En scène

En scène ! : une chorégraphie majestueuse

Sans même nous en rendre compte, nous voilà déjà à notre deux centième article. Le titre qui est donc à l’honneur dans cette chronique est un manga qui nous a fortement surpris. Il s’agit de En scène édité chez Kurokawa. Nous plongeant dans l’univers de la danse classique, cette oeuvre a su nous convaincre rapidement. Même si l’on n’y connaissait rien à ce milieu artistique, on était curieux de voir ce que pouvait donner une lecture sur ce sujet. Comme toujours, notre curiosité a payer car on a découvert une série fascinante et prenante. On observe le quotidien de ces jeunes filles qui souhaitent devenir les étoiles montantes de leur domaine. Rien ne nous est épargné et on reste scotché devant cette histoire qui nous touche. C’est pour cela que nous allons vous partager ce qui fait la force de cette aventure littéraire. L’heure est donc venue de prendre place dans les gradins et d’observer ce ballet ensorcelant.

Vivre pour la danse

En scène-Kanade

Kanade risque fort de nous surprendre

En scène, né de l’imagination de la mangaka Cuvie, nous fait suivre le quotidien de Kanade. Cette jeune fille tout à fait banale voit sa vie basculer du jour au lendemain. En effet, après avoir vu le spectacle de danse de sa voisine, elle n’a plus qu’une idée en tête : devenir ballerine. Ayant été totalement subjuguée par l’élégance de la danseuse, notre héroïne est prête à se donner corps et âme pour sa nouvelle passion. Malgré les doutes de ses parents, ces derniers finissent par accepter de l’inscrire à des cours. Si tout semble beau et fabuleux dans un premier temps, Kanade va vite déchanter. Peu importe sa bonne volonté, son manque de prédisposition pour cet art ne fera que rendre le chemin plus difficile. Cependant, cette dure réalité n’ébranle nullement sa détermination. Dans son parcours, elle fait la rencontre d’une précieuse amie et rivale du nom de Shoko. Cette dernière étant son aîné, elle fera tout pour ne pas se laisser distancer par sa camarade.

Ce qui semblait n’être qu’un passe-temps au départ devient un choix de carrière pour l’avenir. Kanade va ainsi évoluer et grandir au contact de ce milieu et des autres danseuses pour développer son propre talent. Elle qui ne semblait avoir aucune caractéristique pour être ballerine va finir par surprendre tout son entourage. Que ce soit de par son entraînement intensif ou son sens de l’observation, cette demoiselle compte bien se faire une place dans ce monde rude et souvent terrible. Peu importe les déboires, les adversaires à combattre ou le tract, rien ne l’empêchera de monter sur les planches. Pourtant, parviendra-t-elle à concrétiser son souhait ? Le courage et la détermination sont-ils suffisants pour ce faire une place dans cet univers très restreint et sélectif ? Le parcours de cette étoile montante risque fort d’être passionnant.

Ce qui nous marque avant tout dans ce récit est son héroïne. La jeune Kanade a beau faire face à de nombreuses épreuves, sa détermination reste toujours la même. Un personnage qui s’attire facilement la sympathie du lecteur.

La détermination de Kanade

Si l’on suit le destin de plusieurs jeunes filles dans leur pratique de cet art, c’est avant tout elle qui captive notre regard. La première raison est tout d’abord son aspect enjoué. Elle affiche toujours un sourire rayonnant et sa curiosité à quelque chose de touchant. Dès le début, on se lie d’amitié pour ce personnage qui décide de se lancer dans ces compétitions même si elle ne connaît rien à la danse classique. Ensuite, plus les pages avancent et plus on s’attache à cette élève qui affronte les différentes épreuves que lui soumet cette voie. On se sent aussi frustré qu’elle dans les moments difficiles, on doute à ses côtés et on pleure de joie lors de ses succès. Il y a ainsi une réelle empathie qui se tisse entre Kanade et le lecteur. Tout ce qui lui arrive nous touche indirectement et on a envie de l’encourager. Lorsque l’on assiste à ses spectacles, on a vraiment la sensation de faire partie du public. Notre regard se laisse emporter par la beauté de sa chorégraphie et son plaisir de jouer son rôle.

Si l’on pouvait, on irait même jusqu’à conclure chaque représentation par un flot d’applaudissements. Cependant, plus que sa volonté de nous émerveiller, c’est le courage dont elle fait preuve qui finit de nous séduire. Même lorsque tout semble être contre elle, que le moindre faux pas pourrait l’amener à abandonner son rêve, sa détermination ne faiblit pas. Bien sûr, elle affiche aussi certains instants de stress et d’inquiétudes, mais elle balaye cela très vite pour continuer à aller de l’avant. On s’émerveille devant une telle passion et cela ne fait qu’accroître notre désir de la voir se hisser le plus haut possible. Elle cherche sans cesse à s’améliorer et devient presque une sorte de modèle pour les autres filles. Derrière la rivalité se cache une admiration pour cette élève qui continue de danser avec le sourire. C’est une magnifique leçon que nous donne ce personnage qui montre qu’il faut toujours dépasser ses limites.

Outre la force de caractère de son personnage central, En scène parvient aussi à faire preuve d’un autre atout de taille. Il s’agit de l’aisance avec laquelle, l’œuvre parvient à nous immerger dans l’univers de la danse classique.

Un monde aussi splendide que difficile

En scène-beauté

Un art qui transmet toute sa beauté

Lorsque l’on évoque la danse classique, on pense tout de suite aux grands ballets qui font la renommée de cet art. Les mots élégances et beautés sont ainsi évoqués, à juste titre, mais En scène ne se cantonne pas à cette simple façade. Ici, en plus des représentations, on suit aussi ce qu’il y a eu avant et ce qui arrive après. Le lecteur porte un regard global sur l’ensemble de cet univers qui s’avère extrêmement difficile et où les places sont peu nombreuses. Le manga parvient à traiter ce milieu avec une grande efficacité et surtout un profond réalisme. La vie d’une danseuse qui rêve de faire carrière est loin d’être une sinécure. Les heures d’entraînements sont nombreuses et les risques bien réels. De plus, les efforts d’une prétendante à un rôle peuvent être balayés d’un revers de la main. Le titre l’a parfaitement assimilé pour nous donner un récit qui ne se contente pas d’être beau. Les différents tomes s’attardent avant tout sur l’humain portant le costume et tout ce qu’il a fait pour se dresser sur scène.

En fait, En scène emprunte de nombreux aspects avec les mangas sportifs. On assiste à une compétition souvent féroce où seule une personne pourra prétendre au succès. Cependant, la série ne crée pas d’ennemis physiques à proprement parler. Kanade a beau rencontrer d’autres danseuses qui deviennent des rivales, il n’y a pas cette idée de mettre des bâtons dans les roues. Au contraire, elles se motivent entre elles pour tirer le meilleur d’eux même. Il y a donc un aspect très chaleureux et réconfortant qui se joue aussi devant nos yeux. Cela n’est pas de trop pour faire face au vrai adversaire qui n’est autre que le monde de la danse lui-même. Chaque épreuve, chaque audition, chaque marche à monter s’avèrent être de terribles défis qui font trembler nos protagonistes. D’ailleurs, leur démonstration laisse toujours planer un doute quant au verdict final. On reste ainsi figé, totalement victime de ce qui se dessine devant nos yeux. Tout ce que l’on souhaite, c’est que le public et le jury arrivent à être aussi émerveillé que nous. De plus, ce titre conte aussi la difficulté pour les danseurs japonais de percer à l’international. Une oeuvre complète et riche qui ne nous lâche à aucun moment.

Au final, En scène est un manga plein de qualités et qui cache de nombreuses surprises. Si le contexte de la danse classique peut rebuter certains, ce manga est avant tout là pour montrer des personnages courageux donnant tout pour réaliser leur rêve.

En scène séduit totalement le jury

En scène offre une histoire aux multiples facettes. On peut passer des sourires aux larmes en seulement quelques pages et rare sont les récits à pouvoir jouer aussi aisément avec les émotions du lecteur. Cuvie a fait un magnifique travail de recherche pour que son manga puisse traiter avec autant de précisions le monde du ballet. Comme toujours dans ce genre d’œuvres, on ne connaissait que peu de chose à l’univers mis en place. La danse classique était pour nous quelque chose qui ne nous intéressait guère. Pourtant, après cette lecture, on a envie d’en savoir plus et on prend plaisir à suivre cette aventure. Kanade fait partie de ces héroïnes qui nous fascinent et dont l’attachement se fait presque immédiatement. Que ce soit dans l’évolution de ses personnages, la mise en scène de son univers et le réalisme qui s’en dégage, tout est là pour nous proposer une expérience unique mémorable.

En conclusion, Esprit Otaku vous recommande grandement ce manga qui saura plaire au plus grand nombre. Que vous cherchiez une histoire axée sur l’humain, un récit porté par un personnage fort et touchant ou une lecture à la fois belle et prenante, alors En scène est fait pour vous. Si vous pensez que l’art de la danse n’a rien à vous apprendre alors vous vous trompez totalement. On se laisse happé avec joie dans cette épopée au côté de Kanade et de ses camarades. Une aventure que l’on espère voir perdurer le plus longtemps possible. Parviendra-t-elle à dompter cet environnement souvent cruel et brutal ? Le monde reconnaîtra-t-il ses efforts et son talent ? Ce qui est sûr, c’est que l’on continuera à l’encourager de toutes nos forces. Sa vie en tant que danseuse ne fait que débuter !

Et vous, avez-vous été conquis par En scène ? Êtes-vous curieux de voir jusqu’où le rêve de Kanade l’emmènera ? 🙂

© Cuvie / Akita Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *