Get_Backers

GetBackers : le plus grand duo de récupérateurs

On va s’attarder sur l’un de mes coups de cœur favoris du monde du manga. GetBackers est un shonen ayant débuté en 1999 et s’étant terminé après 35 volumes. Éditée par Pika, cette oeuvre est un classique de la bande dessinée japonaise. Son duo de héros haut en couleur, ses combats fantastiques et son humour très présent en font une série plaisante à lire. Et si on allait à la rencontre de nos deux comparses préférés ?

Ce que vous avez perdu on le récupère

Voici la devise des GetBackers, un duo de récupérateur des plus atypiques. Celui-ci est composé du gentil mais un peu niais Ginji Amano et du redoutable Ban Midô. L’histoire nous plonge au Japon et plus précisément autour de Shinjuku, l’un des quartiers de Tokyo. Les affaires ne marchent pas pour autant et nos deux héros se retrouvent sans le sou pour pouvoir vivre. Obligés de dormir dans la subaru de Ban et de se laver dans le zoo public, ils sont prêts à accepter n’importe quelle affaire. Ils alternent ainsi entre récupérations de petites broutilles et autres idioties. Ban est prêt à toutes les magouilles pour gagner de l’argent au détriment de Ginji qui subit les plans foireux de son acolyte. Malgré tout, il arrive qu’on leur confie un travail extrêmement dangereux.

C’est dès leur première grosse affaire qu’on se rend compte qu’on est bien dans un shonen.  La mission les pousse à affronter une bande de yakuzas. Malheureusement pour ces derniers, nos héros ne sont pas dénués de talent. En effet, Ginji possède un pouvoir lui permettant de générer de l’électricité du bout de ses doigts. De l’autre côté, Ban possède une force herculéenne ainsi que le jagan, des yeux maléfiques qui plongent ses victimes dans une illusion d’une minute. Grâce à leurs pouvoirs, nos récupérateurs vont tout faire pour mener chaque mission à bien même s’il faut pour cela affronter des gens aux capacités particulières.

Getbackers-récupérateurs

Un duo de choc pour des missions risquées

Le schéma de ce manga est très connu des amateurs de shonen et ne surprendra que peu souvent. Divisée en de nombreux arcs scénaristiques, chaque partie de la série se concentre sur un problème en particulier pour nos héros. Il reste malgré tout efficace car on se concentre sur notre paire de héros qui ne cesse d’évoluer au fil des tomes.

Un schéma connu mais efficace

Les premiers tomes de GetBackers servent principalement à présenter les différents protagonistes ainsi que les talents de nos héros. On se retrouve donc face à plusieurs affaires de courtes envergures qui servent d’apéritif avant d’attaquer les vrais plats qui constituent l’intrigue du titre. On se retrouve ainsi plongé dans des histoires beaucoup plus sombres et complexes que le reste. Que ce soit pour revenir sur l’ancien territoire de Ginji, dévoiler les secrets derrière la lignée de Ban ou résoudre les mystères se cachant derrière Shinjuku. On continue notre voyage auprès de nos deux acolytes en espérant toujours en savoir plus sur le monde qui les entoure. Même les personnages secondaires possèdent un background des plus intéressants.

Ainsi, nos deux comparses vont continuer à tout faire pour répondre aux exigences de leurs clients. Même si cela les met face à un danger certain, ils ne reculent devant rien et sont prêts à se battre de toutes leurs forces pour l’emporter. Là aussi on est face à un schéma classique des anciens shonen. Nos héros n’utilisent qu’une partie de leurs pouvoirs au début de l’histoire et leur puissance grandit en même temps que les pages avancent. On suit donc non seulement leur quotidien mais aussi leur progression. Cette méthode d’évolution est encore beaucoup utilisée aujourd’hui même si maintenant de nombreuses oeuvres nous montrent des héros souvent surpuissant dès le début du récit. Cette évolution de Ginji et Ban nous permet de grandir avec eux et de voir que derrière ce manga “classique” se trouve une richesse insoupçonnée.

Nos GetBackers ne seront pas pour autant seuls face aux dangers qui les affrontent. Yuya Aoki et Rando Ayamine ont su offrir un entourage très intéressant à nos héros. Ces alliés et ennemis sont tout aussi intéressants à observer que notre équipe de récupérateur.

Ennemis ou Amis ?

GetBackers-Akabane

Akabane, un ennemi mémorable

Au tout début de l’histoire, on se concentre uniquement sur notre duo excentrique qui semble n’avoir aucune attache. Cependant, au fil de la lecture on découvre peu à peu le monde qui les entoure. Qu’il s’agisse du personnel du café qui leur sert un peu de base secrète ou bien Heaven, la jeune femme pulpeuse leur servant d’informatrice et d’intermédiaire avec les clients, on découvre un tout nouvel univers. Cela ne s’arrête pas là car dès le premier arc entamé, c’est une toute nouvelle galerie de personnages qui s’offrent à nous. Que ce soit les anciens membre du gang de Ginji possédant tous des pouvoirs spéciaux ou bien Akabane, le médecin tueur charismatique, chacun laisse une empreinte indélébile dans l’histoire.

Tous possèdent des capacités hors du commun et arrivent même parfois à tirer la couverture à eux seuls. Étant tous liés à nos héros d’une certaine manière, il arrivera souvent que ceux-ci s’opposent à notre duo. On laisse donc de côté les anciennes amitiés pour s’affronter dans des duels magistraux. De plus, ces personnages secondaires sont loin d’être éphémères. On retrouve tout au long des tomes ces hommes qui finissent par se rallier aux GetBackers. Les ennemis d’hier deviennent ainsi les amis d’aujourd’hui. Au final, si l’œuvre nous narre les aventures de Ban et Ginji, il arrive à nous captiver tout autant avec les récits des autres protagonistes. On a toujours envie d’en savoir plus sur chacun et de les voir débarquer à tout moment pour aider nos précieux héros.

On arrive ainsi à un autre grand atout du manga à savoir les combats. Les affrontements qui ponctuent notre lecture sont très souvent dantesque et laisse entrevoir à chaque fois une plus grande partie du pouvoir des deux comparses.

Des duels au sommet

L’histoire qui nous est exposée à beau être dans un univers proche du nôtre, il n’en reste pas moins fantastique. Cela s’explique naturellement par la présence des capacités propres à chaque personnage. C’est d’ailleurs à travers leur particularité que viennent toute la saveur des combats. Ces derniers, en plus d’être magnifiquement dessiné, servent de terrain d’expérience pour les combattants. Chaque duel est l’occasion de perfectionner ses techniques et ainsi de découvrir une nouvelle facette des pouvoirs de nos héros. On peut citer par exemple la transformation de Ginji en empereur de la foudre. Son côté niais et attachant laisse place à une machine froide et sans cœur pouvant faire pleuvoir la foudre sur ses ennemis.

Ban n’est pas en reste car sa force surdéveloppée et son Jagan en font un excellent combattant. Il cache de nombreux atouts dans sa manche provenant de sa longue lignée de sorcières. Ces deux hommes offrent plus que de simples affrontements mais de véritables toiles. Les attaques et les techniques fusent et on se laisse captiver par l’intensité de la confrontation. On ne sait jamais qui va finir par l’emporter car en face la concurrence est rude. Akabane et sa manipulation du sang en font un ennemi redoutable tout comme Shido et sa faculté de prendre les caractéristiques de n’importe quel animal. La liste de pouvoir est longue et vaut largement le détour. L’ennui ne s’empare jamais du lecteur tout au long de ses pages de ce shonen survitaminé.

Les combats ne font pourtant pas tout et il y a de nombreuses autres surprises cachées derrière chaque tome. Quand les affrontements se calme on enchaîne les situations plus hilarantes les unes que les autres. Cet humour vient surtout de notre duo à la relation si particulière.

Les GetBackers font le show

GetBackers-mini-ginji

Mini Ginji est toujours là pour nous faire rire !

Il existe en effet des liens très forts entre Ginji et Ban qui ne se dévoilent qu’au fil de l’intrigue. A la base on voit notre anguille électrique comme un jeune homme innocent aux réactions hilarantes. Au contraire, notre homme au regard hypnotique passe pour le cerveau du groupe, cherchant absolument à faire du profit et laissant paraître une attitude plus sévère. Cette dualité ne fait que renforcer l’attrait que l’on a pour ces deux personnes atypiques. Les rires fusent en voyant Ginji se faire malmener par Ban à chaque fois qu’il accepte un contrat peu rentable. De plus, ce dernier n’hésite pas à faire vivre au pauvre Ginji de véritables moments de détresse au grand amusement du spectateur. Malgré toutes ces chamailleries et disputes, les liens qui les unissent sont bien au-delà de l’aspect professionnel.

On est face à une relation complexe entre deux amis qui ne seraient rien sans l’autre. Ban a sorti Ginji de son passé tourmenté tandis que l’empereur de la foudre offre un aspect humain pouvant faire défaut à son comparse. En réalité, notre possesseur du Jagan s’inquiète sans cesse pour son ami. Chacun d’eux est prêt à tout sacrifier pour venir en aide à l’autre même si le combat semble perdu d’avance. GetBackers nous offre un duo charismatique qui symbolise à lui seul des notions fortes telles que l’amitié, le sacrifice de soi et le courage. Pour eux qui avaient pratiquement tout perdu, ils retrouvent enfin quelque chose à travers l’autre. Leur mission de récupérateur ne s’est pas seulement appliqué à leurs clients mais aussi à eux.

Tout cet ensemble d’éléments offre un récit divertissant et très intéressant à lire. Le voyage qui s’offre à nous défile sans même que l’on voit le temps passer et l’image de ce duo de héros reste gravée en nous dès les premières cases.

Un shonen électrique

Cette longue série a beau s’être terminé depuis maintenant une dizaine d’années, elle n’en reste pas moins une oeuvre fantastique. On ne peut que vous conseiller de vous jeter à corps perdue dans les aventures de nos GetBackers. Même si certains moments un peu osés, des dialectes parfois vulgaires et des scènes violentes le réservent à un public averti, il n’en reste pas moins un manga à découvrir. Son schéma à beau être vue et revue aujourd’hui, ses nombreux atouts sauront satisfaire les exigences de chacun. Chaque arc qui nous est conté offre un voyage dépaysant et nous montre une galerie de personnages difficile à oublier.

Esprit Otaku vous conseille donc fortement de vous plonger dans ce shonen explosif qui vaut le coup d’œil. Les combats dantesques, l’humour omniprésent, la forte relation de nos héros ainsi qu’un scénario qui s’étoffe à chaque tome sont autant de points forts qui font ressortir ce manga du lot. Laissez-vous tenter par l’expérience GetBackers et demandez un service à ces incroyables récupérateurs.

Laissez en commentaires votre opinion sur cette série ainsi que sur vos passages préférés ! N’hésitez pas à partager des titres qui vous ont aussi marqués profondément 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *