui est l’administrateur du site ? Quel monde va finir par l’emporter sur l’autre ? En attendant, on va prendre notre mal en patience.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce second volume d’Assistant Assassin. Avez-vous aimé la manière dont l’auteur joue avec les deux facettes de son récit ? Croyez-vous que l’on aura le droit à d’autres affrontements grandioses par la suite ? Quel est, selon vous, l’ampleur de la menace qui s’annonce à l’horizon ? Pensez-vous que nos deux amis parviendront à accomplir leur rêve ? Qu’attendez-vous de la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2018 Okushima Hiromasa, Akita Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *