Tokyo Shinobi Squad-Vol.-1

Tokyo Shinobi Squad tome 1 : un prélude électrique

Décidément, cette semaine est l’occasion rêvée pour parler de tout un tas de nouveaux titres. Entre ceux qui sont arrivés il y a quelques jours et ceux qui débarquent tout juste en librairie, on n’a clairement pas le temps de souffler. C’est d’ailleurs aujourd’hui que sort un nouveau manga que l’on a pu découvrir en avance grâce à Kazé. Il s’agit de Tokyo Shinobi Squad dont le premier volume débarque ce mercredi. Voilà une licence qui a fait beaucoup parler d’elle étant donné qu’elle fut arrêtée au Japon et on était donc curieux de voir ce que pouvait donner cette série. C’est donc avec une grande curiosité que l’on s’est penché sur cette introduction qui présente un univers à la fois convaincant et captivant dans sa manière de jouer avec le mythe du shinobi. Ces êtres de l’ombre apparaissent maintenant au grand jour et cette démocratisation de cette branche amène des sujets intéressants qui nous livrent autant une bonne dose d’action que des moments plus profonds. Une lecture qui affiche de belles qualités et qui sera le sujet du jour. L’heure est donc venue d’intégrer l’escouade de ninjas la plus singulière qui soit.

La ville de tous les péchés

Tokyo Shinobi Squad - tokyo

Une ville rongée par l’obscurité.

Tokyo Shinobi Squad, scénarisé par Yûki Tanaka et dessiné par Kento Matsuura, nous plonge en plein coeur de Tokyo en 2049. Cette mégalopole a beaucoup changé avec les années. La ville est à présent devenue la plus dangereuse au monde. Entre les assassinats, vols, manipulations et corruption, plus rien ne va dans cette cité où les gens ne cessent de souffrir. Alors que la criminalité explose dans l’ensemble des quartiers, des combattants de l’ombre ont refait surface afin d’endiguer de leur mieux cette obscurité. Il ne s’agit nul autre que des shinobi. Ces derniers s’organisent en escouade pour pouvoir accomplir diverses missions afin d’aider tous ceux qui ont besoin d’aide. Cependant, l’objectif premier de ces êtres a commencé à changer au fil du temps. Alors que les techniques ninjas se démocratisent, de plus en plus de guerriers appâtés par le profit personnel font leur apparition. N’hésitant pas une seule seconde à servir de garde du corps, à tuer ou à espionner, ces hommes et femmes agissent autant dans les coulisses qu’à visage découvert si cela peut leur permettre de gagner quelque chose en échange. Heureusement, il existe certains qui restent fidèles aux principes qui ont donné naissance à leur profession. Parmi eux se trouve Jin.

Ce jeune homme, maîtrisant le magnétisme, est ce que l’on peut appeler un électron libre. Lui et ses compagnons forment une escouade qui est bien loin de suivre le même chemin que leurs collègues. Agissant comme ils le souhaitent, il se contente de suivre une seule règle qui est de venir en aide à ceux qui en ont besoin. C’est d’ailleurs durant l’une de ses patrouilles que ce ninja va faire la rencontre de Enh. Ce petit garçon s’avère être poursuivi par une bande de malfrats qui cherche à mettre la main sur le parchemin qu’il a en sa possession. Sauvé in extremis par le ninja d’élite, celui-ci va voir le potentiel de ce gamin et va prendre la décision de l’intégrer dans ses rangs. Tout cela est autant dans le but de le protéger que de lui permettre de peaufiner sa capacité. La question qui se pose maintenant est de savoir si ce dernier sera de taille pour faire face aux missions périlleuses en compagnie de ses nouveaux compagnons. De plus, les intentions de cette équipe ont beau être louable, le combat semble déjà perdu d’avance au vu des ténèbres qui grandissent au coeur de cette ville. Cependant, il suffit de regarder la détermination qui brille dans le regard de Jin pour comprendre que celui-ci est bien déterminé à accomplir son devoir jusqu’au bout. Cette métropole s’apprête à voir une véritable tempête éclater en son sein.

Tokyo Shinobi Squad parvient à combiner le ninja à un environnement bien plus contemporain voir futuriste sans que cela ne dénature sa mission principale. En effet, si l’on apprécie grandement le côté divertissant de l’oeuvre, c’est avant tout un autre aspect qui va profondément nous séduire. Il s’agit tout simplement de cette bataille qui a lieu au sein même de l’esprit de ces shinobis qui sont les seuls à pouvoir décider si leur combat est juste ou non. Un rappel de leur raison d’exister qui permet d’opposer des visions différentes et intenses de ce métier pas comme les autres.

Un ninja se doit d’être juste

On le sait bien, les récits autour des ninjas sont nombreux. Une manière de nous faire découvrir ces êtres de l’ombre sous des regards bien différents et ainsi nous conter une multitude d’histoires. C’est sur ce point-là que Tokyo Shinobi Squad va particulièrement se démarquer. En effet, les shinobi s’avèrent être particulièrement nombreux en ce monde. Ils exercent ainsi toute sorte de profession en adéquation avec leurs compétences. De ce fait, il y a une volonté de l’auteur d’exposer au grand jour ces individus qui, normalement, agissent dans l’ombre. Ils font à présent partie intégrante du folklore de ce monde qui ne se limite pas uniquement au terrain de jeu dans lequel on évolue. Bien au contraire, la démocratisation de cette voie si spéciale permet de traiter d’un sujet pertinent qui n’est autre que le rôle de ces ninjas dans la société. Alors que la plupart des grandes puissances de la planète sont sur les nerfs et que les injustices ne font que se répéter partout sur le globe, nos amis aux capacités surnaturelles peuvent y trouver une terre riche en opportunités. Ainsi, l’objectif de base du shinobi qui est de servir une certaine justice s’efface pour laisser avant tout place à un profit plus personnel. Une vision qui va en totale contradiction avec l’image que l’on peut avoir d’eux et qui, de ce fait, va engendrer une certaine méfiance et un dégoût prononcé pour ces hommes et femmes qui utilisent leurs techniques pour commettre les pires atrocités.

C’est ainsi qu’intervient notre protagoniste principal qui va apporter cette petite lueur d’espoir que l’on attendait tant. S’il nous est présenté comme un garçon un peu déjanté et ne se conformant à aucune sorte de règle, sa personnalité s’avère bien plus profonde que cela. Jin suit avant tout son propre code d’honneur qui le pousse à vouloir venir en aide à ceux qui en ont réellement besoin. Un objectif tout à fait louable, mais qui semble absurde aux yeux des autres escouades qui se concentrent avant tout sur la réalisation de leurs missions. Une sorte de paria qui a su trouver des compagnons avec le même idéal et qui se rapproche le plus de ce que l’on peut attendre d’un ninja. Il est donc vraiment pertinent de voir cette confrontation symbolique qui se joue entre la mission d’origine de ces guerriers et l’utilisation actuelle de ces capacités qui se sont étendues à l’ensemble des pays. Le statut de shinobi avait une certaine prestance qui s’est effondré en devenant quelque chose de commun que n’importe qui peut devenir avec quelques années d’apprentissage. En tant que lecteur, on est alors totalement emporté par cette confrontation entre la corruption de ce titre et les valeurs d’un monde semblant à présent en ruine. Un parti-pris efficace et qui apporte encore plus d’impact à chaque duel que l’on observe.

Tokyo Shinobi Squad a clairement les atouts pour donner une aventure fort plaisante. Rien que dans les techniques propres à chacun des personnages, l’oeuvre parvient à se démarquer. Une virée au sein d’une mégalopole vertigineuse où les affrontements se multiplient et où le ninja est devenu un employé comme un autre. On est donc très curieux de voir comment cette particularité va se développer par la suite notamment au vu du final de ce premier volume. Une belle petite surprise qui nous a fait rêver et nous a plongé, le temps de quelques minutes, dans le quotidien mouvementé de nos nouveaux camarades.

Tokyo Shinobi Squad entame sa technique

Tokyo Shinobi Squad - Jin

Jin est prêt à en découdre.

Si l’on sait que l’on a devant les yeux une série qui se terminera en trois volumes, force est de constater que ce premier contact avec Tokyo Shinobi Squad est plus que probant. On apprécie totalement la manière dont est traité le mythe du ninja et surtout la façon dont celui-ci est inséré dans un univers bien différent de ce que l’on a l’habitude de voir. L’auteur nous délivre un récit où action, réflexion et amitié sont les maîtres-mots et cela donne un résultat absolument divertissant. Une introduction qui accomplit son devoir premier qui est de nous donner envie de lire la suite tant l’environnement dans lequel on évolue est propice à de multiples histoires. On se met déjà à imaginer les prochains défis qui viendront se mettre sur la route de cette escouade dont chaque membre est attachant. D’ailleurs, il y a aussi un formidable travail qui est fait au niveau de ces derniers, car on ressent qu’ils ne sont pas seulement des shinobis doués au combat. En seulement quelques minutes, on peut ressentir que chacun d’entre eux a un passé qui l’a profondément marqué et surtout qu’ils se battent pour un but commun malgré les quelques prises de bec. Une belle preuve aussi que l’on peut traiter un sujet ayant déjà été vu à de nombreuses reprises sans que cela soit redondant. On est en tout cas très emballé suite à cette immersion qui donne rapidement le ton de ce que sera cette épopée.

Le fait qu’une série soit de courte durée, annulée ou tout simplement coupée ne veut pas dire qu’elle est mauvaise. Bien au contraire, il est toujours intéressant de se pencher sur ces titres qui sont un héritage de tous ces artistes ayant souhaité autant nous raconter quelque chose que de nous amuser. Ce premier tome de Tokyo Shinobi Squad montre que l’on peut tout à fait proposer un conte prenant et nous permettant de nous évader quelques instants tout en sachant que cela se terminera dans deux tomes. On recommande ainsi chaudement cette série qui mérite amplement que l’on s’attarde dessus et qui peut plaire à tous ceux qui souhaitent une expérience littéraire mêlant habilement combats explosifs et mise en scène du devoir d’un ninja. A présent, on ne peut quitter ce périple sans se poser tout un tas d’interrogations pour la suite. Quelle peut bien être la raison pour laquelle les gens recherchent ce parchemin ? Quel est le passé de Jin ? Peut-il vraiment espérer changer les choses à sa manière ? Vont-ils tomber sur un adversaire bien trop puissant pour eux ? On est impatient d’avoir les réponses à ces questions. En tout cas, on est totalement conquis par ce petit groupe qui préfère agir à sa manière que de se conformer simplement à ce monde qui prône les abus à l’entraide.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti sur ce premier volume de Tokyo Shinobi Squad. Avez-vous apprécié la manière dont est traité la voie du ninja ? Trouvez-vous qu’il y avait suffisamment de matières pour proposer une histoire prenante sur le long terme ? Quel est votre personnage préféré parmi ce casting survolté ? Etes-vous impatient de voir le duel qui s’annonce pour la prochaine excursion ? A votre avis, quelle utilisation serait-il possible de faire de toutes ces techniques ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

Vous pouvez aussi retrouver le mini-site sur la série ici !

© 2019 Tanaka Yuki (auteur) / Matsuura Kento, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *