Demon Slayer T9

Demon Slayer tome 9 : trouver sa voie

Après avoir plongé dans un monde de fantasy et avoir aussi évoqué une oeuvre atypique et brutale, on s’est demandé quel serait le titre que l’on allait pouvoir aborder en ce jeudi. Finalement, notre choix s’est porté sur une sortie très récente d’une licence qui ne nous a clairement pas déçu depuis son commencement. C’est donc chez Panini que notre regard s’est porté avec le neuvième volume de Demon Slayer. Ce hit en puissance n’a eu de cesse de grimper les échelons un à un pour pouvoir offrir une épopée unique et surtout fascinante. Après un précédent tome fort en émotions et en confrontations, on a pu découvrir le début d’un tout nouvel arc narratif. C’est en compagnie d’un tout nouveau pilier que l’on aborde cette lecture inédite qui a su faire appel à tout son talent pour nous délivrer une partie fort intéressante. Se basant avant tout sur trois points principaux, cette dernière escapade en date a su nous faire passer par tout un tas d’état alors que l’on suivait avec joie les péripéties de ce groupe hors du commun. Il est donc grand temps de mener l’enquête dans un lieu qui va marquer nos chers camarades.

Une mission périlleuse

Demon Slayer T9 pilier

Quel pilier singulier !

Demon Slayer, imaginé par Koyoharu Gotouge, s’était arrêté alors qu’un terrible drame avait eu lieu lors de leur précédente mission. En effet, le pilier des flammes avait tout donné pour vaincre son adversaire, mais il avait fini par rendre l’âme à la suite d’un terrible affrontement. Encore profondément marqués par cette perte, les trois amis n’eurent nullement de s’apitoyer sur leur sort que déjà une nouvelle tâche leur était incombé. Il fallait qu’ils assistent Tengen Uzui, le pilier du son, dans son enquête au coeur du quartier des plaisirs de Yoshiwara. En effet, il semblerait que de nombreuses disparitions furent notées concernant les diverses concubines présentes sur les lieux. Tout semble indiquer qu’un démon aurait fait de cette zone son fief et il était du devoir des pourfendeurs de l’en déloger. Afin de préparer au mieux le terrain, Tengen avait au préalable demandé à ses trois épouses kunoichis de partir en reconnaissance et d’infiltrer les plus grandes maisons closes de la zone. Cependant, au grand dam de ce dernier, aucune d’entre elles n’avait donné de nouvelles. Elles étaient portées elles aussi disparues et il était donc vital à ses yeux de partir à leur rescousse. C’est donc ainsi que ce groupe fut formé afin d’inspecter les environs pour récolter la moindre information utile.

Malheureusement, un problème de taille va venir se dresser devant ces guerriers. Comment enquêter dans ce genre d’établissement sans éveiller le moindre soupçon ? Le pilier du son avait déjà paré à toute éventualité et décida de travestir ses trois nouveaux sous-fifres qui semblaient ravis. A présent, tout est une question de temps afin de remonter la piste de cette proie qui semble encore faire des ravages au sein des femmes du quartier. La vitesse, mais aussi la discrétion est de mise pour espérer relever l’identité de ce monstre qui se cache parmi les hommes. Une mission bien complexe surtout au vu du caractère de ces trois épéistes qui ne sont pas réputés pour leur tact. Le prédateur pourrait ainsi devenir la proie s’ils ne font pas attention à ce qui se trouvent derrière eux. La tension est alors à son maximum tandis que personne ne sait si les concubines qui se sont volatilisées sont encore vivantes ou non. Une course contre la montre qui pourrait bien aussi permettre à Tengen de montrer à ces jeunes pousses la différence entre eux et un véritable pourfendeur de démons. Ce quartier symbole de plaisir pourrait bien se voir entaché du sang de nombreuses victimes alors que la traque ne fait que commencer.

Ce qui fait la force et l’intérêt de ce neuvième tome de Demon Slayer vient surtout de sa construction. En réalité, on pourrait clairement diviser cette lecture en trois grandes parties qui apportent toutes quelque chose au lecteur qui se délecte de cette aventure. Entre présentation de nouveaux personnages, fous rires et surtout action trépidante, il se passe beaucoup d’événements en seulement quelques pages. Un ouvrage qui fait la part belle à l’excitation de la confrontation et à la personnalité surprenante des acteurs jouant sur cette scène dont on ne peut détourner le regard.

Un passage épique et intéressant

On va le dire rapidement, ce tome n’est pas celui qui amène le plus d’éléments à l’intrigue. Pourtant, cela ne l’empêche pas d’être divertissant bien au contraire. Le nouvel arc narratif qui vient juste de débuter va surtout être l’occasion pour le lecteur de faire plus ample connaissance avec un autre pilier. Alors que l’on avait déjà pu s’extasier à de nombreuses reprises de la puissance de ces combattants, c’est encore une fois une belle démonstration que l’on peut observer. Si l’on est aussi obligé de sourire en voyant le caractère plus qu’atypique de ce ninja à la force implacable, les rires finissent rapidement par disparaître pour ne laisser place qu’à un émerveillement sans borne. Ce passage va ainsi miser d’abord sur son côté humoristique dont l’efficacité n’est plus à démontrer avant de passer véritablement aux choses sérieuses. On rentre alors dans un rythme bien plus effréné au fur et à mesure que l’enquête mené par nos héros atteint son point culminant. En une fraction de seconde, on est plongé au coeur de l’action et cela est sûrement l’un des moments les plus importants de ce nouveau volume de Demon Slayer. En un enchaînement de combat, l’auteur va nous donner une toute nouvelle vision du danger, mais aussi des progrès de nos compagnons.

Alors que l’on avait pu être témoin précédemment de la différence pouvant séparer notre trio à l’élite des pourfendeurs, on se rend compte maintenant que l’écart se réduit peu à peu. S’il y a encore un long chemin à faire, on sent que nos trois trublions parviennent peu à peu à trouver leur propre voie et surtout à se perfectionner dans celle-ci. Il suffit de voir la réaction de leur adversaire et surtout son statut pour ouvrir les yeux sur le fait qu’ils deviennent de plus en plus une menace sérieuse pour ces démons qui n’ont rien à voir avec la piétaille du début du récit. Le plus flagrant reste sans doute Tanjirô qui va totalement changer sa façon de combattre au vu de tout ce qu’il a appris récemment. Le calme de l’eau se fait lentement remplacer par les braises ardentes d’un feu dévorant tout sur son passage. L’affrontement a beau avoir débuté depuis seulement quelques minutes, cela a déjà grandement permis à celui-ci de s’améliorer et surtout de comprendre où devait aller ses efforts. Une voie inédite vient de se dessiner et qui permet de laisser de nombreuses possibilités pour la suite du récit. On est donc alors totalement happé par ce qui se déroule devant nos yeux que les promesses qui découlent de cette confrontation pour l’avenir de nos protagonistes. Une évolution progressive et captivante à suivre.

Demon Slayer continue d’assurer le spectacle à travers ce neuvième volume qui est passé à une vitesse incroyable. Entre les moments délirants en compagnie de ce nouveau pilier, l’investigation menée par nos amis et surtout le choc qui occupe la fin de ce tome, on a largement de quoi faire. Tout cela s’imbrique parfaitement dans ce récit qui nous fait passer d’une émotion à l’autre sans le moindre problème. Un voyage qui a décidé de laisser exprimer tout son talent ici en matière de grand spectacle et qui a encore largement de quoi nous surprendre.

Demon Slayer perfectionne ses jeunes pousses

Demon Slayer T9 transformation

Un plan… efficace.

Les tomes défilent et pourtant la qualité est toujours au rendez-vous. Ce qui est remarquable avec Demon Slayer, c’est que l’on passe d’une expérience à l’autre à chaque nouvelle excursion au sein de cette série. Alors que notre précédente escapade nous projetait dans un voyage aussi épique que émotionnel, ce neuvième volume va surtout s’axer sur la progression, mais aussi l’aspect grand spectacle du manga. Ainsi, tous les codes sont respectés et traités avec précision. Que cela soit dans l’humour, les scènes de combats ou même les réflexions que peuvent avoir Tanjirô et ses amis, tout est amené de manière à ce que cela enrichisse le récit. En réalité, il n’y a pas un seul instant où l’on ne s’est pas dit que nos trois amis avaient bien grandi depuis tout ce temps. Sans même nous en rendre compte, ils ont continué leur route sur ce chemin sinueux et difficile. Un passage qui se veut explosif et qui est avant tout présent pour satisfaire notre besoin d’action, mais qui n’en oublie pas pour autant d’amener quelque chose de plus profond pour toutes ces âmes qui luttent pour protéger les habitants de ces démons qui rôdent dans l’ombre. Le mangaka, à travers cet arc, nous montre qu’il maîtrise aussi ce qui fait l’essence même du divertissement qu’il souhaite proposer.

Comme dit un peu plus haut, on enchaîne les lectures sans jamais ressentir le moindre ennui. On observe des moments aussi différents les uns des autres, mais qui garde cette attraction naturelle nous donnant envie d’aller toujours plus loin. En tant que lecteur, le plaisir est au rendez-vous et c’est tout ce que l’on demande. Il est parfois idyllique de seulement se poser et de contempler un chapitre qui se veut avant tout tourné vers les actes plutôt que les paroles. C’est exactement le cas pour ce tome 9 qui comble nos attentes d’une manière que l’on n’attendait pas. La question n’est donc plus de savoir s’il faut recommander la série à ce stade, mais si l’on reste dans cet élan fantastique qui caractérisait l’ensemble de la saga. On peut clairement dire oui pour cet ouvrage qui aura accompli son premier devoir qui est simplement de nous faire sourire et de nous conter une histoire qui puisse nous parler. A présent, on est en droit de se poser de nombreuses questions concernant l’avenir de nos héros. Est-ce que le pilier du son subira le même sort que son collègue ? Notre trio parviendra-t-il à être utile à leur supérieur ? Est-ce que le démon qu’ils affrontent pourra leur donner un indice capital dans leur traque de leur chef ? La suite promet d’être grandiose !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant le neuvième volume de Demon Slayer. Avez-vous apprécié les prouesses de ce nouveau pilier que l’on rencontre ? Trouvez-vous que l’adversaire va donner du fil à retordre à nos pourfendeurs de démons ? Appréciez-vous l’évolution de notre groupe que ce soit dans leur caractère et leurs compétences ? Quel va être, selon vous, la conclusion de cet arc ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Gotoge Koyoharu, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *