DanMachi

DanMachi tome 1 & 2 : exploration du donjon d’Orario

On s’attaque aujourd’hui à une série que j’avais connue grâce à l’adaptation animée. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant qu’elle arrivait enfin chez nous sous son format papier. Il s’agit de DanMachi la légende des Familias, édité chez Ototo. Ce manga nous plonge dans un monde de fantasy qui, même s’il n’est pas innovant dans sa narration, possède un charme qui fait mouche. L’univers mis en place ne cesse jamais de grandir pour offrir une mythologie qui lui est propre. Porté par des personnages attachants, le récit arrive à nous surprendre agréablement. De nombreux dangers attendent Bell dans son expédition du donjon. L’heure est donc venue de rejoindre votre Familia et de partir à la chasse aux monstres !

Bienvenu dans la Familia

DanMachi-monstre

Il n’a pas l’air commode !

DanMachi, écrit par Omori Fujino et dessinée par Kunieda Saika, voit son action se dérouler dans la cité d’Orario. On y suit les périples du jeune aventurier Bell qui rêve de rencontrer une belle fille durant ses aventures. Malheureusement, il se retrouve très vite en mauvaise posture face à un minotaure. Cette créature, bien plus puissante que lui, s’apprêtait à l’achever. Cependant, une jeune femme resplendissante vint à son secours et élimina le monstre avec une aisance déconcertante. Face à cette prouesse, notre héros tombe immédiatement sous le charme de la célèbre guerrière Aiz Wallenstein. Toutefois, la différence de puissance entre eux deux lui fait comprendre qu’il n’a aucune chance. C’est alors qu’un nouveau souhait va venir guider sa vie. Il va décider de s’endurcir jusqu’à devenir assez fort pour devenir l’égal d’Aiz. Cette rencontre ne va pas seulement jouer sur ses ambitions, mais aussi sur ses capacités.

Après avoir échappé à la mort, il décide de retourner auprès de sa déesse. En effet, dans ce monde, les dieux sont venus sur terre pour vivre comme les humains et fonder des Familias. Ces dernières consistent en un regroupement d’aventuriers ayant reçu la bénédiction d’un être divin. Plus une Familia s’avère grande, plus elle acquiert puissance et gloire. En ce qui concerne Bell, celui-ci a reçu la bénédiction d’Hestia. Malgré ses faibles pouvoirs, elle sait qu’elle peut compter sur le soutien de son protégé. Alors qu’elle pratique un rituel pour mettre à jour les statistiques de Bell, elle se rend compte d’une chose stupéfiante. L’évolution de notre héros s’avère particulièrement impressionnante et est due à une nouvelle capacité provenant de sa rencontre avec Aiz. Préférant garder le secret, elle cache la vérité concernant son nouveau don. C’est alors que débute le périple de Bell dans l’espoir de devenir plus fort.

Le synopsis de base à beau être très classique dans sa forme, l’univers qui se dessine devant nos yeux s’avère remarquable. On ressent le potentiel qui se cache derrière Orario et son donjon.

Un périple dans un univers fantastique

Voilà un point que j’ai beaucoup apprécié dans DanMachi. Si une grande partie des éléments qu’on rencontre durant notre lecture sont très classiques au genre de la fantasy, il existe une certaine habileté dans la construction de l’univers. En réalité, la cité d’Orario ainsi que le donjon est un savant mélange de plusieurs mythologies. On peut le voir dans les divinités qui combinent dieux grecques, nordiques et même hindou. Cependant, cela s’exprime aussi à travers le bestiaire qui mélange plusieurs folklore du monde entier. Ainsi, même si les monstres ou les différentes références sont déjà connus du lecteur, le fait de les voir regrouper dans un seul récit apporte une mythologie propre à DanMachi. L’auteur ne s’est pourtant pas arrêté à juste faire coexister ces différents mythes et légendes.

En effet, le monde que nous dépeint ce manga possède aussi ses propres créatures et contes. De ce fait, on sort de notre bulle de savoir pour découvrir de nouveaux aspects fantastiques. Même si cela n’est qu’évoqué dans certains passages, cela joue sur notre perception de toutes les traditions propre à cette histoire. Le lecteur se retrouve face à des éléments qu’il connaît mais qui, fusionnés ensemble, offre quelque chose de nouveau. Alors bien sûr, ce n’est pas le premier récit à mélanger différentes mythologies. Malgré tout, DanMachi arrive à le faire avec une profondeur et une pertinence qui accentue l’intérêt que l’on porte à l’aventure qu’on nous raconte. Le manga force ainsi notre imagination à supposer toutes les possibilités que peut proposer un univers aussi prometteur.

Si le monde dans lequel le lecteur s’aventure est le premier gros attrait du titre, il en existe un autre aussi fort. Celui-ci réside dans le personnage principal du récit à savoir ce cher Bell.

Le parcours de Bell

DanMachi-Bell

Un héros avec ses peurs

Si la galerie de personnages de DanMachi est intéressante, le protagoniste qui retient vraiment notre attention n’est autre que Bell. Ce qui est fascinant dans celui-ci est le soin apporté à son écriture. Toute son histoire repose sur son évolution et l’expérience qu’il acquiert au fil de ses aventures. Il garde un côté très fragile qui le rend attachant car on peut s’identifier à lui. Ses réactions sont profondément humaines et font que l’on est captivé par ce personnage. On l’observe avoir ses craintes, ses doutes, mais aussi ses moments de courage. Il est empli d’une bienveillance chaleureuse envers son entourage et on a envie de le voir progresser. Cette façon de penser lui permet de trouver la force de faire face à des situations qu’il sait être trop dangereuses.

On pourrait croire que le fait de voir un héros être assez faible serait un problème. Cependant, la plupart des mangas d’aujourd’hui se centrent sur un protagoniste puissant dès le début de l’histoire. Cela apporte donc une certaine fraîcheur de voir un personnage débuter en bas de l’échelle et lutter pour surmonter chaque étape. Malgré son aptitude qui facilite son évolution, le lecteur sent qu’il a du mal à s’en sortir. La véritable arme de Bell réside en son courage et sa volonté de ne jamais abandonner face à l’adversité. Un héros ordinaire qui compte bien créer sa légende de ses propres mains. De plus, sa relation avec Hestia est aussi touchante que drôle et on ressent toute la complicité qui lie ces deux êtres. On reste donc fasciné par Bell dont on a envie de le voir grandir et atteindre son rêve. Le lecteur ne constate pour l’instant que les prémices de ce que ce héros peut devenir. Cela accentue donc notre réflexion ainsi que notre vision sur le potentiel de ce dernier.

Au final, DanMachi parvient à procurer un réel plaisir de lire et d’en apprendre davantage. Un monde plus riche qu’il n’y paraît que l’on découvre à travers le regard d’un homme porté par ses ambitions.

Expédition victorieuse pour DanMachi

À travers ces deux premiers tomes, DanMachi arrive à poser les bases d’un univers enchanteur. On prend plaisir à découvrir chaque élément qui constitue la ville d’Orario au côté de Bell. Le manga prend le temps de nous introduire chaque figure ainsi que son importance afin de créer une parfaite cohésion. D’ailleurs, l’exploration du donjon passe au second plan dans ces deux volumes pour se concentrer avant tout sur l’évolution de Bell. Je le répète mais l’œuvre ne révolutionne pas le genre. Cependant, elle offre un divertissement rafraîchissant qui arrive à nous séduire de par sa mythologie et son héros. En tant que lecteur, on a vraiment la sensation que la cité grouille de vie et on s’immerge totalement dans le quotidien de notre jeune aventurier. On se retrouve dans un voyage prometteur qui prend un peu plus d’ampleur à chaque chapitre.

Esprit Otaku vous recommande donc cette série qui offre un très bon moment de lecture. DanMachi saura plaire aux amoureux de fantasy ainsi qu’aux univers riches et cohérents. Une virée dans un monde d’épée et de magie convaincant guidé par un héros attachant et captivant. On sent, tout au long de la lecture, que le titre a encore beaucoup de choses à offrir et à nous raconter. Que ce soit le mystère qui entoure le donjon ainsi que la rivalité entre les différents dieux, DanMachi sait nous donner envie de lire la suite. Une histoire qui prend le temps de nous immerger dans ce qu’elle souhaite nous raconter tout en nous faisant savourer chaque instant passé au côté de Bell. Comment ce dernier compte-t-il se hisser au niveau d’Aiz ? Quels sont les desseins de certaines divinités qui se tapissent dans l’ombre ? En tout cas, c’est avec hâte que j’attends de reprendre cette expédition.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ces premiers pas sur le sol d’Orario ? Qu’est-ce qui vous a séduit dans DanMachi ? 🙂

© Omori Fujino & Kunieda Saika & Yasuda Suzuhito / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *