Fate-Apocrypha

Fate/Apocrypha : la vraie guerre du Saint Graal débute

Voilà, cela fait maintenant plusieurs semaines que l’été a pointé le bout de son nez. Qui dit nouvelle saison dit aussi nouveaux animes. Il est donc grand temps de voir ce qui nous ait proposé. On va donc commencer ces reviews avec un univers que j’apprécie particulièrement. Il s’agit de la nouvelle licence Fate intitulé Fate/Apocrypha. Ayant souvent donné des séries fabuleuses, cette saga espère une fois de plus nous éblouir. Je tiens à le préciser, il ne s’agit que d’un avis provisoire en fonction des premiers épisodes. Celui-ci pourra tout à fait changer en fonction de la tournure de la série. Alors que donne cette nouvelle guerre pour le Saint Graal ? L’affrontement entre mages est-il toujours aussi palpitant à suivre ? C’est parti pour invoquer notre Servant et entrer dans une guerre bien différente des précédentes.

Un nouveau conflit entre magiciens

Pour ceux ne connaissant pas l’univers des Fate, une petite introduction est nécessaire. Cette saga met en place un conflit qui oppose différentes familles de magiciens. En effet, chacun de ses groupes souhaite mettre la main sur un artefact légendaire, le Saint Graal. Ce dernier aurait le pouvoir d’exaucer n’importe quel vœu. Ainsi, pour décider qui aurait le droit d’utiliser cet objet, une sorte de compétition s’organise entre les différentes familles. Le Saint Graal choisi alors sept personnes chargées de s’affronter dans le but d’acquérir son pouvoir. Pour cela, chacun de ces élus doit faire appel à un servant, un héros de l’ancien temps pour lui venir en aide. Ces confrontations sanglantes, appelées guerre du Saint Graal, se répètent inlassablement.

Cependant, Fate/Apocrypha change pas mal de détails. Se passant dans un monde parallèle aux autres titres, le conflit prend une toute autre tournure. Cela fait maintenant plusieurs années que le Saint Graal a mystérieusement disparu. Un beau jour, l’Association des Mages reçoit un message d’un groupe intitulé Yggdmillenia qui prétend posséder l’artefact. De plus, celui-ci annonce sa séparation avec l’Association et sa fin imminente. En représailles, un groupe de cinquante mages d’élites est envoyé, mais seulement un survivant reviendra. Il semblerait que les servants aient déjà fait leur apparition. Une nouvelle guerre est sur le point d’éclater, surpassant toutes les précédentes. Cette vraie guerre du Saint Graal va faire couler le sang dans les deux camps.

Fate Apocrypha-servant-master

Un duo fantastique

La saga des Fate a toujours offert une trame assez identique entre les séries. La lutte pour le Saint Graal servait toujours de toile de fond au récit qui arrivait sans cesse à nous captiver. Pourtant, Fate/Apocrypha apporte une touche de nouveauté même si l’artefact reste toujours la source de toutes les convoitises.

Une lutte à plus grande échelle

Fate-Apocrypha-jeanne d'arc

La classe Ruler fait son apparition

Le premier point qui interpelle lorsque l’on regarde le premier épisode est sa trame scénaristique. S’il est toujours question d’obtenir le pouvoir du Saint Graal, la situation est beaucoup plus grave. Du fait que celui-ci ait été dérobé, cela a permis le déclenchement d’un nouveau genre d’affrontement. Cette “vraie guerre du Saint Graal” n’oppose pas sept magiciens, mais deux camps comportant ce nombre. Cela veut dire qu’il y aura quatorze servants qui seront invoqués pour lutter dans ce conflit. La lutte est donc à une toute autre échelle et ne se limite pas seulement aux masters. On peut en effet apercevoir des magiciens lambda tenter d’éliminer les mages élus. On se retrouve donc avec une guerre aux enjeux beaucoup plus grands.

Cela marche d’ailleurs parfaitement, car on ressent toute la tension qui se dégage de cette situation hors du commun. Mise à part cela, on sent que quelque chose de particulier se trame derrière le contexte de la situation. Cette guerre semble être une partie d’échec dont les vrais joueurs ne seront dévoilés qu’à la fin. Pour s’attarder deux secondes sur l’animation, je la trouve d’excellente facture. Il est vrai que le studio Ufotable avait mis la barre très haute avec ses dernières adaptations de la saga. Pourtant, A-1 Pictures n’a pas à rougir devant son travail qui rend assez bien la violence et l’ardeur qui se dégage de chaque combat. Pour terminer, le casting de héros est tout bonnement impressionnant et l’arrivée de la nouvelle classe Ruler ajoute un petit plus non-négligeable.

N’en étant pour l’instant qu’à son quatrième épisode, Fate/Apocrypha promet déjà de grandes choses. On se laisse facilement envoûter par l’univers ainsi que ses personnages haut en couleur. Un très bon départ pour le nouveau titre d’une saga mythique.

Fate/Apocrypha nous sort le grand jeu

Étant un grand fan de la saga Fate, j’attendais impatiemment cette adaptation. Au final, je ne suis pour l’instant pas déçu du tout des premiers épisodes. Les personnages sont attachants et charismatiques. On est plongé rapidement dans l’histoire et on suit avec joie le cours de cette guerre des magiciens. De plus, les quelques nouveautés en matière de récit et de trame scénaristique apportent un vent de fraîcheur au spectateur. Comme toujours, le casting de servants est fantastique et il y aura toujours ce petit favoritisme que l’on aura pour l’un de ces héros d’antan. En conclusion, Fate/Apocrypha s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs tout en offrant une nouvelle vision de ce combat ancestral.

Je recommande donc, pour le moment, cette série à tous les fans de la licence. Vous ne serez nullement dépaysés et le charme propre à la saga reste parfaitement intact. De plus, Fate/Apocrypha peut aussi être visionné par les néophytes de cet univers riche. En effet, il n’y a pas besoin d’avoir vu les précédentes séries pour apprécier celle-ci. Il faut maintenant voir comment va évoluer l’histoire au fil des prochains épisodes. L’intégration de la nouvelle classe de servant, à savoir Ruler, risque bien de proposer un regard différent sur le récit. En tout cas, j’espère sincèrement que l’on retrouvera toute l’émotion et la puissance qui pouvait se dégager des autres titres de la saga. Qui va l’emporter entre le clan rouge et noir dans cette vraie guerre du Saint Graal ? Ce qui est sûr, c’est que les morts vont pleuvoir sur ce nouveau champ de bataille.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis sur le début de Fate/Apocrypha ? Quel est votre servant préféré ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *