world-of-final-fantasy

World Of Final Fantasy : une œuvre pour les fans

La fin d’année est toujours un moment tant attendue pour nombre de joueurs. Les fêtes avançant à grands pas, cette période voit se commercialiser de nombreux titres très alléchants. Peu importe le profil, il est facile de trouver les jeux qui égayeront nos longues parties d’hiver. Parmi eux se trouve World Of Final Fantasy, une petite perle qui arrive à s’approprier un univers iconique pour en faire un opus des plus intéressants. Il est temps de plonger dans ce récit où les univers s’entremêlent !

Direction le monde de Grymoire !

Il est nécessaire dans un premier temps de poser les bases de l’histoire du soft. Deux jumeaux, Reynn et Lann vivent paisiblement au coteau des neufs Fresnais, ces derniers se rendent compte un beau jour qu’ils sont seuls dans leurs villages et se font aborder par une femme prétendant être la déesse de ce monde. Nos jeunes héros amnésiques ne se rappellent rien de leur passé et c’est en écoutant les paroles de la déesse qu’ils décident de traverser une porte les amenant dans un monde fantastique.

Ce dernier se prénomme Grymoire et c’est ainsi que débute leur voyage à la recherche des myrages, des créatures qu’ils devront capturer afin de les aider à retrouver leur souvenir et ainsi suivre les traces de leur mère. Même si la base du synopsis est assez classique on se rend très vite compte que derrière cet univers coloré se cache une histoire avec un grand potentiel. On y retrouve beaucoup de thèmes propres à la série telle que la recherche de son identité ainsi que les raisons de son existence.

Même si dans un premier temps le jeu semble destiné à un public plus jeune que d’habitude de par ses environnements colorés ainsi que ses monstres rendus mignons sous la forme de chibi. On est face à un opus recelant de nombreux aspects intéressants qui sauront charmer de nombreux joueurs.

Attrapez les tous !

World of final fantasy-invocation

Voici les enfants des plus grandes invocations

Beaucoup voient en World of Final Fantasy une sorte de pokémon-like cependant le titre est loin de se cantonner à cela. En effet, l’objectif est bien de capturer les nombreux monstres cultes de la licence Final Fantasy. Dans un premier temps, les capturer ne sera pas une mince affaire car il sera nécessaire de réaliser des conditions parfois difficiles pour espérer leur faire rejoindre l’équipe. Cela peut aller de baisser leur vie jusqu’à un certain seuil ou de leur infliger un état en particulier de quoi faire réfléchir la manière d’aborder chaque combat. Il faudra ensuite les entraîner, les évoluer et leur apprendre de nouvelles capacités mais le système est bien plus profond. En effet, le système de pyramides propres à cet opus nous force à bien choisir nos créatures. De plus, le fait que ces formations ne peuvent être composées que d’une créature grande, moyenne et petite et que les héros prennent obligatoirement une place, il sera donc nécessaire de faire les bons choix en matière de stratégie.

Contrairement à pokémon, il est tout à fait possible de transformer l’un de ces myrages dans sa forme précédente et cela sans aucune pénalité. Il y a donc une véritable liberté d’action en matière d’évolution et de constitution d’équipe. Outre cela, chaque monstre possède son propre sphérier rappelant légèrement celui de final fantasy 10 mais qui est surtout inspiré des Avale-Rêves dans Kingdom Hearts Dream Drop Distance. Au fur et à mesure que chacun de vos compagnons monte de niveau, celui-ci va gagner des points à dépenser dans cet arbre de compétence propre à chacun. En plus d’apprendre de nouvelles techniques et d’augmenter leurs stats, un bonus de synchronisation augmente à chaque apprentissage et qui permettra d’augmenter les caractéristiques de base de votre compagnon.

Il est clair qu’à cela s’ajoute un grand esprit fan service car quel passionné de final fantasy n’a jamais rêvé d’avoir dans son équipe un tomberry, un pampa ou bien un chocobo. On touche directement à travers World of Final Fantasy le cœur des fans dans un premier temps mais ses nombreux atouts peuvent facilement attirer les joueurs n’ayant jamais expérimenté l’univers Final Fantasy.

La pyramide World of Final Fantasy

Comme dit un peu plus haut, tout le système de combat de World of Final Fantasy se repose sur le système de pyramide. Ces dernières se constituent de trois membres de tailles différentes et tout l’intérêt du gameplay repose dans ces formations particulières. En effet, il est primordial de de bien préparer son équipe car ces structures sont influencées par les membres qui la constituent. Par exemple leur stabilité est un facteur important car chaque attaque va entamer cette dernière au risque de faire tomber votre pyramide et ainsi de vous retrouver avec vos trois membres étourdis et sans défense.

A cela s’ajoutent les compétences apprises par vos myrages, qui peuvent évoluer en fonction des membres de la structure. Si l’un de vos monstres possède feu et qu’on l’associe à un autre possédant la même compétence, votre pyramide permettra de débloquer le sort extra feu. Ainsi il est possible de constituer de nombreuses combinaisons de sorts et de compétences créant de nombreuses possibilités de stratégies contre certains boss souvent retors.

ekarissor-World of final fantasy

Les plus grands monstres de la série à votre service

Cependant il ne faut pas croire que le système pyramide est la réponse universelle à tous les combats. Il vous est tout à fait possible de la défaire en plein combat afin de multiplier le nombre d’attaques et ainsi éviter une chute de la structure. A tout ce système unique vient s’ajouter au titre une autre variable importante à savoir un contenu varié et conséquent.

Un monde rempli de secrets

vivi

Vivi le mage noir est enfin de retour !

En dehors de son histoire qui prend de l’importance au fil de l’aventure et de son système hors du commun, World of Final Fantasy possède un autre atout indéniable. Son immense contenu permet de vraiment étendre la durée de vie du soft. Dans un premier temps, la recherche des plus puissants myrages tels que les Heptarques et autres monstres surpuissants vous donnera du fil à retordre. En plus de l’entraînement nécessaire, ces derniers feront appel à toutes vos compétences de stratège afin d’espérer les vaincre mais aussi de les capturer.

On peut ajouter à cela les insignes servant d’invocations à travers les plus grands personnages de la saga. Ces héros que vous rencontrerez au cours de vos péripéties sauront montrer leur utilité lors des combats les plus difficiles. Cependant leur nombre est assez limité et il faudra attendre plusieurs combats avant de pouvoir faire appel de nouveau à ces personnages mythiques. Un autre type d’invocation concerne les myrages de taille EX. Ces derniers, beaucoup trop grand pour être intégré à la pyramide, peuvent être invoqués en plein combat. Ils prennent alors la place de votre équipe et vous pouvez les diriger jusqu’à ce que leur MP arrive à zéro.

Pour finir, au cours de l’aventure il sera possible de débloquer dans un premier temps le Colisée. Cet endroit mystérieux, détenu par un propriétaire bien singulier, proposera d’affronter des groupes de monstres et ainsi de les recruter si le cœur vous en dit. Un peu plus loin dans l’histoire sera débloqué une étrange pièce habitée par une fille qui vous proposera d’aider les héros rencontrés en échange de gemmes astrales. Ces dernières obtenues lors de vos combats de boss permettront d’acheter des insignes mais aussi de remplir différentes quêtes. Ces dernières souvent amusantes offrent la possibilité de gagner de nombreux objets et aussi myrages uniques.

Un univers envoûtant pour un voyage unique

En conclusion, le nouveau titre de Square Enix allie parfaitement une dose de fan service qui plaira aux passionnés de la série tout en proposant un système innovant et complet pouvant plaire à un large public. Même si on dénote certains défauts tels qu’un début assez long à se lancer ainsi que certaines lourdeurs de gameplay propre au jeu au tour par tour, ces derniers n’entament en rien le long voyage qui vous attend.

L’esprit chibi et mignon du titre ne change rien au fait que l’on est face à un vrai jeu estampillé final fantasy qui saura faire plaisir à chacun après quelques titres qui ont pu décevoir ces dernières années. C’est un long et magnifique voyage qui attend chacun d’entre nous, rempli de magie et de féerie au sein de World of Final Fantasy.

N’hésitez pas à laisser en commentaires vos avis sur le titre ainsi que vos plus grandes histoires sur le monde de Grymoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *