Alderamin on the Sky

Alderamin on the Sky tome 1 : lutte et stratégie au programme

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un coup de cœur auquel je tiens énormément. Il s’agit du manga Alderamin on the Sky, édité chez Ototo. Ce seinen possède des atouts que j’apprécie particulièrement. Ce ne fut pas mon premier contact avec cet univers car j’avais suivi l’anime diffusé sur Crunchyroll. Ayant beaucoup apprécié cette adaptation animée, je me faisais une joie de retrouver ses héros emblématiques en format papier. Alors, la magie opère-t-elle toujours autant ? Quelles sont les différences notables entre ces deux versions ? Il est temps de voir ce qui se cache à travers les pages de ce premier tome. Enfilez votre uniforme militaire, car on va passer un examen qui va chambouler la vie d’un groupe d’individus.

Un monde en guerre

Alderamin on the Sky-début

Une promesse qui va changer la vie d’Ikta

Alderamin on the Sky, imaginé par Bokuto Uno et dessiné par Sou Sanba et Ryutetsu, nous plonge au sein d’une lutte incessante. Cette dernière oppose l’empire de Katjvarna à la République de Kioka. Alors que le conflit entre ses deux nations semble s’enliser depuis quelque temps, un homme s’apprête à changer le cours des choses. En effet, dans une petite bourgade de l’Empire vit Ikta Solork, grand fainéant qui souhaite simplement profiter de la vie. Malheureusement, suite à un marché fait avec son amie Yatorishino Igsem, il est dans l’obligation de participer à l’examen d’officier. La raison à cela est d’aider son amie d’enfance à obtenir le meilleur score en échange d’une place à la bibliothèque impériale. Une fois là-bas, il pourra lire et flemmarder sans le moindre souci.

Il ne sait pas qu’il s’apprête à embrasser une toute autre destinée. Cet examen va prendre une tournure pour le moins inhabituelle. Alors que les deux amis font voile en direction du lieu du test et font connaissance avec les autres camarades de promo, une tempête va venir ébranler le navire. S’apprêtant à sombrer dans les profondeurs de la mer, le groupe d’Ikta échappe à ce funeste destin en embarquant dans un canot de sauvetage. Notre flemmard sauve sur le chemin une gamine qui s’apprêtait à se noyer. Livré à eux-mêmes au sein de la tempête, ils finissent par débarquer sur une terre inconnue. Ils se rendent vite compte qu’ils sont passés de l’autre côté de la frontière et doivent maintenant tout tenter pour rejoindre leur patrie.

Ce synopsis sert, dans un premier temps, d’introduction en ce qui concerne les personnages. L’histoire viendra s’étoffer et prendra beaucoup plus d’ampleur au fil des futurs tomes. Il s’agit ici, avant tout, de nous présenter nos héros aux talents complémentaires.

Un groupe aux talents divers

Yatori

Yatori n’est pas du genre à rigoler

Si les deux premiers personnages que l’on nous présente sont Yatori et Ikta, ils sont très vite rejoints par les autres membres de la promotion. Au final, on se retrouve avec un groupe hétéroclite possédant chacun sa propre identité. On commence donc les présentations avec Matthew Tetridch, jeune homme légèrement enrobé qui est fier de la lignée ancestrale de sa famille qui a produit de nombreux soldats célèbres. Vient ensuite Haroma Bekkel, jeune femme timide et plantureuse qui rêve de devenir aide-soignante militaire. On attaque ensuite le haut du panier avec Torway Remeon, l’un des plus qualifiés pour obtenir le titre de major de promo et tireur d’exception. Sa famille s’avère avoir une certaine rivalité avec celle de Yatori. Cette dernière, d’ailleurs, est une noble et fait partie d’une lignée d’épéistes de renom. Elle souhaite par-dessus tout devenir l’élite des officiers afin de faire perdurer le nom de son clan.

Pour ce qui est de Ikta, j’aborderais son cas très particulier juste après. En effet, il est l’élément central de l’histoire et apporte un grand intérêt à celle-ci. Cependant, il y a aussi la petite fille que notre fainéant sauve du bateau qui s’avère avoir un rôle très important. Pour ceux n’ayant pas lu le premier tome ni vu l’anime, je vous laisserais le plaisir de le découvrir. On suit donc les péripéties de ce petit groupe qui va devoir survivre en milieu hostile. Ce qui est bien orchestré dans ce tome est la complémentarité de cette troupe fraîchement constituée. Cela est dû principalement à Ikta qui arrive à cerner d’un coup d’œil le potentiel de chacun. Les personnages sont très bien écrits de ce point de vue et malgré la tension de la situation, ils arrivent à agir comme s’ils étaient déjà des soldats accomplis. Cependant, on ressent quand même l’hésitation pour la plupart, qui font face à leurs premières grandes décisions. On ressent leur évolution, et cela, dès ce premier tome.

Si nos futurs officiers sont attachants et intéressants à suivre, le vrai pilier du récit est Ikta Solork. Après tout, Alderamin on the Sky conte le récit de celui qui deviendra l’un des plus grands généraux de l’Empire.

L’invincible général oisif

Fonrtière-alderamin

Comment vont-ils s’en sortir ?

Alderamin on the Sky nous décrit très vite le caractère de son personnage central. Ikta est un flemmard qui se prélasse à la moindre occasion. À cela s’ajoute son penchant pour les femmes mûres et en fait un héros bien particulier. Il ne possède pas de réelles aptitudes physiques et on le voit mal embrasser une carrière de soldat. Toutes ses décisions sont guidées par sa soif d’oisiveté. Étrangement, ce fainéant arrive à capter notre attention car on se doute qu’il cache quelque chose. On comprend, au cours de la lecture, qu’il a un don incroyable pour ce qui touche la stratégie militaire. Son intellect et sa ruse en font une carte maîtresse pour ce groupe qui espère s’en sortir. On ne cesse de se demander pourquoi, avec un tel talent, il refuse d’en faire profiter son pays.

Le lecteur se retrouve donc fasciné et curieux à propos de ce héros atypique. Il n’est pas rare dans le monde du manga de voir des surdoués jouer la carte de la fainéantise. Les exemples sont nombreux mais ici, Ikta possède quelque chose d’autre. On n’a pas l’impression qu’il ait tant d’attache envers l’Empire et il a presque une certaine rancœur envers celui-ci. Ikta est recouvert d’une aura mystérieuse qui nous donne envie d’en découvrir plus sur lui et son futur prometteur. L’écriture de son personnage est travaillée avec une grande minutie et en fait un héros qu’il est difficile d’oublier. Ce premier tome ne nous dévoile qu’une parcelle de ce dont est capable ce génie qui aime se ménager. De plus, le lien qui existe entre lui et Yatori semble bien plus complexe que celui de simples amis.

Donc au final, cette première excursion dans Alderamin on the Sky est prometteuse. Le récit est porté par des personnages marquants et un contexte géopolitique qui nous immerge facilement dans l’intrigue.

Un début prometteur pour Alderamin on the Sky

Comme je l’ai dit plus haut, ce premier tome sert avant tout de présentation des personnages. On apprend encore peu de chose sur le conflit qui fait rage entre les deux nations. Dans cette première partie du récit, c’est avant tout la démonstration des talents de chacun qui prime. Je n’en dévoilerais pas davantage, mais je peux juste dire que l’histoire va prendre une plus grande ampleur dès les prochains volumes. Cela n’empêche nullement cette première excursion dans Alderamin on the Sky d’être réussie. Il pose à la perfection les bases de cet univers qui s’avère être riche et complexe. Les personnages sont très travaillés et arrivent à faire une forte impression dès le départ. Cela est surtout valable pour Ikta et Yatori qui sont les deux principaux protagonistes.

C’est un réel plaisir que de retrouver ce flemmard, doté d’une intelligence et d’un savoir hors norme, essayé de se sortir des pires situations. En terme d’action, le titre n’en manque pas, mais cela va surtout se concentrer sur l’aspect stratégique et militaire. Cette introduction va nous plonger au cœur d’un conflit géopolitique aussi prenant que stupéfiant. Ce style d’œuvre est assez rare et mérite amplement d’avoir une place dans notre bibliothèque. Je recommande donc ce tome qui nous prépare parfaitement à l’explosion qui va suivre. Une série très prometteuse qui me rappelle, sur plusieurs points, un certain Kingdom que je vous recommande aussi. Le futur de nos jeunes étudiants sera semé d’embûches et il leur faudra se serrer les coudes pour espérer mettre fin à ce conflit. Leurs espoirs résident entre les mains du plus grand fainéant de l’Histoire. Il faudra attendre la Japan Expo pour mettre la main sur le second volume !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis sur ce premier volume d’Alderamin on the Sky. Que pensez-vous de ce cher Ikta Solork ? 🙂

© UNO Bokuto & KAWAKAMI Taiki / ASCII – Mediaworks

2 Comments

  • J’ai beaucoup beaucoup aimé ce tome. Les personnages et les relations entre eux font tous le charme du titre. J’attends de lire la suite prochainement. Et au vu de ce qui est arrivé dans ce tome 1, je m’attends à voir de possibles pertes dans le camp de nos amis… préparons les mouchoirs! (enfin moi quoi)

    • EspritOtaku dit :

      Alderamin on the Sky est un titre que j’adore car tout d’abord les personnages sont attachants, surtout Ikta Solork ^^ En fait, ayant lu le deuxième tome et vu l’anime, le récit va vraiment se concentrer sur l’aspect géopolitique de l’histoire et sur la guerre entre les deux forces. On suit l’ascension de ce jeune groupes d’individus ainsi que la marque qu’ils vont laisser dans ce conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *