Tales of Wedding Rings

Tales of Wedding Rings tome 1 : l’éveil du roi des anneaux

Les mangas que l’on pourrait qualifier d’harem sont devenus légions de nos jours. Travaillé à toutes les sauces, ce genre a su séduire tout autant qu’il a rebuté bon nombre de lecteurs. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un titre fantastique qui joue sur ce terrain, mais en apportant suffisamment d’intérêt pour attirer le regard. Bien plus qu’un simple titre rempli de sublimes créatures, Tales of Wedding Rings apporte des bases prometteuses pour la suite. Édité chez Kana, ce titre nous plonge dans une quête pour la survie d’un monde sur le déclin. Comme toujours, Esprit Otaku va essayer de vous faire découvrir tous les points positifs de ce premier tome enchanteur. C’est parti pour partir à la recherche d’anneaux de pouvoirs !

La lutte contre le Roi des Abysses

Tales of Wedding Rings-élu

Un baiser symbolisant un destin grandiose

Tales of Wedding Rings, imaginé par le mangaka Maybe, nous fait suivre la vie de Satô et Hime. Ces deux amis d’enfance partagent quasiment tous dans leur quotidien et ont forgé un lien fort. Cependant, Satô ne voit pas en Hime qu’une simple amie et possède des sentiments à son égard. Pourtant, il n’arrive pas à lui avouer son amour de peur que leur relation se brise. Alors qu’il hésite à lui dire ce qu’il éprouve, Hime lui annonce qu’elle va déménager. Cette déclaration chamboule totalement Satô qui ne sait plus quoi faire. C’est un soir, alors que l’adolescent n’arrive pas à trouver le sommeil, qu’il aperçoit au loin une lumière éclatante. Cette vision refait surgir un souvenir du passé et sans perdre un instant, il part dans la direction de ce phénomène surnaturelle. En arrivant sur les lieux, il retrouve Hime et son grand-père qui lui annonce la vérité.

En réalité, Hime est une princesse originaire d’un autre monde et doit finalement y retourner. La voyant disparaître dans un halo de lumière, Satô comprend qu’il ne la reverra plus. Prenant son courage à deux mains, il décide de la suivre et se retrouve emporté au beau milieu d’une cérémonie. Cette dernière n’est autre que l’union entre Hime et un inconnu. Alors que son intrusion chamboule cet événement, une étrange créature fait alors son apparition. Il s’agit d’un démon des abysses qui se met à ravager les lieux sous le regard terrorisé des gens présents dans la salle. C’est à cet instant que Hime court vers Satô et l’embrasse avant de lui passer un anneau à son doigt. Notre héros devient alors capable de brandir un sabre de lumière terrassant sans problème la créature. Sans le savoir Satô est devenu le roi des Anneaux, l’être chargé de détruire le “Roi des Abysses” et d’apporter la paix sur ce monde.

La base du synopsis de Tales of Wedding Rings fut déjà traité dans de nombreuses autres œuvres. Pourtant, ce premier tome offre quelques bonnes idées qui permettent d’accrocher aisément à l’histoire.

Deux êtres profondément liés

Le premier point qui marque lorsqu’on commence la lecture du manga, c’est la relation entre les deux protagonistes. Ce n’est pas la première fois que l’on peut observer deux personnages éprouver des sentiments l’un pour l’autre sans qu’ils ne l’avouent. Cependant, le récit qui nous est conté va bien plus loin que ce simple postulat de base. Au fur et à mesure des pages, on se rend compte de l’amour que Hime et Satô partagent. Ainsi, sans même l’avouer, ces deux êtres sont prêts à tout pour l’exprimer. Cela ne passe pas par de simples mots, mais bien par des actions marquantes. Pour Satô, sa marque d’affection pour Hime fut de prendre son courage à deux mains afin de la suivre dans un monde qui lui est totalement inconnu. De l’autre côté, Hime décide, malgré la dangerosité de la situation, de choisir son ami d’enfance comme époux car elle suit ce que lui dicte son cœur.

De par ce schéma, l’auteur parvient à retranscrire une relation forte sans pour autant faire appel au moindre mot. Bien sûr, on suit aussi toute l’hésitation de Satô à déclarer ses sentiments. Cela ajoute un côté incertain au récit. Cependant, la succession de preuves d’amour que s’échangent ces deux amis d’enfance rassurent le lecteur qui est touché et ému par ce couple attendrissant. En plus, Tales of Wedding Rings ne tombe pas dans les clichés du genre en faisant durer le refus d’avouer ses sentiments. Malgré la noirceur qui recouvre ces terres, ce premier tome est empli d’une grande tendresse qui balance avec le contexte difficile dans laquelle se trouve nos personnages. À cela s’ajoute le petit twist de fin qui nous fait nous demander comment leur relation va tenir face à la recherche des autres anneaux. Cette première excursion est donc avant tout l’occasion de s’attacher à nos deux héros qui, en plus d’être poignants, apportent un aspect comique.

On ne va pas le cacher, la relation entre Satô et Hime est le gros point fort du titre. Comme je l’ai dit, l’intrigue se veut très traditionnel dans ses débuts. Malgré cela, l’œuvre arrive à nous séduire avec une certaine aisance.

Un récit classique mais efficace

Tales of Wedding Rings-duo

Un duo que l’on apprend à aimer

Ce premier volume de Tales of Wedding Rings n’offre pas un renouveau du genre. S’il est plaisant de suivre nos deux tourtereaux, le reste de l’histoire ne nous surprend guère. Cependant, cela n’affecte pas tellement notre lecture tant celle-ci est bien menée. En effet, on a beau ne pas être soufflé de surprise, le plaisir est quand même au rendez-vous. Cela est dû notamment à une narration efficace qui installe un rythme régulier sans le moindre réel temps mort. On se retrouve rapidement propulsé au cœur de ce que l’histoire cherche à nous raconter. Ainsi, ce tome parvient à faire ce que l’on attend de lui, à savoir nous divertir pleinement. Les fondations que pose cette première excursion permettent de faire travailler pleinement notre imagination concernant la suite du récit.

Le monde qui nous est décrit parvient à nous faire nous poser plein de questions quant à ce qui nous attend dans le futur. D’ailleurs, la dernière partie du tome est ce qui fait le plus travaillé notre imagination. On se retrouve face à une introduction réussie qui arrive à susciter notre intérêt pour la suite de l’histoire. Le mangaka parvient à instaurer un parfait équilibre dans chacune des parties de ce prélude à l’aventure. En tant que lecteur, on reçoit notre dose d’émotions, de tensions et d’humour tout au long de notre découverte de cet univers. On se demande comment va se passer la rencontre entre Satô et les autres princesses ? Notre esprit s’imagine déjà toutes les situations que cela risque de provoquer et on ne peut s’empêcher de sourire en pensant aux événements qui attendent notre couple.

Au final, sans forcément innover, ce premier tome de Tales of Wedding Rings parvient tout de même à nous faire voyager. Un récit agréable et prenant qui parvient à susciter notre intérêt pour la suite.

Tales of Wedding Rings entame sa séduction

En conclusion, cette première excursion s’avère intéressante même si peu surprenante. Le duo Satô et Hime fonctionnent à merveille et on se retrouve rapidement séduit par leur relation. Voir celle-ci se renforcer au fil de leurs péripéties captive notre regard et apporte un second intérêt au récit. Instaurant une ambiance efficace et immersive, Tales of Wedding Rings sait comment transcender une histoire somme classique pour qu’elle devienne fascinante. Outre cela, la fin de ce premier tome permet d’entrevoir les possibilités qui nous attendent dans la suite de l’aventure. L’univers qui pouvait sembler assez confiné finit par s’ouvrir pour nous faire comprendre le potentiel qui se cache derrière. Bien sûr, le manga prend la voie de toutes les œuvres du style fantasy harem. Pourtant, l’habileté qu’a démontrée l’auteur dans ces premières pages permet d’imaginer une expérience bien plus saisissante que ce que l’on a pu voir par le passé.

Esprit Otaku recommande donc ce premier tome aux amoureux d’univers de fantasy. De plus, cette histoire plaira à ceux qui apprécieront de voir évoluer un couple attachant devant faire face à de nombreux obstacles. En tout cas, la mission principale de cette première excursion est réussie en posant les bases de l’intrigue tout en nous procurant un excellent moment de lecture. Qu’est-ce qui se cache derrière le “Roi des Abysses” ? Que va donner la rencontre entre Satô et les autres princesses ? Jusqu’à quel point va évoluer le lien entre nos deux amoureux ? Une chose est sûre, c’est que la suite risque d’être mouvementée. J’ai en tout cas hâte de voir si le tome 2 développe un peu plus l’histoire afin de rendre l’ensemble encore plus mémorable.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis sur le premier tome de Tales of Wedding Rings. Qu’attendez-vous pour le futur de la série ? 🙂

© Maybe / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *