Shôto-todoroki

Shôto Todoroki : le héros de glace au désir brûlant

Aujourd’hui, c’est un nouveau style d’article qu’Esprit Otaku vous propose. Les œuvres ne s’expriment pas qu’à travers des histoires mais aussi de par leurs protagonistes. Il est donc intéressant de s’attarder sur ces hommes et femmes qui nous font vivre leurs péripéties. C’est parti pour débuter notre tour d’horizon des personnages qui ponctuent nos voyages dans le monde otaku. Le premier élu est Shôto Todoroki, l’un des apprentis héros emblématiques de My Hero Academia. Ce shônen étant un vrai phénomène et notre invité faisant pas mal parler de lui, c’est avec plaisir que l’on va analyser la construction de notre jeune justicier. Je tiens aussi à prévenir qu’il est probable que cet article contient des spoilers même si je vais essayer d’en dévoiler le moins possible.

Le prodige de la seconde A

Afin d’introduire correctement notre invité, il faut le remettre dans le contexte de l’œuvre. Provenant de My Hero Academia, imaginé par Kôhei Horikoshi, il est l’un des étudiants de la célèbre académie Yuei. Cette école est destinée à former les futures générations de super-héros. La première chose qui le démarque de ses camarades vient de son admission. Là ou Izuku et les autres ont dû passer un test d’aptitude, Shôto n’a nullement eu besoin d’y participer. Il a en effet rejoint la seconde A sur recommandation tout comme Momo Yaoyorozu. Le mystère plane sur lui du fait qu’il faut attendre un certain temps avant de voir ses véritables capacités. Il reste donc l’un des protagonistes les plus mystérieux, mais aussi les plus attirants dans le manga. On se doute quand même assez vite qu’il doit cacher un fort potentiel.

On finit par entrevoir un aperçu de ses pouvoirs lors d’un des cours d’All Might. Maîtrisant la glace, il parvient aisément à se sortir de chaque situation. En tant que spectateur, on comprend enfin les raisons de son admission sur recommandation. Son alter s’avère être l’un des plus puissants que l’on croise tout au long du récit. Ceci est encore plus affirmé à chaque nouvel arc narratif. Que ce soit contre des supers-vilains ou contre ses propres camarades de classe, Shôto fait preuve d’un sang-froid terrifiant. De plus, ses pouvoirs ne se limitent pas uniquement à la glace. Son côté droit contrôle cet élément tandis que l’autre côté maîtrise le feu. Pourtant, il refuse catégoriquement de faire appel à cette facette de son alter alors que cela pourrait le rendre encore plus puissant.

Shôto-glace

Shôto aime jeter un froid

Mais quelles sont les raisons qui le poussent à ne pas vouloir utiliser son pouvoir de feu ? Il cache un passé particulièrement sombre et son dégoût de ses flammes est lié à son père, le célèbre Endeavor.

Le passé tragique de Shôto

Shôto-Endeavor

L’objectif de l’éternel second

On aborde ici le cœur de ce qui fait le personnage de Shôto. Il est le genre de protagoniste qui se démarque avant tout parce qu’il a vécu. Ces événements passés ne cessent de venir le hanter tout en dictant sa conduite. Pour cela, il faut s’attarder sur son père. Endeavor est l’un des plus grands héros au monde. Malheureusement, il fut cantonné toute sa vie à la place de numéro 2 à cause d’All Might. Vouant une haine féroce pour son éternel rival, il finit par comprendre qu’il ne pourra jamais le dépasser. C’est alors qu’une idée malsaine lui vient à l’esprit. S’il ne peut vaincre son ennemi de toujours, cela sera le rôle de sa progéniture. Il use de son influence ainsi que de son argent pour convaincre les parents de sa future femme de l’épouser. Cette dernière possédait un puissant alter pouvant maîtriser la glace. Endeavor espérait ainsi que ses futurs enfants seraient dotés du pouvoir des deux parents.

C’est après plusieurs échecs que naquit finalement Shôto. Contrairement à ses frères et sœurs, notre jeune homme avait acquis le pouvoir de ses deux géniteurs. C’est ainsi que Shôto devint une marionnette aux yeux de son père. Ne trouvant le réconfort qu’auprès de sa mère, le jeune prodige commençait à vouer une haine envers son paternel. Cela ne fit que s’aggraver lorsque sa mère fut dégoûtée de la moitié de son visage qui lui rappelait Endeavor. Elle lui jeta de l’eau bouillante et lui brûla la figure. Sa mère fut finalement envoyée dans un hôpital et c’est alors que la douleur de Shôto se transforma en rancune pour son père. Il a décidé de refouler ce dernier de sa vie en ne faisant appel qu’à l’alter de sa mère. Son plus grand rêve est de devenir le numéro un sans faire appel aux pouvoirs de ses flammes. C’est donc une lutte contre son destin qui débute pour lui.

Si son passé est l’élément fondamental du caractère de ce héros, il ne faut pas oublier qu’il est aussi un rival pour ses camarades. Cela est encore plus vrai dans sa relation avec Izuku.

Un rival charismatique

Shôto-volonté

Shôto commence à comprendre

Le héros de My Hero Academia a beau avoir plusieurs rivaux, les deux seuls pouvant porter ce titre sont Katsuki et Shôto. Il est d’ailleurs surprenant de voir les différences entre ces derniers. Le premier est une vraie boule d’énergie qui souhaite écraser tous ceux se mettant sur son chemin. Le deuxième est beaucoup plus calme et posé et cherche avant tout à vaincre Izuku non pas pour prouver sa force, mais pour écrire sa propre histoire. Si sa volonté de changer son futur est louable, on comprend qu’il ne suit pas la bonne méthode. C’est d’ailleurs Izuku qui va lui faire ouvrir les yeux. Ce n’est pas en refoulant l’alter de son père qu’il parviendra à l’oublier. Il doit faire sien ce pouvoir qu’il hait et redoute tant. De plus, lutter contre l’avenir choisi par Endeavor fait qu’il donne de l’importance à ce que dernier pense.

Il faut qu’il arrive à oublier son géniteur pour profiter pleinement de sa vie. Prendre les rênes de sa destinée ne se fera que dans l’acceptation de soi. Il commence à le comprendre, mais là où la construction du personnage est bien pensée est qu’il doute encore. Il a beau faire appel à ses flammes contre Izuku, il hésite encore à s’en servir par la suite. L’ombre de son père ne cesse d’être derrière lui à l’épier. Même si utiliser ce pouvoir semble jouer en faveur d’Endeavor, c’est le seul moyen pour Shôto de se libérer des chaînes du passé. C’est dans ces moments que l’on ressent tout le travail apporté au personnage. Il est la parfaite représentation que l’on est seul maître de son destin. Bien sûr, il y a aussi tous les classiques du shônen qui peut s’appliquer à notre invité. Mais il faut reconnaître qu’il est l’un des héros de My Hero Academia possédant le plus un aspect humain.

C’est avec une grande curiosité que j’ai hâte de voir ce qu’il va devenir à l’avenir. Sa prise de conscience se faisant petit à petit, l’évolution qu’il subit au contact de ses collègues peut donner un protagoniste encore plus attachant.

Un camarade à en devenir

Les épreuves qu’il a vécues sont la cause de sa très grande froideur. Cependant, grâce aux efforts de ses camarades et surtout d’Izuku, Shôto s’ouvre petit à petit aux autres. Il n’est pas un personnage très “original” dans son évolution du fait que l’on se doute qu’il va finir par créer des liens forts avec les autres élèves. Cependant, il y a un vrai travail concernant les fondements de son pouvoir ainsi que l’amertume qu’il ressent constamment. Cherchant à se défaire du destin que lui avait façonné son père, il finit par accepter ses origines pour se forger son propre chemin. Il existe bon nombres de personnages dans le monde du manga du même calibre. On peut citer par exemple Neji de Naruto qui me fait énormément penser à lui. Malgré tout, il possède un background particulièrement bien ficelé et un charisme suffisamment imposant pour avoir un sacré potentiel dans l’avenir.

Au final, Shôto Todoroki est un protagoniste très plaisant à suivre. Sa volonté de se tracer sa propre route nous rend aisément admiratifs. Cela est encore plus le cas lorsque l’on apprend par quoi il est passé. De plus, les démonstrations de puissance qu’il offre sont des plus spectaculaires et nous donnent envie d’en voir toujours plus. Un combattant émérite doublé d’un fin stratège qui, espérons le, deviendra un grand super-héros. En attendant, je continuerais de suivre son parcours ainsi que celui de ses camarades à l’académie Yuei Je vous conseille vivement de vous attarder sur My Hero Academia dont le manga est disponible aux éditions Ki-oon. Concernant l’anime, vous pouvez le visualiser en streaming sur Anime Digital Network.

N’hésitez pas comme toujours à partager votre avis sur le personnage et sur les possibilités de son évolution ainsi que sur l’œuvre 🙂 .

©Horikoshi Kôhei / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *